P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Poulet basquaise

Plats complets Poulet

Poulet basquaise

Poulet basquaise

J’aime bien le poulet basquaise. C’est un plat qui sent bon l’été et les vacances. Normalement on le réalise avec des piments doux, spécialité du pays basque, mais hors cette région, je ne suis pas sûre que vous en trouviez facilement. Il suffit alors de les remplacer par des poivrons. (oui, je sais je vis dangereusement)

Sinon dans cette recette j’ai mis du jambon de Bayonne et n’ai pas ajouté de vin blanc. Mais vous trouverez sur l’internet mondial des variantes sans jambon et avec vin blanc ou sans jambon et sans vin blanc.

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, je vous le demande.

Bref, voici ma recette, je l’aime comme ça. 🙂

Il vous faut pour 6 personnes

Piments doux et oignons

Piments doux et oignons

Lavez les piments doux et les tomates. Ôtez-leur les pédoncules, enlevez les côtes et les graines des piments.  Coupez les piments en lanières et les tomates en quartiers. Si vous avez le temps, pelez les tomates et les poivrons, ce sera mieux.

Tomates et lanières de poivrons

Tomates et lanières de poivrons

Epluchez les oignons et les gousses d’ail et ciselez-le tout.

Ciselez l'ail et l'oignon

Ciselez l’ail et l’oignon

Enlevez le gras du jambon et coupez-le en cubes.

Coupez le jambon en cubes

Coupez le jambon en cubes

Lavez le thym et le laurier

Dans une cocotte type cocotte en fonte, mettez le beurre et l’huile d’olive. Faites-y revenir à feu vif les morceaux de poulet pendant une dizaine de minutes, le temps qu’ils colorent.

Faites colorer le poulet

Faites colorer le poulet

Réservez le poulet dans un plat et jetez la majeure partie du gras de cuisson (gardez-en l’équivalent de 4 cuillères à soupe). Attention à bien garder les sucs.

Poulet doré

Poulet doré

Dans la même cocotte qui ne contient donc plus qu’un peu de gras de cuisson, le poulet étant tranquillement dans un plat attendant son heure, mettez les dés d’oignons, d’ail et les lanières de piments doux. Ajoutez une petite pincée de sel, une bonne pincée de piment d’Espelette et cuisez 7 ou 8 minutes en mélangeant une ou deux fois.

Ajoutez ensuite les quartiers de tomates, les dés de jambon, le thym et le laurier et mélangez. Laissez cuire à couvert 20 minutes à feu moyen.

Ajoutez jambon et herbes

Ajoutez jambon et herbes

Au bout de 20 minutes, ajoutez le poulet réservé et laissé cuire pendant 30 minutes, toujours à couvert. S’il manque de liquide vous pouvez rajouter un peu d’eau. Certains rajoutent du vin blanc (environ 150 ml), mais je trouve que cela apporte un peu trop d’acidité.

Poulet basquaise

Poulet basquaise

S’il reste trop de liquide 2 options :

  • Poursuivez la cuisson à découvert pendant 5 minutes
  • ou, s’il y en a vraiment trop, ôtez le poulet et sa garniture, mettez-les dans un plat, puis laissez réduire la sauce à petite ébullition jusqu’à obtenir une consistance plus veloutée.

Servez tel quel, avec des pommes de terre vapeur ou du riz blanc.

Délicieux.

Allez on en discute ?
Les avis
  • Barbara a écrit le 19 août 2016
    5

    ahh tu me prends par les sentiments
    après la piperade

    j’aime+++++
    ma recette ressemble +++ à la tienne (j’adapte c’est jamais exactement la même /et souvent à l’autocuiseur tu vois moi aussi dangereusement !!)
    merci ++
    (eh oui en ce moment tu prends de GROS risques après la salade Niçoise :o)
    je repasse détailler tout à l’heure
    mais déjà merci Anne

    • Anne a écrit le 19 août 2016

      Je suis au taquet 🙂 Bises BArbara

      • Barbara a écrit le 31 août 2016

        voilà
        mais à la cocotte minute
        car envie au dernier moment

        • Anne a écrit le 2 septembre 2016

          J’aime bien l’utiliser moi aussi 😉 C’est super pratique

  • Michelle a écrit le 21 août 2016
    5

    Juste parfait ! Pas de vin blanc non plus mais j’au la chance d’être au Pays Basque et donc j’ai utilisé les fameux piments doux d’Anglet ! Merci une fois de plus pour ces bonnes recettes.

  • Turlin sylvie a écrit le 26 septembre 2016
    4

    J accommode

    mes recettes aux votres, toujours réussies cuisinées avec amour et HUMOUR! J ajoute un peu d’anis étoilé. Ma sauce est trop liquide , pas de vin mais des tomates très mures, trop peut être. ?merci d épicer toujours avec de la bonne humeur

  • marie a écrit le 28 septembre 2016
    5

    Super sympa merci beaucoup mon mari à adoré merci beaucoup

    • Anne a écrit le 30 septembre 2016

      Avec plaisir Marie 🙂

Les commentaires
  • katel a écrit le 19 août 2016

    aaah j’adore le poulet basquaise, quelle bonne idée, allez je la fais demain, j’ai poulet bio cuit à la vapeur et découpé en morceaux qui attend sagement au congel .
    je rajoute les poivrons à ma liste de courses
    merci Anne pour l’inspiration

    • Marie-Hélène Leonard-Marsaudon a écrit le 19 août 2016

      Bonjour Anne

      Quel vin préconisez-vous avec le poulet basquaise ?
      Merci par avance de vos suggestions

      Marie-Hélène

      • Ma Spicy Box a écrit le 19 août 2016

        Pour le vin tout dépend ce que vous voulez faire ressortir comme saveur. Si l’on tient compte du poulet, des tomates et des piments doux, vous pouvez vous orienter vers un rosé ou un rouge médium comme un Merlot, un tempranillo. L’idée est de prendre un vin très fruité avec une acidité medium.

      • Anne a écrit le 19 août 2016

        Bonjour Marie-Hélène/ J’ai souvent tendance à préconiser des vins du même terroir à savoir un Irouléguy ou un Madiran. Mais comme c’est quand même un peu costaud et qu’il fait très chaud, pourquoi ne pas acheter un Clairet de Bordeaux (un vin ni tout à fait rosé ni tout à fait rouge), qui à mon avis peut tenir sur un poulet basquaise.

    • Anne a écrit le 19 août 2016

      Avec plaisir 🙂

  • catariège a écrit le 19 août 2016

    grâce à ton blog je l’ai fait en direct avec l’atelier des chefs ;extra !!merci encore

  • Le Monolecte a écrit le 19 août 2016

    Mais… mais… est-ce le VRAI poulet basquaise? 💆

    • Anne a écrit le 19 août 2016

      héhé, va savoir 🙂

  • Senteur et Saveur a écrit le 21 août 2016

    Cette version du poulet basquaise a l’air délicieuse!!
    A tester!
    Audrey

    • Anne a écrit le 22 août 2016

      Merci Senteur et Saveur

  • zazouchocolat a écrit le 23 août 2016

    Ouh la… encore un plat régional ! Vous aimez vivre dangereusement 😉 Il a juste l’air succulent !!!

    • Anne a écrit le 23 août 2016

      Oui, je vis dangereusement 🙂

  • Une Comète a écrit le 30 août 2016

    tu me fais rêver ! je file acheter poulet poivrons et jambon dès que je sors du boulot 🙂

  • Patricia a écrit le 30 septembre 2016

    Bonjour Anne,
    Quelle entrée avant ce délicieux plat ?
    Merci !

  • jacques a écrit le 8 octobre 2016

    il est en route !! réchauffé demain , j aurai une idée…
    merci !
    photos super , explications simples

  • Sophie a écrit le 22 novembre 2016

    Bonjour Anne, en lectrice fidèle de votre blog, j’ai une petite question concernant cette recette, est il possible de la faire la veille et de réchauffer le lendemain ?

    • Anne a écrit le 23 novembre 2016

      Bonjour Sophie. Pour moi sans souci

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Aujourd'hui c'est cookies
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Grand beau temps aujourd'hui à Bordeaux -  à tous et bon début de week-end ☉
Sur le vif...