P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Blancs de poulet pochés et haricots verts, sauce vierge

Plats complets Poulet

Blancs de poulet, haricots verts et sauce vierge

Blancs de poulet, haricots verts et sauce vierge

Et encore une nouvelle rentrée des classes de passée. C’est fou comme le temps file et je n’ai pas vu la fin des vacances entre le traitement des mails reçus pendant mon séjour en Australie, les recettes à faire, les amis et la famille qui sont venus nous voir. Dingue. D’ailleurs, je vous raconte une anecdote de ces derniers jours. #VisMaVie

Nous sommes allés faire un escape game en famille.

Je ne sais pas si vous connaissez ces jeux d’évasion mais c’est vraiment très sympa. Votre équipe est enfermée dans une pièce et il faut en résolvant plein d’énigmes réussir à sortir de la pièce avant un délai imparti. C’est vraiment très sympa.

Donc nous arrivons sur place et entrons dans la salle. Les précédents escape games que nous avions faits démarraient dans le noir. Alors là, nous rentrons dans le noir et attendons une consigne, un truc quoi.

Et là, la voix dit :  »

L’interrupteur pour la lumière est à gauche de la porte » …..

#Han ….  #teamBoulet…

Bon on a quand même réussi à sortir à la dernière seconde mais on avait un peu honte de notre entrée 🙂

Quel rapport avec la recette, vous demandez-vous.

Aucun !  Mais nous nous sommes régalés. J’ai utilisé des pimientios del Piquillo (clic si vous ne connaissez pas). Je les trouve ici dans n’importe quel supermarché. Si vous n’en avez pas, il suffit à la place d’utiliser un poivron rouge que vous faites griller, je vous explique tout plus bas.

Pour 4 personnes :

=> Pour les blancs de poulet pochés

  • 4 blancs de poulet fermier label rouge
  • 1/2 citron
  • 3 brins de thym
  • 1 feuille de laurier
  • 1 cuillère à soupe de gros sel

=> Pour la sauce vierge

Cuisson du poivron si vous n’avez pas de Pimientos del Piquillo :

Préchauffez le four à 200°C, chaleur tournante.

Fendez le poivron en deux, ôtez le pédoncules et les côtes blanches. Lavez-le, séchez-le et déposez-lee sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.

Enfournez (le plus haut possible dans le four) et laissez cuire 35 à 40 minutes, le temps que la peau cloque et devienne presque noire.

Sortez-le du four, déposez-le dans un sac plastique, fermez-le et laissez refroidir. Quand il a tiédi, ouvrez le sac et pelez-les. Sous l’effet de la condensation, la peau s’enlève toute seule. Coupez-le ensuite en petits dés. Réservez.

Cuisson des blancs de poulet :

Blancs de poulet pochés

Blancs de poulet pochés

Remplissez une sauteuse d’eau. Ajoutez le gros sel, le thym et le laurier, lavés, et le demi citron coupé en deux. Faites bouillir. Quand l’ébullition est là, déposez les blancs de poulet dans la sauteuse, couvrez et éteignez le feu. Laissez 30 minutes dans la sauteuse.

Haricots verts :

Equeutez les haricots, lavez-les et faites-les cuire 6 minutes à l’autocuiseur. Réservez.

Pour la sauce vierge.

Lavez les tomates, séchez-les, pelez-les et évidez-les. Pour ce faire je me sers d’une cuillère parisienne, cela marche super bien (j’ai la même astuce pour les tomates farcies). Coupez-les en dés. Taillez également finement 2 pimentios del piquillos.

Lavez et séchez les herbes aromatiques, ciselez-les. Coupez en petits cubes la demi rondelle de citron confit.

Citron confit et pimientos

Citron confit et pimientos

Dans un bol, mettez une pincée de sel, une pincée de poivre, ajoutez le vinaigre balsamique, mélangez puis versez l’huile d’olive. Ajoutez à cette sauce les dés de tomates, pimientos (ou poivrons), citrons confits, herbes et mélangez.

Il ne vous reste plus qu’à dresser.

Dans chaque assiette mettez une poignée de haricots verts cuits. Ajoutez un blanc de poulet tranché, et arrosez de sauce vierge. Saupoudrez de menthe et persil, c’est prêt. Pour ceux qui se posent la question, cette recette se sert à température ambiante.

