P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Joue de boeuf aux carottes et vin rouge

Boeuf Plats complets

Joue de boeuf

La joue est un muscle, yes Messieurs Mesdames de l’internet mondial, mais, comme elle fait partie de la tête, elle est vendue en tant que produit tripier. Oui, je sais, dès que l’on dit produit tripier, certain(e)s s’évanouissent ou s’enfuient en courant ! Mais passez au-delà de vos préjugés, c’est divin !

En plus, elle est peu onéreuse, je l’ai payée 8,30€ le kilo chez Mr Monoprix, et parée par le tripier, elle ne nécessite aucune préparation. Sa chair devient moelleuse et légèrement gélatineuse après une cuisson longue.

Elle se déguste en pot-au-feu, en daube ou braisée. Il faut prévoir environ 200 g par personne mais c’est toujours bien d’avoir des restes, plus c’est réchauffé, meilleur c’est ! Comme j’ai du respect pour les lecteurs de Papilles et Pupilles qui pourraient passer par là à l’heure du petit déjeuner, je me suis abstenue de mettre une photo de joue de bœuf crue. Je pense que vous me croirez sans problème si je vous dis que ce n’est pas super glamour.

J’en ai fait une daube, en la faisant mijoter longuement avec des carottes, une garniture aromatique et du vin rouge ! Trop trop bon !

Joue de boeuf aux carottes et vin rouge

Joue de boeuf aux carottes et vin rouge

Pour 6/8 personnes :

  • 1.7 kg de joue de bœuf
  • 10 carottes
  • 1 oignon piqué de clous de girofle
  • 1 petit poireau
  • 3 gousses d’ail
  • 10 cm de tige de céleri branche
  • 500ml de bouillon de bœuf (reconstitué avec des cubes)
  • 500ml de vin rouge
  • 1 feuille de laurier
  • 1 branche de thym
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre
  • 20 g de beurre
  • 3 cuillers à soupe d’huile d’olive

Épluchez vos carottes, lavez-les et coupez-les en rondelles. Lavez votre poireau et votre branche de céleri et émincez-les. Épluchez l’oignon et piquetez-les avec 4 clous de girofle. Pelez les 3 gousses d’ail et coupez-les en dés.Coupez vos joues de bœuf en gros morceaux au cas où votre boucher ne l’ait pas fait.

Dans une grosse cocotte en fonte, faite chauffer le beurre et les 3 cuillers à soupe d’huile d’olive. Quand elle est bien chaude, faites y saisir les joues de bœufs sur toutes les faces. Il faut qu’elles roussissent. Cela prend une dizaine de minutes environ.

Ajoutez ensuite tous les légumes, et arrosez avec le bouillon de bœuf et le vin rouge. Mélangez, couvrez et diminuez le feu. Laissez blobloter pendant au moins 3 heures.

Daube de joue de boeuf Daube de joue de boeuf

S’il reste trop de liquide à la fin, laisser blobloter les 30 dernières minutes à découvert. C’est divin. La viande peut réellement se manger à la petite cuillère !On sert dans la grande marmite mais si on veut faire plus bobo, on peut servir dans des petites cocottes en fonte ou en porcelaine !

=> D’autres recettes de plats mijotés (clic)

Allez on en discute ?
Les avis
  • Lou a écrit le 10 avril 2014
    5

    Merci pour cette recette que j’ai préparée hier… et que nous avons dégusté ce midi (réchauffé, c’est encore meilleur). Tout le monde s’est régalé !

  • odile a écrit le 16 novembre 2015
    5

    j’ai fait la recette hier et j’ai utilisé la cocotte minute, cuisson 50 mn,
    c’était super bon accompagné d’une purée maison. je sais pas si j’ai bien fait de découvrir ton site avant l’hiver! j’ai envie de tout faire

    • Anne a écrit le 16 novembre 2015

      mdr Odile 🙂 merci et à bientôt

  • DUPLAN a écrit le 16 décembre 2015
    5

    bonjour, j’ai fait la recette c’est du beurre trop bon

    • Anne a écrit le 22 décembre 2015

      Je suis ravie que cela t’ait plu 🙂

  • mormando a écrit le 7 mars 2016
    5

    j ai fait la recette…un regal!!!!

  • clementine a écrit le 20 mars 2016
    5

    merci! merci! j’ai retrouvé la recette de ma maman, et le gout je ne vous dis pas, c’est tellement gouteux, ça fond dans la bouche un vrais plaisir, je suis ravie, quelle belle recette et je vais la conserver dans mon cahier de recettes. MERCI!

    • Anne a écrit le 21 mars 2016

      Avec plaisir Clémentine 🙂

  • annie esperance a écrit le 29 mars 2016
    5

    TRéS BONNE RECETTE
    bien bloblotée servi avec un nuit st goeoges 20002 un délice !!

    • Anne a écrit le 29 mars 2016

      Merci Annie

    • tof a écrit le 14 avril 2016

      tu as déja du nuits saint georges 20002, c’est du vin du futur !

  • Tcg a écrit le 14 juin 2016
    5

    Plus la cuisson est longue. Meilleur est ce plat. Un vrai régal.
    Merci

Les commentaires
  • Garanc a écrit le 21 octobre 2008

    Bonjour Anne,J’adore ces plats mijotés très familiaux et au combien conviviaux. Ils sont slurrrpissimes comme tu aimes dire.Je ne t’oublie pas, juste un peu débordée. Je me suis inscrite sur Twitter ! mais je commence à m’énerver là !! et ça me ‘daille’.Il n’explique pas comment l’installer sur un blog, il ne parle que de téléphone ??? help me please. bises Garance/Flo

  • Hopie a écrit le 21 octobre 2008

    Je suis passée à l’heure du petit déjeuner et je te remercie 😉 Par contre, le plat à l’air délicieux !

  • Clairechen a écrit le 21 octobre 2008

    C’est exactement ce que j’adore en cette saison… des petits plats qui bloblotent!

  • marie la voisine a écrit le 21 octobre 2008

    Bonjour, quelle surprise de découvrir ce billet aujourd’hui , alors que je vais dans la matinée procéder à la cuisson de la joue ( aux carottes et vin rouge) qui se prélasse au frais depuis 2 jours, avant d’entamer un voyage vers l’Auvergne natale de Mr Marie. Et Mr Marie va là bas pour surveiller les travaux de réfection de la cuisine de la maison auvergnate !!!Rigolo, non ?Au plaisir de vous lire encore et encore…….

  • mamie caillou a écrit le 21 octobre 2008

    il n’y a pas photo, la joue de boeuf c’est EXTRA…bonne journéemamie caillou

  • zabooarticadre a écrit le 21 octobre 2008

    Cela semble délicieux et c’est tout à fait de saison.Zabooarticadre (www.articadre.com)

  • Patrick CdM a écrit le 21 octobre 2008

    Comment cela pas glamour? C’est vrai qu’elle n’appelle pas spontanément le bisou, mais elle n’est pas plus vilaine qu’un filet de boeuf entier. J’en mets toujours dans le pot au feu.En daube aussi, avec au moins 6 heures de marinade avant, sans poireau mais j’y ajoute quelques champis et une écorce d’orange lors de la cuisson!

  • Hélène a écrit le 21 octobre 2008

    J’arrive…

  • Anne a écrit le 21 octobre 2008

    @ Garance : Le plus simple est de chercher twitter badges sur google. Tu trouveras bien quelque chose qui te plait :)@ Hopie : Alors je ne regrette pas de ne pas l’avoir mise ;)@ Clairechen : moi aussi ! J’ai hâte de retrouver ma cuisine pour cuisiner un pot au feu ou un truc dans le même genre !@ Marie la voisine : LA vie est pleine de coïncindences ;)@ Mamie Caillou : Oui extra :)@ Zaboo : merci@ PAtrick : Humm, c’est vrai que la marinade, c’est top ! Dans le pot au feu j’aime beaucoup aussi. Ca donne faim tout ça 😉

  • Rosa's Yummy Yu a écrit le 21 octobre 2008

    Un plat réconfortant et savoureux! Parfait!Bises,Rosa

  • bleck a écrit le 21 octobre 2008

    Un ragout de Joues de boeuf, c’est formidable et comme pour chaque sujet tu traites ça parfaitement !!! Il est tout à fait vrai que le Tripier n’est pas tendance pour autant c’est un artisan de bouche absolument magnifique (préférer les Tripier de marchés) l’araignée par exemple autre pièce de boeuf superbe, les tripes à cette saison avec du pain de campagne et un petit coup de vin blanc à l’heure du casse-croûte… les rognons c’est extraordinaire. En plus ces artistes n’ont pas la cote donc ils te chouchoutent ils t’épluchent correctement les joues de boeuf (excellent à cuisiner en Carbonade) Tiens il pleut sur la Gironde aujourd’hui un jour à bloblotter..Merci Anne, Bleck

  • Edith a écrit le 21 octobre 2008

    Un bon plat comme j’aime et qui revient souvent sur ma table en cette saison, les travaux avancent bien ?Bisous

  • Pierre a écrit le 21 octobre 2008

    BonjourEt la joue de cochon hein !! on l’oublie tout le temps celle là mais elle est aussi moelleuse et se prépare comme la joue de boeuf.http://cinqfoisparsemaine.typepad.fr/cinq_fois_par_semaine/2008/10/cochon-giroles.html

  • Les Grandes Bouches a écrit le 21 octobre 2008

    Ah la joue … c’est plus de goût !Essayez la joue de cochon aussi, c’est une merveille. En ragoût ou confit dans de la graisse de canard avec des lentilles. Un vrai plaisir automne-hiver.

  • gingembre a écrit le 21 octobre 2008

    un plat bien de saison… j’ai fait une daube dernièrement en quantité suffisante pour en avoir encore 4 repas au congélateur… gingembre

  • Edith26 a écrit le 21 octobre 2008

    Bon petit plat mijoté !

  • Virginie a écrit le 21 octobre 2008

    Je connais ce morceau de viande depuis peu et j’en suis de plus en plus fan! C’est vraiment une viande extra!Avec carottes et vin rouge, Mmmmmmm! Tiens, j’en ai le ventre qui chante en faisant des gargouillis ;-)Bises

  • swinguette49@hotmail a écrit le 21 octobre 2008

    C’est super délicieux la joue de boeuf, j’adore… hum ca sent l’hiver qui approche..Bises Pat

  • Anne a écrit le 21 octobre 2008

    Merci Rosa@ Bleck : Merciiiiiii. On devrait se refaire un petit repas entre amis !@ Edith : Oui c un plat réconfortant ! Les travaux continuent d’avancer mais c’est longggggg et nous sommes toujours sans chauffage ! Le matin c’est frisquet !@ Pierre : Tu as tout à fait raison ! Je mets ton lien cliquable, c’est plus pratique ! Cochon, girolles et pintade@ Les grandes bouches : Merci, comme je le disais à Pierre juste au dessus, il ne faut pas les oublier non plus. Je suis tout à fait d’accord avec toi.@ Gingembre ! Oui j’aime beaucoup faire comme toi. Ce n’est pas beaucoup de travail supplémentaire de faire en plus grosse quantité et on apprécie d’en avoir au congèl pour les soirs de flemmingite ;)@ Edith26 : merci@ Virginie : merci aussi :)@ Swinguette ; merci encore => je vois que nous sommes nombreux à apprécier ce morceau !

  • Stéphanie a écrit le 22 octobre 2008

    Miam !Je veux je veux je veux !!!!!! J’adore faire ça avec un jarret de boeuf, avec l’énorme os à moelle au milieu (comme mon copain n’aime pas, c’est mon os personnel :P).Et c’est super réchauffé aussi ;).

