Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Chirashi sushi au poulet

Plats complets Poulet

Chirashi au poulet

Chirashi au poulet

Le chirashizuchi, abrégé chirashi, est un sushi « éparpillé ». Contrairement à beaucoup d’autres sushis, ce n’est pas un plat assemblé, mais un simple bol de riz vinaigré sur lequel sont déposées les garnitures, ici du poulet et des légumes.

Je vous propose cette recette issue d’un communiqué de presse. 

Ingrédients

Pour 4 personnes – Préparation : 30 mn environ + le temps de préparation du riz

Préparation

Couper le concombre en rondelles de 2-3 mm, découper le poivron en petits morceaux. Les mélanger avec de l‘assaisonnement pour sushi au vinaigre de riz Kikkoman. Mélanger les œufs, le sucre et la sauce soja et faire cuire à feu vif dans une poêle sans graisse brièvement afin qu’ils restent baveux.

Découper le blanc de poulet en morceaux de 5-6 mm et les rouler dans de la fécule de pomme de terre. Faire chauffer l’huile et y faire revenir les morceaux de poulet. Ajouter la sauce wok Sukiyaki et laisser caraméliser. Découper les feuilles de nori en petits morceaux.

Répartir le riz à sushi dans des bols. Ajouter les œufs brouillés, le concombre, le poivron, le poulet et le cresson. Parsemer de morceaux de nori et de graines de sésame et servir.

Calories : 421 Kcal / 1 765 KJ

Source : dossier de presse Kikkoman

Allez on en discute ?
Les avis
  • Cécile a écrit le 14 mars 2017
    5

    Bonjour,
    Le déroule de la recette est très judicieux.
    J’en fait souvent, chut en secret !!! C’est les sushis des fainéantes, ou des blasées de voir leur longue application et savoir-faire franco-japonais englouti en quelques minutes par des mourfalous,
    même s’ils se fendent d’un « Cchhh’est chuper bon, maman….

    J’aime le chirashizuchi parce que c’est dans un bol, une belle portion pour un plat unique à midi ou le soir, avec un bon verre d’eau ou de thé fumé, donc idéal pour la taille fine… hum…de maman…
    Perso, j’ai horreur du concombre, je replace par une courgette ou une fleur de brocoli passées à la grosse râpe, « cuit » avec un trait de citron et une pincée de sel, dans le bol, mélanger de temps en temps pendant le reste de la préparation.
    Pour le poivron, je digère mal le cru.
    Alors, 2ème solution de feignasse : les piquillos en lanières égouttés (pas très cher,un demi bocal suffit).
    Pour le reste, je suis votre préparation, en remettant le légume vert dessus.
    Je vous suis depuis le début, vous êtes une de mes références pour mes recherches gourmandes.
    Ne changez rien ! Notre plaisir est entier de lire.

Les commentaires
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas













Par type de plats












Par événements










Par régime alimentaire




Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles et Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
264 600
followers
Pinterest
567 200
followers
Instagram
88 500
followers