Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Polenta crémeuse

Féculents Sans gluten Sans oeufs Végétarien

Polenta ©Melica shutterstock

Polenta ©Melica shutterstock

C’est Barbara une de mes plus fidèles lectrices qui m’a confié  il y a quelques semaines sa recette de polenta (coucou Barbara <3). La polenta ce n’est pas trop mon truc en général car je trouve cela un peu pouf pouf, un peu étouffe chrétien.  Je n’en avais je crois jamais mangée avant d’avoir un blog de cuisine. Il faut dire que la polenta, ce n’est pas trop ni d’Auvergne, ni du Sud Ouest (erreur erreur, vous avez raison dans les commentaires, bien sûr qu’il y en a dans le Sud Ouest) 😉 Quand j’étais en Louisiane, j’avais bien aimé leur polenta locale appelée Grits souvent servie avec des crevettes.

Mais bon, cela change ! Vous aimez vous ? Vous en faites de temps en temps ?

Pour 2 personnes ;

  • 100 g de semoule de maïs
  • 15 g de beurre
  • 300 ml d’eau
  • 200 ml de crème liquide (ou de lait pour une version plus légère)
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre
  • 1 cuillère à soupe de beurre, ou, pour rester dans un mode cuisine italienne, de mascarpone.

Mettez le beurre dans la casserole. Laissez le fondre à feu doux. Versez la polenta dans la casserole, mélangez-la avec le beurre et laissez roussir une trentaine de secondes. Ajoutez l’eau et la crème et laissez cuire en mélangeant constamment pendant quelques minutes, le temps que la polenta se décolle des parois de la casserole. Ajoutez à ce moment là, le sel, le beurre (au piment d’Espelette top) ou le mascarpone). Mélangez et servez immédiatement.

Pour plus de gourmandise vous pouvez l’aromatiser de fromage râpé. Ajoutez par exemple du Parmesan râpé, au goût. Délicieux.

Bon appétit !

 

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • Mie a écrit le 14 février 2020
    4

    Lorsque je reçois, je fais très souvent en accompagnement en plus des légumes, non pas un « étouffe chrétien » comme je le vois dans votre présentation, mais de petites Galettes de Polenta au gruyère (3 par personnes juste pour donner envie) .
    De l’eau + du lait + de la polenta + du gruyère, sel et poivre. Pas de beurre, pas de crème et pourtant je suis sûre que vous aimeriez !
    Vous pouvez le faire avec votre propre Recette (plus riche). Vous étalez la polenta cuite dans un plat , 1 cm environ d’épaisseur, et lorsque c’est pratiquement froid, vous découpez avec des empreintes de jolies formes . Hop en dernière minute un petit tour sur une plaque dans un four ou dans une poêle.
    Belle journée à vous.

    • Barbara a écrit le 14 février 2020

      bonjour Mie
      eh bien je respecte votre choix mais c’est justementcette polenta là que nous détestons à la maison
      la première fois que j’en ai mangée c’était de la « formée » ainsi
      on en faisait jamais jamais
      trop bourratif et un jour
      j’ai vu un chef (Cyril Lignac à l’époque 🙂 préparer cette polenta crémeuse donc parle Anne on a essayé et depuis » révélation » 🙂 on en fait régulièrement

      elle n’est pas du tout étouffante mais toute légère

      bon après midi

      cordialement

      ps j’espère ne pas être trop brute ds mes commentaires juste je suis alitée là donc j’écris vite

      bon après midi

      • m a écrit le 14 février 2020

        Il n’est pas question que je pense que vous êtes « brute » dans vos commentaires. On est encore en République …
        Avec une petite épaule d’agneau confite … lentement et doucement au four – ne me dites pas que vous ne l’aimez pas :-)) – + de petits légumes de printemps et juste 3 de mes mini galettes de Polenta je suis sûre que je vous ferais « craquer » !
        Je suis « prétentieuse » hein !!!
        Puisque vous êtes alitée, je vous souhaite sincèrement d’aller mieux.

        • Barbara a écrit le 14 février 2020

          merci
          non mais quand je réponds vite il ‘m arrive d’être » brute » voire paraitre sèche
          alors que ce n’est pas mon intension (c’est ce que je voulais dire 🙂

          merci mais non la polenta « moulée en galette je ne peux pas

          bonne soirée

          • Barbara a écrit le 15 février 2020

            intention bien entendu avec un t
            🙂

          • Anne a écrit le 15 février 2020

            Merci les filles <3

  • Barbara a écrit le 14 février 2020
    5

    Anne ♥♥♥

  • Sethia a écrit le 14 février 2020
    5

    Coucou ! À court d’idée pour ce soir, ça tombait à pic 😁 J’avais déjà essayé à 2/3 reprise d’en faire, et je n’avais pas été convaincue. Là j’ai testé en suivant la recette presque entièrement la recette, (au lieu de l’eau j’ai mis l’eau de réhydratation de champignons séchés pour plus de goût)
    La recette est top ! C’était pour une fois très bon ! 😋 Merci Anne et Barbara, c’est ma nouvelle recette de polenta !

