P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Aillet

Photothèque Fruits et Légumes Produits et Ingrédients

Aillet

Aillet

C’est une légume/condiment très apprécié ici en Aquitaine. Il ne faut pas le confondre avec les jeunes pousses d’oignons qui donnent un produit visuellement très ressemblant bien que de goût différent comme la cébette par exemple. L’aillet est un légume (légume-tige). C’est une jeune pousse d’ail d’environ 3 mois d’environ 20 cm de haut qui ressemble à un mini poireau et dont le bulbe n’est pas encore formée.

Comme tous les aulx, l’ail jeune d’Aquitaine (aillet) est simultanément un condiment, un légume-aliment et un remède (antiseptique, dépuratif,…). Mais ici plus qu’ailleurs sa consommation est universelle. Il est tellement considéré comme de première nécessité que, lors d’une saisie, le coin de jardin réservé à sa culture est réputé insaisissable.

Il se grignote parfois à la croque-au-sel (une histoire d’hommes). Pour Pâques et la Pentecôte, c’est en omelette qu’on le consommera. On prépare cette omelette comme on le ferait pour n’importe quelle omelette aux fines herbes. Moi j’adore le ciseler dans une salade verte toute simple, c’est succulent. On peut aussi l’utiliser comme une gousse d’ail pour parfumer un gigot d’agneau, c’est très bon aussi.

Ce jeune légume est particulièrement tendre et son fût, gros comme un crayon, est légèrement épicé.

On le trouve localement sur les marchés, à partir de mars, et durant une période limitée.

Le truc en plus : Il parait aussi que c’est excellent contre la gueule de bois, du moins selon l’expérience personnelle de mon copain Christophe. Un brin d’aillet au petit déjeuner et la gueule de bois est terminée !

Cliquez ici pour découvrir toutes mes recettes utilisant de l’aillet

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • ManueB a écrit le 25 mars 2008

    Voilà un condiment que je ne connaissais pas….. Merci !ManueBonne journée sous le soleil !!!

  • sandra a écrit le 25 mars 2008

    I love it!!Bonjour Anne!

  • Flo a écrit le 25 mars 2008

    Ma maman, originaire du Médoc, m’en a déjà parlé, avec une agréable nostalgie 🙂

    • jean pierre a écrit le 2 février 2014

      au diable la nostalgie et vive ce merveilleux condiment tu peux en obtenir toute l annee dans une jardiniere en arrosant regulierement et sans noyer.quel bonheur avec un bon pate de campagne…

  • Tiuscha a écrit le 25 mars 2008

    Pas croisé encore… C’est bien dommage car c’est un accompagnement idéal dans la cuisson du chevreau à la poitevine (ou vendéenne, c’est selon…)

  • Hélène a écrit le 25 mars 2008

    Nous, on a la cébette mais je me renseignerai au marché car un remède contre la gueule de bois,ça ne se refuse pas ! ;o))Bises et bravo encore pour ton livre !Hélène

  • auré a écrit le 25 mars 2008

    Je ne connais pas, et effectivement je risquerai de le confondre (visuellement) avec des oihgnons nouveaux!

  • delices-eyes a écrit le 25 mars 2008

    En omelette c’est mon péché mignon.Nous le cultivons car je n’en trouve pas sur les marchés

  • Mercè a écrit le 25 mars 2008

    Il est très très bon en omelette.Ala Catalogne nous l’acompagnons avec ‘pa amb tomaquet’ ,ce sont des tranches de pain frottes avec une tomate mûre et dessus arrose avec un filet de huile d’olive.UMMMM JE CRAQUE!

  • Virginie a écrit le 25 mars 2008

    Ici (en Charente-Maritime) c’est presque l’emblème local !Je l’adore à la croque avec un bon gros grillon des famille (c’est aussi une histoire de femmes ;-)).Tous les ans nous en plantons dans notre jardin. Indispensable !Je ne dirais pas que Lucie en a eu dans le biberon… mais c’est presque ça !

  • Romarin a écrit le 25 mars 2008

    Encore un post gourmand et instructif, et la prochaine fois que je repère cet aillet, j’achète !

  • Babeth a écrit le 25 mars 2008

    merci Anne je viens d apprendre qqch, je ne connaissais pas du tt ce legume.

  • chantal33 a écrit le 25 mars 2008

    Je l’adore avec une tartine de rillettes, un délice !

