Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Et si on parlait épices ?

Alimentation et nutrition

Epices (c) Gate 74 CC0 Pixabay

Epices (c) Gate 74 CC0 Pixabay

Signe de réussite sociale, les épices sont présentes dès le Moyen Âge dans la plupart de recettes de la haute bourgeoisie. Rapportées des pays lointains, elles étaient tellement rares et précieuses qu’on pouvait payer avec, d’où l’expression « payer en espèces ». Les épices permettaient également à l’époque de conserver les viandes et d’éviter les épidémies. Le clou de girofle, puissant antiseptique a été ainsi largement employé à cet effet : un seul clou pouvait conserver du boeuf bouilli pendant 24 heures.

Epice, aromate ou condiment ?

Issues du monde végétal, les épices dont majoritairement exotiques. Elles peuvent être issues d’écorces (cannelle), de fleurs (safran, clou de girofle), de fruits (poivre, aneth) ou de graines (fenouil, coriandre). On trouve aussi des mélanges d’épices : curry, ras el hanout, quatre épices, colombo.

A ne pas confondre avec les aromates, ces plantes aromatiques fortes en goût qui apportent une saveur particulière à une préparation : ail, oignon, thym, laurier, céleri.

A l’inverse du condiment, l’épice ne se mange pas telle quelle, puisque selon le Larousse, le condiment est une substance ou préparation ajoutée aux aliments cuits ou crus pour en relever la saveur. Si la graine de moutarde fait donc bien partie des épices, la moutarde, elle, appartient à la famille des condiments.

Epices (c) Monicore CCO Pixabay

Epices (c) Monicore CCO Pixabay

Comment utiliser les épices ?

Par petites touches,, les épices peuvent transformer un plat, lui apporter de l’originalité ou même changer complètement son identité. N’hésitez pas pas à tenter de nouveaux mariages avec les fruits et légumes frais et les pommes de terre.

  • Cru : ajoutez du cumin, du paprika, du curry ou du curcuma à de la crème fraîche (ou du lait de coco) plus quelques herbes, type ciboulette. Vous obtiendrez des sauces variées pour tremper bâtonnets de carottes, de concombres ou de radis à l’apéritif. Le gingembre peut aussi donner un peu de peps à une vinaigrette.
  • Cuit : La cuisson modifie le goût des épices. Utilisez les épices entières comme de la cannelle, de la badiane, ou des clous de girofle dans les plats mijotés, à cuisson longue. Privilégiez les épices moulues dans les plats à cuisson rapide ou en fin de cuisson. Elles donneront le petit plus qui change tout. Une pincée de cumin ou de coriandre ravivera par exemple une soupe.

Les épices peuvent donner du caractère à tous vos légumes. Le gingembre s’accommode aussi bien aux courgettes qu’aux poireaux ou aux poivrons. Il est idéal pour concocter des tajines d’agneau ou des soupes thaï. Comme le curry, le gingembre fait aussi merveille avec les produits de la mer :  cari de langouste de la Réunion accompagné de tomates et d’oignons, curry vert de crevettes thaï à la mangue …

La torréfaction des épices :

Pour que les saveurs des épices s’expriment encore mieux, vous pouvez les torréfier. Pour cela, il suffit de faire délicatement chauffer les épices choisies dans une poêle. Coupez le feu lorsqu’un parfum se dégage. Ajoutez la matière grasse (huile d’olive ou beurre clarifié), puis mélangez le tout. Enrobez une viande crue de ce mélange avant de le cuire et servez avec des aubergines ou des poivrons grillés au four.

Enfin, si vous souhaitez réaliser un délicieux sirop aux épices, mélangez un bâton de cannelle, quelques graines de fenouil, du poivre et du gingembre à de l’eau bouillie et citronnée.

Cannelle (c) Gate 74 CC0 Pixabay

Cannelle (c) Gate 74 CC0 Pixabay

Des épices et des fruits :

Qu’il s’agisse d’un plat ou d’un dessert, les épices se marient très bien avec les fruits. Découvrez ce sauté de porc au curry et à l’ananas, ces carottes au jus d’orange, miel et gingembre, ces brochettes d’aiguillettes de canard aux pommes reinette et piment d’Espelette, ce tajine de poulet aux poires miel et cannelle, ce tajine d’agneau aux épices et aux abricots moelleux,, cet ananas rôti à la vanille ou encore cette salade de fruits frais au sirop épicé et vous vous régalerez.

Les mélanges sont infinis, faites selon vos envies.