Blanc de poulet sauce vierge et haricots verts

Blanc de poulet sauce vierge et haricots verts

Allez on en discute ?
Les avis
  • Tonton YVES a écrit le 5 septembre 2017
    5

    Je cuisine souvent cette recette qui régale toute la « maisonnée  » . Cette cuisson des blancs de poulet ou autre volaille a ma préférence , elle a le mérite d’être ultra simple tout en préservant la tendreté de cette viande délicate . Pour lui donner  » bonne mine  » ( moins pâle ) je lui fait faire , juste avant de dresser mon assiette , un aller-retour -dessus-dessous à la poêle dans un beurre clarifié qui permet de bien dorer sans
    croûter ni durcir . J’ai en permanence un bocal de beurre clarifié sur mon plan de travail hors frigo !
    Il ne s’altère pas , ne rancit jamais , ne noircit pas ……j’adore !

    • Barbara a écrit le 5 septembre 2017

      merci!

      • Annie a écrit le 5 septembre 2017

        J’essayerai cette recette. Nous avons toujours apprécié les recettes Papilles et Pupilles que j’ai expérimentées.
        Pour le poivron, je déteste mettre les poivrons grillés tout chauds dans du plastique. Je les mets dans un sac de papier du marchand de légumes et ils s’épluchent tout aussi bien.

        • Anne a écrit le 6 septembre 2017

          merci de ton astuce

    • Anne a écrit le 6 septembre 2017

      Merci 🙂 C’est vrai que je n’utilise pas de beurre clarifié. Je n’y pense jamais :/

  • Agnès de l'île Bourbon a écrit le 13 septembre 2017
    4

    Hier, 11H, un invité surprise s’annonce pour le déjeuner. J’ai en mémoire cette recette, et tout ce qu’il faut pour la réaliser dans le congélo et les placards. A midi, tout est bouclé, et à 12H30 on déguste . L’invité et l’Homme me complimentent car, évidemment, votre recette est délicieuse. Que ferait-on sans vous, chère Anne?!

Les commentaires
  • Coudray a écrit le 5 septembre 2017

    Coucou
    Je vois que tu plonges les blancs de poulet dans l’eau bouillante ; auparavant tu les mettais dans l’eau froide en même temps que les aromates. Tu as constaté une différence ? Merci 😊

    • Anne a écrit le 6 septembre 2017

      C’est peut être un petit peu moins moelleux mais c’est plus rapide

      • Martine Coudray a écrit le 8 septembre 2017

        Merci 😊

  • Maëva a écrit le 5 septembre 2017

    Bonne idée de pocher!
    Et cette sauce vierge, miam 🙂

  • Barbara a écrit le 5 septembre 2017

    je repasserai
    là entre 2 et soucis d’ordi (oui je sais tout le monde s’en fiche ;c’est juste pour expliquer que je détaille pas ;
    ben pourquoi elle commente alors : pour te dire merci pour cette recette très très tentante que
    j’ai hâte de re détailler
     » le rapport avec le jeu aucun » on s’en fiche justement j’aime quand tu ponctues tes articles de ces sourires :o)

    continue

    c’est plus vivant c’est drôle c’est pas « virtuel » snob de cuisine ;o)

    et les expérience partagées c’est toujours un plus
    non ?

    merci +++ pour ton astuce petite cuillère pour les tomates
    vraiment
    des piquillos j’en ai toujours en reserve
    c’est bon et pratique merci donc pour cette recette de sauce vierge sympa
    quant au poulet toujours pas testé cette méthode de cuisson pourtant pas faute d’en lire du bien

    à bientôt
    encore merci Anne
    pour tout !(et le plus malgré ton emploi du temps chargé

  • Apotheose a écrit le 6 septembre 2017

    Bonjour Anne,

    Désolée, ça n’a rien à voir avec la recette même si je pense la faire bientôt (comme à chaque fois que je reçois votre newsletter ;-))….mais je voulais savoir quelle escape game vous aviez faite en famille sur Bordeaux…Merci pour toutes vos délicieuses recettes, j’ai en réalisé beaucoup et c’est toujours un succès!

    • Anne a écrit le 6 septembre 2017

      Coucou Apotheose. Nous sommes allés chez Casse Tête Bordelais, rue de Ruat 😉 Les autres que nous avons fait étaient à Lille où ma fille est étudiante 😉

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

S'inscrire à la
newsletter
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
415 200
followers
Instagram
30 400
followers
Nouvelle étape pour Papilles et Pupilles
Port de Larros, Gujan Mestras
Port de Biganos - Gironde
Maxicoffee
Sur le vif...
Fermer