Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Côtes de veau au poivre vert

Veau

Côtes de veau au poivre vert

Côtes de veau au poivre vert

30 minutes avant la cuisson, sortez la viande du réfrigérateur. Une viande de veau trop froide cuit moins bien et vous y gagnerez aussi en tendreté.

Pour 4 personnes :

  • 4 côtes de veau
  • 15 g de beurre
  • 250 ml de vin blanc sec
  • 3 cuillers à soupe de crème fraîche
  • 150 ml de bouillon de veau (avec du fond de veau déshydraté, cela marche très bien)
  • 3 cuillers à café de poivre vert en grains (ici j’ai utilisé du déshydraté)

Dans une poêle, faites chauffer le beurre à feu vif. Mettez les côtes dans le beurre bien chaud. Saisissez-les sur chaque face pendant 1 mn puis réduisez le feu. Salez-les et poivrez-les. Faites cuire les côtes 7/8 mn en les retournant fréquemment pour qu’elles n’attachent jamais.

Quand elles sont cuites, mettez-les de côté au chaud.

Jetez le gras de cuisson, déglacez la poêle avec le vin blanc, ajoutez le bouillon de veau, la crème et le poivre vert. Je ne sale pas car le bouillon de veau est déjà salé. Il faut goûter pour vérifier l’assaisonnement. Laissez réduire une 6/7 minutes, le temps d’obtenir la consistance souhaitée. Versez la sauce sur les côtes de veau et servez immédiatement.

Un délice !

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • salwa a écrit le 12 octobre 2006
    5

    je fais souvent la sauce creme au poivre vert pour acompagner ma lotte ou un steack , c’est trop bon

  • anne a écrit le 12 octobre 2006
    5

    je connais plutôt le poivre vert avec le boeuf mais avec le veau celà doit aussi être excellent!

  • MIECHAMBO a écrit le 12 octobre 2006
    5

    Excellente idée toute simple et savoureuse. Je viens de faire une cuisse de dinde au poivre vert, je vais continuer par la côte de veau.Merci Anne.

Les commentaires
  • relly a écrit le 12 octobre 2006

    Felicitations d’avoir la 13em place! Avec ta gentillesse ça merite!

  • Anne a écrit le 12 octobre 2006

    Relly ! comment tu sais cela ? :))Ce qu’il faut retenir, c’est l’exception culinaire française. Les blogs de cuisine, ça marche en France, et c’est tant mieux !

  • omelette a écrit le 12 octobre 2006

    moi ça me fait penser à ma peluche vache qui s’appelait ‘Cotelette’ ! (oui oui je suis accro aux noms en -ette!!)

  • Dorian a écrit le 12 octobre 2006

    J’ai justement une de ces bestioles dans mon frigo… une épaisse de trois doigts avec juste ce qu’il faut de gras pour qu’elle fonde et un os je te dis que ça… purée il est minuit et dans cinq minute je vais trouver torride une côte de veau moi !!! J’te jure… y’a des jours…

  • Famille Delisle-Gerv a écrit le 12 octobre 2006

    Miam! Du bon poivre vert…

  • mamina a écrit le 12 octobre 2006

    Il y a un moment que je n’ai pas utilisé de poivre vert, je ne sais pas pourquoi, c’est bien de me le rappeler car j’aime beaucoup ça.

  • Bec à sucre a écrit le 12 octobre 2006

    Merci pour les explications. Elle a l’air bien bonne ta cotelette…

  • Miss Tiny a écrit le 12 octobre 2006

    Super appétissant et plutôt facile… En plus, tu nous donnes un cours magistral sur les ingrédients principaux. Nourriture du corps et de l’esprit!!!

  • Hélène a écrit le 12 octobre 2006

    J’ai du poivre vert dans mon placard. Je l’ai utilisé qu’une fois. Cette recette tmbe très bien.

  • sylvieaa a écrit le 12 octobre 2006

    Mmmm ça me parle bien cette recette, trés tentant.

  • irisa a écrit le 12 octobre 2006

    Une entrée en matière instructive , tu fais bien ! Et la photo qui donne envie de courir chez son boucher illico !

  • Gracianne a écrit le 12 octobre 2006

    Jamais essaye le poivre vert avec la cote de veau, mais ca ne saurait tarder!

  • Gracianne a écrit le 12 octobre 2006

    P.S.: tu es une sacrement belle exception culinaire 🙂

  • Poumette a écrit le 12 octobre 2006

    Ce blog est une mine et en plus, on se cultive ! Bravo Anne !

  • Colette a écrit le 12 octobre 2006

    Mon mari sera heureux de déguster cette côte…

  • helenelautier a écrit le 12 octobre 2006

    Félicitation pour la recette… et pour la photo, qui me met l’eau à la bouche ! Je ne sais pas ce que je ferai à dîner ce soir, je n’ai pas de côte de veau sous la main mais j’ai peut-être encore le temps de courir en chercher une. ..

  • Mamounette a écrit le 12 octobre 2006

    Très jolie cette côte de veau, ça met en bouche humm, c’est le temps du veau d’après ce que je vois !

  • brigitte a écrit le 12 octobre 2006

    bien qu’il pousse au jardin toute l’année, je n’arrive pas à aimer le gout du poivre vert !extra les explication quasi médicales 🙂

  • Fabienne a écrit le 12 octobre 2006

    Je ne connaissais pas toutes les différences entre ces différents termes.Pour moi, je vais résumé : j’adore les côtelettes grillées l’été avec un petit rosé !

  • MarieT a écrit le 12 octobre 2006

    Je cuisine souvent la cote de veau avec de la crème mais jusqu’à présent j’utilise le poivre vert avec le boeuf. Pourquoi pas tester !

  • Alhya a écrit le 13 octobre 2006

    le dessus de ta côte de veau, on dirait le dessus d’un gateau, tellement il a l’air caramélisé! comme dit Gracianne tu fais une bien belle exception culinaire française!

  • cuisineguylaine a écrit le 13 octobre 2006

    Ta recette me fait penser qu’avant je cuisinais du poisson en papillote au poivre vert avec aussi du vin blanc et de la crème fraîche, il faut que je vérifie si le poivre se conserve car il doit dater.

  • Mijo a écrit le 13 octobre 2006

    Côte dorée comme je l’aime. Avec du poivre vert en plus. Miam.

  • Mimine a écrit le 13 octobre 2006

    C’est qui qu’est nevrose? L’apo?!!:)

  • Index - Recettes de viandes | Papilles et Pupilles a écrit le 14 août 2010

    […] Côtes de veau au poivre vert […]

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
422 500
followers
Instagram
38 600
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer