P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Garbure béarnaise

Entrées Plats complets

Garbure béarnaise

Garbure béarnaise

Il faut savoir que la garbure n’est pas un plat de fillette chipoteuse. La garbure, c’est la soupe paysanne basco-béarnaise par excellence. Un plat qui tient chaud au corps et au cœur. C’est un repas entier. Une garbure et un pastis landais et on va se coucher heureux !

Le temps de cuisson est très long : 4 heures mais ne vous découragez pas, il ne faut pas être 4 heures debout à côté, il suffit juste d’oublier le plat sur le coin du feu.

Les quantités, c’est pour 8 ‘pas malades’ :

La veille, mettre à tremper vos haricots. (au moins 12 heures)

Le jour J : Dans un grand faitout, mettre le talon de jambon, les grains de poivre, le piment d’Espelette, l’oignon piqué de clous de girofle, le céleri branche, le thym, le laurier.

Garbure béarnaise

Recouvrir de 4 à 5 litres d’eau.

Garbure béarnaise

Porter à ébullition et quand l’eau bout, baisser le feu pour que cela ‘bloblote’ tranquillement. C’est parti pour 1h30 de cuisson.

Laver les légumes, couper les carottes et les navets en gros tronçons grossiers et les poireaux en petits morceaux.

Garbure béarnaise

Garbure béarnaise

Dans un poêle, faites dorer à feu vif les morceaux de confit de canard.

Garbure béarnaise

Quand ils sont bien dorés, les déposer sur un papier essuie tout et les réserver.

Garbure béarnaise

Jeter la graisse de cuisson excepté environ 4 cuillers à soupe dans lesquelles on fait suer les légumes (carottes, poireaux, navets pendant quelques minutes).

Au bout d’une heure et demi de cuisson du talon, de jambon, enlever de faitout une dizaine de louches de bouillon et réserver. Rajouter dans le faitout les légumes qui viennent de suer et les haricots égouttés.

Garbure béarnaise

Remettre à bouillir et laisser cuire à frémissement pendant au moins 2 heures.

Au bout de 2 heures, rajouter le chou (dont on a enlevé le coeur) lavé et coupé en lanières.

Garbure béarnaise

Couvrir à hauteur avec le bouillon réservé. Laisser cuire une demi heure.

Rajouter les pommes de terre lavées et coupées en gros tronçons. Faire cuire encore une demi heure de plus.

Garbure béarnaise

Et enfin, rajouter le confit. Faire cuire le temps que le confit tiédisse (un 1/4 d’heure environ). Au bout de ce temps, goûter, saler si besoin et servir. On déguste traditionnellement cette soupe avec des tranches de pain de campagne….

Garbure béarnaise

… et quand la cuiller tient debout dans l’assiette, c’est parfait.

Garbure béarnaise
Garbure Béarnaise

N’hésitez pas recuire, c’est meilleur réchauffé. Attention cependant à la conservation (au frais et pas trop de réchauffage en grande quantité tout de même, elle contient du choux, légume prompt la fermentation).

La fabrication de la garbure n’est pas une affaire de rigolos. Chaque année à la mi-septembre à Oloron-Saint-Marie (Béarn – Pyrénées-Atlantiques) a lieu un championnat du monde de garbure.

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • Etienne a écrit le 16 février 2008
    5

    Merci beaucoup pour cette recette que nous avons savouré ce soir…à Stockholm ! C’était absolument excellent. J’ai remplacé le confit, difficile à trouver ici par des cuisses de poulet !Etienne

    • guillan a écrit le 12 novembre 2014

      la vraie garbure de mon enfance c’était sans poireaux ni navets.

  • jean louis Fages a écrit le 16 janvier 2012
    5

    Janvier 2012
    Bonjour, j’ai suivi scrupuleusement la recette et ses proportions. Ce fut un régal.
    Merci. On m’a demandé de réitérer dans un mois , servie devant la cheminée et un bon madiran
    jl

    • Anne a écrit le 16 janvier 2012

      J’en suis ravie 🙂

  • Catherine a écrit le 19 février 2013
    5

    La garbure est ma madeleine de Proust ! J’en ai mangé chez des fermiers béarnais (à l’époque on disait des paysans) amis de ma famille. C’était un délice, avec le confit maison dans les immenses jarres en grès et tout et tout !

    En lisant votre recette, je me suis lancée. Je l’ai faite deux fois pour famille et amis. Tous se sont régalés et me demandent votre recette. Pour ma part, je me suis régalée mais, mais,,, il n’y avait pas le confit maison de nos amis, celui que j’ai ouvert de sa boite était une pauvre imitation.La garbure restera encore longtemps ma madeleine.
    Merci pour votre recette très facile à suivre et mettre en œuvre. Vive le Béarn

    • Anne a écrit le 19 février 2013

      Je suis ravie que cale vous ait plu 🙂

  • stephane a écrit le 6 avril 2013
    5

    cette recette et succulente elle vous réchauffe l’âme et ravis vos papilles

    • Anne a écrit le 6 avril 2013

      merci @8f1522874804cbacc800f0232d90234b:disqus 🙂

  • delphine 33 a écrit le 5 décembre 2013
    5

    Le froid du mois de décembre m’a donné envie de faire une bonne garbure, je regrette pas d’avoir choisi la recette béarnaise avec des CAROTTES !!! car je trouve que cela lui bonne un trés bon goût. MERCI

  • loic a écrit le 15 février 2014
    5

    tres bonne recette j’ai inviter 4 personnes a manger et tout le monde a ete ravis et rasasier super et un grand merci pour ce plat delicieux et copieux

  • Françoise a écrit le 8 juillet 2014
    4

    Recette super facile à faire et c’est tellement délicieux !

  • charpentier a écrit le 18 septembre 2014
    5

    un grand bravo et un grand merci c,est du bonheur a l’état pure; nous sommes vraiment régalé je vais invité du monde des que le froid sera présent.je pense que je vais les épaté. encore merci.eric

    • Anne a écrit le 18 septembre 2014

      Merci de ton retour 🙂

  • manu a écrit le 15 novembre 2014
    5

    une tuerie !!!!!!!!
    jr nr remercierais jamais assez l auteur de cette recette
    rien a rajouter suivre a la lettre et c’est parfait !!

  • Jean-Louis a écrit le 25 janvier 2015
    5

    Superbe recette!!!!!!

    Merci à Anne!

    Fait plusieurs fois et notamment aujourd’hui pour 16 Personnes…et tout le monde à ADORé…

    j’y ai ajouté ma touche perso, en plus du fond de jambon de Bayonne, j’y rajoute de la Palette demi-sel et de la poitrine demi sel, que je coupe en tranche après la première cuisson d’une heure et demi.

    bonne cuisine à tous.

    Jean-Louis.

    • Anne a écrit le 25 janvier 2015

      merci Jean Louis de ton retour d’expérience

    • audrey a écrit le 11 février 2015

      bonjour quelle quantité avez vous utilisez pour 15 Personnes ? merci

  • Ninja a écrit le 6 décembre 2015
    5

    Avec des parents dans les Pyrénées et des origines béarnaises, vous pensez que j en ai mangé de la garbure! J ai toujours adoré et d ailleurs j en fais régulièrement. Aujourd hui il ne fait pas très beau dans le région parisienne alors hop aux fourneaux, j ai toujours des tarbais et des confits de canard ( merci maman)….commentaires de mes hommes, t es une chef c est une tuerie ta garbure… Alors un grand merci à toi

    • Anne a écrit le 6 décembre 2015

      Avec plaisir Ninja 🙂

    • devrainne a écrit le 10 janvier 2016

      c est un peu kom ns ds le nord avec notre soupe au lardbonjour chez vs

      • Anne a écrit le 10 janvier 2016

        🙂 Ca doit être ça. Bonne journée

  • Patricia a écrit le 15 décembre 2015
    5

    Merci pour cette recette que je viens de faire c’est un régal.Je la garde dans mes favorite. Et je la referai certainement dans le courant de l’hivers.

  • mady a écrit le 19 janvier 2016
    5

    J habite Oloron suis pas bearnaise mais auvergnate j ai adopte le bearn depuis 15ans et j adore aller voir le concours de la garbure c est génial!
    J en ai fait de grosses marmite chez une dame connue a lourdios ichere cuite dans la cheminée du travail mais un régal on en mettait même en bocaux!
    Il faut être nombreux pour en faire une jusqu ici j étais seule mais depuis j ai ma fille et 4 enfants qui habitent dans le coin alors je vais leur en préparer une et je me ferai 1 ou 2 barquettes pour cet hiver ! Une recette bien de chez nous merci

    • Anne a écrit le 19 janvier 2016

      Merci Mady 🙂 J’espère pouvoir venir un jour voir ce concours de garbure 🙂

  • Marin j a écrit le 21 octobre 2016
    5

    J’ai suivi la recette et nous nous sommes régalés ! Merci

  • Leeloo a écrit le 12 novembre 2016
    4

    Et le camot ?
    Et la ventrêche ?
    Disparus ???

    Si vous voulez déguster la véritable garbure du Béarn, rendez vous à Oloron sainte Marie l’an prochain (samedi 2 décembre 2017 pour être exact) pour la 25 ième édition du championnat du monde de garbure.
    😀

  • delaire alain a écrit le 7 février 2017
    5

    bonjour à tous,

    j ai suivi les conseils, ai ajouté ma patte(pas grand chose)
    C ‘ est un scandale cest trooooop booooon
    PS: 62 seul j ai partagé ce plat ils ne veulent plus partir ils pensent qu il reste de la garbure au congélateur

  • megecoste a écrit le 27 mars 2017
    5

    encore merci
    super bonne recette et facile à réaliser en plus
    j en ai fait une il y a quelques mois et je suis en train de réunir les composants pour en
    réaliser une autre cette semaine afin d inviter des amis
    quelle soit basque ou bearnaise ou landaise peu importe pour moi je suis auvergnat
    l essentiel c est qu elle soit bonne
    elle me rappelle celle que j ai mangé un jour à midi en entrée avant l entrée et le plat sur un menu
    ouvrier du jour à peyrherohade ou quelque chose comme ca c était un délice
    la tienne est à tomber par terre aussi le tout étant de bien suivre toutes les étapes
    encore merci et amitiés auvergnates

    • Anne a écrit le 27 mars 2017

      merci et toutes mes amitiés aussi 🙂

Les commentaires
  • Sophie a écrit le 5 avril 2006

    Tant pis si c’est un plat plutôt d’hiver, mais ça à l’air vraiment trop boooooooooon !!!

    • Véro a écrit le 18 février 2012

      Voilà un plat généreux qui me va bien de part mes origines de landes (Tarnos) par mon père et béarnaise (Garlin) par ma mère, et une adoration pour le piment d’espelette, donc les mélanges de goût. 🙂 Je teste aujourd’hui cette garbure lando-basquo-bearnaise et en ferait profité mes chti de beau parents. Qui sait s’ils ne me diront que ce serait peut être intéressant avec une petite lichette de maroilles… Ouuups… 😀

      • Véro a écrit le 18 février 2012

        Au fait, « humeur taquine », j’habite à Toulouse, en limite d’Ariège. Puis-je rajouter un peu de Betmale aussi???
        ———> Je sors 🙂
        Reviendrai juste pour donner mon avis après dégustation. 😉

        • Anne a écrit le 18 février 2012

          mdr 🙂 Pour le Maroilles joker 😉

      • Véro a écrit le 18 février 2012

        Au fait, « humeur taquine », j’habite à Toulouse, en limite d’Ariège. Puis-je rajouter un peu de Betmale aussi???
        ———> Je sors 🙂
        Reviendrai juste pour donner mon avis après dégustation. 😉

  • MachaMalo a écrit le 5 avril 2006

    Umm! Tous ces légumes!! ça a l’air délicieux! 🙂

  • AnneE a écrit le 5 avril 2006

    Vous avez du vous régaler, ta recette est très bien mais tu ne m’en voudras pas de la garder pour l’hiver prochain.

  • Choupette a écrit le 5 avril 2006

    Tu m’amuses quand tu dis ça tient au corps et les proportions sont pour 8 pas malades, on voit tout de suite à quel genre de plat on a affaire!

  • Scherneel a écrit le 5 avril 2006

    J’adore la photo avec la cuillère qui tient toute seule! Même principe avec le cassoulet 😉 Tu en parles bien de la garbure, c’est un plaisir!

