Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Salade de papaye verte

Entrées Guyane Française Légumes Végétarien Voyages

Salade de papaye façon Katia

Salade de papaye façon Katia

Eh bien voilà, nous sommes champion du monde. Quelle ferveur ! C’est juste fou non ?  Je trouve cela formidable toute cette liesse même si j’ai lu ça ou là, sur mon fil Facebook des gens qui râlent et qui disent en gros :

Mais c’est quoi cela vis à vis de la faim dans le monde (taper 1), des guerres meurtrières (pléonasme – taper 2), de l’ébola (taper 3), de la pluie qui mouille (taper 4) etc.

Pfiou, les gars, faut se décrisper un peu. On n’a pas tant d’occasions que cela de se réjouir alors profitons. Moi je trouve ça chouette de voir tous ces gens qui font la fête et qui communient. Voilà c’est dit.

Bref. Et à part cela vous demandez-vous ?

A part cela on va parler papaye aujourd’hui. La papaye que l’on ramasse avec une foufourche (pardon, je n’ai pas pu m’empêcher) est un fruit que je déteste à l’état mûr. Je trouve cela horrible :/ Il n’y a pas grand chose que je n’aime pas mais la papaye mûre en fait clairement partie. MAIS, la papaye verte (non mûre), c’est top top top, super frais. Généralement les non matures sont de couleur verte mais il en arrive que l’on en ait des oranges (mais pas mûres non plus).

Cela va ? Pas mal à la tête ?

Bref, pour la choisir, il faut qu’elle soit bien ferme. Vous pourrez en acheter dans n’importe quelle épicerie exotique ou même au rayon fruits exotiques de certaines grandes surfaces.

On retrouve des recettes de salades de papaye verte dans de nombreux endroits dans le monde. Je vous en ai d’ailleurs proposé déjà deux, d’inspiration thaï : Salade de papaye verte pour les nuls et salade de papaye verte et carottes aux crevettes séchées. Cette fois-ci c’est de Guyane que je vous ai ramené cette variation, réalisée avec Katia Desprez qui est cheffe à domicile là bas, à Saint Laurent du Maroni. Merci Katia pour toutes les informations. Comme il fait beau et chaud (magnifique contrepèterie), je la publie !

Pour 4 personnes

  • 2 papayes vertes
  • 2 piments végétariens (ou à défaut, 1 petit poivron)
  • 1 botte de cives (ou 6 brins de ciboulette)
  • 2 pincées de quatre-épices
  • 2 pincées de poivre
  • 2 pincées d’aneth séché
  • 1 cuillère à café de 5 épices de St Barth ou à défaut, d’herbes de Provence
  • 1/2 piment oiseau (ou quelques gouttes de sauce Tabasco)
  • 1 à 2 citrons vert (pour le jus)
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 1 pincée de curcuma

Epluchez les papayes. Fendez-les en deux et ôtez les graines à l’intérieur. Râpez-la avec les gros trous de la râpe. Si vous utilisez les plus petits, les papayes rendront beaucoup d’eau. Mettez dans un grand saladier.

Lavez les cives (ou la ciboulette) et hachez-les grossièrement. Nettoyez les piments végétariens et hachez les finement. Lavez le piment fort, prélevez-en l’équivalent d’une demi cuiller à café. Attention à ne pas vous brûler les mains et utilisez des gants de cuisine pour le ciseler. Mettez dans le saladier avec la papaye râpée. Ajoutez ensuite le jus de citron vert, le quatre épices, le poivre, l’aneth, les herbes de Provence (ou le 5 épices de St Barth), et l’huile. Mélangez (avec les mains comme Katia) puis en dernier, juste avant de servir, ajoutez le sel et une bonne pincée de curcuma.

On mélange avec les mains

On mélange avec les mains

Une recette guyanaise très rafraichissante. Succulent et cela change !

Allez on en discute ?
Les avis

Aucun avis sur cette recette : soyez le premier à donnez le vôtre !

Les commentaires
  • Jacques a écrit le 16 juillet 2018

    Bonjour,
    Oui je suis bien d’accord avec vous, il faut se décrisper de temps en temps. Mais par contre, il y a des gens qui « communient » un peu trop !!
    Voir les saccages et mises à sac à Paris et dans d’autres villes de province.
    Décidément que ce soit dans les stades ou dans la rue les supporters de foot (certains) sont de dangereux irresponsables.
    Cordialement

    • Anne a écrit le 16 juillet 2018

      Ah oui, ça, malheureusement, des abrutis il y en a ! T’as des gens qui prennent n’importe quelle occasion pour aller casser. C’est hallucinant :/

  • Jeannine a écrit le 16 juillet 2018

    Jamais mangé de papaye du moins je ne m’en souviens pas donc à essayer, puisque  »il fait beau et chaud »
    Entièrement d’accord avec vous deux au sujet des abrutis qui gâchent la fête quelle quelle soit mais moi de voir les gens avec le sourire ça me plait et vive le sport ne pas oublier le tour de France
    Bonne journée

    • Anne a écrit le 16 juillet 2018

      C’est bon et super frais

      • Barbara a écrit le 17 juillet 2018

        tout comme Jeannine

        et comme je suis bloquée devant la télé j’ai aussi regardé le tour !

  • Pascale a écrit le 16 juillet 2018

    Coucou Anne, comme toi la papaye mure c’est pas possible, ça a le gout et l’odeur de vomis (désolée pour ceux qui aiment). La papaye verte je l’ai connue en Inde pour attendrir les viandes puis en salade en Birmanie. Ce fût a ma grande surprise une belle découverte, alors merci pour ta recette, ça me rappelle des souvenirs 😉.

    • Anne a écrit le 17 juillet 2018

      Avec plaisir Pascale

  • annie35 a écrit le 16 juillet 2018

    Il n’y a plus qu’à prendre sa foufourche ! Merci de nous aider à choisir une papaye. Les salades sont les bienvenues, toujours chaud en Bretagne, on veut de l’eauuuuuuuuuuuuuuuuu !!!!!!!!!! et merci les bleus !! et honte aux casseurs !

    • Barbara a écrit le 17 juillet 2018

      hier au Sud Est orages+++++++++++++++ de midi à 19h
      très impressionnants

    • Anne a écrit le 17 juillet 2018

      Les casseurs, c’est quelque chose que je ne comprendrais JAMAIS

  • auxine a écrit le 16 juillet 2018

    Je m’excuse d’avance, Mme Papilles, mais perso, une telle liesse hystérique alors que des centaines de pôvres, (comme nous bientôt peut-être(, (mais…pas français) tournent en rond devant nos côtes sans trouver une once de pitié ou même de considération…ça me fait gerber !
    Ceux-là ne verront jamais Las Vegas, et ne mangeront pas la salade de papaye… Chacun voit midi à sa porte..mais il serait temps de ne plus se faire avoir par ces pièges grossiers qui nous ont menés…là où nous en sommes..Alors, allez les bleus, comme l’ont hurlé tous les tarés de ma ville jusqu’à 3h du mat …Et bon appétit. (nb :je suis pas pisse-froid et j’ai un bon gilet pare-balles 😉

    • Nath a écrit le 17 juillet 2018

      Entièrement d’accord avec vous
      Et je ne suis pas une anti ….c est drôle quand on fait la rime on peut entendre nantie!!!!

      Quand à la salade de papaye verte j en ai déguste une hier justement mais à la Thaïlandaise ….

      Bon et pour les casseurs : les bleus ont bien chanté scandé hurlé : on va tout cassé??
      Alors…..pour beaucoup de jeunes ce sont leurs modèles leur référence

      Bonne journée

      • Anne a écrit le 17 juillet 2018

        bonne journée aussi 😉

    • Anne a écrit le 17 juillet 2018

      lol 🙂 Moi je pense qu’il faut se réjouir quand on peut. Sinon on ne le fait jamais. Il y aura toujours des gens qui crèvent de faim à Las Vegas comme ici et comme ailleurs, des guerres, des maladies, etc. Et je pense qu’heureusement qu’il y a des gens qui consomment pour faire tourner l’économie. Et ce n’est pas parce que tu aimes le foot et que tu fais la fête que tu ne fais pas aussi des choses pour les gens qui souffrent. Cela n’a aucun rapport 🙂

      • auxine a écrit le 17 juillet 2018

        Alors, restons sur la fréquence d’un blog cuisine, c’est ça qui paie, hein ? .;-)))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

        • Barbara a écrit le 18 juillet 2018

          @auxine
          pardon mais c’est un blog à l’image d’Anne
          pas un livre catalogue (annuaire)de recettes avec index
          au contraire y a aussi des partages, des voyages ,des coups de coeur, des échanges
          de la vie quoi !
          bonne journée

          • Barbara a écrit le 18 juillet 2018

            et en effet ça n’a rien à voir on peut faire les 2
            apprécier vivre un moment collectif et être à l’écoute des autres aider agir etc
            enfin il me semble
            😉

            perso (pour parler de mon nombril) le match et la liesse ensuite m’ont égoïstement permis pendant qq heures d’oublier un peu des gros soucis actuels
            ils sont revenus – n’ont pas disparus -mais la parenthèse était bien

          • Anne a écrit le 20 juillet 2018

            plein de bises Barbara. Je pense bien à toi

          • Anne a écrit le 20 juillet 2018

            <3

          • Barbara a écrit le 21 juillet 2018

            merci Anne hâte d’être plus au top et tester tes bonnes recettes en prime
            ;o)

            bon weekend et merci ♥ vraiment

          • Anne a écrit le 21 juillet 2018

            <3

  • Barbara a écrit le 17 juillet 2018

    merci jamais goûté
    je ne connais que le titre du film :o) mais ton enthousiasme(communicatif!) me donne envie

    enfin pas ces jours ci encore (désolée :o( )

    sinon oui
    réjouissons nous stop aux rabats- joie na
    à bientôt bonne journée et merci ♥ vraiment pour tout

    • Anne a écrit le 17 juillet 2018

      Moi je connais le film beignets de tomates vertes mais rien avec salade, je vais googler

      • Barbara a écrit le 18 juillet 2018

        le titre exact c’est » l’odeur de la papaye verte »
        mais je ne connais que de nom
        connais ni l’histoire ni si bien ou pas

        par contre « beignets de tomates vertes » oui
        livre et film
        bises

        • Anne a écrit le 20 juillet 2018

          Merci, je ne connaissais pas du tout

  • Anaïs Tardieu a écrit le 17 juillet 2018

    Salut ! Moi je suis tout à fait d’accord avec toi, il faut profiter de ces moments de joie et de liesse… Ça fait bien longtemps que je n’avais pas fait la fête comme ça, sans doute un peu trop mais les souvenirs resteront gravés et c’est cela qui compte non…? 🙂

    Sinon, j’adorerai faire cette recette mais alors dans mon petit coin de pays, il va falloir se lever très tôt pour trouver cette fameuse papaye verte…

    • Anne a écrit le 17 juillet 2018

      Arf. des fois t’en as dans les supermarchés avec les fruits exotiques

  • myriam a écrit le 17 juillet 2018

    Coucou ANNE

    A cent pour cent d’accord avec toi Anne.
    Avec tout ces attentats ces dernières années, ce climat d’insécurité et de peur, la morosité des gens ,par rapport à la politique, le pouvoir d’achat , de la vie pas facile, bref, on a un grand besoin de joie, de fraternité , d’amour et si ça passe par le foot , c’est aussi bien.
    CE n’est pas les moyens qui comptent mais le résultat!
    Pendant un moment, les gens prennent du rêve ,et sont heureux, ils redécouvrent le vrai sens de la vie et si c’est à travers du foot, cela me va aussi!
    Ils sont beaux nos jeunes footballeurs et tant pis pour les grincheux!
    Malheureusement comme dit Jacques, il y a souvent des casseurs!…..
    Ta salade me donne vraiment envie  » fraîche ,légère, et exotique!
    bises Anne

  • Mieumieu a écrit le 18 juillet 2018

    Ahhh, la salade de papaye verte, j’adore ça, notamment la version laotienne que l’on sert en général avec de la couenne de porc frite et du riz gluant !! Quant à cette liesse populaire, je trouve ça formidable ! Certes, la victoire des Bleus ne règlera pas les maux de ce monde, mais pour une fois qu’un événement rassemble, on ne va tout de même pas bouder notre plaisir. Un peu de légèreté de temps en temps, ça fait juste du bien au moral (et on en a besoin aussi !!) !

  • alex a écrit le 19 juillet 2018

    super ! je ne suis donc pas la seule : moi, la papaye, çà m’a toujours fait pensé à un goût de poubelle : oui, bon, c vrai que je n’ai jamais mangé le contenu d’une poubelle mais c ce que çà m’inspire à chaque fois et je me sentais bizarre à ressenir cela !
    ouf !
    et du coup, je découvre qu’on peut l’utiliser autrement ! merci Anne !!

    • Anne a écrit le 20 juillet 2018

      Ah oui, tu verras, verte cela n’a RIEN à voir

  • Passionnant a écrit le 27 juillet 2018

    Je savais pas c’était possible de consommer de la papaye verte

  • Curieux a écrit le 27 juillet 2018

    C’est vrai que ça donne envie, faut que j’y goûte

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
419 000
followers
Instagram
37 200
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer