Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Des légumes bio, cultivés et vendus localement chez Picard

France Reportages Voyages

Sachet de courgettes locales

Sachet de courgettes locales

Je vous propose un nouvel article consacré à la façon dont les produits arrivent jusqu’à notre assiette. Vous savez que le sujet me passionne et vu toutes les questions que vous m’avez posées sur Instagram, je suis sûre que vous aussi 😀 .

Je vous parle donc aujourd’hui de légumes surgelés, en l’occurrence des courgettes bio, équitables et locales de chez Picard. Cette gamme développée en 2020 par la marque a pour volonté de relocaliser les approvisionnements bio au plus près des magasins. Pour ce faire elle a noué un partenariat avec la FNAB (Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique).

En route pour Clairac

Je suis donc allée dans le Lot et Garonne, chez Marc Faugeron. Sa ferme familiale s’est convertie au bio en 2009 et, depuis 2 ans, Marc cultive des courgettes pour Picard sur les coteaux vallonnés de sa propriété.

C’est un contrat tripartite et pluri annuel m’a-t-il expliqué et cela lui permet :

  • D’une part d’investir car il est sûr d’avoir un contrat les années suivantes ;
  • Et d’autre part, de commercialiser à un prix juste.  Chaque acteur (producteur, transformateur, distributeur) calcule ses coûts de revient et c’est l’addition de tous qui donne le prix final. Cela permet de relocaliser les productions en France.

J’ai pu assister à la cueillette des courgettes qui a lieu environ tous les 8 jours, à la main, quand elles sont à parfaite maturité. Elles sont expédiées le jour même dans l’usine de transformation située dans les Landes (Nouvelle Aquitaine), à quelques kilomètres de là.

Elles y sont lavées, découpées et surgelées dans la nuit. Tout va extrêmement vite pour préserver nutriments et qualités gustatives. Ces courgettes surgelées bio et locales sont ensuite commercialisées dans l’un des 173 magasins Picard du sud-ouest. Parce que non seulement on produit local et on transforme local, mais on vend local.  Et ça, j’achèèèète 😀 , parce que le bio qui vient du bout du monde, cela n’a pas de sens.

Vos questions sur les produits Picard et sur la marque

Après cette rencontre passionnante, j’ai eu la chance de rencontrer Cathy Collart Geiger, la PDG de la marque (et aussi maman et épouse, ajoute-t-elle avec le sourire). J’ai pu lui poser quelques questions sur les produits Picard Surgelés.

Picard Surgelés Bordeaux

Picard Surgelés Bordeaux

D’où viennent les produits Picard ? 

75% des produits Picard sont made in France. Ceux qui ne le sont pas sont par exemple les fruits exotiques ou encore les produits dont le savoir-faire nécessite une production à l’étranger. Je pense au riz gluant au lait de coco et à la mangue qui est fabriqué en Thaïlande ou encore aux pâtes à pizza tournées à la main en Italie.

En ce qui concerne les plats préparés, les recettes sont créées par Picard. Nous sommes très attentifs à la composition précise Cathy. Nos produits ne contiennent ni colorants artificiels ni édulcorants ni huile de palme. Ils sont ensuite élaborés par des industriels français et nous sommes très attentifs à l’hygiène. Nous ne transigeons jamais et réalisons 68 000 tests chaque année.

Est-ce que vous êtes attentifs au développement durable et à l’écologie ? 

Le projet RSE est au cœur de l’entreprise. Nous cherchons constamment à lutter contre le gaspillage et à utiliser des contenants durables. Nous diminuons la quantité de plastique utilisée et quand nous en employons, nous le voulons recyclable. Aujourd’hui 75% de nos plastiques le sont. Nous testons de nouveaux matériaux à base de pulpe de canne à sucre (nos verrines de Noël de l’année dernière) et nous avons un service en interne qui ne s’occupe que de cela. Nous ne sommes pas parfaits mais nous cherchons à nous améliorer tous les jours.

Verrons-nous un jour des aliments en vrac chez Picard

Pour l’instant la législation française nous l’interdit.  Mais nous sommes dans les starting-blocks pour le jour où cela sera autorisé.

