Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Queue de boeuf aux carottes et au vin rouge

Boeuf

Queue de boeuf aux carottes et au vin rouge

Queue de boeuf aux carottes et au vin rouge

La queue de bœuf c’est bon mais c’est gras.

Oui mais c’est bon.

Oui mais c’est gras,.

Oui mais c’est bon. Alors, comme c’est gras ^-^, dégraissez-la au maximum avant cuisson pour rendre le plat plus light, puis, lavez-la et séchez-la avant utilisation.

Petit aparté sur la viande :

S’il y a une chose qui me fait râler quand j’achète de la viande type bourguignon en grande surface, c’est que l’on vous vend souvent du gras au prix de la viande.

Je m’explique. Dans l’emballage, c’est toujours joli et sans trop de gras. Seulement, quand vous rentrez à la maison et que vous ouvrez la barquette, vous constatez que le gras est tout en dessous, caché.

Le rôle de certains bouchers de grande surface serait-il uniquement de plier la viande pour la rendre sexy ? Et non d’ôter les morceaux de gras, de nerfs et les aponévroses  ? Cela m’énerve ! Vous me direz que je n’ai qu’à ne pas acheter ma viande en grande surface. Ce n’est pas faux mais ca m’arrive quand même de temps en temps.

Aparté terminé, revenons à notre queue de bœuf :

Ingrédients

Pour 8 personnes :

Préparation

Épluchez les carottes, les poireaux, lavez-les et coupez les en rondelles.

Faites fondre 25 g de beurre avec 3 cuillères à soupe d’huile dans une cocotte. Versez-y l’oignon épluché ciselé et la gousse d’ail pelée, dégermée et coupée en cubes.  Quand ils deviennent translucides, débarrassez-les dans une assiette.

Queue de boeuf

Queue de boeuf

Toujours dans la cocotte, faites dorer les morceaux de queue de bœuf sur toutes leurs faces (si besoin ajoutez un peu de matière grasse). Quand ils sont bien colorés, ajoutez les oignons, le laurier, les tranches de poireaux et carotte et mouillez avec le vin. Si vous n’arrivez pas à hauteur, complétez avec du bouillon (maison ou reconstitué avec un cube) ou de l’eau.

Faites cuire à blobloter au moins 4 heures ou utilisez l’autocuiseur, dans ce cas 1h10 suffira.

A servir avec des pommes vapeur, de la polenta, des coquillettes…

C’est à tomber !

Enjoy !

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • Bill a écrit le 17 février 2017
    5

    Je ne dirai qu’un seul mot: PARFAIT !!
    Plus pas goût personnel qu’autre chose, nous n’y mettons pas de vin mais juste de l’eau. En revanche, je le sers avec un vin rouge un peu « trapu » et c’est le nirvana.
    Et à l’autocuiseur, cela n’enlève rien à l’absence de mijotage 4 heures. Au contraire, ça reste quand même goûteux et moelleux.
    Une belle réussite.
    Merci pour cette recette qui fait croire à mon entourage que je suis un grand cordon bleu alors, qu’en réalité, il n’en est rien. 😉

  • Kipic a écrit le 24 mai 2017
    4

    Parfait avec ou sans vin

  • Alain Bouchez a écrit le 13 décembre 2017
    5

    Oui cette recette est excellente! J’adore cuisiner la queue de boeuf en hiver, c’est un plat réconfortant.
    Cependant, je fais mariner les morceaux de queue toute une nuit dans 1,5 litres de vin rouge corsé, avec une persillade (ail et persil hachés). et je les fais cuire dans cette marinade, et pour la dernière heure de cuisson (la 5e), après avoir dégraissé la sauce, j’ajoute des olives…