  • Anonyme a écrit le 25 mars 2008

    bonjourc’est drôle j’en parlais avec ma soeur ce WE!!elle a decouvert çaen allant sur Angoulême et moi avec les paniers de légumes des producteurs!moi je l’adore en tarte tatin, caramélisé au fond du plat, tomates-herbes-pâte, mmm!!lyli33

  • Anne a écrit le 25 mars 2008

    Merci Manue, bonne journée aussi. ciao Sandra, thk you !Flo, il faudrait en planter ;)@ Tiuscha : Avec du chevreau, quelle bonne idée. Je ne pense jamais à en cuisiner mais l’association doit être excellente.Merci Hélène ;)Auré, cela ressemble beaucoup. Délice-Eyes : C vrai que c délicieux. Je n’en ai encore pas fait cette année. Mercè : ce doit être succulent. Une bruschetta muy appétissante !@ Virginie ! hihihi, hummm, avec les grillons, je crois que je vais craquer aussi.@ ROmarin : Fonce, c délicieux. Il y en a beaucoup sur le marché actuellement. Babeth, il va falloir que tu viennes nous voir à Bordeaux. Chantal, succulent !Lyli33 : hum la version tatin me fait super envie. Je connaissais la tatin oignons ou échalotes mais je ne connais pas encore la tatin aillet. A découvrir ! Merci pour l’idée.

  • gredine a écrit le 25 mars 2008

    Inconnu dans mon Auvergne. Et si c’est aussi parfumé que la cebette, je deviendrais bien vite accro.

  • bazarette a écrit le 25 mars 2008

    Difficile à trouver ici, auparavant je l’achetais au mag bio, faute de grive…. j’en ai plein dans le jardin mais sauvage, tout aussi bon .

  • audrey a écrit le 25 mars 2008

    j’aime beaucoup aussi l’aillet. Je m’en sert pour donner un peu de goût à mes poêlées de viande et de légumes. En guise de condiment dans une quiche aux lardons c’est aussi extra ca renouvelle le goût

  • isabelle a écrit le 25 mars 2008

    dans la Vienne on appelle cela ‘l’ail vert’, il accompagne volontiers le chevreau à cette saison.

  • Olala a écrit le 26 mars 2008

    Ce n’est pas pareil que la cébette ça? Genre même chose avec un nom différent? Parce que franchement c’est son SOSIE ;)Moi je raffole des cébettes, et il y en a souvent dans mes paniers de fruits et légumes bio donc je suis RAVIE !!BisesOlala

  • Anne a écrit le 26 mars 2008

    @ Gredine ; Oui c super bon@ Bazarette : du sauvage dans le jardin, c’est top !@ Audey : tu me donnes plein de bonnes idées@ Isabelle : Je ne connaissais pas cette appellation. Avec le chevreau ce doit être un délice@ Olala : a priori non. Là ce serait d’après les infos que j’ai trouvées de l’ail nouveau.

  • Natalia a écrit le 26 mars 2008

    Je sais pas si ça marche pour la gueule de bois, mais c’est un condiment que je trouve indispensable, j’en utilise beaucoup…

  • Clairechen a écrit le 26 mars 2008

    Je ne connais pas du tout!!! Mince! Et moi qui reviens tout juste de Bordeaux!

  • Babeth59 a écrit le 26 mars 2008

    je ne connaissais pas…..ni comme condiment, ni comme remède à la GDB!…….ça doit laisser une haleine assez parfumée non?……mais dans ces cas là……on doit déjà être bien content de se sentir revivre, haleine fraîche ou pas!…..

  • Anne a écrit le 26 mars 2008

    @ Natalia : Je n’ai pas essayé personnellement ;)@ Clairechen : La prochaine fois on t’en donne ;)@ Babeth : entre deux maux … :=))

  • nuage de lait a écrit le 26 mars 2008

    J’ai encore appris quelque chose aujourd’hui. Je ne connaissais pas ce condiment

  • Stéphane a écrit le 28 mars 2008

    C’est succulent en salade mais bonjour l’haleine d’enfer après….Pour faire des bisous à Mme c’est pas top!

  • Birgit a écrit le 28 mars 2008

    J’adore l’aillet mais c’est hyper dur d’en trouver à Paris et je ne suis pas allée à Royan cette année, je suis en manque maintenant ! Je suis d’accord avec toi c’est délicieux en salade avec des petits artichauts violet crus j’en suis folle. Je les fais aussi poêlé avec des crevettes vivantes avec du sel de guérande.

  • Miss Diane a écrit le 1 avril 2008

    Merci beaucoup pour l’information! J’ignore s’il en pousse chez nous. Si oui, il est bien certain qu’il n’est pas encore arrivé… ile doit croupir sous la neige!

  • Isaius a écrit le 16 mars 2009

    Question bête : ça a le goût d’ail ?

  • Anne a écrit le 16 mars 2009

    @ Isaius ; je dirai entre l’ail, l’oignon blanc et le poireau 😉

  • Isaius a écrit le 16 mars 2009

    Ok merci. Je demandais car je déteste l’ail (mais vraiment).

  • Anne a écrit le 16 mars 2009

    @ Isaius : oui alors je pense que ce n’est pas pour toi 😉

  • Anonyme a écrit le 3 janvier 2010

    Je connais l’aillet depuis toujours – c’est un vrai délice – je suis originaire d’angouleme mais depuis quelques années je vis dans le Cantal et on n’en trouve pas. Peut-on me dire comment cela ce cultive (semis ou ail que l’on plante) Merci pour la réponse.

    • Mary du 16 a écrit le 21 avril 2014

      L’aillet c’est de l’ail qui n’est pas arrivé à maturité. Il suffit de prendre une tête d’ail et de la diviser en gousse et de planter chaque gousse dans la terre voir une jardinière et chaque gousse donne un pied d’aillet

  • Anne a écrit le 3 janvier 2010

    Bonjour, moi je ne sais pas du tout mais j’espère que qq’un vous apportera la réponse.

  • Abc ... des ingrédients : De A à B | Papilles et Pupilles a écrit le 15 août 2010

    […] Aillet – Qu’est ce que c’est ? […]

  • Nicolle a écrit le 26 avril 2011

    j’ai mangé un cuissot de chevreau à l’aillet et j’ai trouvé ce plat succulent, et je voudrais acheter des plants d’aillet dans mon jardin, mais je voudrais savoir ou les acheter par le biais d’internet ?

  • Anne a écrit le 26 avril 2011

    Bonjour

    Je ne sais pas du tout. Ici on trouve l’aillet sur tous les marchés. Je n’ai jamais cherché à en cultiver. J’imagine dans les jardineries ?

  • zouillette a écrit le 3 mai 2011

    chez moi on le cuisine braisé avec de la pancetta et on ajoute en fin de cuisson du vinaigre… un régal et des souvenirs du coin d’Italie dont je suis originaire….

  • Batbedat Christian a écrit le 24 septembre 2011

    c’est délicieux en omelette, légèrement poêlés avec des oeufs qu’on casse dessus et le top du top (pour moi), c’est le gigot d’agneau accompagné d’aillet qu’on a fait cuire dans le jus

  • Batbedat Christian a écrit le 24 septembre 2011

    c’est délicieux en omelette, légèrement poêlés avec des oeufs qu’on casse dessus et le top du top (pour moi), c’est le gigot d’agneau accompagné d’aillet qu’on a fait cuire dans le jus

  • […] 2 brins d’aillet […]

  • […] brins d’aillets ou des tiges d’oignons […]

  • […] 1 brin d’aillet […]

  • Demi agneau au four a écrit le 6 avril 2013

    […] même. Verdict 45 mn à 1 heure à 180°C et puis, juste avant de servir, un petit peu d’aillet, that’s it. J’ai donc fait tout comme il a dit et nous nous sommes régalés […]

  • […] mal de nos voisins car si ils ne sont pas du sud ouest de la France, ils ne connaissent pas l’aillet. L’aillet est une pousse d’ail de trois mois que l’on peut manger crue ou cuite. […]

  • Raïta de concombre a écrit le 20 septembre 2013

    […] brins d’aillet ou 1 oignon nouveau (le blanc et 3 ou 4 centimètres de […]

  • milou a écrit le 15 décembre 2013

    J’en mange actuellement 2 fois/ jour. C’est un légume de mars ? On en trouve chez « Edouard » à Royan, actuellement (décembre 2013). Ils viennent d’où ?

    En tous les cas c’est un de mes hors d’oeuvre incontournables (à la croque). Et tant qu’il y en a ……!!

  • taunay marc alain a écrit le 30 mars 2014

    bjr a tous!!! on en trouve generalement en bords de marais (aillet sauvage)le gout et plus fort et c’est un regale depuis tt petit jen mange sa dechire pain,beurre salé,et aillet!!!c trop bon

  • Mary du 16 a écrit le 21 avril 2014

    Désolée, bonjour à tous. Partie dans mon élan j’en ai oublié la politesse. Bonne journée

  • […] à trouver dans les marchés: les oignons frais, une bonne botte d’aneth et de persil, des aillets (cherchez-les aux maraîchers). Les abats à utiliser: moitié de la quantité, des fois de volaille […]

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Aujourd'hui c'est cookies
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Grand beau temps aujourd'hui à Bordeaux -  à tous et bon début de week-end ☉
Sur le vif...
Fermer