    • Barbara a écrit le 15 février 2020

      super
      et l’eau de réhydratation est une magnifique idée merci !

      C Lignac mettait des petit morceaux d’abricot et c’est rigolo qu’Anne ait publié cette recette un 14 février car c’était dans un menu qu’il proposait pour la St Valentin je parle de ça y a?…. 25? ans !!
      (avec un magret aux pralines roses et un dessert style tiramisu rose letche framboise que j’ai fait hier d’ailleurs !)

      • Hervé a écrit le 15 février 2020

        Petites galettes (très petite si servi en entrée) de polenta pour accompagner des tranches de foie gras poêlées ou du magret de canard. Je cuis la polenta dans un fond de volaille.

        • Anne a écrit le 15 février 2020

          Merci de ton partage

      • Anne a écrit le 15 février 2020

        Ohlala quel timing 🙂

    • Anne a écrit le 15 février 2020

      MErci beaucoup Sethia 🙂

Les commentaires
  • daisy a écrit le 14 février 2020

    Cette recette m’étonne par sa rapidité , et par le fait qu’on ne met pas la polenta dans le liquide bouillant . mais pourquoi pas ??
    J’ai des petits enfants qui aiment beaucoup la polenta ; mise ensuite en carrés et passés à la poële ou au four avec du fromage, c’est un très bon plat du soir , avec un oeuf , ou en accompanelent d’une viande en sauce;

    Mais je rappelle que la semoule de maïs a un IG de 70 , ce qui est élevé si on fait attention au diabète .

    • Barbara a écrit le 14 février 2020

      @coucouc Daisy
      ce n’est pas « si » rapide
      mais je n’ai pas pu indiquer un temps à Anne car …ça dépend de la quantité de polenta de liquide(je fais à l’oeil !) et depuis que j’en ai parlé à Anne j’ai pas pu refaire donc pas pu noter le temps (promis je ferai dès que je pourrai )
      on incorpore le liquide au fur et à mesure et comme il est sur la casserole il chauffe (beaucoup même)
      je repasse expliquer mieux dès que je peux ( cf cause indiquée au dessus )désolée là vraiment plus possible
      à bientôt

      • my ky a écrit le 14 février 2020

        Courage Barbara
        ❤❤❤

  • myriam a écrit le 14 février 2020

    Coucou Anne
    Coucou Barbara
    Comme tu le dis Anne , pour nous la polenta aussi est un « étouffe chrétien ».
    J’en avais fais et personne n’avais été convaincu.
    Mais Comme j’aime beaucoup Cyril Lignac et que je ne demande qu à être convaincu,
    je vais essayer la recette de Barbara….et donc la tienne!!!!
    Qui vivra verra….
    Bonne journée

    • Barbara a écrit le 14 février 2020

      🙂 je déteste la moulée
      on déteste (toute la famille)
      là rien à voir
      le jour et la nuit
      mais tu n’es pas obligée d’aimer de toute façon !
      bonne soirée

  • Dumè a écrit le 14 février 2020

    Hello jeune femme !
    As tu essayé de la faire au four vapeur ? Un vrai bonheur !!!!
    Excellente soirée !

    • Anne a écrit le 15 février 2020

      Jamais. tu as une recette sur ton blog DUmé ? Je vais aller voir 🙂

  • Catherine a écrit le 14 février 2020

    Bonsoir
    La polenta pas du sud ouest ? Le nom est différent mais le plat existe, du moins en Béarn.
    Cette région est une grosse productrice de maïs et donc, la semoule de maïs y est une une tradition. Je me souviens qu’enfant (il y a quelques lunes…), durant le pèle-porc (ou tue-cochon) les mamies préparaient de grosses galettes de broye (ou broille, je ne sais pas comment on l’écrit) faite de semoule de maïs et de gras de porc.
    Pas bien léger, mais après une longue journée de dur labeur dans le froid, ça requinquait les troupes.

    • Anne a écrit le 15 février 2020

      Mais tellement. Désolée désolée. J’avais complètement oublié 🙂 Tu as tout à fait raison

  • my ky a écrit le 14 février 2020

    Je n’ai jamais cuisiné de polenta, mais pense que l’ajout de crème et fromage doit la rendre moins « étouffe chrétien ». A tester.
    Bon WE à toutes et tous.