  • Ester a écrit le 22 octobre 2008

    Ah, j’adhère depuis longtemps au fan-club, c’est un de mes morceaux préféré à mijoter. Tu vas voir que ça va redevenir glamour, avec les histoires de pouvoir d’achat…(et un peu de rouge à lèvres).

  • Cuisine Framboise a écrit le 22 octobre 2008

    Je sais que c’est bon mais j’ai du mal…La gélatine….Berk.La joue de lotte, je préfère (rarissime à ma table..Le prix…) Et côté mocheté. ..y a pas photo!;-)Bonne semaine

  • crazymum a écrit le 22 octobre 2008

    c’est vraiement la viande que je prefere pour la daube,le fondant de boeuf et mon pot au feu!!merci de la faire redecouvrir!!et puis une surprise t attends chez crazymum…

  • Gracianne a écrit le 22 octobre 2008

    Comment ca c’est pas glamour la joue de boeuf?

  • Anne a écrit le 22 octobre 2008

    @ Stéphanie : Tout à fait d’accord avec tout !@ Ester : c’est une idée ;)@ Framboise : Cuit très longtemps, la gélatine se dissout ; on n’a plus ce côté caoutchouteux désagréable.@ Crazymum : merci beaucoup@ Gracianne : oh moi je dis cela, je dis rien … 🙂

  • anniversaire a écrit le 23 octobre 2008

    bonne recette merci

  • Daisyday a écrit le 23 octobre 2008

    je t’ai tagué j’ai sélectionné ta recette

  • croquette a écrit le 24 octobre 2008

    cuit au four en cuisson lente de 4 heures à 160 ° la joue ou le jarret de boeuf c’est un délice

  • Anne a écrit le 26 octobre 2008

    Merci à tous !

  • LN a écrit le 18 décembre 2008

    J’ai suivi votre recette exactement.Tout le monde s’est régalé (même les délicats à qui j’avais tu le nom du morceau). Je l’emmagasine dans ‘mes classiques’.Merci.

  • Anne a écrit le 18 décembre 2008

    Je suis ravie que cela vous ait plu LN. Bonnes fêtes 🙂

  • Anonyme a écrit le 19 décembre 2008

    je ne savais pas que ça se mangeait je ne suis très peu carnivore mais félicitation pour ton blogue très appétissant

  • Anne a écrit le 19 décembre 2008

    merci 🙂

  • Saint Valentin a écrit le 5 janvier 2009

    Merci encore pour cette photo délicieuse. bonne continuation

  • chippendales a écrit le 5 février 2009

    hummm très belle recette! merci

  • paris a écrit le 12 avril 2009

    simpa ce blog, vos articles et reportages sont trés interressantPatrick

  • achat vin a écrit le 30 septembre 2009

    Et bien ! ce plat donne envie ! merci !

  • Isabelle de Castelna a écrit le 31 octobre 2010

    Ce plat est inratable…

    Moi je prépare les joues avec champignons, échalottes, dans une cocotte en terre remplie de vin rouge corsée et au four pendant 2 longues heures avec couvercle dessus.

    Bouquet garni en sus of course !

    Slurp…

  • Chasseur immobilier a écrit le 8 décembre 2010

    Voilà le repas de ce soir. Je le fait dès ce matin (hier soir aurait été encore mieux) pour que ça « gamberge » dans son jus une partie de la journée.

  • Marie a écrit le 13 mars 2012

    recette réalisée ce WE un délice… Merci !