  • Domi 47 a écrit le 18 mai 2019
    5

    Par ce temps maussade en Lot et Garonne ce week-end , j’ai eu envie d’une dernière queue de bœuf au vin rouge avant l’été. J’en fais chaque hiver. Ne me souvenant plus vraiment du temps de cuisson, je viens évidemment voir ce qu’en dit Anne ?. Le bœuf
    est en train de mijoter pour demain midi et la maison embaume. Je n’ai pu m’empêcher d’y ajouter un os à moelle pour encore plus de goût ( je dégraisserai le tout demain matin) et j’aime y ajouter également quelques champignons sautés vers la fin.
    (Merci pour votre partage de votre voyage en Chine)

    • Anne a écrit le 19 mai 2019

      Merci Domi 🙂 Et merci d’avoir apprécié les articles sur la Chine 🙂

    • Benoit63 a écrit le 14 mars 2021

      Ah oui avec un bel os à moelle cela doit être top ! La mienne est entrain de mijoter, la prochaine fois mais merci pour l’idée !

  • Hélène Gaspard a écrit le 18 novembre 2019
    5

    Miam!!!!! Première fois de ma vie que je cuisine de la queue de boeuf. Quelle délice ! Oui, c’est gras mais que c’est bon ! J’ai accompagné le plat de polenta. J’ai cuisiné les deux (la queue de boeuf et la polenta) pour la première fois donc j’avais peur de ne pas aimer (jamais manger de queue de boeuf : pourquoi ai-je voulu cuisiner ça ?!?!) et j’avais peur que mon copain n’aIme pas non plus. J’ai beaucoup aimé et lui aussi donc je peux en refaire !!!! Merci Anne 🙂

    • Anne a écrit le 18 novembre 2019

      Bonsoir Hélène. Je suis ravie que cette recette vous ait plu/ A bientôt alors

  • Ulrich a écrit le 21 juin 2020
    5

    Cette recette est un veritable délice, enfants (plutôt difficille) et parents ce sont régalés !! 🙂 Il n’en reste pas une miette ! Pour les parents celà a ramené des souvenirs gustatifs d’enfance miammmm. La recette est imprimée et classée dans nos best seller ^^ Merci beaucoup pour le partage 😉

    • Anne a écrit le 21 juin 2020

      Avec plaisir Ulrich, je suis ravie qu’elle vous ait plu.

  • Christine Duarte a écrit le 21 octobre 2021
    5

    C’est fait! très bon…😋
    Merci! Pour la recette😊

  • Alain a écrit le 14 janvier 2022
    5

    Bonjour Anne,
    D’abord Bonne Année à vous! Et merci pour toutes ces recettes.
    Personnellement m lorsque je fais cette recette, je fais cuire la viande 4h , puis je la laisse refroidir. J’enlève la graisse durcie qui s’est formée en refroidissant, et je remets à cuire pour terminer le plat.
    Il ne reste que la sauce légèrement gélifiée . Toute la graisse disparait.
    Alain

    • Anne a écrit le 14 janvier 2022

      Merci Alain 🙂 Je fais cela aussi pour le lendemain. Pareil pour le pot au feu. Merci de l’avoir rappelé.

    • Martine a écrit le 22 janvier 2022

      Bonjour Alain et bonne année à tous.
      Vous faites cuire la viande dans quoi ? Simplement au beurre ou huile pendant 4 heures avant de la dégraisser et laisser refroidir avant de la finir ?

  • JB a écrit le 20 octobre 2022
    5

    super; merci

  • Bleck a écrit le 22 novembre 2022
    5

    Bonjour Anne, superbe recette vraiment très simple et pas très cher… et c’est tellement meilleur le lendemain et le sur-lendemain !!
    Une bonne semaine à toi.

    Bleck

    • Anne a écrit le 22 novembre 2022

      Merci Bleck 🙂 bises

  • Domi47 a écrit le 22 décembre 2022
    5

    Bonjour Anne,
    Une pensée pour vous ce matin en préparant une nouvelle fois cette recette que j’adore.
    Cette fois ci, ce sera le plat pour 12 personnes pour Noël (42€ de viande de qualité pour 12, c’est imbattable 😄). Par contre, je la fais cuire au four en cocotte en fonte pour être sûre que ça n’attache pas au fond. Pas besoin de surveillance du coup.
    Pour un goût festif, en fin de recette, je vais enrichir la sauce d’un peu de «salsa tartufatta » italienne ( mélange de champignons et truffe hachée). J’avais déjà essayé, c’est top en terme de goût. Pour une présentation un peu plus raffinée, je désosse la queue de bœuf et la sert à l’assiette,effilochée dans sa sauce, accompagnée d’un écrasé de pommes de terre moulé au cercle.
    Je vous souhaite par avance de passer d’excellentes fêtes.

    • Anne a écrit le 22 décembre 2022

      Cela à l’air délicieux Domi. Je suis sûre que vous allez vous régaler. Je vous souhaite de très bonnes fêtes 🙂

Les commentaires
  • mimineladivine a écrit le 17 décembre 2011

    Ouh la la la oui ca m’a l’air top cette recette! La queue de boeuf j’adore!

  • Clemence a écrit le 17 décembre 2011

    un morceau de viande que j’adore : délicieux mijoté !

  • Ampelopse a écrit le 17 décembre 2011

    Je veux tenter une recette avec de la qdb depuis un moment…mais tu me fais peur avec ton histoire d' »aponévrose »…
    Tu me diras…j’ai la chance d’avoir un bon boucher, et un abattoir qui fais du demi gros a environ, quoi, 5minutes de la maison…donc la queue…elle devrait pas être trop névrosée!!!!
    Mais je suis d’acord avec toi, j’achète parfois des découpes de poulet en grande surface, et c’est pareil…le gras est caché dessous…c’est pénible parcequ’on a l’impression de se faire avoir!
    Merci pour la recette assortie avec le temps, et une pensée à tous ceux qui ont eu des soucis à cause de la tempête!
    Bises, Anne.

    • Anne a écrit le 17 décembre 2011

      lol, ce sont les petits bouts de peau et de nerfs 😉 Oui, tu as raison, une pensée pour ceux qui ont subi la tempête

    • Anne a écrit le 18 décembre 2011

      lol, ce sont les petits bouts de peau et de nerfs 😉 Oui, tu as raison, une pensée pour ceux qui ont subi la tempête

    • Cabi a écrit le 19 mars 2021
      4

      Existe t il des cours sur la viande et ses morceaux sur internet ou une application merci et fdlicitqtion

      • Anne a écrit le 19 mars 2021

        Bonsoir

        Je ne sais pas du tout désolée.

  • Mtchatagnon a écrit le 17 décembre 2011

    j’aimerais cuisiner la queue de boeuf mais je ne supporte pas la cuisine au vin rouge. si on remplace le vin par la même quantité de bouillon cela rend-t-il le plat plus « terne » ?
    Merci
    Marithé

    • Anne a écrit le 17 décembre 2011

      Certainement différent, plus terne je ne suis pas sûre. Pourquoi ne pas essayer un vin blanc sec à la place ? Je ne sais pas ce que cela donnerait, je n’ai jamais goûté, mais j’ai déjà vu des recettes de bœuf bourguignon au vin blanc.

      • Paul a écrit le 17 décembre 2016

        Avec de la bière, c’est très bon aussi.

        • Bacquet a écrit le 5 février 2024

          Bonjour quel vin vous avez mis merci

    • decouvelaere a écrit le 24 octobre 2013

      oui si tu mets du bouillon le résultat sera aussi bon il suffit de bien l’épicer

  • Manubartolini a écrit le 17 décembre 2011

    MonChéri se régalerait de ce plat, c’est un peu gras mais c’est bonnnnn !!!!

    manue :))

  • mimineladivine a écrit le 17 décembre 2011

    Ouh la la la oui ca m’a l’air top cette recette! La queue de boeuf j’adore!

  • vava88 a écrit le 17 décembre 2011

    J’ai l’odeur qui me vient aux narines…
    Merci

  • Clemence a écrit le 17 décembre 2011

    un morceau de viande que j’adore : délicieux mijoté !

