Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Rôti de silure à la diable

France Poissons Voyages

Rôti de silure à la diable cuit

Rôti de silure à la diable cuit

Vous allez me dire, silure, silure, où veux-tu que j’en trouve?

Bah, ce n’est pas faux. J’ai eu la chance d’en manger chez Jean-Michel Durivault (qui a cuisiné cette recette) sur les bords de Loire mais c’est sûr que ce n’est pas le poisson que l’on trouve facilement chez le poissonnier. J’avoue que je n’en ai jamais vu. MAIS …. tadam …. pour cette recette vous pouvez utiliser de la lotte. Les 2 poissons se ressemblent. Leur chair blanche est ferme avec un goût plutôt neutre. Le cabillaud aussi fonctionnera bien. Vous verrez, cette préparation est très  facile, rapide, et le résultat est délicieux. Le côté relevé de la sauce égaie le poisson et lui amène plein de saveurs et de parfums.

Alors ? Convaincus ?

Pour 4 personnes

  • 1 rôti de silure d’environ 800 g / 1kg
  • 4 cuillères à soupe de cornichons, finement hachés
  • 2 cuillères à soupe rases de moutarde à l’ancienne
  • 150 ml de Vermouth artisanal, celui de Jean Michel Durivault par exemple pour rester local (sinon à défaut du Noilly Prat ou un vin blanc sec)
  • 1 tomate (une vraie, une bonne)
  • 2 cuillère à soupe d’aiguilles de romarin, grossièrement hachées au couteau

Versez le Vermouth dans un plat à gratin. Faites-y mariner le rôti de silure pendant 1 heure en le retournant une fois.

Hachez finement les cornichons. Déposez-les dans un bol. Ajoutez la moutarde à l’ancienne et pressez une tomate fraîche . Mélangez.

Sauce diable

Sauce diable

Etalez cette préparation sur le rôti et saupoudrez avec le romarin ciselé.

Rôti de silure avant cuisson

Rôti de silure avant cuisson

Enfournez cette préparation pour 15 à 20 minutes de cuisson dans un four préchauffé à chaleur tournante (180°C).

Délicieux ! La chair du silure reste très ferme, avec des fibres bien fines. Son goût est bien relevé par cette préparation et comme en plus il n’y a pas d’arêtes c’est le top. L’essayer c’est l’adopter.

Allez on en discute ?
Les avis
  • my ky a écrit le 30 août 2020
    5

    Bravo Anne,
    Testé hier avec dos de cabillaud + pommes vapeur. Un délice !
    Merciiiiiiiiiiii

Les commentaires
  • my ky a écrit le 28 août 2020

    Coucou Anne,
    Ca tombe à pic, j’ai acheté ce matin des dos de cabillaud. Recette à réaliser absolument – j’ai tout sous la main.
    Excellente journée.

    • Anne a écrit le 28 août 2020

      Merci My ky et bonne journée à toi aussi

  • l'effronté a écrit le 28 août 2020

    Eh bien, n’ayant pas de silure en vue dans les parages, je retiens cette sympathique recette pour du cabillaud ou de la lotte. Merci, Anne.

  • Lucie a écrit le 28 août 2020

    Bonjour,

    N’ayant pas de vermouth sous la main, y a t il un autre alcool que je puisse utiliser a la place ?

    Merci de votre réponse par avance.

    • Barbara a écrit le 28 août 2020

      (sinon à défaut du Noilly Prat ou un vin blanc sec)

      dixit Anne
      bon après midi

      (en désespoir de cause!!!!!!!!!!!!!! jus de citron)

    • Anne a écrit le 28 août 2020

      Bonjour Lucie

      Comme indiqué dans les ingrédients, un vin blanc sec

      • l'effronté a écrit le 29 août 2020

        Sinon,  »en désespoir de cause », une de mes grands-mères utilisait le ‘vin du pauvre’, moitié vinaigre de vin (blanc ou rouge, selon la recette), moitié eau. Dis comme ça, ça ne fait pas envie… mais après cuisson c’est bon. Quand on n’a rien d’autre, ça dépanne !

        • Barbara a écrit le 29 août 2020

          je confirme
          j’ai fait déjà, ça fonctionne oui
          bonne journée @l’effronté

          • l'effronté a écrit le 29 août 2020

            Bonne journée et bon repos à toi et à toutes celles qui en ont besoin !