    • Anne a écrit le 13 mars 2012

      Merci, cela me fait plaisir 🙂

  • gourmette a écrit le 15 avril 2012

    grand merci pour cette recette !!! une grande première pour moi et mes invités!!! il est vrai que quand mon boucher ma vendu les joues j’ai pas trouvé cela très love mais après 6 heures de cuisson !!!!! j’avais un autre avis sur la chose !!! je les ai fait mariner dans le vin rouge avec de l’oignon, du thym et du laurier et j’ai rajouter en plus des légumes des trompettes de la mort!!!!! un pur délice que je n’hésiterais pas a refaire avec une bonne purée maison !!!!encore merci

    • Anne a écrit le 15 avril 2012

      De rien 🙂 C’est vrai que la joue, c’est pas vraiment glamour sur le papier mais dans l’assiette, c’est juste à tomber 🙂

  • gourmette a écrit le 15 avril 2012

    grand merci pour cette recette !!! une grande première pour moi et mes invités!!! il est vrai que quand mon boucher ma vendu les joues j’ai pas trouvé cela très love mais après 6 heures de cuisson !!!!! j’avais un autre avis sur la chose !!! je les ai fait mariner dans le vin rouge avec de l’oignon, du thym et du laurier et j’ai rajouter en plus des légumes des trompettes de la mort!!!!! un pur délice que je n’hésiterais pas a refaire avec une bonne purée maison !!!!encore merci 

    • Arno a écrit le 30 août 2013

      Merci pour l’idée des trompettes de la mort. Je n’y aurais pas pensé, mais ça doit être divin.

  • lang a écrit le 20 avril 2012

    bonjour

    dès que l’on parle joues de boeuf, il y a repulsion on compare aux abats
    pourquoi…..

    • Anne a écrit le 20 avril 2012

      Peut être parce que ce morceau n’est pas très connu ?

  • Fanny BT a écrit le 28 décembre 2012

    Bonjour Anne, je pense à ce plat pour lundi soir car organisation de dernière minute et 10 convives à la maison du coup (!), ça me permettra de la faire à l’avance. Les carottes suffisent-elles ou conseilles-tu un accompagnement (type purée ou autre) ? Merci et bonnes fêtes du nouvel an !

    • Anne a écrit le 28 décembre 2012

      Coucou @1e80d1c8b9003a6de1920bc466640a29:disqus je te conseillerai peut être de faire quelques pommes de terre vapeur ou des pâtes fraiches à côté. Ou alors de mettre plus de carottes, ca peut le faire aussi. Là, ca fait un peu juste côté quantité

  • Fanny BT a écrit le 30 décembre 2012

    merci 🙂

  • chachou a écrit le 15 février 2013

    vous ne connaissés pas la cocote minute ! 1h suffis pour cuire les joues .

    • Anne a écrit le 16 février 2013

      @5911fe5f5c9d292b96653a28a2d57bb2:disqus lol -je ne vis pas une grotte mais je préfère une cuisson longue et douce á une cuisson sous pression

  • unpetitgourmand a écrit le 22 avril 2013

    Je me suis régalé. Cuisson 4h à la cocotte doufeu puis réduction.
    Bref c’est un plat bon, facile, peu onéreux, qui peut attendre les convives, et dont les restes sont encore meilleurs! Parfait!

    • Anne a écrit le 22 avril 2013

      merci @5bdfcfd2f8999d64607ab7ad82939525:disqus , je suis ravie que cela t’ait plu.

  • Martine Spivoine a écrit le 8 octobre 2013

    Bien sympa cette recette, je cuisine régulièrement des joues de boeuf et de porc ; ça donne toujours des résultats très moelleux. J’ai testé dernièrement à la bière avec du pain d’épices en chapelure. La sauce était onctueuse et très parfumée. Tu peux tester.

    Merci pour tes publications toujours aussi intéressantes.

    Bises

  • marie france a écrit le 27 février 2014

    bonjour
    merci pour la recette,mais je vais la faire mariner dans le vin rouge et la faire demain pour samedi soir,AVEC un bon gratin dauphinois

    Que servez vous comme vin avec çà???

    Merci,
    Marie France

    • Anne a écrit le 27 février 2014

      Bonjour,

      un Médoc pour moi. Un Margaux par exemple ou un St Estèphe

  • Adalberto Cavalcante da Silva a écrit le 4 mai 2014

    Bonjour , votre recette de joue de bouef au vin rouge a retenu mon attention et je une question par rapport au vin , j’imagine que peux avoir des variation selon le jaja utilise comme le degrés d’alcool au de Pinard léger au fort en tanin . Pouvez vous me conseiller ?! Merci d’avantage . Au contraire des beaucoup j’aime les produit tripier , les abats . Au Brésil on consome beaucoup , a la fin ces sont des souvenir de mon pays avec une forte touche française . Encore une fois merci

    • Anne a écrit le 4 mai 2014

      Bonjour Adalberto, il faut plutôt un vin rouge assez corsé (13 ou 14°C d’alcool), un peu puissant.

  • ABATS - Toqués2cuisine - Blog cuisine a écrit le 1 décembre 2014

    […] pieds, cervelles, rognons, foies, coeurs, langues, joues, ris, etc… en fait, l’ensemble de produits constitués par les viscères comestibles […]

  • odile ouazani a écrit le 12 novembre 2015

    bonjour Anne, peut on faire la joue de bœuf à la cocotte minute?

  • PLATS a écrit le 5 décembre 2015

    bonjour ! moi je la fais en pot-au-feu c’est d’un tendre!!!!mais je vais la faire en civet très prochainement.Merci

    • Anne a écrit le 5 décembre 2015

      Mioum 🙂 Ce doit être top en civet aussi 😉

  • Rodge a écrit le 24 décembre 2015

    J’ai déjà fait cette recette délicieuse que toute la famille adore. Mais je suis venu sur le site P&P pour me rafraichir la mémoire. Je note en passant que tous les commentaires sont sans abréviations ni fautes de français. Je soupçonne le passage d’un bon cuisinier de la langue (française) qui a supprimé les petits cailloux, les bouts de gras, les « nerfs », bref, qui a su préserver nos papilles et nos pupilles. Merci.

    • Anne a écrit le 24 décembre 2015

      Je fais un peu de correction orthographique 😉

  • roselyne a écrit le 30 décembre 2015

    Que veut dire « boblotter » ? merci !

    • Anne a écrit le 30 décembre 2015

      à petite ébullition

  • StephanieGab a écrit le 7 janvier 2016

    Merci pour cette savoureuse recette ! J’ai justement commander de la joue de boeuf chez mon boucher. Je vais la faire pour ce soir et je ferai une purée de pommes de terre en plus pour les gourmands.
    J’aime aussi énormément la joue de porc. C’est fondant, délicieux !!
    J’adore l’idée du bloblottage !

    • Anne a écrit le 8 janvier 2016

      Le bloblottage c’est la vie 😉

  • Xavier a écrit le 5 mars 2016

    Bonjour,
    Quel vin peut-on servir pour accompagner ces joues de bœuf carottes?
    Merci

    • Anne a écrit le 5 mars 2016

      Habitant Bordeaux, je prêche pour ma région. Je te dirai un Saint Estèphe par exemple

  • charles a écrit le 10 juin 2016

    c’est un plat que je fais régulièrement avec des joues de porc ibérique et un vin rioja c’est un délice que l’on trouve ici dans beaucoup de bars à tapas . je note l’ajout de poireau pour ma prochaine réalisation .je le fais parfois à la estremenia (de la région Estrémadure) avec du vino dulce et de la pomme merci pour le partage saludo de sevilla

    • Anne a écrit le 10 juin 2016

      A bientôt Charles. J’ai eu la chance de visiter l’Estrémadure et d’aller voir les élevages de porc, c’était magnifique. Et une fois aussi vers chez vous à côté de Séville, dans la Dehesa, superbe

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade

auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats complets
Sauces
Desserts
A l'heure du thé
Pique nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 300
followers
Pinterest
411 800
followers
Instagram
24 300
followers
Lismore Castle - Irlande
Tomastown - Irlande
Les  couleurs de l'Irlande
J'adore aller au marché ; et vous ? #enPhase #activia #marché
Sur le vif...
Fermer