  • Ampelopse a écrit le 17 décembre 2011

    Je veux tenter une recette avec de la qdb depuis un moment…mais tu me fais peur avec ton histoire d' »aponévrose »…
    Tu me diras…j’ai la chance d’avoir un bon boucher, et un abattoir qui fais du demi gros a environ, quoi, 5minutes de la maison…donc la queue…elle devrait pas être trop névrosée!!!!
    Mais je suis d’acord avec toi, j’achète parfois des découpes de poulet en grande surface, et c’est pareil…le gras est caché dessous…c’est pénible parcequ’on a l’impression de se faire avoir!
    Merci pour la recette assortie avec le temps, et une pensée à tous ceux qui ont eu des soucis à cause de la tempête!
    Bises, Anne.

  • cristaxou a écrit le 17 décembre 2011

    hum j’adore. Je n’achète pas la viande rouge en grande surface, en général quand c’est pas chère c’est de la vache laitière qui après avoir donné du lait pendant plusieurs année finie en bourguignon …. cela n’empêche pas à la grosse distribution de vendre au prix du boeuf !!!! j’ai la chance d’avoir mon producteur de boeuf à côté de chez moi, dans le Vexin, j’achète en caissette de 10kgs et j’ai des morceaux à tomber par terre, de la côte de boeuf au bourguignon ce qui oblige à cuisiner ces bons morceaux. Et j’ai aussi de la queue de boeuf avec laquelle nous nous régalons, c’est toujours un plat apprécié chez moi, et avec le temps d’hiver qui arrive les plats mijotés sont toujours les bienvenus ….
    merci

    • Anne a écrit le 17 décembre 2011

      Je prends le plus souvent la viande au marché mais je crois que je vais essayer aussi un système comme celui que tu décris 😉

    • Anne a écrit le 18 décembre 2011

      Je prends le plus souvent la viande au marché mais je crois que je vais essayer aussi un système comme celui que tu décris 😉

  • Babeth59 a écrit le 17 décembre 2011

    j’ai des souvenirs de soupe à la queue de boeuf en Angleterre, mais n’ai jamais cuisiné ce morceau….pour les trucs gras (j’achète souvent en grande surface…;((() je cuis la veille, mets au froid et dégraisse le lendemain avant de réchauffer…enfin, si c’est un plat mijoté, parce qu’avec un steak, ça ne le ferait pas….

  • Mtchatagnon a écrit le 17 décembre 2011

    j’aimerais cuisiner la queue de boeuf mais je ne supporte pas la cuisine au vin rouge. si on remplace le vin par la même quantité de bouillon cela rend-t-il le plat plus « terne » ?
    Merci
    Marithé

    • Anne a écrit le 18 décembre 2011

      Certainement différent, plus terne je ne suis pas sûre. Pourquoi ne pas essayer un vin blanc sec à la place ? Je ne sais pas ce que cela donnerait, je n’ai jamais goûté, mais j’ai déjà vu des recettes de bœuf bourguignon au vin blanc.

    • Queue de boeuf a écrit le 9 janvier 2022
      4

      Il est possible de remplacer le vin par du jus de raisin accompagné d un beau zeste d orange

  • Manubartolini a écrit le 17 décembre 2011

    MonChéri se régalerait de ce plat, c’est un peu gras mais c’est bonnnnn !!!!

    manue :))

  • cristaxou a écrit le 17 décembre 2011

    hum j’adore. Je n’achète pas la viande rouge en grande surface, en général quand c’est pas chère c’est de la vache laitière qui après avoir donné du lait pendant plusieurs année finie en bourguignon …. cela n’empêche pas à la grosse distribution de vendre au prix du boeuf !!!! j’ai la chance d’avoir mon producteur de boeuf à côté de chez moi, dans le Vexin, j’achète en caissette de 10kgs et j’ai des morceaux à tomber par terre, de la côte de boeuf au bourguignon ce qui oblige à cuisiner ces bons morceaux. Et j’ai aussi de la queue de boeuf avec laquelle nous nous régalons, c’est toujours un plat apprécié chez moi, et avec le temps d’hiver qui arrive les plats mijotés sont toujours les bienvenus ….
    merci

  • vava88 a écrit le 17 décembre 2011

    J’ai l’odeur qui me vient aux narines…
    Merci

  • Babeth59 a écrit le 17 décembre 2011

    j’ai des souvenirs de soupe à la queue de boeuf en Angleterre, mais n’ai jamais cuisiné ce morceau….pour les trucs gras (j’achète souvent en grande surface…;((() je cuis la veille, mets au froid et dégraisse le lendemain avant de réchauffer…enfin, si c’est un plat mijoté, parce qu’avec un steak, ça ne le ferait pas….

  • Anne a écrit le 18 décembre 2011

    c’est sur 🙂

    • Lucien Labit a écrit le 11 avril 2017

      Tu peux également la cuisiner en pot au feu super bon
      Papy

  • Jean-Paul Brigand a écrit le 18 décembre 2011

    pourquoi tu dis que c’est gras ?
    et naturellement il te faut un vin d’ici, un super vin de soleil

    • Anne a écrit le 18 décembre 2011

      oh oui 🙂 un vin de soleil 🙂

  • Jean-Paul Brigand a écrit le 18 décembre 2011

    pourquoi tu dis que c’est gras ?
    et naturellement il te faut un vin d’ici, un super vin de soleil

  • Anne a écrit le 19 décembre 2011

    oh oui 🙂 un vin de soleil 🙂

  • very easy kitchen a écrit le 31 décembre 2011

    encore meilleur avec un peu de poivre long. pas sexy mais bon

  • very easy kitchen a écrit le 31 décembre 2011

    encore meilleur avec un peu de poivre long. pas sexy mais bon

  • Lilith a écrit le 2 janvier 2012

    Un plat que j’adore et qui me rappelle tellement mon enfance (oui, mon père a toujours été doué pour ce genre de plat) !

  • Lilith a écrit le 2 janvier 2012

    Un plat que j’adore et qui me rappelle tellement mon enfance (oui, mon père a toujours été doué pour ce genre de plat) !

  • Francine De Tomasi a écrit le 13 décembre 2013

    Effectivement « c’est à tomber » mais il vaut mieux acheter la viande chez un boucher (moins grasse) et je m’y attaque pour une deuxième fois en espérant que ce sera encore meilleur. Petite astuce: j’ai ajouté une poignée de pois chiches et c’est parfait!

  • Hervé a écrit le 31 janvier 2014

    Superbe recette … merci !
    J’ai ,pour ma part, flamber ma viande avec du calva et avant de mettre le vin rouge j’ai lié ma sauce avec un peu de maïzena . Une tuerie !!

    • Anne a écrit le 31 janvier 2014

      super idée Hervé. merci pour le retour 🙂

      • DERIEZ a écrit le 7 décembre 2016

        Je la flambe aussi

        et je rajoute aussi des champignons et une branche de céleri

        J’en fais une grande quantité et je désosse ce qui reste et le délite grossièrement en écrasant carottes et champignons dans le main,
        le tout, bien mélangé, au frais 24 h dans une terrine ;
        a re-tomber le lendemain !

  • etienne a écrit le 27 décembre 2015

    Bonjour,

    Oui, la queue de boeuf, c’est un plat super  » gouteux  ». Je suis fils de boucher….c’ est le morceau que je préfère. C’ est super bon, et en plus, très économique, environ 9€ du kg chez mon boucher qui travaille avec son frère, éleveur de charolais dans l’ Allier, donc qualité extra!

    Certains cuise cette viande en auto-cuiseur….c’ est du gachis! Quand au vin rouge, cela n’ est pas indispensable, et attention à ce que le goût du vin ne vienne à surpasser celui de cette viande extraordinaire ( quand elle vient d’ un boeuf ou d’ une génisse, élevée et engraissée naturellement, en paturage, bien sûr…
    Achetée en grande surface, vous obtiendrez rarement le même résultat, et par forcément moins cher….alors…

    J’ ai trouvé également une recette italienne de queue de boeuf( à la carcinara, je crois ) dont la sauce est à base de chocolat noir, je n’ ai pas encore essayé.

    Et, n’ oubliez pas de demander à votre boucher quelques os à moelle à cuire avec la queue….c’ est à tomber.

    Et dire, qu’ il y a plein de gens qui ne connaissent pas…tant mieux!

    • Bleck a écrit le 7 janvier 2016

      Euh… oui, c’est tant mieux parce qu’il n’y a qu’une queue de boeuf sur un… boeuf !!

      Bleck

  • RChriss a écrit le 13 mars 2020

    J ai pas compris comment on dégraissant préalablement la queue.

  • Fanlou a écrit le 14 janvier 2022

    Me lancer je vais.
    Anne, j’adore le style du texte !

  • Isabelle a écrit le 23 avril 2022

    Ces bouillons cube de boeuf ou de poulet, c’est vraiment devenu une maladie. Si on voyait avec quoi ils sont réalisés, on partirait en courant. Le goût est acre, caramélisé, ranci, ça ne vaut rien, et d’autant qu’il est si facile de faire un vrai bouillon de boeuf avec des os, des parures de lard fumé, ail, oignon, bouquet garni, poireaux, carottes, 1 branche de céleri. Ça cuit tout seul, on filtre et on congèle dans des conteneurs grands ou moyens et dans des bacs à glaçons pour les petites quantités. Pas compliqué, non ?

    • Anne a écrit le 23 avril 2022

      Bonjour Isabelle (ici on dit bonjour 😀 )

      Comme tout produit, et comme il est dit partout sur ce blog depuis …..17 ans (soupirs) …. on le choisit en connaissance de cause. On lit la liste des ingrédients, sur les bouillons comme pour le reste. Il est des bouillons cubes tout à fait corrects. Si vous ne connaissez pas je vous conseille les bouillons de l’Epure dont je parle régulièrement (https://www.epicerie-botanique.fr/) ou encore ceux d’Ariake.

      C’est bien de regarder un peu la ligne éditoriale d’un blog. Pas compliqué non ?

      Et pour les recettes des bouillons maison, elles sont sur le blog 😀

  • snoopymo a écrit le 28 septembre 2022

    J’ai fait la recette mais je l’ai trouvée bien grasse j’avais pourtant supprimé le beurre. La prochaine fois je ne mettrai pas de matière grasse.

    • Anne a écrit le 29 septembre 2022

      La queue de boeuf est un morceau assez gras.

      • Madeleine a écrit le 11 février 2024
        4

        Bonjour, C’est excellent,merci beaucoup pour cette recette.
        Pour une fois que j’avais le temps,j’ai fait mariné la queue de boeuf dans le vin rouge pendant 24h,sinon j’ai suivi votre recette à la lettre.Miam.
        Par contre pour le gras caché dans la barquette,je n’achète jamais en supermarché le boucher donne des bons morceaux s’il veut garder ses clients et sus aux centrales d’achat qui nous imposent leur choix.
        En tout cas merci pour ce régal 🙂

        • Anne a écrit le 11 février 2024

          Avec plaisir Madeleine 🙂

  • XV a écrit le 1 novembre 2023

    Tous ces messages sur la graisse de boeuf sont basées sur une « science » erronée. Depuis que l’on a banni les graisses animales et qu’on les a remplacées par des huiles végétales et des glucides, l’on assiste à une épidémie d’obésité et de diabète T2. Lisez par exemple « The big fat surprise » de Nina Teicholz et decouvrez la supercherie au niveau mondial. Si vous êtes réellement intéressé(e) par votre santé, recherchez donc la résistance à l’insuline, de préférence en anglais, car plus de monde fait des recherches et publie dans cette langue.

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas













Par type de plats












Par événements










Par régime alimentaire




Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles et Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
264 600
followers
Pinterest
567 000
followers
Instagram
88 100
followers