Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Côtes de veau aux morilles et à la crème

Recettes de fêtes Veau

Côtes de veau

Côtes de veau

La côte de veau est un morceau très noble, peut être le meilleur pour moi. C’est absolument fabuleux. La viande est extrêmement tendre, goûteuse et se prête à de nombreuses préparations.

Je vous conseille de la sortir du réfrigérateur au moins 1 heure avant de la cuire pour éviter que le contraste froid du frigo/chaud de la poêle ne contracte trop les fibres de la viande. De plus, il faut vraiment, à l’instar de toute viande à griller, la poêler bien chaude pour que se forme une croûte légèrement caramélisée (la fameuse réaction de Maillard). C’est grâce à cela que le jus va rester à l’intérieur de la côte de veau. Servie avec les morilles et la crème c’est un vrai repas festif.

La recette est facile et se prépare rapidement.

Pour 4 personnes

  • 4 côtes de veau
  • 15 g de morilles lyophilisées (ou 40 à 50 g de morilles séchées)
  • 250 ml de crème fleurette
  • 1 cuillère à soupe bombée de fond de veau
  • 200 ml de vin blanc sec
  • 1 grosse échalote ou 2 petites
  • 2 cuillères à soupe de persil plat
  • 30 g de beurre
  • 1 pincée de poivre

Mettez les morilles dans un saladier. Faites-les réhydrater comme indiqué sur l’emballage. Pour moi, pour 50 g de morilles lyophilisées il était noté de les arroser de 250 ml d’eau chaude pendant 20 secondes pour les réhydrater, c’est ce que j’ai fait. Habituellement, avec les séchées, il faut les faire tremper une quinzaine de minutes dans de l’eau chaude. Mais fiez-vous à votre emballage. Dans les deux cas, égouttez-les bien ensuite.

Epluchez les échalotes. Ciselez-les et mettez-les dans une casserole. Ajoutez le fond de veau, le vin blanc et portez à ébullition. Laissez réduire jusqu’à ce qu’il ne reste quasiment plus de liquide dans la casserole.

Mettez le beurre dans une poêle. Saisissez les côtes de veau à feu vif 1 minute et demi de chaque côté puis poursuivez la cuisson 3 minutes à feu moyen. Normalement si vous aimez rosé, c’est bon.

Pendant ce temps, reprenez la casserole où vous avez fait réduire le fond de veau. Remettez sur le feu et versez la crème, mélangez puis ajoutez les champignons égouttés. Dès que la préparation frémit, c’est bon, vous pouvez la verser sur les côtes de veau. Poivrez, saupoudrez de persil et servez.  Normalement le fond de veau étant déjà salé, il n’y a pas besoin de rajouter du sel.

Absolument délicieux

Recette créée pour Bravo Le Veau

Allez on en discute ?
Les avis
  • Élodie.B a écrit le 2 janvier 2021
    5

    C’était magnifique, j’ai suivi à la lettre la recette c’était parfait ! Je referai ce plat, accompagné de petites pommes de terre un délice.

Les commentaires
  • LadyMilonguera a écrit le 11 décembre 2020

    Voilà qui me met l’eau à la bouche…

    • Anne a écrit le 11 décembre 2020

      Merci Lady Milonguera

  • myriam a écrit le 11 décembre 2020

    Coucou Anne
    J’ai tout ce qu’il faut au réfrigérateur!!
    Voilà qui inaugure un bon déjeuner demain midi _ en amoureux qui plus est!!
    Que ta journée soit elle que tu le souhaites !!!
    bises

    • Anne a écrit le 11 décembre 2020

      Top 🙂 Merci et bonne journée Myriam <3

  • annie35 a écrit le 11 décembre 2020

    J’ai comme un petit creux d’un coup !!!!! Je vais quand même attendre le prochain repas !!! Beau week end !

    • Anne a écrit le 11 décembre 2020

      mdr 🙂 Merci et bonne journée

  • Jeannine a écrit le 11 décembre 2020

    Hello ANNE
    Cette recette me plait bien aussi j’avais dit pour le midi de Noël suprèmes de volaille aux morilles nous sommes deux mais je crois que je vais faire celle-ci il y a un moment que les côtes de veau n’ont pas visitées mes assiettes et je les veux avec l’os.Merci pour cette superbe idée
    Bonne soirée

    • Anne a écrit le 11 décembre 2020

      Avec plaisir Jeannine

      • Barbara a écrit le 12 décembre 2020

        même si rien pu penser encore / Noël (bis répétita)
        aussi moi aussi j’aimais bien cette option poulet crème morilles (vin liquoreux) car testée mainte fois et hummmmmmmmmmmm
        (en plus ça fait pour plusieurs jours )
        mais cuisses pas blancs comme ça y a de l’os !!
        mais rôti farci même sauce bien aussi
        bref avec un tel accompagnement tout devient festif

        rigolo cotes hier midi ici
        mais porc
        je crois n’avoir jamais mangé acheté de cote de veau

        • Anne a écrit le 12 décembre 2020

          C’est super bon. Essaie Barbara 🙂

  • Coquelicots53 a écrit le 11 décembre 2020

    Bonsoir. Recette que je vais sûrement tester. Une petite question : vous ne mettez aucun autre accompagnement en dehors des morilles ? J’ai 2 bons mangeurs ici 😊

    • Anne a écrit le 11 décembre 2020

      Ah si, tu mets des légumes en plus, ou des féculents. Ce que tu aimes

      • Barbara a écrit le 12 décembre 2020

        perso j’ajoute du riz blanc
        sinon pts de terre vapeur ou pâtes c’est bien
        bref quelque chose d’assez » neutre » pour permettre de savourer la sauce

        quoi que haricots beurres ou verts ça serait sympa aussi

        • Anne a écrit le 12 décembre 2020

          Des pommes de terre boulangère aussi 🙂

  • Sonia a écrit le 12 décembre 2020

    Bonjour, les morilles sont assez cuites comme ça ? Parce que les morilles crues sont toxiques…

  • laurent a écrit le 12 décembre 2020

    aaaaarghhh ! un plat mythique que j’adore au printemps avec des asperges.

    Il me rappelle un repas en terrasse avec une vue sur la loire au coucher du soleil au restaurant du chateau de Pray avec mon amoureuse qui a bien voulu m’épouser depuis. Y’a des plats qui vous marquent pour toujours 😉

    • Anne a écrit le 12 décembre 2020

      Quel joli souvenir 🙂

  • rené-gabin a écrit le 12 décembre 2020

    bonjour
    récupérez l’eau de trempage des morilles , le filtrer puis le mettre dans une casserole et le faire réduire fortement ce concentré est à mettre dans la creme le bénéfice de cela est une sauce + gouteuse et colorée.

    • Anne a écrit le 12 décembre 2020

      Oui, c’est ce que je fais parfois (voir mes autres recettes avec des morilles). Mais pas pour cette recette puisqu’il s’agit de morilles lyophilisées et qu’elles ne trempent que quelques secondes dans l’eau 🙂

  • Pat a écrit le 12 décembre 2020

    Coucou Anne,
    J’ai ramené une magnifique côte de veau de Saugues hier !! Ta recette tombe à pic, je n’ai plus à me casser la tête pour ma recette de demain midi 😉

    • Anne a écrit le 12 décembre 2020

      Super 🙂 Bises Patricia et bon weekend

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
244 000
followers
Pinterest
552 100
followers
Instagram
68 900
followers
Fermer