Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Le nude cake : un gâteau pour 20 personnes

Gâteaux pour toute la famille

Gâteau Nude

Gâteau Nude

Souvenez vous, il y a peu, je vous proposais d’organiser un repas pour 20 personnes. Devant le succès de cet article, #merci, j’ai eu envie de vous proposer… un gâteau pour 20 personnes ! Pas de panique, je vous promets que c’est facile à réaliser. Un peu de méthode et vous épaterez belle-maman et le reste de la famille avec.

C’est la saison des fraises et j’en mange quasi quotidiennement tant je les aime.

Aujourd’hui nous allons nous essayer au nude cake aux fraises !

Kezako me direz vous ?

On parle d’un gâteau type pièce montée que l’on va décorer mais pas trop avec une crème délicieuse. Il est nude parce qu’on n’utilise pas de pâte à sucre (que je n’aime pas du tout du tout du tout). Regardez moi cette beauté, un véritable épate belle-mère. 🙂

Pour 20 personnes il vous faudra :

=> pour le gâteau :

  • 9 oeufs
  • 300 g de sucre
  • 270 g de farine
  • 3 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger
  • 3 cuillères à soupe de rhum (si vous n’aimez pas l’alcool dans les gâteaux, remplacez le par de l’eau dans laquelle vous aurez gratté une gousse de vanille)
  • le zeste d’un citron (deux si comme moi vous êtes accro à ce parfum) et 3 cuillères à soupe de jus de citron

Oui vous avez bien lu les ingrédients de la recette, nous ne mettrons pas de beurre ici, ni de levure.

La veille, préparez vos gâteaux. Cette pâte ressemble pour beaucoup à celle du gâteau roulé. Battez les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange augmente de volume. Ajoutez ensuite les parfums et la farine. Mélangez bien.

Pour réussir ce gâteau, le secret, ce sont les moules de trois tailles différentes. Il y a un grand moule de 26 cm, un moyen de 24 et un petit de 22cm.

Si vous ne souhaitez pas vous équiper, vous pouvez utiliser trois fois un même moule de 26cm et découper le second gâteau à 24 cm de diamètre et le 3ème à 22 cm de diamètre. Attention toutefois dans ce cas à augmenter vos quantités d’ingrédients puisque vous aurez un peu de perte. Je vous ai fait le calcul, il faudra ajouter : 1 oeuf, 35 gr de sucre, 30 gr de farine et 1 cuillère à soupe de rhum ou de fleur d’oranger ou de citron selon votre goût. #merciqui

Bien beurrer chaque moule et répartir la pâte dans les 3 plats de sorte que chaque pâte soit à la même hauteur.

Cuire 15 à 20 minutes chaque gâteau à 180°C chez moi c’était plutôt 20. Plantez une lame de couteau au centre pour vérifier votre cuisson.

=> Pour la crème

La veille, infusez votre verveine dans la crème fleurette que vous remettrez ensuite dans la bouteille au frigo. Le lendemain montez votre chantilly. Fouettez le mascarpone. Incorporez délicatement la chantilly dedans. Ajoutez délicatement le sucre. Mélangez.

=> Pour la décoration

  • 250 g de fraises
  • des feuilles de menthe ou de basilic ou verveine
  • des fleurs comestibles ( pour les bordelais, vous en trouverez sur commande aux Capus, à la Cabane aux Aromates et aussi il me semble chez Decroty )

Lavez tous ces ingrédients délicatement. Laissez-les sécher.

Gâteau Nude aux fraises

Gâteau Nude aux fraises

Montage

Posez le plus grand gâteau sur votre plat de service. Grâce à une spatule couvrez-le grossièrement (sans tout couvrir) sur ses côtés de la crème chantilly / mascarpone. Commencez par étaler une couche fine de crème sur le gâteau. Ensuite, toujours sur le dessus du grand gâteau, déposez une bande de crème épaisse à 4 cm du bord. Cela servira de « colle » avec le gâteau moyen quand vous le poserez par dessus.

Prenez le gâteau moyen et creusez en son centre un rond (grâce à un petit cercle si vous êtes équipé ou un grand verre par exemple, le mien faisait 8 cm de diamètre). Gardez de côté ce petit petit gâteau. Il servira à faire le 4ème étage plus tard. Posez le second gâteau sur le premier délicatement. Ajustez.

Grâce à une spatule couvrez-le grossièrement (sans tout couvrir) de la crème chantilly / mascarpone sur ses côtés. Etalez ensuite une couche fine de crème sur le gâteau. Enfin, toujours sur le dessus du gâteau moyen, déposez une bande de crème épaisse à 4 cm du bord. Cela servira de « colle » avec le petit gâteau quand vous le poserez par dessus. Dans le trou du gâteau moyen, coulez un mélange de chantilly / mascarpone et des morceaux de fraises avec quelques feuilles de menthe émincées.

Prenez maintenant le petit gâteau et découpez en son centre un rond plus petit que celui que vous avez utilisé pour le gâteau moyen (avec un petit verre à liqueur par exemple, le mien faisait 5 cm de diamètre). Ce dernier morceau découpé, nous l’appellerons le gâteau tout petit petit riquiqui ensuite. Mettez le de côté. Posez délicatement le petit gâteau sur le gâteau moyen. A l’aide d’une spatule, recouvrez-le grossièrement sur ses côtés (sans tout couvrir) de la crème chantilly / mascarpone. Etalez ensuite une couche fine de crème sur le petit gâteau. Ensuite, toujours sur le dessus du petit gâteau, déposez une bande de crème épaisse à 3 cm du bord. Cela servira de « colle » avec le tout petit gâteau quand vous le poserez par dessus. Dans le trou, coulez un mélange de chantilly / mascarpone et des morceaux de fraises avec quelques feuilles de menthe émincées.

Posez le tout petit petit gâteau découpé préalablement. Grâce à une spatule couvrez-le grossièrement (sans tout couvrir) de la crème chantilly / mascarpone sur les côtés. Etalez une couche fine de crème sur le petit gâteau. Ensuite, toujours sur le dessus du petit petit gâteau, déposez une bande de crème épaisse à 4 cm du bord. Cela servira de « colle » avec le tout petit petit riquiqui gâteau quand vous le poserez par dessus à la prochaine étape.

Posez le tout petit petit riquiqui gâteau sur le gâteau. Grâce à une spatule couvrez-le grossièrement (sans tout couvrir) de la crème chantilly / mascarpone sur les côtés. Logiquement, vous en êtes au cinquième et dernier étage.

Arrangez la crème à l’aide de votre spatule sur vos différents étages. Décorez votre gâteau en déposant harmonieusement (faites vous confiance) les fraises équeutées et les fleurs tout autour du gâteau. Gardez bien au frais jusqu’au moment de servir.

Ca va ? Pas mal à la tête ?

J’ai déjà envie de tester de nombreuses variantes de fruits à ce gâteau : avec de la mangue, de l’ananas, des framboises, des cerises, bref, je crois qu’il va devenir mon gâteau fétiche des grandes tablées.

Et vous ? Vous vous lancez ?

Pensez à partager vos photos sur vos réseaux sociaux avec le #cuisinecommepapilles que je puisse admirer vos oeuvres.

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les avis

Aucun avis sur cette recette : soyez le premier à donnez le vôtre !

Les commentaires
  • Barbara a écrit le 7 juillet 2018

    waouhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
    topppppppppppppppppppppppppppppppppp

    c’est drôle ta remarque / gâteau roulé
    l’été dernier fait un gâteau roulé avec une crème chantilly mascarpone toute fraiche comme la tienne c’était simple goûteux et « aérien » donc je devine parfaitement le goût de ton oeuvre :o)

  • Dubois a écrit le 7 juillet 2018

    Bonjour Anne,
    Me paraît super facile,mais pour m’l’epate belle mère, trop tard pour moi,je suis la belle-mère au grand âge, mais bravo et je conseille cette recette géniale.
    Merci,
    Bon Dimanche sous le soleil.

    • Anne a écrit le 7 juillet 2018

      cela sera épate belle fille alors 😉

  • françoise a écrit le 7 juillet 2018

    Anne bonjour,

    Génial ! cette recette est simple et très festive à la fois.
    Par contre j’imagine qu’il faut être méthodique lorsque l’on partage ce gâteau , au risque de le voir s’écrouler ..non?
    Merci de ta réponse.
    Bonne fin de week end.
    Françoise .

    • Anne a écrit le 7 juillet 2018

      Pas tant que cela. Faut juste être précis et faire attention

  • Méryem a écrit le 7 juillet 2018

    Bravo c’est magnifique et cela vaut le coup d’essayer !!

  • annie35 a écrit le 7 juillet 2018

    Les belles mères ne seront pas les seules épatées !!!! Bonne recette pour la crème, car la pâte à sucre: beurk !!!!!! Merci une fois de plus pour tes délicieuses recettes et ton humour ! Bon dimanche!

  • France (86) a écrit le 7 juillet 2018

    OUI on dit MERCI Anne un vrai cours de maths ! bon cela dit ce n’est pas mal non plus de réviser;)
    quant au gâteau bien que ce ne soit pas du tout mon goût il est super beau et j’imagine
    que beaucoup vont se régaler 😉
    du beau travail et encore une belle idée.

  • Françoise a écrit le 7 juillet 2018

    Il est magnifique ! çà donner envie d’inviter 20 convives pour avoir le plaisir de le réaliser et entendre les « wouahou » qui ne manqueraient pas..

    • Anne a écrit le 10 juillet 2018

      hihi 🙂 C’est tout à fait cela

  • Isa33 a écrit le 7 juillet 2018

    Je suis de la région bordelaise (aussi !!!;-). Pour info, j’ai trouvé des fleurs comestibles au magasin bio « Au jardin d’Alice » à St Médard en Jalles. Elles viennent de la bioferme de Saint Aubin de Médoc.

    • Anne a écrit le 10 juillet 2018

      Merci pour l’info Isa

  • ManueB a écrit le 8 juillet 2018

    waouuu quelle belle réalisation !!!!!

    manue 🙂

  • La Porte Christine a écrit le 8 juillet 2018

    Super ce gâteau qui me donne envie d’essayer.. par quoi pourrait on remplacer la verveine ?

    • Anne a écrit le 10 juillet 2018

      de la menthe, du basilic, mets ce que tu aimes 🙂

  • myriam a écrit le 8 juillet 2018

    Bonjour Anne

    Ton gâteau ne va pas qu’épater belle_maman!
    Moi aussi!
    Il est Magnifique!
    C’est du bonheur à croquer!
    Merci infiniment pour tout :tu es précieuse, tu nous calcule même les proportions……..
    Ta gentillesse n’a d’égale que ta beauté!
    Samedi soir( prochain), je suis invitée et je me demande si tu aurais des id d’entrée ( 20 personnes).
    C’est moi qui m’en occupe_ si non, pas grave, je piocherai déjà dans toutes tes autres recettes.
    Je t’embrasse!

  • myriam a écrit le 9 juillet 2018

    Bonjour Barbara

    et Merci.C’est parfait!
    Je n’avais pas eu le temps d’aller voir et ne me rappelais plus.
    Trop de choses passionnantes en tête en ce moment!des bises pour toi!

    • Barbara a écrit le 9 juillet 2018

      « Trop de choses passionnantes en tête  »

      eh bien tant mieux ; super ça !
      contente si j’ai pu aider modestement
      bonne fête alors !

  • Clémence a écrit le 4 septembre 2018

    Merci pour cette recette de beau gâteau qui sera parfait pour le baptême de ma fille 🙂
    Quand on infuse la verveine dans la crème fleurette, il faut bien faire chauffer la crème n’est ce pas? et est-ce que cela fonctionne aussi avec de la verveine sèche s’il vous plaît?

    • Anne a écrit le 4 septembre 2018

      Bonjour. Si on infuse à froid le parfum est moins prononcé qu’à chaud. Après c’est comme tu préfères. La verveine sèche, je ne sais pas , je n’ai jamais essayé

      • Clémence a écrit le 6 septembre 2018

        Merci !
        Chez moi le gâteau reste assez plat (1,5 cm d’épaisseur), est-ce aussi le cas lorsqu’il est réussi svp ? (je n’arrive pas à me rendre compte sur la photo même si il me semble évident que c’est au moins le double…)

        • Anne a écrit le 7 septembre 2018

          C’est un peu plus haut mais je n’ai pas mesuré

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
422 500
followers
Instagram
38 600
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer