Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Pesto à l’ail des ours

Sauces

Pesto à l’ail des ours (c) kstenqnen CC BY-NC-SA 2.0

Pesto à l’ail des ours (c) kstenqnen CC BY-NC-SA 2.0

Le pesto traditionnel est une préparation culinaire originaire de Ligurie, au nord-ouest de l’Italie, réalisée à base de basilic, de pignons de pin, d’huile d’olive, d’ail et de fromage râpé (pecorino romano et/ou parmigiano reggiano). Mais il existe bien des variantes et l’on peut utiliser d’autres herbes comme ici l’ail des ours. La saison démarre et c’est un régal.

Cette recette est signée de Pierrick Célibert, chef du restaurant le C’Yusha à Bordeaux.

Ingrédients

Il vous faut

Préparation

Mixez grossièrement les feuilles d’ail des ours préalablement lavées et séchées avec la poudre d’amandes, le Parmesan râpé, le sel et le poivre.  Vous pouvez aussi les concassez au mortier. Ajoutez ensuite l’huile de pépins de raisins petit à petit et fouettez jusqu’à obtenir la consistance idéale.

Un régal dans des pâtes, ou avec quelques dés de poulet, sautés à la poêle !

A propos de l’ail des ours : 

Ail des ours ©Christian Guthier CCBY20

Ail des ours ©Christian Guthier CCBY20

L’ail des ours, également connu sous le nom d’ail sauvage ou d’ail des bois, est une plante herbacée qui pousse dans les zones ombragées et humides/ Son nom provient de son arôme d’ail distinctif. Ses feuilles tendres  sont comestibles et sont souvent utilisées dans la cuisine pour ajouter une saveur subtile d’ail aux plats. Elles sont également appréciées pour leurs qualités nutritives et leur potentiel médicinal, notamment pour leur teneur en vitamines et antioxydants. Cependant, il est important de les cueillir de manière responsable pour préserver les populations sauvages de cette plante. 

Attention à ne pas les confondre avec les feuilles de muguet qui elles sont toxiques (elles se ressemblent);

Enjoy ! 

 

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • Marie a écrit le 16 mars 2014
    5

    Merci. J’ai fait la version à la poudre de noisettes sans fromage (un mari complètement réfractaire, ça complique certaines choses, mais oblige à faite attention au véritable goût des aliments), mais assez salée. Un vrai succès. Nos amis sont partis avec la fin du pot ! Mais j’en ai un autre… Merci pour ces bonnes choses.

    • Anne a écrit le 16 mars 2014

      Merci de ton retour Marie 🙂

  • danielle68 a écrit le 27 mars 2014
    4

    Bravo pour la recette !
    cela fait des années que j’en fais avec qqs variantes : des pignons de pin torréfiés , une ou deux tomates confites hachées , avec ou sans parmesan; « coupé » avec du persil plat , bref des variations à l’infini ..
    Ne se conserve guère plus de 2 mois fermé et au frais ( bien laver et sècher les feuilles) et qqs jours une fois entamé , sauf si on le stérilise , mais alors il perd de sa jolie couleur ….

    • Anne a écrit le 27 mars 2014

      Merci Danielle pour ton retour d’expérience

    • MULLER Ginette a écrit le 13 mars 2016

      Dès que c’est la saison, Avril/Mai, j’en cherche une grande quantité en forêt et j’en fait plusieurs petits verres à confiture ou des glaçons … et je congèle. J’en sors au fur et à mesure de mes besoins.

      • Anne a écrit le 13 mars 2016

        Merci de ton partage GInette 🙂

        • jack48 a écrit le 4 avril 2016

          avec des pignons écrasés a la place de l’amande et huile d’olive bien sûr

          et on stérilise en pots ,ça marche bien !

          • Anne a écrit le 4 avril 2016

            oui tu as raison

    • Vigil a écrit le 21 mars 2023

      Ça se congèle très bien 👍🏻

  • AU PETIT PRINCE a écrit le 10 avril 2016
    5

    j’ai fait la recette en remplaçant la poudre d’amande par des noix (étant près de grenoble) et huile d’olive: EXCELLENT en accompagnement de crozets!

    • Anne a écrit le 11 avril 2016

      Merci de ton partage d’expérience

    • EmmaDN a écrit le 9 mars 2017

      Oui super idée ! Je vais essayer comme ça. Merci

  • Wicqui a écrit le 24 avril 2016
    4

    Bonjour,

    J’ai testé aujourd’hui, un peu modifiée : sans fromage, avec des pignons de pin et des amandes effilées. ça laisse un petit goût croquant que j’apprécie.

  • yumelise a écrit le 27 avril 2018
    5

    Pesto réalisé hier et largement approuvé ! Il est extra ! J’ai utilisé une huile infusée au basilic 😉
    Voici ma réalisation avec le clin d’oeil bien sûr : https://www.yumelise.fr/pesto-ail-ours/
    Merci beaucoup pour ce petit trésor !

  • Héléna a écrit le 26 mars 2022
    5

    Bonjour Anne, après avoir ramassé une grosse quantité d’ail des ours (plus de 6 kgs), j’ai fait plusieurs pots de ta recette qui est très bonne. Mangé avec des pâtes. Merci pour cette recette

    • Anne a écrit le 27 mars 2022

      Merci Héléna, je suis ravie qu’elle t’ait plu

  • Maminademj a écrit le 31 mars 2023
    5

    Bravo Anne pour votre coup de gueule, il y a des colères bien légitimes!

    Je ne sais pas si le pesto à l’ail des ours est un antidote mais ma cueillette d’hier suivie de la confection de ce délicieux pesto (merci pour la recette) m’a mise en joie.
    L’ail des ours est en vogue cette popularité n’est pas usurpée. Bonne cueillette à vous aussi.

  • Saratatoulékou a écrit le 4 mai 2024
    5

    Bonjour bonsoir ! En pleine saison ail des ours et après papotage avec un primeur du marché, j’ai découvert l’ail des ours et son utilisation pour du pesto. Et bien sûr, j’ai cherché dans votre site pour m’inspirer et bien sûr, vous aviez tout prévu et bien sûr, j’ai suivi votre recette les yeux fermés. Super astuce de remplacer les pignons par de la poudre d’amande (surtout au vu du prix des pignons…) ! Et ça marche très bien, le pesto est absolument délicieux 😊 et c’est génial les jours de flemme-de-faire-la-cuisine d’avoir ce délicieux pesto prêt à l’emploi et de magnifier les pâtes, le poulet, et tout et tout.
    Merci merci ! Et à bientôt pour d’autres moments de miam-miam-titude

    • Anne a écrit le 4 mai 2024

      Merci Saratatoulékou 🙂 Je suis ravie de vous avoir simplifié la vie 🙂 A bientôt

  • Eugenia a écrit le 16 mai 2024
    5

    Bonjour Anne , j’ai recherché cette recette hier car on m’a donné un petit seau de belles feuilles d’ail des ours fraîchement cueillies , et j’ai réalisé la recette ce matin .. Délicieux !! J’ai mis en mini mini pots direction congel, à midi ce sera avec des pommes de terre et demain j’essaie avec les petits pois bacon . Encore une fois merci Anne , et je me réjouis de trouver ici de jolies idées pour les prochains légumes du printemps qui tardent un peu cette année … Le potager est gorgé d’eau de pluie . Aïe aïe aïe . Bonne journée à vous

Les commentaires
  • Laurence a écrit le 10 mars 2014

    Le truc magique pour les allergiques qui ne supportent pas le parmesan : remplacer le fromage par de la poudre d’amande. On ne sent pas la différence !

    Sinon, c’est déjà la saison de l’ail des ours ?

    • Anne a écrit le 10 mars 2014
    • Martinez Peire a écrit le 8 mars 2015

      Bordelais habitant depuis 30 ans le sud Deux-Sèvres, qui est le pays de l’ail des ours, je peux confirmer que j’en cueille déjà depuis 8 jours. Les autochtones ne mangent que peu d’herbes donc pas l’ail des ours qui pousse ici de façon considérable.

      Le pesto Montaillonais : ail des ours, tomates séchées (du jardin), pignon des pins francs (pays protestant), du chèvre fait râpé.

      A dichats, como se dice a noste!

      • Anne a écrit le 8 mars 2015

        Adishatz 😉

      • Papy Roots a écrit le 16 mars 2017

        Bonjour,
        J’ai du mal à comprendre comment il est possible de râper du chèvre frais… L’écraser avec une fourchette à la limite…
        Quant à dire que « le sud Deux-Sèvres, qui est le pays de l’ail des ours », c’est ne pas connaitre les Pyrénées où il pousse en d’immenses tapis et en outre, nous avons quelques véritables ours dans les environs.
        Et pour corroborer ma remarque précédente : http://www.misspaprika.com/blog/entry/113-La-petite-histoire-de-l'ail-des-ours
        Ceci étant dit, votre recette, avec des tomates séchées me tente plus que bien et vais certainement lancer cette dernière.
        Cordialement.

        • anna del guerra a écrit le 18 avril 2019

          *fait*, pas*frais* 😉

  • Pesto à l’ail des ours | Zediet re... a écrit le 10 mars 2014

    […] Le pesto traditionnel est une préparation culinaire originaire de Ligurie, au nord-ouest de l’Italie, réalisée à base de basilic, de pignons de pin, d’huile d’olive, d’ail et de fromage râpé (pecorino romano et/ou parmigiano reggiano).  […]

    • Doudoune a écrit le 15 avril 2024

      Bonjour,
      Je souhaite steriliser mes pots de pesto ail des ours. Dans ce cas, doit-on ôter le parmesan ? Et combien de temps pour la stérilisation à 100 degrés ?
      Merci

      • Anne a écrit le 15 avril 2024

        Bonjour Doudoune

        Je le laisserai. Et pour le traitement thermique, sur le site Le Parfait on peut lire 1h15 à 100°C.

        Bonne journée

  • Isabelle a écrit le 10 mars 2014

    Bonjour,

    Comme toi, je fais toujours le pesto avec de la poudre d’ amandes au lieu des pignons de pin car vu le coût de ces petites choses, je préfère les garder pour la déco des salades, en plus l’ ail et l’ huile d’ olive ont un goût si puissant !
    délicieux aussi l’ été dans des tartes aux tomates cerises …

  • Nine a écrit le 11 mars 2014

    Bonjour,

    Notre première cueillette…. pesto très bon également sur une tartine de pain grillé, pour assaisonner une ratatouille et ou simplement des légumes poêlés.

    • Anne a écrit le 11 mars 2014

      Bonjour Nine, merci pour ces idées 🙂

  • Archie a écrit le 14 mars 2014

    Très belle recette. Et il n’est pas difficile. Merci 🙂 Je vais être ici plus souvent regarda. Vôtres.

  • Pesto à l’ail des ours ! | @PetitBuzz #Blog - Petit Journal a écrit le 16 mars 2014
  • tite tambouille a écrit le 26 mars 2014

    Comment conserver les pots ( frigo,placard)? Et combien de temps une fois ouvert ?
    Merci pour la recette!

    • Anne a écrit le 26 mars 2014

      Bonjour

      Je conserve au frigo. Une fois ouvert, quelques jours 🙂

      • omnes christine a écrit le 10 avril 2014

        on peut aussi en mettre dans des petits compartiments a glacons puis au congelateur on obtient des petits cubes que l on detache a volonte donc conservation plus longue.

  • Blaye Rouge a écrit le 10 avril 2014

    Bonjour,
    J’ai essayé la recette en remplaçant la poudre d’amandes par des graines de tournesol (grillées à sec à la poêle au préalable) et en gardant l’huile d’olive qui, selon moi, donne une saveur incomparable. Le tout passé au blender. C’était un pur régal!

  • Claire a écrit le 8 avril 2016

    Je fais La recette toute simple, une petite merveille !
    Juste de l’ail des ours, de l’huile d’olive, du sel.

    Après avoir bien lavé et séché les feuilles, je retire les queues (qui iront dans une soupe) et avec un couteau bien aiguisé je hâche très finement ces feuilles. dans un sens, puis dans l’autre, ce qui donne un beau hâchis. J’ajoute ensuite de l’huile l’olive. J’ai acheté spécialement une huile d’olive douce, car certaines sont trop amères. Pour les proportions, je fais ça un peu au jugé. Il faut que les feuilles soient suffisamment imprégnées. Je rajoute Un peu de sel et c’est tout.
    La 1ere fois je l’avais fait au mixer, mais je l’avais trouvé trop pâteux. Il est plus savoureux s’il est fait à la main. Un vrai délice sur des toasts beurrés !

  • Lulu a écrit le 2 mai 2016

    Bonjour,
    j’ai de nombreuses feuilles d’ail des ours chez moi fraichement cueillie, j’aimerais tenter une recette de smoothie avec quelques unes d’entre elles. Mais je ne connais pas assez cette plante pour savoir avec quoi l’associée. j’avais pensé à un mélange feta/tomate mais je ne suis pas certaines du résultat et j’ai peur que vu l’époque de l’année (et oui c’est ni la saison de la feta ni celle des tomates ^^ ») qu’il n’y ait pas assez de jus…

    Qu’en pensez-vous ?

    • Anne a écrit le 2 mai 2016

      Je ne sais pas trop. La tomate j’éviterai en ce moment. Pourquoi pas un fromage frais ?

    • Annie HENRION a écrit le 14 avril 2017

      Il est intéressant aussi d’ajouter selon son goût quelques cuillerées de Mascarpone, fromage blanc frais, faisselle, etc. selon sa région. On rectifie avec sel et poivre et on peut aussi
      congeler . Un régal!

  • Christiane Verheye a écrit le 10 mai 2016

    Pour garder les feuilles et les fleurs le plus longtemps possible, je peux les laisser sécher ou les déshydrater et les conserver dans des sachets en papier? Merci

    • Anne a écrit le 11 mai 2016

      Je nie sais pas Christiane, je n’ai jamais essayé

  • helene thomann a écrit le 19 mars 2017

    bonjour, nous le faisons juste mixé avec sel et poivre et recouvert d huile d olive, dans des petits bocaux, non stérilisé et on le garde une année entière;; des que l’on rajoute du parmesan et d’autre chose , il se garde moins longtemps:°)

    • helene thomann a écrit le 19 mars 2017

      et une fois ouvert il se garde tout autan, il ne faut juste pas que ca sèche, si besoin refaire le niveau d huile d’olive

  • GREGOIRE Mady a écrit le 30 avril 2018

    Une idée pour le conserver : le deposer dans un bac à glaçons et les placer au congélateur. Puis ensuite, je les dépose dans une boite hermetique et Je sors les cubes au fur et à mesure des utilisations…pratique

  • Rombine a écrit le 25 avril 2021

    J’aime beaucoup votre site auquel je me réfère souvent et souhaite vous remercier pour toutes les très bonnes recettes ainsi que les conseils que vous nous faites partager.

    • Anne a écrit le 25 avril 2021

      Avec plaisir Rombine 🙂

  • Nanou 50 a écrit le 1 avril 2023

    Bonsoir Anne
    Merci pour vos super recettes. Ça fait très longtemps que j’ai envie de faire le pesto à l’ail des ours, j’adore ça 😋😋😋 seulement voilà, je n’ose pas, parce que j’ai lu pas mal de choses, (si des rats sont passés dessus etc…) que ça peut donner des maladies, et qu’ il faudrait le cuire etc…
    Voilà, ça m’ennuie beaucoup parce que c’est trop bon, et j’en ai près de chez moi . Qu’en pensez-vous ?
    Bon week-end venteux !!!

    • Anne a écrit le 1 avril 2023

      Bonjour Nanou

      Vous lavez, tout simplement, c’est pour tout pareil 🙂 La seule inquiétude à avoir c’est si vous le cueillez vous même car il ressemble aux feuilles de muguet qui elles sont toxiques. Sinon, vous faites comme pour n’importe quel légume ou herbe aromatique. On lave et c’est bon

      Bonne journée

Sur Facebook
Sur Hellocoton
  • lesplateauxdudimanche a écrit le 10 mars 2014

    Tellement bon l’ail des ours

  • papilles a écrit le 10 mars 2014

    ouiii 🙂

  • La nana au collier rouge a écrit le 10 mars 2014

    ail de ours ♥

Sur Google Plus
  • Nathalie Rizzuto a écrit le 10 mars 2014

    Attention ! très bon, mais ne prévoyez pas de rdv après ce repas ;-)))

  • Cris Batista a écrit le 10 mars 2014

    Uauuuuuu! Bravo!

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas













Par type de plats












Par événements










Par régime alimentaire




Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles et Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
264 600
followers
Pinterest
567 200
followers
Instagram
88 500
followers