Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Organiser un apéritif de fête pour 20 personnes

Alimentation et nutrition Apéro Recettes de fêtes

Ohlala l'apéro !

Ohlala l’apéro !

Cette année, c’est à votre tour de recevoir toute la sainte famille à Noël ou bien votre bande d’amis de toujours à la maison pour le nouvel an. Et vous avez d’ores et déjà pris une bonne résolution dès le 10 décembre, les gâteaux apéritifs et autres chips du supermarché ne passeront pas votre porte. SI, si, je le sais, vous l’avez prise cette bonne résolution et je vous en félicite ! 🙂

Je vous vois déjà vous demander comment allez-vous pouvoir prépare un apéritif pour 20 personnes

OH MY GOD !

Mais n’ayez pas peur, c’est en réalité très simple à partir du moment où vous gardez en tête un seul et unique mot : ORGANISATION. Mercotte, sors de ce corps :p Vous verrez qu’à la fin, vous vous sentirez prêt(e) à organiser le mariage de votre petite cousine Capucine. Ou pas 🙂

Pour commencer, il vous faut un menu d’apéritif. Et pour un menu d’apéritif, il vous faut ce petit secret : en moyenne, vous aurez besoin de 6 pièces par personne, vous avez un dîner de fête ensuite, ne tombez pas dans le piège de vouloir nourrir vos invités dès 21h.

Le menu de l’apéritif

Vous aurez donc besoin de 120 pièces au total. Contrairement à ce que vous pourriez penser, ça ne fait pas tant que cela, du moment que vous équilibrez bien les différents type de plats. A l’apéritif, je vous propose de servir :

  • un feuilleté ou un gâteau salé
  • une pièce à base de viande ou de poisson
  • une soupe ou une salade en verrine
  • une pièce à base de fromage
  • une brochette
  • une sauce à tremper, unne trempette (les anglo saxons parlent de DIP)

A partir de là, le monde de la cuisine vous appartient et mon blog avec (si si, j’y tiens). Il ne vous reste plus qu’à choisir une recette de chaque catégorie. Pour vous y aider, j’ai fait une sélection de quelques recettes par groupes. A votre tour, n’hésitez surtout pas à fouiller dans le blog, le cadre « Je voudrais… » sur la droite est là pour vous y aider. Ou de suivre ce lien vers les apéros pour les rêveurs indécis.

Les feuilletés

Les feuilletés sont les apéritifs les plus faciles et les plus épatants à réaliser. Vous pourrez faire votre pâte feuilletée maison mais aussi l’acheter au supermarché (pur beurre j’y tiens) ou encore en commander une à votre boulanger. N’hésitez pas à le demander, les boulangers le font facilement et le goût est succulent. Le plus classique (et si bon, il faut bien le dire) c’est celui à la saucisse, mais pour noël, par exemple, vous pouvez y mettre du boudin blanc. J’ai aussi un petit faible pour les palmiers au carottes et cumin. Du fromage et des herbes, du saumon fumé, du jambon, tous les accords fonctionnent. Laissez parler votre goût, votre inspiration ou votre frigo ;).

Une pièce de viande ou de poisson

Si vous étiez pressé(e) par le temps, choisissez un excellent pâté artisanal, un couteau et des tartines et hop vous ferez des heureux. A Noël bien évidemment, le foie gras est souvent un bon choix. Pour les petits budgets, ces rillettes de poulet faciles seront parfaites. Quant à moi, je dois vous dire que mon coeur va à cette délicieuse crème toscane délicieuse des soeurs Scotto.

Si vous avez envie de poisson, ces rillettes aux deux saumons feront l’unanimité. Pour les amateurs de sushi, le tartare de saumon est un délice tout comme le ceviche. Attention, le poisson doit être EXTRA FRAIS. De simples coquilles Saint-Jacques grillées et assaisonnées, posées sur de jolies cuillères seront un must (décembre est la pleine saison). A la maison, ma famille raffole de ces bouchées au crabe. Des huitres sont également une belle option pour les becs fins surtout si comme moi vous avez la chance d’habiter près du bassin d’Arcachon. Dans ce cas, déléguez l’ouverture des huitres (qui n’a pas un copain ou un tonton expert à l’ouverture des huitres ?). Et sinon, n’hésitez pas à revoir cette vidéo qui vous explique comment ouvrir facilement les huîtres.

