Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Gigot d’agneau à l’orientale, rôti au four

Agneau

Epaule d'agneau cuite découpée

Gigot d’agneau cuite découpée

Pour cette recette de gigot d’agneau à l’orientale, cuit au four, j’ai utilisé de la mélasse de grenade et du zaatar, 2 ingrédients typiques de la cuisine du moyen orient en général et libanaise en particulier (vous en trouverez facilement dans les épiceries orientales). MAIS si vous n’en avez pas ne fuyez pas, vous pouvez, pour une version plus occidentale, remplacer la mélasse de grenades par du vinaigre balsamique et le zaatar par du thym additionné de sésame. Cela sera également succulent. J’ai cuit ce gigot comme conseillé par mon boucher à savoir départ à four froid. Nous nous sommes régalés avec cette recette.

Ingrédients pour 6 personnes

  • 1 gigot d’agneau de 1,3 kg
  • 3 cuillères à soupe de mélasse de grenade (ou de vinaigre balsamique)
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 bonne pincée de sel
  • 1 grosse gousse d’ail
  • 1 cuillère à soupe de zaatar (ou une cuillère à café de thym additionnée d’une cuillère à café de graines de sésame)

Epluchez la gousse d’ail et pressez-la dans un petit bol. Ajoutez l’huile d’olive, la mélasse de grenades, le sel et le zaatar. Mélangez.

Mettez le gigot d’agneau dans un plat allant au four. Badigeonnez-la de chaque côté avec la préparation à base de mélasse.

Epaule d'agneau à l'orientale avant cuisson

Gigot d’agneau à l’orientale avant cuisson

Ajoutez 2 cuillères à soupe d’eau au fond du plat et enfournez dans un four non préchauffé. Faites cuire 1 h à 160°C, chaleur tournante.

A la sortie du four, laissez reposer 15 minutes sous un papier alu puis découpez et servez !

Gigot d'agneau à l'orientale

Gigot d’agneau à l’orientale

Trop trop bon !

Si, comme moi, vous aimez le citron confit, vous pouvez en ajouter 1/2 cuillère à café dans la préparation dont vous vous servez pour badigeonner le gigot.

Allez on en discute ?
Les avis
  • Stéphanie a écrit le 5 avril 2021
    5

    Bonjour Anne
    J’ai réalisé cette recette hier midi pour Pâques et nous nous sommes régalés !!! Le gigot était tendre et parfumé, un délice ! (J’ai fait la version «alternative » car je n’ai pas de mélasse ni de zaatar.)
    Merci pour votre travail, votre blog est une mine d’or !

  • Elyssa a écrit le 7 mai 2021
    5

    Tout simplement délicieux. Cette recette fait maintenant partie de mon cahier de recettes. c’est un parfait équilibre de saveurs.

Les commentaires
  • Brijoudu93 a écrit le 10 janvier 2021

    Hum ça a l air délicieux
    Je garde ça dans un coin de ma tête pour un repas futur
    Penses tu, Anne, qu on puisse faire la même chose avec une épaule ?

  • fabienne friche a écrit le 10 janvier 2021

    ce qui est génial avec Anne, c’est que si un produit ne se trouve pas facilement elle donne une autre solution, je vais essayer rapido
    encore merci pour toutes ces bonnes recettes

  • Barbara a écrit le 10 janvier 2021

    merci pour cette recette gourmande et tes « adaptations » pratiques 😉 bises

  • annie35 a écrit le 10 janvier 2021

    Un peu gros pour deux, alors je vais attendre une plus grande tablée, un jour …….. Tes photos mettent toujours l’eau à le bouche !!!! beau dimanche

    • Anne a écrit le 10 janvier 2021

      MErci 🙂

      • Barbara a écrit le 11 janvier 2021

        @annie le congel le congel !
        comme ça tu as un déjeuner tout prêt pour un autre jour

        sinon je cuisinerais pas souvent

        bises

  • myriam a écrit le 10 janvier 2021

    Coucou Anne
    Si par avance, un gigot ou une épaule se présentent à moi cette semaine, c’est cette façon de faire que je
    choisirai!!!
    Avec des endives ou du céleri comme tu le préconises!!!
    En attendant bonne fin d’aprés_midi et superbe début de semaine!!!
    Une bises à toi et aux copinautes!!!

    • Anne a écrit le 10 janvier 2021

      Merci Myriam

      • Barbara a écrit le 11 janvier 2021

        idem le prochain qui traine dans le coin
        sera cuisiné ainsi et hop !

  • Nicolas75 a écrit le 10 janvier 2021

    J’ai l’intention de faire cette recette qui a l’air délicieuse, mais, combien de temps si on a pas un four à chaleur tournante merci

    • Anne a écrit le 10 janvier 2021

      Bonjour Nicolas

      Je ne sais pas du tout, moi je n’ai qu’un four à chaleur tournante.