2 recettes ultra faciles et rapides avec des épices :

Le basique ultra simple : La curry de légumes

Beaucoup de légumes s’y prêtent : chou-fleur, poireaux, carotte, courgettes, pois gourmands … Les pommes de terre également. Découpez-les en morceaux avant de les faire dorer dans une sauteuse avec de l’ail et de l’échalote. En parallèle, mélangez la pâte de curry (verte : très forte ; jaune : moyennement forte ; rouge : très aromatique) avec de la crème de coco, du concentré de tomates et un jus de citron vert. Ajoutez du piment et du cumin, nappez les légumes de ce mélange et couvrez avec un demi verre d’eau. Laissez mijoter à feu doux. C’est prêt !

Une recette pour épater belle maman : Les frites aux épices

Les épices permettent d’apporter facilement une touche d’originalité à vos plats. Exemple avec les frites aux épices : déposez vos bâtonnets crus de pommes de terre préalablement essuyés dans un saladier, versez un peu d’huile et ajoutez les épices de votre choix. Faites-les cuire 30 minutes au four sur une plaque en les retournant à mi-cuisson et le tour est joué.

D’après un dossier de www.les fruitset legumesfrais.com

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Epices Karina a écrit le 16 août 2017

    Intéressant mais il y en a beaucoup plus à dire. Nous pouvons vous envoyer un document sur le sujet qui vous permettra de compléter votre article si vous désirez creuser le sujet.

    • Anne a écrit le 17 août 2017

      Pour l’instant je manque horriblement de temps. J’y reviendra plus à fond plus tard. Merci beaucoup

  • Barbara a écrit le 16 août 2017

    extra merci Anne
    ps y a une petite coquille : la viande crue manque le c

    et c’est grâce à toi et ta (une de tes)recettes de tadjin que j’ai appris qu’il fallait faire tremper les pistils safran avant utilisation
    ça a tout changé j’ai d’ailleurs partagé ce savoir depuis à plusieurs reprises donc MERCI

    pour la boisson avec gingembre je confirme
    revigorant et protecteur
    ;o)

    merci pour les liens je repasserai donc 🙂

    • Barbara a écrit le 16 août 2017

      oh mais y a justement le lien de « mon » tadjin de poulet aux poires!!

    • Anne a écrit le 17 août 2017

      Merci, je corrige 🙂

  • Rieu a écrit le 16 août 2017

    Bonjour !
    Un peu sceptique pour les 5 premières lignes De l’article sur les épices : apparition de la bourgeoisie dès le Moyen Âge Et l’origine de l’expression : payer en espèces….
    Je ne suis pas allée plus loin mais ne manquerai de lire la suite!

  • Dr. CaSo a écrit le 16 août 2017

    Miam, l’idee des frites au four avec des epices me donne faim!!! Normalement je mets seulement du sel.

    • Anne a écrit le 17 août 2017

      Je le fais parfois avec des frites de potimarron ou de butternut. C’est top avec du cumin ou une toute petite pointe de cannelle

  • Labbe a écrit le 19 août 2017

    Super article, bien expliquer!
    J’adore en plus les épices ! Les petites astuces et recettes sont sympa !
    A bientôt
    Amandine

  • brijoudu93 a écrit le 20 août 2017

    comme d’habitude passionnant !
    merci Anne pour le mal que tu te donnes et pour les informations que tu partages toujours avec gentillesse !
    rien que pour çà MERCI

  • Giséle a écrit le 20 août 2017

    Je crains fort qu’au Moyen Âge, la bourgeoisie n’existait pas!

    • Pascale a écrit le 21 août 2017

      Bonjour, c’est facile à vérifier. Le Larousse indique ça : C’est au xie siècle que se constitue, dans une Europe marquée par un essor économique progressif, cette nouvelle catégorie socio-économique. Le bourgeois est avant tout un citadin qui assure son existence soit par le métier qu’il pratique, soit par le commerce. Le bourgeois est donc le contraire d’un terrien ; tout naturellement, il demande au seigneur les libertés nécessaires à l’exercice de ses fonctions et les obtient, parfois à la suite de conflits violents, sous la forme de chartes de franchises applicables à l’ensemble de la bourgeoisie d’une commune.
      Donc oui, la bourgeoisie existait au Moyen-Âge.
      Bonne fin de journée à tous. Et un grand merci à Anne : ton blog est génial !

      • brijoudu93 a écrit le 21 août 2017

        merci et bravo pour la réponse Pascale

  • Dentelles et Tabliers a écrit le 22 août 2017

    Très intéressant 🙂 j’aime beaucoup la suggestion de torréfier les épices, je ne savais pas que ça se faisait !! Et les frites aux épices sont aussi une suggestion très intéressante !!
    Je rajouterai même que c’est très facile de faire son sel aux épices !! La touche est inimitable !
    Merci pour cet article 🙂
    Jane

    • Anne a écrit le 23 août 2017

      Avec plaisir Jane. A bientôt

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 000
followers
Pinterest
415 100
followers
Instagram
34 500
followers
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer