P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Boeuf aux carottes et au vin rouge à l’autocuiseur

Boeuf Plats complets

Boeuf aux carottes et au vin rouge à l'autocuiseur

Boeuf aux carottes et au vin rouge à l’autocuiseur

L’automne revient et avec lui l’envie de plats mijotés. C’est pratique en plus pour moi cette année d’en faire car P’tit Papilles n’a pas de cantine dans son Ecole d’ingénieurs et doit donc emmener tous les jours sa gamelle. Je me familiarise donc avec cette nouvelle pratique et j’avoue que les plats mijotés, cela m’arrange bien. Hop, une bonne louche dans le plat du lendemain midi et youhou, affaire réglée.

Pour 6 personnes

Coupez votre joue de boeuf en gros cubes (perso, je demande au boucher), mettez les dans un sac plastique avec la farine et secouez pour bien les enrober. Dans votre cocotte, mettez 30 g de beurre et 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Faites chauffer et quand cela crépite, ajoutez les morceaux farinés. Faites roussir environ 10 minutes de chaque côté, les morceaux devant être bien colorés.

Pendant ce temps, épluchez et lavez les carottes, coupez le pied et les feuilles du céleri pour ne garder que la branche et nettoyez-la. Coupez les carottes en rondelles et le céleri en petits cubes. Epluchez ail et oignon et ciselez le tout. Lavez le thym et le laurier et séchez-les.

Morceaux de boeufs colorés et légumes

Morceaux de boeufs colorés et légumes

Quand la viande a bien roussi déglacez le fond de la cocotte avec 50 ml de vin rouge. Versez ensuite le tout dans un saladier.

Dans la même cocotte, faites fondre à nouveau 20 g de beurre + 2 cuillères à soupe d’huile d’olive. Quand le beurre est fondu, ajoutez tous les légumes et la garniture aromatique (carottes, céleri, oignon, ail). Ajoutez une bonne pincée de sel, le concentré de tomates et laissez cuire une 7 à 8 minutes en mélangeant de temps en temps.

Ajoutez ensuite les morceaux de viandes roussis, le laurier, le thym et mouillez avec le vin rouge.

Fermez le couvercle de l’autocuiseur, et quand la soupape chuchote, comptez 45 minutes de cuisson

Boeuf carottes et au vin rouge à l'autocuiseur

Boeuf carottes et au vin rouge à l’autocuiseur

Après cuisson, saupoudrez d’un peu de persil plat et servez avec des pâte fraîches.

Un régal !

Allez on en discute ?
Les avis
  • Zabou a écrit le 16 octobre 2017
    5

    Bonjour Anne,

    J’ai fait cette recette hier, en la suivant à la lettre (sauf que n’ayant pas d’auto-cuiseur, je l’ai faite à la cocotte, sur feu doux pendant 3 heures de cuisson, vive le dimanche!), et c’était délicieux!

    Merci 🙂

    • Anne a écrit le 16 octobre 2017

      Merci Zabou, je suis ravie que cela t’ait plu

  • Silvana a écrit le 20 octobre 2017
    5

    Félicitations pour cette recette ! J’ai adoré !

  • ALAIN FOURNIER a écrit le 23 octobre 2017
    5

    Une fois de plus, Anne, vous nous rappelez les plaisirs de notre enfance. Enfant j’ai vecu dans le Saumurois, donc le boeuf aux carottes etait presque toujours avec des Saumur Rouges. J’ai suivi votre recette au ving rouge, seulement mon boeuf decoupe en morceau achete dans un supermarche en Essex, n’etait ni de la joue ou autres. Neanmoins excellent a la recuisson du deuxieme jour. Encore une fois un gros/grand MERCI!

    • Anne a écrit le 23 octobre 2017

      Avec plaisir Alain 🙂

  • Marion a écrit le 12 novembre 2017
    5

    Merci Anne une fois de plus. Une pure merveille que tout le monde a su apprécier … notre fille est pourtant difficile. Oserais-je vous avouer que c’est la première fois que je cuisinais de la joue de boeuf … je crois que je vais devenir addict.

    • Anne a écrit le 13 novembre 2017

      Oh merci merci. Tu me fais super plaisir

  • Le corre a écrit le 16 novembre 2017
    4

    Très bon plat mais pour moi ressemble plus à un bourguignon qu’à un bœuf carotte. Dans un bœuf carotte il n’y a pas de vin rouge.

Les commentaires
  • Martine a écrit le 14 octobre 2017

    Un grand classique de la cuisine familiale, goûteux et facile à réaliser. Personnellement, je mets du lard fumé bien maigre et du vin blanc, l’acidité atténue un peu le sucre de la carotte et pas de céleri. Comme partout, chacun a sa recette de « Grand-Mère » !
    Bon week-end dans les marmites pour fifils.

    • Barbara a écrit le 14 octobre 2017

      tout à fait ici aussi on adore on va pas tarder à en faire c’est si bon et si pratique à l’autocuiseur
      (vin rouge corsé 13/14° pour moi au contraire )

      • Martine a écrit le 14 octobre 2017

        Je pense que le vin rouge va faire un boeuf bourguignon aux carottes plutôt qu’un boeuf mode mais bon pourquoi pas, on peut tout faire en cuisine tant que le goût est préservé. Je vais essayé au vin rouge, c’est prévu pour lundi. Je vous donnerai mon « ressenti » …

        • Barbara a écrit le 14 octobre 2017

          ;o)
          à suivre alors !

          je cuisine de plus en plus au vin rouge plutôt qu’au blanc ça passe mieux chez les miens
          (pas pour tout ,pas pour des fruits de mer évidemment ni une fondue savoyarde ;o) et puis je ne cuisine pas qu’au vin non plus faut pas croire (!!!)

          en ce moment c’est plus huile d’olive et tutti quanti
          cuisine (provençale) d’été cf 30° l’a midi !!

          mais par exemple av hier (je raconte ma vie là !!!!) j’ai fait des paupiettes : un jour j’ai par « erreur  » troqué le verre de vin blanc pour un de rouge et depuis c’est cela qu’on me réclame plus digest moins acide )
          d’ailleurs le boeuf mode je le fais au vin rouge ;o)

          • brijoudu93 a écrit le 14 octobre 2017

            comme d’habitude un plaisir de lire vos commentaires Barbara (je les guette toujours avec impatience !)
            et bien entendu merci à Anne pour son partage

          • Barbara a écrit le 14 octobre 2017

            oh comme c’est gentil ça
            merci et à bientôt alors

          • Anne a écrit le 15 octobre 2017

            🙂

          • Anne a écrit le 15 octobre 2017

            Moi j’aime bien quand tu racontes <3

          • Barbara a écrit le 16 octobre 2017

            ♥♥
            bonne semaine

        • Anne a écrit le 15 octobre 2017

          🙂

      • Anne a écrit le 15 octobre 2017

        oui, corsé c’est le top sur les rouges. Il faudra que j’essaie avec du vin blancs

    • Anne a écrit le 15 octobre 2017

      Oui j’en mets aussi parfois du lard 🙂 Merci pour les encouragements 🙂

  • Marie a écrit le 14 octobre 2017

    C’est parce que vous êtes dans le bordelais que vous le faîtes au vin rouge ??perso je fais la même recette mais au vin blanc.
    Vin rouge pour le bourguignon.

    Bon Dimanche.

    • Anne a écrit le 15 octobre 2017

      Non, dans ma famille en Auvergne, on faisait toujours au vin rouge aussi

  • Claudine a écrit le 14 octobre 2017

    Bonjour Anne
    Merci pour la recette. Je voulais savoir si 2 cuillère à soupe de farine était la bonne mesure et à quel moment on ajoutait le concentré de tomate.
    Bon WE ensoleillé

    • Barbara a écrit le 14 octobre 2017

      bien vu (lu)

    • Anne a écrit le 15 octobre 2017

      Coucou Claudine
      Oops, désolée pour avoir raté ces infos. Je viens de rajouter. Oui il faut en gros 2 cuillères à soupe de farine. IL faut que tes morceaux soient enrobés (couche fine). LE concentré de tomates, en dernier. Merci

  • Marie-Neige Ramos a écrit le 14 octobre 2017

    J’adore ces plats mijotés en cette saison.
    Quand mon fils avait sa petite chambre d’étudiant je cuisinais beaucoup de plats dans la semaine. Je stérilisais et ainsi il avait de quoi choisir jusqu’au WE et rentrer à la maison.

    • Anne a écrit le 15 octobre 2017

      Eh oui 🙂 Pour mon mari c’était pareil. Ma belle mère préparait plein de choses, c’était top.

  • Myriam a écrit le 15 octobre 2017

    Un bon plat familial qui réchauffe en cette saison… J’adore !

    • Anne a écrit le 15 octobre 2017

      Oui, aujourd’hui il fait super chaud à Bordeaux mais à mettre de côté pour quand il fera plus frais 🙂

  • myriam a écrit le 15 octobre 2017

    Bonjour Anne:

    Recette de saison et à l’autocuiseur,on gagne du temps.
    C’est si bon!
    Moi, je suis plutôt vin rouge.
    Mais je fais aussi poulet à la bière ou au cidre.C’est très bon aussi.

  • myriam a écrit le 15 octobre 2017

    re: oh, j’ai oublié de te dire Anne que hier, j’avais des invités et que j’ai cuisiné une salade,carottes blanches, endives,noix et figues puis un gigot et purée de carottes rouges et pommes de terre et en dessert:brownie pommes,caramel et noix .Tout mes convives ont apprécié.Je me suis largement inspirée de tes recettes .Alors ça vaut un énorme merci!
    Je dois dire que je suis bonne cuisinière mais souvent je manque d’inspiration et tes plats hors classique m’aident bien!bises

  • Nadezda a écrit le 15 octobre 2017

    J’ai appris quelque chose , le coup du sac en plastique pour la farine, génial 🙂 Merci

    • Anne a écrit le 15 octobre 2017

      Oui, top pratique 🙂

  • Delphine a écrit le 23 novembre 2017

    Merci pour ces bonnes recettes. Votre blog est vraiment super. Je vous suis depuis dix ans et je constate que nous passons par les mêmes étapes avec les enfants ! Mon fils est aussi en école post-bac et quelle surprise lorsqu’il m’a demandé de lui préparer des plats pour le midi, à réchauffer au micro ondes de l’école !! Je croyais qu’il trouverait cela hyper ringard ou « trop relou », mais au contraire, il adore ! Alors, comme vous, je fais des plats en sauce dont une part est prélevée pour le déjeuner du lendemain. C’est chouette !
    Bonne continuation !

    • Anne a écrit le 24 novembre 2017

      Merci Delphine. Ca fait super plaisir qu’il y ait de gens qui me suivent depuis si longtemps. J’adore 🙂 A bientôt

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Agrumes
Au menu de Février :
- On lit les étiquettes
- Les crêpes
- Les plats mijotés et les agrumes
Découvrir l'édito de février
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
415 000
followers
Instagram
32 900
followers
Sur le vif...
Fermer