  • laetitia a écrit le 5 avril 2006

    Décembre ou avril, peu importe, j’en mangerais bien (un peu), moi!!!

  • Gracianne a écrit le 5 avril 2006

    Ah que voila un plat qui me plait Anne, tu t’en doutais 🙂 Je la fais tout comme toi, sans le celeri, mais avec la cuillere qui tient debout. Je rajoute des tomates en saison (je sais, ce n’est pas un plat d’ete, mais quand on aime). Et puis en general, je la fais avec le reste des haricots du cassoulet, pour encore plus de parfum. J’aime la tienne, je crois que tu aimerais la mienne, on s’inscrit au concours?

  • jacketpascale a écrit le 5 avril 2006

    sympa ce plat!!!

  • salwa a écrit le 5 avril 2006

    hum ca a l’air delicieux

  • Patricia a écrit le 5 avril 2006

    Merci pour cette recette que je remise en attednant l’hiver prochain.

  • Claire emma a écrit le 5 avril 2006

    je garde ta recette sous le coude….pour la fin de l’année 😉

  • Elvira a écrit le 5 avril 2006

    Quel magnifique plat de terroir!

  • Clipoye a écrit le 5 avril 2006

    Moi je dis que la tradition, ça a du bon…et du très bon ici!Bravo pour cette belle réalisation (c’est du boulot quand-même!!).Aujourd’hui, ce plat convient bien car il fait un froid de canard!

  • Manoli a écrit le 5 avril 2006

    Ahhhhhhhhhh la garbure. Petite anecdote quand je suis arrivée à Pau, au resto j’ai choisi une garbure et c’était le plein mois de juillet… pas pour des chochottes mais pour les frileux c’est parfait!

  • Anne a écrit le 5 avril 2006

    Gracianne : Allez on s’inscrit : Agnès, ici aussi il fait un froid de canard aujourd’hui.

  • Estebe a écrit le 5 avril 2006

    Parbleu, ça a l’air solide Et atchement slurp avec ça. Surtout quand il pleut dehors. Vives les recettes roots. Vive la garbure qui carbure.

  • sylvieaa a écrit le 5 avril 2006

    Vraiment sympa cette recette, surtout quand il fait froid dehors!!

  • colette a écrit le 5 avril 2006

    Ta recette elle sera mangée en saison des pluies et quand il fait bien froid(23°) …..BRAVO

  • Mijo a écrit le 5 avril 2006

    Oh Papilles, jadore ton introduction, j’adore ta recette. Bravo.

  • Marmitedecathy a écrit le 5 avril 2006

    Mmmmm, j’adore ce genre de plat, J’en mangerais bien un bol !

  • Mimosa a écrit le 5 avril 2006

    chez moi il pleut et il fait froid alors c’est un peu le mois de décembre…elle me fait bien envie cette recette!

  • penglobe a écrit le 5 avril 2006

    très belle incitation à réussir cette recette qui va nous réchauffer (ça caille à Paris!)Pas d’allusion au volatile 😉

  • moony a écrit le 5 avril 2006

    elle a bien du vs réchauffer lors des froids de décembre!

  • loulou a écrit le 5 avril 2006

    Raaaahhhh ! et si on arrive à tout finir on peut faire chabro avec de l’iroulegy ou un p’tit rouge du béarn j’espère ! Bravo enfin un truc qui nous change des recettes de lopettes anémiées !

  • Ségolè a écrit le 5 avril 2006

    On s’inscrit au concours de Garbure à Oloron au mois d’aout?

  • Anne a écrit le 5 avril 2006

    Vendu Ségolène, comme ça nous serons 3 avec Gracianne

  • Manue a écrit le 5 avril 2006

    hummmm!!! Que ça a l’air bon! Je vais faire ta recette parce qu’il pleut beaucoup ces dernières semaines et j’ai bien envie de petits plats réconfortants 😉

  • coco28 a écrit le 5 avril 2006

    Tu as bien fait de faire cette recette, je ne connais à l’occasion je l’essaierai !Bizzz

  • zaza a écrit le 6 avril 2006

    Hop-hop-hop !!!!Garbure : c’est Basque !!!Je passe par là samedi !!!!Dancharia-Ainoa !!!Gout des vacances, ça me plait, dis !!!!!Ouais-ouais !!!

  • pascale a écrit le 6 avril 2006

    J’adore ce genre de plat que l’on oublie au coin du feu comme tu le dis si bien. Merci pour l’histoire et la recette, c’est gourmand et culturel à la fois.

  • popica a écrit le 6 avril 2006

    Je ne connaissais pas du tout ce plat et grâce à toi j’ai découvert un plat qui me plait et qui me donne envie. Merci et bravo

  • Celat a écrit le 6 avril 2006

    Je n’en jamais mangé et j’aimerai bien!

  • Carolyn a écrit le 6 avril 2006

    I didn’t realize that garbure had Basque overtones. Yumm! I love garbure. But what is crystallized?

  • Lady Amalthea a écrit le 6 avril 2006

    Ici il pleut et fait hyper-froid. Une belle garbure serait absolument parfaite ce soire au diner…

  • veronica a écrit le 6 avril 2006

    bravo je t’envoie une petite boite s’il en reste…et contre des chocolats ???

  • lilizen a écrit le 6 avril 2006

    délicieux! pis avec ces photos plus d’excuses pour ne pas tenter la recette!Bravo Anne!

  • Thalie a écrit le 6 avril 2006

    oh de la garbure…figure-toi que je n’en ai jamais mangé…Comme c’est dommage que tu ne puisses pas m’en envoyer..; vais-je devoir tout faire moi-même 😉 lolMerci beaucoup .Bizz

  • djackie k. a écrit le 6 avril 2006

    une recette authentique, indémodable, bien faite, bien photographiée et délicieuse. Pas de prise de tête … Youpi !Cuisine et Compagnie

  • Mitsuko a écrit le 6 avril 2006

    Un championnat du monde de garbure… Ca laisse rêveur! Enfin, ça m’a l’air de tenir au corps tout ça!

  • relly a écrit le 6 avril 2006

    Moi, ce n’est pas trop tard, ici en bretagne on a encore besoin de se réchauffer, merci

  • GUIT a écrit le 7 avril 2006

    On fabrique de la garbure dans notre centre d’aide par le travail.C’est normal, nous sommes du béarn et Oloron est par exemple que à quelques kilomètres de chez nous.A+

  • Anonyme a écrit le 8 décembre 2006

    Une garbure basco-béarnaise ? Je n’ai jamais vu ça, la garbure est un plat béarnais et non basque. Ce n’est pas le talon de jambon de bayonne (salé à l’époque par le sel de Salies de Béarn) qui en fait un plat basco-béarnais. C’est comme le béret !Gachucha, une basco-béarnaise avertie.

  • David Castéra a écrit le 10 décembre 2006

    Pour un béarnais oloronais comme moi, il y a des choses qui hérissent le poil.Oui la garbure c’est BEARNAIS, comme le béret.A Oloron Sainte Marie, tous les ans pour l’ouverture de septembre en Béarn, il y a un championnat du monde de garbure et non un concours. C’est très sérieux…Si vous voulez gouter une bonne garbure venez donc à Oloron cet hiver, les restaurateurs locaux se feront un plaisir de vous la servir…

    • Kristiane de SURGERES a écrit le 3 février 2016

      Tout à fait en accord avec vous et le concours de garbure c’est à découvrir vraiment super cette fête et quelle organisation tous ces faitouts avec des recettes différentes puis le soir dans cette ancienne usine de béret plus de 1000 personnes dégustent les garbures avec pour compagnie la musique de chez vous belle ambiance Tres bons souvenirs de 6 charentais on reviendra

      • Anne a écrit le 3 février 2016

        J’espère un jour pouvoir m’y rendre 🙂

  • Anne a écrit le 10 décembre 2006

    David : Il y a le lien vers La manifestation à Oloron à la fin du billet. 😉

  • chocos a écrit le 30 octobre 2007

    Je vis dans un petit village à coté de Pau. J’ai toujours vu les anciens faire la garbure. il n’y a certainement pas de piment et jambon mais des haricots tarbais, un os de jambon ou du salé de porc ou le trébuc(morceau de canard ou d’oi confit)

  • Anne a écrit le 17 février 2008

    Nous en avons mangé ce soir aussi. Il fait beau mais un peu froid ce soir et c’est ce dont nous avions envie. Je suis ravie de savoir que tu te soies régalé ! P’tit coucou à la Suède !

  • Anonyme a écrit le 22 août 2009

    le 2 septembre je penserai à vous,j’ai invité des amis à déguster cette succulente recette. Merci Guittou le charnégou

  • Anne a écrit le 22 août 2009

    Merci Guittou 🙂

  • Anonyme a écrit le 15 janvier 2010

    La garbure est un plat basco-béarnais ??? NON ! C’est béarnais !! Comme le béret !! N’en déplaisent aux basques « français » dont la gastronomie se teinte de leurs voisins gascons !Par ailleurs, le jambon de Bayonne est béarnais ! Bien avant que Bayonne ne devienne basque d’ailleurs !! Je sais que ça ne plaira pas à certains, mais les livres d’Histoire donnent raison sur ces points aux béarnais.

  • […] Garbure béarnaise […]

  • Patrice a écrit le 6 décembre 2011

    Je suggère de rajouter un peu de lard…
    NB C’est sérieux, du lard maigre.

  • Patrice a écrit le 6 décembre 2011

    Je suggère de rajouter un peu de lard…
    NB C’est sérieux, du lard maigre.

  • Cliff Tout Court a écrit le 29 décembre 2011

    Ils m’ont presque tué avec tout ça, la-bas à Bagnères de Bigorre et je suis prêt à ‘remettre ça’. Quelle belle façon de mourir!

  • Cliff Tout Court a écrit le 29 décembre 2011

    Ils m’ont presque tué avec tout ça, la-bas à Bagnères de Bigorre et je suis prêt à ‘remettre ça’. Quelle belle façon de mourir!

  • Anne a écrit le 29 décembre 2011

    mdr :))

  • Michette a écrit le 30 décembre 2011

    Ta recette de garbure est quasiment celle que je fais depuis des années.Je la tiens d’Alain Darroze.Je l’avais enregistrée sur la chaîne de Joel Robuchon,il y a une dizaine d’années.Les 2 vôtres sont les authentiques.Je ne manquerai pas de lui rendre visite lors de mon passage à Bayonne.Merci de la partager avec nous.

  • Michette a écrit le 31 décembre 2011

    Ta recette de garbure est quasiment celle que je fais depuis des années.Je la tiens d’Alain Darroze.Je l’avais enregistrée sur la chaîne de Joel Robuchon,il y a une dizaine d’années.Les 2 vôtres sont les authentiques.Je ne manquerai pas de lui rendre visite lors de mon passage à Bayonne.Merci de la partager avec nous.

  • Anne a écrit le 16 janvier 2012

    J’en suis ravie 🙂

  • Véro a écrit le 18 février 2012

    Voilà un plat généreux qui me va bien de part mes origines de landes (Tarnos) par mon père et béarnaise (Garlin) par ma mère, et une adoration pour le piment d’espelette, donc les mélanges de goût. 🙂 Je teste aujourd’hui cette garbure lando-basquo-bearnaise et en ferait profité mes chti de beau parents. Qui sait s’ils ne me diront que ce serait peut être intéressant avec une petite lichette de maroilles… Ouuups… 😀

  • Anne a écrit le 18 février 2012

    mdr 🙂 Pour le Maroilles joker 😉

  • Catherinegross a écrit le 10 octobre 2012

    catherine    j’ai manger la garbure avec copain o resto  j’ai adorer se plat à présent que j’ai la recette je m la ferré moi meme merci beaucoup 

    • Anne a écrit le 10 octobre 2012

      de rien Catherine 🙂

  • Boop40 a écrit le 7 novembre 2012

    Je croyais que c’était typiquement landais ! je suis dans les Landes depuis un moment, je n’ai jamais tenté… je me lance ce soir !
    Bravo pour ce blog alléchant 😉

  • haricot a écrit le 28 novembre 2012

    La garbure, un des éléments phare est bien le haricot TARBAIS? Pour ma part, ce n’est ni béarnais, ni basque mais Bigourdan! ( et je ne dis pas ça parce que je viens de Tarbes!) en tous les cas pour mettre tout le monde d’accord, quelque soit son origine, ce plat est tout simplement excellent!!!

  • cuisine | Pearltrees a écrit le 31 décembre 2012

    […] Recette de garbure béarnaise […]

  • visior64 a écrit le 23 juin 2013

    Arrêtez un peu de nous mettre des carottes dans la garbure, si vous l'appelez "béarnaise", par pitié !!

  • lacolomberie a écrit le 29 octobre 2013

    J’ai mangé des garbures dans les refuges:Laribet…Brêche de Roland…Baïslance….Especières… et d’autres et c’est là qu’elle est bonne tant pis pour la longue digestion ,Je vais en faire pour mes petits enfants

  • Anne a écrit le 5 décembre 2013

    Super alors ::)

  • Frédo a écrit le 20 décembre 2013

    Bonsoir Anne.

    Peut-on utiliser des haricots tarbais déjà cuisinés à la graisse de canard ?

    Merci de votre réponse.

    • Anne a écrit le 20 décembre 2013

      Argh, pas trop. Ou alors on les dégraisse un max et on les rajoute en fin de cuisson vu qu’ils sont déjà cuits 😉

  • Frédo a écrit le 22 décembre 2013

    Très bien. Tout compte fait je vais utiliser des lingots. Je garde les tarbais pour un autre repas vu qu’ils sont déjà cuits. Merci encore pour votre réponse.

    • Anne a écrit le 22 décembre 2013

      De rien, bonne journée

  • Jean-Mi a écrit le 7 janvier 2014

    Je suis d’origine tarbaise et ta recette ressemble à celle de ma mère qui la tenait de sa grand-mère… Juste une question: elle fait péter, ta recette ?

    • Anne a écrit le 7 janvier 2014

      Ah je ne sais pas. Moi je suis une princesse et les princesses … ben non quoi ^-^

    • visior64 a écrit le 5 mars 2014

      Il faut mettre un peu de bicarbonate de soude dedans pour ne pas péter ^^.

      Sinon, t’as toujours la solution des gélules de charbon pour tuer les mauvaises odeurs en gestation

  • Jeanjean a écrit le 24 janvier 2014

    Bonjour,
    Je suis en train de préparer une garbure et j’ai comme un doute :
    Fait-il couvrir à partir du moment ou on a ajouté les légumes dans le bouillon ?
    Merci d’avance pour votre réponse ! Et pour la recette bien-sûr.

    • Anne a écrit le 24 janvier 2014

      bonjour. Laissez à découvert, mais si vous voyez qu’il y a trop d’évaporation, couvrez.

      • Jeanjean a écrit le 24 janvier 2014

        Merci pour votre réponse rapide, c’est exactement ce que je n’avais pas fait 🙂

  • carine jacques a écrit le 8 février 2014

    un bonjour a toi on est entrain de faire ta recette pour 20 personnes !!! et oui on est cap si tu a une adresse mail on t envoie des photos avec grand plaisir!!!!!! mais puree elle sent bon tu verrai dommage que tu soit pas la!

    • Anne a écrit le 8 février 2014

      mdr, mon adresse mail est papilles at gmail point com 😉

  • Cécile a écrit le 11 février 2014

    Bonjour! moi, j’ai déjà fait des garbures, car j’adore ce plat, mais là, je vérifie un peu la recette car je vais en faire une pour 80 personnes dans 15 jours… je fête mes 50 printemps! (ou plutot hivers…) et j’ai un doute… Est-ce que c’est indispensable de faire dorer les morceaux de confit avant de les ajouter? pour cette quantité, ça va prendre une éternité… et aussi, comme je vais faire la garbure au moins la veille, est-ce qu’il vaut mieux attendre le tout dernier moment pour ajouter le confit ou est-ce qu’il vaut mieux le laisser donner du gout à la soupe la veille? et si je trouve pas assez de talons de jambon, quelle autre viande peut le remplacer? merci pour vos idées! et pour cette recette interessante et pleine d’humour qui sent bon le Sud Ouest! Cécile

    • Anne a écrit le 12 février 2014

      Oui c’est meilleur, c’est comme si vous mangiez votre poulet rôti ou non. Ca a plus de goût. Après pour le mettre dedans, c’est comme vous préférez 😉

  • Joie Guy a écrit le 26 février 2014

    Ça ressemble beaucoup à ma garbure « lando-béarnaise » que je fais. Quel dommage que l’on ne trouve plus les « camots » avec l’os! De nos jours, ils désossent les jambons. Mais que devient le camot avec son os?
    Pourquoi, ma mère m’a-t-elle toujours dit qu’il fallait couper les choux avec les mains, et non avec un couteau? ,Vieille croyance campagnarde béarnaise?…
    Le coup de la cuillère « debout » est incontournable. Et la « goudale » également (si on peut).

    • Anne a écrit le 26 février 2014

      mdr Guy 🙂 Je ne sais pas ce qu’est la « goudale » ?

  • claude a écrit le 5 novembre 2014

    juste une question peut-on mettre les cuisses de canard si elles ne sont pas confites
    est-ce pareil
    merci

    • Anne a écrit le 6 novembre 2014

      Ah non ce n’est pas pareil du tout Claude. Il faut vraiment du confit

  • […] optamos por almorzar en el pequeño restaurante Arts et Delices, justo frente a la catedral. Garbure bearnesa  y brocheta de carne y vino de Jurançon fue la apuesta y acertamos. Eso sí, españoles, no […]

  • Etienne a écrit le 29 décembre 2014

    Bonjour, je suis en train de faire la garbure, ça bloblotte gentiment.
    Juste une remarque,jeter la graisse de canard, ça me fait de la peine. Soit je la réutilise pour faire cuire ou revenir ou faire des confits (porc ou canard). Sinon, je la stérilise en bocal pour plus tard. C’est un capital que je préfère conserver.
    La garbure sera sûrement bonne, il n’y a que des bonnes choses et du temps
    Amicalement
    Etienne

    • Anne a écrit le 29 décembre 2014

      C’est vrai 🙂 Pour les patates sautées, c’est top 🙂

      • Etienne a écrit le 30 décembre 2014

        Manque de chance, tout à écrire mon commentaire, j’en ai oublié de faire suer les légumes dans la graisse de canard. Tant pis, il devrait quand même se manger.
        Je l’avais commencé hier, ce matin, j’ajoute le choux, les pdt et le confit et à table.
        Bonne journée

        • Anne a écrit le 30 décembre 2014

          merci Etienne. Bonne journée tout pareil

  • Olivier a écrit le 2 janvier 2015

    « Jeter la graisse de cuisson »
    OH !
    jamais de la vie ! on la rajoute dans le petit pot de graisse qu’on a toujours au frigo pour cuisiner !!! c’est le meilleur gras de cuisine qui soit : œufs au plat, légumes à l’étouffée, soupes… tout est meilleur et sans chlestérol) cuisiné à la graisse de canard !!!!

  • Tom a écrit le 29 novembre 2016

    Bonjour,
    Je vais faire cette recette pour vendredi soir, ça a l’air top. Tu parles d’un talon de jambon. Il s’agit d’un talon de jambon cru séché ou vraiment cru ???

    • Anne a écrit le 29 novembre 2016

      Cru séché, pas cru cru :p

      • Tom a écrit le 30 novembre 2016

        Merci beaucoup !!! 🙂

  • DESCHAMPS a écrit le 16 décembre 2016

    Arrêtez , s’il vous plait , d’employer ce terme de « tuerie » pour quelque chose de délicieux , d’exquis , de savoureux ….. Ne répétons pas ça pour faire branché , les mots ont un sens , et actuellement « tuerie » me fait penser à autre chose .
    Excusez moi , je ne suis pas une donneuse de leçon , mais quand j’entends ça , ça me fait mal au cœur .

Sur Facebook
Sur Google Plus
  • demb mson a écrit le 12 avril 2012

    j’adore

  • alan gore a écrit le 12 avril 2012

    howawou tè pa le seul à adorer

  • demb mson a écrit le 12 avril 2012

    ça j’étais certain

  • marie-josée A a écrit le 27 avril 2012

    La Garbure béarnaise est un plat délicieux ! hummmm!!!! j ‘ adore ,MarieJoe

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

S'inscrire à la
newsletter
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
415 200
followers
Instagram
30 700
followers
Les ruelles de Valldemossa, Majorque
Restaurant Caproig - Soller - Majorque
Place de la Bourse - Bordeaux
Tartines de fromage frais, herbes aromatiques et pétales de fleurs.
Sur le vif...
Fermer