        • Anne a écrit le 29 août 2020

          une astuce à connaître, on ne sait jamais. C’est toujours bien d’avoir une alternative

  • myriam a écrit le 28 août 2020

    Bonjour Anne
    Hum, c’est bien tentant !!
    Facile, rapide …et surement très goûteux!!!
    Que demander de plus..
    bon week-end

    • Anne a écrit le 28 août 2020

      Des chouettes invités 😉

  • marie-claire haegy a écrit le 28 août 2020

    hum je vais le faire !!! je suis de roanne dans la loire donc ce poisson je connais , mais pas cuisiné

    • Anne a écrit le 28 août 2020

      🙂 Super. Sur la partie de la Loire où j’étais, les silures n’ont pas du tout le goût de vase car les fonds du fleuve sont sableux. Je ne sais pas trop ailleurs 😉

  • Barbara a écrit le 28 août 2020

    ah j’attendais la recette depuis l'(autre jour 🙂

    bon on va attendre que la pêche reprenne!!!
    peut être qu’on en pêchera du coup (bon ok pas acheté la carte non plus )

    le silure c’est BON mais effectivement jamais vu en poissonnerie ici
    un bon gros poisson blanc bien ferme sinon je retiens !
    merci Anne

    • Anne a écrit le 28 août 2020

      Avec plaisir. Bon weekend Barbara

    • Barbara a écrit le 28 août 2020

      un ami nous avait donné un GROS morceau de sériole l’an dernier (pêché par ses soins ; c’est ferme je suis sûre que ça irait bien aussi )

      • Anne a écrit le 28 août 2020

        Je ne connais pas du tout le sériole.

        • Barbara a écrit le 29 août 2020

          chair très blanche ferme

          c’est bon

          • Anne a écrit le 29 août 2020

            oui, top

  • annie35 a écrit le 28 août 2020

    Je retiens la recette pour un dos de cabillaud ! Je n’avais jamais mis de cornichons avec du poisson, tu as toujours d’excellentes idées !! Merci et beau week end

  • my ky a écrit le 28 août 2020

    Hello tout le monde.
    @ l’Effronté- hélas, d’après les dernières nouvelles la population de silures a beaucoup chuté cet été à cause du réchauffement climatique. On n’est pas près de les retrouver sur nos étals.
    @ Barbara.
    Le seul ingrédient qui n’est jamais « à court » ici c’est bien le citron. J’en consomme un par jour. Je l’adooore !
    @ Anne : ouiiiiii les cornichons, aussi les câpres. Et merci pour tout.
    Allez gros dodo maintenant Bzzzzzzzzzzz

    • Anne a écrit le 28 août 2020

      hihi 🙂

      • Barbara a écrit le 29 août 2020

        @my ky
        ????????? idem pour « On n’est pas près de les retrouver sur nos étals » de toute façon jamais vu en magasin
        ici ce sont les pêcheur qui le pêchent
        mais là avec covid peu eu de pêcheurs (pêche interdite longtemps; rassemblement « chasse aux poissons chats  » interdites et reportées
        et sécheresse en plus en effet

        bisosu

    • Barbara a écrit le 29 août 2020

      @my ky j’ai pas compris
      je répondais à Lucie qui demandait pas quoi remplacer le Noilly
      et du citron ici aussi toujours il y en a (bio et non traité car peau utilisée)
      pas grave bisous bon weekend

  • my ky a écrit le 28 août 2020

    HEU !
    Je viens de m’apercevoir que la réponse à l’Effronté est en fait destiné à Barbara suite à « on va attendre que la pêche reprenne … »
    Oups, il est temps que j’aille me coucher.
    🤣🤣🤣

  • Christelle a écrit le 28 août 2020

    Bonsoir Anne,
    Miammmm !! Les ingrédients de cette sauce diable me plaisent bien alors avec du poisson, ce doit être un mariage gagnant !
    Bon week-end à tous !

  • my ky a écrit le 29 août 2020

    HI HI Barbara,
    Oublie tout ce que j’ai posté. Je crois que je suis un peu fatiguée : comprends et réponds tout de travers.
    Gros zoux ma belle.

    • Barbara a écrit le 29 août 2020

      pas de soucis si tu savais moi …. bisous et bon courage alors 🙂 repose toi !

    • Annie a écrit le 2 septembre 2020
      4

      Testé aujourd’hui. Avec un dos de cabillaud. Mon mari a beaucoup aimé ! Anne, pour la tomate.. la presser, c’est-à-dire. On garde la pulpe quand même ? Pardon, pour cette question qui peut paraître stupide😉. Merci pour votre blog. J’❤️.

      • Anne a écrit le 2 septembre 2020

        Coucou. Tu la presse dans tes doigts, tu gardes la pulpe 🙂

        • Annie a écrit le 2 septembre 2020

          👏c’est ce que j’ai fait ! Je me pose trop de questions 😂Merci Anne.

          • Anne a écrit le 2 septembre 2020

            🙂 Pas de souci. bonne journée

  • GF a écrit le 2 septembre 2020

    Super! Merci beaucoup pour ce beau partage.

  • Sofy a écrit le 13 septembre 2020

    En voyant l intitulé de la recette, j ai illico repense à l enigmatique « Palette à la diable » qui nous était régulièrement proposée a la cantine de mon collège-lycée.
    Autant te dire que tu viens tout simplement de m aider à percer le grand mystère de ce « à la diable » perdu au fond de mes souvenirs 😀
    Merci !

    • Anne a écrit le 14 septembre 2020

      mdr 🙂 C’est vrai que je l’avais oubliée moi aussi cette palette à la diable

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
212 100
followers
Pinterest
544 000
followers
Instagram
62 700
followers
Close