Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Silure pané

France Poissons Voyages

Silure pané

Silure pané

C’est du côté de Tours que j’ai découvert le goût du silure. Pour moi ce poisson était synonyme de très grosse bestiole au goût vaseux. Oui, je sais, cela ne vend pas du rêve. Et pourtant qu’elle n’a pas été ma surprise en découvrant une chair ferme, sans arête et au goût plutôt neutre, se prêtant à de nombreuses préparations. C’est grâce au savoir-faire culinaire de Jean-Michel Durivault, que j’ai découvert et apprécié ce poisson méconnu.

Pour cette première recette, il a tout simplement pané des tranches de silure. Vous pouvez si vous n’avez pas de silure, utilisez d’autres poissons comme la lotte, le cabillaud, le merlu etc.

Pour 4 personnes

  • 8 tranches plutôt fines de silure (pas plus d’1 cm d’épaisseur)
  • 2 cuillères à soupe rases de farine
  • 2 cuillères à soupe rases de chapelure
  • 1/2 citron
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 4 cuillères à café de gomasio (mélange de sel et de graines de sésame)

Mettez la farine et la chapelure dans une assiette à soupe. Ajoutez une ou deux cuillères à soupe de jus de citron. Séchez bien le poisson avec un papier absorbant. Déposez-les tranches fines dans le mélange chapelure farine. Elles doivent être bien enrobées de chaque côté.

Cuisson du silure pané

Cuisson du silure pané

Poêlez-les dans l’huile chaude 2 à 3 minutes de chaque côté et saupoudrez de gomasio.

Succulent !

Allez on en discute ?
Les avis

Aucun avis sur cette recette : soyez le premier à donnez le vôtre !

Les commentaires
  • Delphine a écrit le 4 août 2020

    Dans la rivière Dordogne on en a beaucoup, moi je le fais mariner ans de l’huile avec pas mal d’épices car c’est très fade comme poisson et ensuite on le passe à la plancha. Sur Sainte-Terre à la ferme du cabestan on peut y manger des croques silure, un genre d’accras de silure.

    • Anne a écrit le 4 août 2020

      merci de ton retour. J’ai 2 autres recettes à venir une sauce diable (bien relevée) et une avec des cacahuètes, très sympa aussi 🙂

  • myriam a écrit le 4 août 2020

    Bonjour Anne
    C’est vrai que dans la rivière Dordogne, il y a beaucoup de silures.
    Un copain les pêchent et en fait des rillettes!
    J’ai goûté et en ai mangé à sa table..
    C’est absolument fins et délicieux..
    Mais je ne connais pas sa recette.
    Bises et belle soirée

    • Anne a écrit le 4 août 2020

      J’ai pu en goûter en rillettes aussi. Super bon 🙂 Mais moi aussi, elles étaient déjà préparées 😉

  • Sofy a écrit le 4 août 2020

    M etonnerait que j ai l occasion de cuisiner du silure dans les jours (semaines, mois, années même probablement :-D) à venir… mais je retiens en revanche cette jolie idée de panure sans œuf mais avec du citron ! 😉

    • Anne a écrit le 4 août 2020

      😉 Et tu peux utiliser un autre poisson

      • Sofy a écrit le 5 août 2020

        Et j y compte bien : ça tombe pile poil parce que j ai checké mon congélateur et y ai trouvé du lieu qui sera parfait à mon avis 😉

  • Barbara a écrit le 5 août 2020

    poissons panés et moi pas trop copains(je préfère le poisson dans sa plus simple expression 🙂 )
    mais c’est bien pour ceux qui aiment
    🙂 et belle version je dois reconnaitre

  • Jean Pierre a écrit le 5 août 2020

    Bonjour, jamais gouté de silure ! en revanche je pane souvent poisson ou viande et je remplace la chapelure par du panko qui absorbe moins le gras et reste plus croustillant.
    C’était mon idée du jour !!
    amicalement
    Jean Pierre

  • Claudine a écrit le 5 août 2020

    Bonjour Anne,
    Il y a quelque chose qui m’échappe. Si on ajoute 2 cuillère à soupe de jus de citron dans le mélange farine/chapelure, cela ne va-t-il pas faire une espèce de pâte qui n’adhérera pas sur le poisson ?
    Très bonne soirée

    • Anne a écrit le 5 août 2020

      Coucou CLaudine. J’aurais cru aussi et pourtant cela fonctionnait bien.

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
211 100
followers
Pinterest
543 300
followers
Instagram
62 200
followers
Close