Une pièce à base de fromage

Pour Noël, j’aime beaucoup préparer des gougères. Mais si la pâte à choux vous inquiète un peu alors j’ai aussi cette recette de tartine de camembert poires et amandes qui me plait beaucoup. Si belle-maman est parmi vous et que vous voudriez l’épater, alors tentez cette recette de sucettes de poires au fromage, je vous garantis un grand succès. Vous manquez de temps ? Faites confiance à votre fromager et proposez quelques morceaux avec du bon pain sur un joli plateau.

Une brochette

En partant de cette idée, toutes les variantes sont possibles : pain noir mais aussi pain suédois ou pain d’épice. Le fromage peut-être frais mais aussi à pâte dure comme un comté vieux (délicieux à noël), un cantal jeune, un brebis basque (cher à mon coeur du sud-ouest). Le saumon est le roi aux fêtes mais la truite fumée bio ou label rouge est également un délice. Je ne vous parle pas d’un magret fumé ou d’une coquille Saint-Jacques. Tous les accords sont possibles, laissez parler votre inspiration. Sur le blog, vous êtes trèèèèèèès nombreux à plébisciter ces crevettes au chorizo. Les brochettes, c’est régressif et on adore ça. Faites vous plaisir.

Brochettes de crevettes au chorizo

Brochettes de crevettes au chorizo

Une salade ou une soupe en verrine

Cette pièce là de votre apéritif est la plus simple, indéniablement. Il vous suffira de préparer (à l’avance le matin ou la veille) une soupe chic et de la verser dans des verrines. Les soupes sont hyper tendance, promis vous serez de véritables foodista.

Si la soupe, nous vous tente pas, alors une salade pourra également être partagée en verrines. Dans ce cas, c’est à la toute fin que vous préparerez votre recette. Je crois que cette année, à ma table, je me laisserai tenter à nouveau par cette délicieuse recette de verrine de confit de canard.

Un DIP ou plus simplement, une sauce délicieuse à tremper.

Pour tremper, vous pourrez acheter ou cuisiner vos gressins selon le temps dont vous disposez. A la place des gressins, vous pouvez aussi y plonger des sablés salés. Ces tartinades de haricots tarbais ou de betterave sont délicieuses. Un bon coleslaw ou un guacamole feront également l’unanimité.

Les courses

Maintenant que vous avez votre liste de recettes, je vous propose de toutes les imprimer. Vous allez faire 3 listes de courses : 

  • Une liste pour le supermarché ;
  • une seconde pour le marché ;
  • une dernière chez le boulanger.

N’oubliez pas de programmer vos courses quelques jours avant la fête, pas le jour même, ce serait une pression inutile. Si besoin congelez certains de vos produits. Dans ce cas, n’oubliez pas de mettre à décongeler dès le matin (c’est du vécu ;)).

La préparation

Sur une simple feuille de papier, vous allez vous faire un tableau dans lequel vous écrirez chaque nom de recette, le temps de préparation, si oui ou non vous pouvez préparer ce plat la veille et le temps de cuisson.

Pourquoi me direz vous ?

Pour que cet apéritif soit une merveille d’organisation. Personnellement, j’utilise les magnets du frigo pour accrocher mes recettes et mon tableau d’organisation des cuissons. Un simple coup d’oeil depuis mon plan de travail et je sais où j’en suis. Je suis la yogi de l’apéro. #CallMeYoda

Préparation en amont

Tout ce qui pourra être fait avant le jour J doit l’être. Par exemple, les feuilletés supportent très bien et même adorent la congélation. Pour une raison que j’ignore, un feuilleté congelé qui passe directement au four sera plus feuilleté. Ne vous en privez pas 🙂 Il en est de même pour les gougères.

Dans chaque recette vous avez un temps de préparation détaillé. Alors utilisez ces informations précieuses. C’est comme ça que vous déciderez dans quel ordre réaliser vos recettes. Par exemple, je vous recommande de faire les brochettes à la fin comme toutes les recettes à base produits frais. A l’inverse, une soupe peut être cuisinée dès le matin si ça vous arrange.