Les prix ont augmenté ces dernières semaines, pourquoi ? 

Malheureusement, tout a augmenté : les matières premières, les contenants, le transport, l’électricité etc. J’ai une vraie volonté de répercuter avec discernement et je veux que Picard Surgelés reste une marque accessible. Même quand on a un budget contraint, on ne veut pas manger n’importe quoi.  Nous avons donc 300 produits à moins de 3€ et le premier plat Picard reste au prix de 2,20€. Nous avons dû prendre sur nos marges et pour aider nos consommateurs, nous avons développé plusieurs axes :

  • La pédagogie : nous leur expliquons que le surgelé permet de ne pas gaspiller. On prend juste ce dont on a besoin et on peut garder le reste jusqu’à 2 ans.
  • Le programme fidélité qui est plus généreux et plus innovant.
  • La livraison gratuite à domicile en septembre. On sait que septembre est un mois compliqué pour beaucoup de familles.

Qu’est-ce que Picard Pay ? 

C’est une carte 100% digitale, prépayée que l’on peut offrir à ceux que l’on aime pour qu’ils puissent se régaler avec des bons petits plats équilibrés et variés. Je pense particulièrement aux étudiants qui partent loin de leurs parents et qui ne se nourrissent pas toujours très bien. Cette carte prépayée peut leur rendre ainsi service.

Quel est le best-seller chez Picard ? 

Les haricots verts. On en vend 16 tonnes par jour !

Merci Cathy !

A noter que Picard Surgelés propose aussi la livraison à domicile, la livraison via Deliveroo et le Click and Collect en magasin. Le prix des produits est le même. J’avoue que le Click and Collect avec le choix du créneau horaire pour retirer la commande est top pratique.

Une photo souvenir avec Cathy et un bonus, la recette de courgettes au curry à l’aigre-douce d’Aline, l’épouse de Marc.

Enjoy !

Collaboration avec Picard Surgelés

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • michele a écrit le 30 septembre 2022

    Bonjour Anne,
    je ne sais pas si j’ai loupé quelque chose, mais je ne vois pas le menu de la semaine, comme je l’attends toujours avec impatience pour me donner des idées….
    En tous cas, merci pour votre blog, je me régale !!!!

  • passeuse a écrit le 30 septembre 2022

    Bonjour Anne
    Moi, je dis tout simplement BRAVO à toutes ses marques qui ne trichent pas !
    Il aura en fallu du temps pour en arriver là !
    Mais le principal est de s’y mettre enfin !!
    Et je dis encore BRAVO à tout les consommateurs qui font attention à ce qui est dans leur assiette !!
    Car c’est en refusant la malbouffe qui nous inciteront les marques à changer pour MIEUX ET SAINS !!
    Merci de ton engagement sans faille Anne !!
    Bisous !
    Enjoy !!

    • Anne a écrit le 1 octobre 2022

      Avec plaisir Myriam <3

  • Joce a écrit le 30 septembre 2022

    Merci Anne
    Merci beaucoup pour l info
    C est une excellente nouvelle
    Bonne journée
    Bravo
    J adore vos recettes
    Cordialement
    Jocelyne

  • Josette a écrit le 30 septembre 2022

    Bonjour Madame,
    2 remarques :
    En premier lieu, merci d’avoir expliqué (en réponse à un commentaire d’une de vos lectrices) de l’utilité d’accepter des cookies. Je les refusais systématiquement, maintenant, j’ai ré-adapté ma position.
    En second lieu, concernant votre article sur les légumes bio chez Picard, je me souviens il y a quelques années, d’avoir trouvé chez eux des légumes surgelés avec la mention « en reconversion ». Cela m’avait réjouit puisque je savais que ces légumes étaient produits par des agriculteurs qui passaient à l’agriculture biologique. Et cela fait plaisir de voir le monde changer dans le bon sens.
    Bon rétablissement.
    Josette

    • Anne a écrit le 1 octobre 2022

      Merci Josette 🙂

    • Barbara a écrit le 1 octobre 2022

      🙂 c’est tout à fait ça 😉

      bonne journée Josette

  • Barbara a écrit le 30 septembre 2022

    merci Anne je repasserai commenter plus tard bisous

  • Sofy a écrit le 30 septembre 2022

    Picard étant LE fournisseur officiel de mon congélateur (fruits, légumes & herbe principalement pour pouvoir en cuisiner hors saison, un peu de viande ou de poisson /fruits de mer « bruts » pour cuisiner, parfois des petites barquettes préparées pour dépanner -qui sont globalement d’un très bon rapport qualité/prix- sans oublier les petits mets exotiques que j’adore tester… et enfin quelques glaces évidemment), j’appréciais déjà beaucoup les efforts faits ces dernières années sur la qualité des matières premières, alors si en plus ils valorisent le local, c’est formidable !
    En revanche, je vois dans l’interview que l’idée de vrac surgelé est abordée…. mais honnêtement ça me paraît plutôt compliqué techniquement, non ? (rapport à la chaîne du froid et au fait que déjà dans les sachets les morceaux se collent suite à des petites variations de température) Je serais par conséquent curieuse de savoir comment ils envisagent ça 😉

    • Barbara a écrit le 30 septembre 2022

      pareil ici @Sofy depuis pppppppppppppfiu des années
      enfant même donc j’avoue ces infos je les connaissais (mais merci Anne ) lisant les magazines recevant les infos par @ décryptant étiquettes etc sur les produits et le site

      très pratiques pour ne pas gâcher , avoir des produits même hors saison ,
      la qualité des produits etc les produits bruts à cuisiner mais tout est déjà dit plus haut et d’ailleurs j’en ai déjà parlé
      (par contre les prix c’est pas ces dernières semaines qu’ils ont augmenté c’est + ces derniers années 🙂
      mais bon
      certains produits ont disparus aussi
      pour la livraison à domicile je comprends pas trop l’article : c’est ch mois que la livraison est offerte à un certaine période du mois et avec certes un minimum d’achats mais c’est récurrent – c’est à cette période que j’essaie de me faire livrer justement (cf loin de tout) sans parler l’été du respect de la chaine du froid grâce à la livraison porte
      en tout cas bravo à eux et merci Anne

    • Anne a écrit le 1 octobre 2022

      Coucou Sofy,

      En fait le vrac surgelés tu en trouves dans plein de pays. Quand ma fille était étudiante à Barcelone, elle avait un magasin Sirena à quelques pas de chez elle où on pouvait acheter sans problème des surgelés en vrac. Et Cathy Collart Geiger m’expliquait que cela existait aussi aux USA ou en Chine par exemple. DOnc c’est tout à fait possible. C’est qu’on n’est pas habitués 😉 Mais bon, pour l’instant, c’est interdit.

  • annie35 a écrit le 30 septembre 2022

    Merci Anne pour toutes ces infos !

  • Gabrielle a écrit le 1 octobre 2022

    Bravo, j’apprécie beaucoup les produits chez Picard, les économies sont indéniables
    Au moins je suis assurée que les légumes sont congelés frais, qu’ils n’ont pas traînés sur les étals ou dans les frigots, étant seule,je sors la quantité pour un repas, j’ai ainsi économisé
    40% sur ma facture de gaz, avant je cuisinais
    Et congelais, là c’est l’inverse.

    • Anne a écrit le 1 octobre 2022

      Top, comme cela pas de gaspilalge 🙂

  • annie35 a écrit le 23 octobre 2022

    J’ai acheté des épinards bretons, parfait !! Par contre mauvaise surprise dans un plat cuisiné … Barquette de lasagnes au chèvre et épinards pour un jour de flemme : lait des Pays Bas, fromage de l’union européenne et épinards espagnols…… Hum Hum ….

    • Anne a écrit le 23 octobre 2022

      Argh :/ Récemment ?

      • annie35 a écrit le 23 octobre 2022

        Le mois dernier !

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2022)

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas













Par type de plats












Par événements










Par régime alimentaire




Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
262 000
followers
Pinterest
563 200
followers
Instagram
83 100
followers
Fermer