    • Barbara a écrit le 14 février 2020

      la consistance est comme une purée fine
      bises

      • my ky a écrit le 14 février 2020

        Merci ma Belle – là tu m’as séduite. Croix de bois etc. je vais me lancer.
        Gros 💕

        • Barbara a écrit le 15 février 2020

          😉 merci pour toute cette sollicitude et bienveillance
          à bientôt

          • Anne a écrit le 15 février 2020

            <3

  • Pau a écrit le 14 février 2020

    Merci pour cette recette qui a l’air absolument délicieuse. En revanche, il me semble au contraire que la polenta est typique du Sud-ouest, chez moi on appelle ça de la cruchade, elle se déguste sucrée ou salée et je ne vois pas grande différence avec la polenta (mais je ne suis pas une spécialiste).

    • Anne a écrit le 15 février 2020

      Ahhhh mais tu as tellement raison. Je ne sais pas comment j’ai pu oublier. Dans ma belle famille on n’en mangeait pas, cela doit être pour cela. Mais merci pour ta rectification.

  • Julie a écrit le 14 février 2020

    La polenta, pour moi, c’est le repas des jours de grande flemme. C’est archi rapide, et ça cale bien, et les petits cubes en rab partent au congélateur pour le jour de flemme suivant ! Par contre c’est clair que dans la version « étouffe-chretien », il y a intérêt à avoir des légumes bien humides pour faire couler (j’en fais parfois cuire dans du bouillon en remplacement de la semoule dans le couscous, certains diront que c’est une hérésie, mais moi j’aime bien).
    Bref, plus qu’à tester cette version crémeuse !

    • Anne a écrit le 15 février 2020

      Merci Julie de ton partage d’expérience. On s’en fiche de l’hérésie, l’essentiel c’est que cela nous plaise 😀

  • fireboy and watergirl a écrit le 15 février 2020

    Bon WE à toutes et tous.

    • Anne a écrit le 15 février 2020

      Merci à toi aussi 🙂

  • Nathalie a écrit le 15 février 2020

    Merci à Barbara de t’avoir confié sa recette et de la partager avec nous.
    Je n’en fais pas souvent de la polenta , mon mari n’aime pas trop , moi oui surtout lorsqu’elle bien crémeuse avec plein de fromage . Pour moi ça fait partie de ce que j’appelle les plats doudou , ceux que tu dégustes avec plaisir lorsque tu es d’humeur grognon ! Avec une paire de bonnes saucisses , c’est très réconfortant.

    • Barbara a écrit le 16 février 2020

    • Anne a écrit le 16 février 2020

      Top 🙂 moi c’est plutôt le jambon coquillette ou jambon purée 😉

      • Barbara a écrit le 17 février 2020

        MDR hier je voulais écrire ça Anne 🙂

        • Nathalie a écrit le 17 février 2020

          😁 oui la purée aussi avec un cratère au centre et plein de sauce dedans , ou , pour moi , les pâtes alphabet , pas al dente du tout , avec beurre et gruyère en quantité !

          • Barbara a écrit le 18 février 2020

            Nathalie tout à fait !!
            et merci merci je me sens moins seule: je n’aime pas les pâtes al dente
            oui je sais c’est meilleur (soi disant!!) pour la digestion ben non pas pour moi ni par goût ni pour la digestion
            alors je les fait comme je (on ) les aime na

  • Katy a écrit le 16 février 2020

    Bonsoir. J’avoue n’être jamais parvenue à obtenir une polenta crémeuse. Dans votre recette, pouvons nous utiliser de la polenta à cuisson rapide ?
    Merci

    • Barbara a écrit le 17 février 2020

      mais justement c’est de la polenta à cuisson rapide me semble t il !
      oh zut désolée Katy
      c’est vrai que c’est pas facile à expliquer ni tout le timing ni pour la quantité de liquide
      promis dès que je peux refaire je prends des notes

      ça doit avoir la consistance d »une crème pâtissière un peu enfin un poil plus épais mais à peine

  • Katy a écrit le 17 février 2020

    Merci beaucoup pour votre réponse. Je vais donc essayer! Bonne semaine.

    • Anne a écrit le 17 février 2020

      De rien. bonne journée

  • Pat a écrit le 17 février 2020

    Je viens du Nord-est de l’Italie où l’on mange beaucoup de polenta. Accompagnée de ragoût de viande ou de légumes, de morue séchée en sauce, de saucisses. Ou alors en accompagnement de poulet chasseur. Ou bien mélangée à des fromages crémeux… Bref la polenta c’est délicieux, consistant, versatile. Mais pour les recettes cherchez plutôt un bon livre ou site de cuisine italienne 🇮🇹 😉
    PS j’´utilise beaucoup votre blog, merci

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 900
followers
Pinterest
510 100
followers
Instagram
50 800
followers