Un mot d'ordre : ORGANISATION

Un mot d’ordre : ORGANISATION

Programmation de la cuisson

Vous allez maintenant additionner le temps de cuisson et faire un compte à rebours. Je vous explique comment : vos invités arrivent à 20h00. Vous avez calculé 180 minutes de cuisson en tout. Donc vous devez lancer votre four à 17h00. Par sécurité, vous ajouterez une demi heure supplémentaire. Donc vous savez que votre four devra tourner quasi sans pause à partir de 16h30. Et tout sera parfait. Rien de cramé, rien de gelé. A la toute fin, enfournez à très basse température (40°) tout ce qui devra être servi tiède et venez piocher dans votre four au long de l’apéritif.

La présentation

N’hésitez pas à soigner votre présentation. Chaque recette viendra dans un plat ou nécessitera du matériel comme des verrines ou des cuillères. Pensez à en demander autour de vous si vous en manquez et ne lésinez pas sur les plateaux. Pinterest est votre meilleur ami pour la décoration et n’hésitez pas à faire travailler vos enfants, ces artistes. Si, si.

Voilà, il est maintenant 19h45 et vous avez passé un moment fort agréable à cuisiner ce magnifique apéritif pour toutes ces personnes que vous aimez. Vous êtes ZEN. Toute la soirée, quand vous entendrez vos proches se régaler, vous pourrez joyeusement dire à tout va : C’est moi qui l’ai fait… et filer danser.

Apéro dinatoire

Apéro dinatoire

Alors, merci qui ?

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Barbara a écrit le 13 décembre 2017

    merci Anne
    mais que ferait on sans toi
    (je relis demain )

    • Anne a écrit le 13 décembre 2017

      Tu lis en avant première :p

  • myriam a écrit le 16 décembre 2017

    Bonjour Anne:

    Une mine d’or que tu nous partage là!
    Avec toi, tout est clair, simple , facile
    Tu es une vrai fée et en plus, tu es toujours souriante et pleine d’entrain
    J’ai pris note du renouveau de p_p et je suis si heureuse pour toi:tu te fais plaisir en nous faisant plaisir
    Je crois que c’est cela le bonheur!
    Je te souhaite de t’épanouir complètement ds cette nouvelle formule
    bonne journée

    • Anne a écrit le 16 décembre 2017

      Avec plaisir Myriam

  • Anne Cara a écrit le 17 décembre 2017

    Merci Anne super cet article, très pratique. Je viens d’en finir un et les invités viennent de partir. L’astuce du four à 40 est top pour garder les petits plats chauds

    • Anne a écrit le 17 décembre 2017

      Super. Je suis ravie que cela t’ait été utile 🙂

  • Maggy a écrit le 17 décembre 2017

    Merci beaucoup Anne pour toutes ces idées. Votre article tombe à pic parce qu’en plus du marathon de Noël, il y a deux anniversaires qui seront fêtés au même moment. Ca va me permettre de proposer une soirée gourmande mais un peu plus légère. 😉
    Passez de bonnes fêtes.

  • Ciçou a écrit le 17 décembre 2017

    Bonjour, vous avez indiqué que gougères et feuilletés adorent le surgelé, ce qui est bien pratique. Mais doit on les préparer et les faire cuire (comme pour les servir immédiatement) et ensuite les congeler ? Ou congele t on l’a pâte crue ? Merci

    • Anne a écrit le 17 décembre 2017

      Bonjour Ciçou, Je congèle cuit perso 🙂

      • Ciçou a écrit le 17 décembre 2017

        Merci, on cuit donc certainement un peu moins longtemps (plus blanc) que si on les servait directement du coup ?

        • Anne a écrit le 17 décembre 2017

          Tu peux soit sous cuire, soit tu réchaufferas doucement à moins de 100°C

  • Ciçou a écrit le 17 décembre 2017

    Bonjour, vous avez indiqué que gougères et feuilletés adorent le surgelé, ce qui est bien pratique. Mais doit on les préparer et les faire cuire (comme pour les servir immédiatement) et ensuite les congeler ? Ou congele t on l’a pâte crue ? Merci

  • olivia a écrit le 18 décembre 2017

    Quelle bonne idée ! merci je me l’imprime pour une prochaine fois…
    Félicitations pour ton interview avec Gordon Ramsay.

    • Anne a écrit le 18 décembre 2017

      Merci beaucoup Olivia

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 000
followers
Pinterest
415 100
followers
Instagram
34 500
followers
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...