      • Barbara a écrit le 11 janvier 2021

        on surveille , on ouvre ,on regarde ,on pique, on adapte 🙂

  • Régis a écrit le 10 janvier 2021

    Bonjour Anne
    Merci pour cette recette ultra simple et qui doit pouvoir s’accompagner d’une semoule dans laquelle on aura jeté les graines d’une grenade au moment de servir…

    Par contre sur la photo, j’ai du mal à me rendre compte de la cuisson.
    Est ce que ce temps et mode de cuisson donnent un gigot rosé ou plutôt bien cuit ?

    merci par avance de votre réponse.

    • Anne a écrit le 10 janvier 2021

      Là il était un peu moins que rosé. Si tu le préfères plus rosé, cuis le moins longtemps, mais après tout dépend aussi de la forme de ton gigot.

  • epicurien a écrit le 11 janvier 2021

    Super bonne idée la mélasse de grenade et le zaaatar !!! Ca doit être canon. Je serais tenté par quelques gouttes de jus de citron au moment de servir pour réveiller le tout.

    • Anne a écrit le 11 janvier 2021

      Ah oui, super idée 🙂 Ou des petits dés de citron confit

  • Annie a écrit le 11 janvier 2021

    je suis étonnée par la cuisson FOUR FROID!!! ! je prochain gigot sera cuit comme çà

    • Anne a écrit le 11 janvier 2021

      C’est vrai que c’était la première fois que je testais mais j’ai suivi les conseils de mon boucher

  • Nanou a écrit le 11 janvier 2021

    Super ta recette! Je pense que l’on peut faire cuire de la même façon un gigot de chevreau ou même de chevreuil? Lorsque l’on a des chasseurs il faut s’adapter!! Mais peut être qu’avec le chevreuil la sauce n’est pas la même. Aurais tu une idée pour ce plat? Parfois je fais une sauce chasseur, mais est ce bien la sauce qu’il faut? Merci Anne de ce beau partage. Gros bisous.

    • Anne a écrit le 11 janvier 2021

      Coucou Nanou

      Là, je ne sais pas je n’ai cuisiné qu’un fois du chevreuil. J’aurais tendance à essayer de laquer avec quelque chose d’un peu plus sucré mais pourquoi pas 🙂 Bon appétit

  • myriam a écrit le 11 janvier 2021

    Re coucou Nanou
    Pour te répondre, moi, je pense que la sauce aux cranberries que donne Anne serait super pour laquer
    ton gigot de chevreuil, en la sucrant un peu éventuellement …
    En tout cas , c’est une idée que je testerai si j’avais un gigot de chevreuil sous la main !!!
    Bonne soirée

  • OGodard a écrit le 11 janvier 2021

    Inconditionnelle de la mélasse de grenade découverte il y a bien longtemps en Turquie, j’en mets un peu partout, dans les salades, les ragoûts, les poissons crus marinés notamment. Elle doit être excellente avec la recette d’agneau que vous nous proposez. Ce qui en fait toute la qualité c’est un très subtil équilibre du doux et de l’acide. Son origine est, me semble-t-il, en Iran où on pratique beaucoup les mélanges fruit/viande. Comme le vinaigre balsamique dans le temps, la mélasse de grenade est en train de devenir à la mode. Reste très peu cher dans les magasins orientaux en raison de son usage au quotidien, alors que dans les magasins à tendance bobo son prix flambe. Merci Anne pour cette recette que je vais essayer avec une souris d’agneau à défaut d’avoir assez de convives pour un gigot.

  • Albina a écrit le 12 janvier 2021

    Bonsoir Anne très bell recette mais vous savez le thym se dit zaatar en algerie et je le cueille en montagne lorsque nous nous promenons

  • albina a écrit le 12 janvier 2021

    Merci

  • Ampelopse a écrit le 15 janvier 2021

    Ca a l’air succulent et ça a tapé dans l’œil de mon mari sur instagram…#jailapression…
    Sauf que tu la trouves où ta mélasse de grenade?
    Quitte à faire ta recette, autant la respecter, sinon je fais un lapin à la moutarde et c’est pareil ;0!
    Bref, si tu peux m’éclairer…
    Merci!
    Anne.

    • Anne a écrit le 15 janvier 2021

      Comme indiqué, dans les épiceries orientales :p

      • Ampelopse a écrit le 15 janvier 2021

        trop focalisée sur les photos alléchantes, je dois avouer que je n’ai pas tout lu… Reste à trouver ça dans mon coin perdu! Pardon!

  • Ced a écrit le 17 janvier 2021

    Bonjour,

    Pour un gigot de 3kg, je dois le laisser cb de temps ?

    Merci

  • Christelle a écrit le 22 janvier 2021

    Bonsoir Anne,
    Ce gigot m’a l’air divin !!
    Bonne fin de soirée !

    • Anne a écrit le 22 janvier 2021

      Merci et bonne soirée

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
Recevoir les articles par mail

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter

Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
251 000
followers
Pinterest
554 000
followers
Instagram
70 600
followers
Fermer