Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Smashed potatoes : Les pommes de terre écrasées

Féculents Sans gluten Sans lait Sans oeufs Végétarien

Smashed potaoes

Smashed potaoes

Le retour au « rustique », au fait maison, à l’authenticité de la société en général touche bien sûr la cuisine en particulier. On le voit avec le développement des circuits courts ou encore avec le succès de chaînes comme Eataly où sont proposés aux consommateurs de « vrais produits artisanaux » et pas ceux issus de l’industrie agro alimentaire. On l’observe aussi à travers les propos assez sidérants que vous pouvez recevoir lorsque vous publiez une recette régionale ou emblématique. J’ai du fermer les commentaires sur plusieurs d’entre elles tellement les mots peuvent être virulents et injurieux. Un bon exemple de tout cela, c’est ce que l’on a appelé le carborana gate (le scandale des Carbonara).

Comment ? De la crème dans les Carbonara ? Va mourir.

Les gens s’érigent en juges de ce qu’il faut faire ou pas. Tout cela pose d’ailleurs la question de l’authenticité.  Qu’est ce qu’une recette authentique ? L’idée que vous vous en faites ? Votre madeleine de Proust (la recette authentique, c’est celle que j’ai goûtée, préparée par ma grand mère), celle que vous aimez (qu’importe ses sources) ? La « vraie recette » varie selon les personnes, leurs envies, leurs vécus.

Bref, si je vous parle de tout cela c’est parce que les recettes comme ces smashed potatoes (pommes de terre écrasée en français ou pommes de terre tapées peut être ?) plaisent grâce à leur côté rustique, authentique, simple, très terroir et ce malgré leur nom anglo-saxon (va comprendre). En tout cas, cette nourriture rassure, et en temps de crise, cela fonctionne. Merci à Edith qui m’a rappelé l’existence de cette recette. Je me suis inspirée pour la réaliser de celle de Rose and Cook.

Pour 4/6 personnes

  • 1 kg de pommes de terre (j’avais des rattes du Touquet)
  • 5 gousses d’ail
  • 5 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 bonne pincée de sel
  • 1 cuillère à soupe de thym
  • 1 cuillère à soupe de persil plat.

Lavez les rattes, ne les pelez pas, ce n’est pas la peine.  Portez à ébullition une casserole d’eau salée et plongez-les pour 15 à 20 minutes de cuisson. J’avais coupé les plus grosses en deux. Pour s’assurer qu’elles sont bien cuites, plongez en leur coeur la lame d’un couteau, elle doit pénétrer sans problème. Au bout de 10 minutes de cuisson des pommes de terre, ajoutez les gousses d’ail non pelées.

Egouttez les pommes de terre et l’ail, laissez-les reposer 5 minutes puis déposez-les sur une plaque de cuisson anti adhésive ou recouverte de papier sulfurisé. Ajoutez les gousses d’ail dont vous aurez ôté la peau.

A l’aide d’un verre, d’une fourchette, d’un zigouigoui à purée écrasez grossièrement les pommes de terre et l’ail.

Arrosez le tout d’huile d’olive et saupoudrez de thym.

Enfournez dans un four préchauffé à 220°C pour 30 à 35 minutes de cuisson. Les pommes de terre sont ainsi à la fois croustillantes  (grillées) et fondantes. Trop bien.

Saupoudrez de sel et si vous le souhaitez d’un peu de persil plat ciselé après cuisson.

Pommes de terre écrasées (gros plan)

Pommes de terre écrasées (gros plan)

Excellent et très épate belle mère non ?

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • françoise a écrit le 8 janvier 2020
    5

    peu importe le nom de ces pommes de terre, je les ai faites à midi….excellentes, accompagnées de haricots verts et haricots beurre, une fine tranche de rôti de porc , le diner était parfait. et une recette de plus à conserver , qu’est ce qu’on dit « grand merci Anne »

    • Anne a écrit le 8 janvier 2020

      Merci à toi Françoise <3

  • francoise a écrit le 8 janvier 2020
    5

    J’ai fait cette recette à midi …..excellente. Vite fait, il n’y a pas plus simple, servies avec haricots beurre , haricots verts et un reste de fine tranche de rôti de porc, il m’en reste 3 je vais essayer de les manger froide , à température de la pièce .
    Peu importe le nom anglais du plat, ça ne change rien, et que dit on à Anne : »un grand merci pour cette recette »
    ps ça me parait compliqué de laisser un commentaire, le premier n’est pas paru, mais un peu têtue , j’insiste .

    • Anne a écrit le 8 janvier 2020

      🙂 Merci Françoise. Je suis ravie que tu aies apprécié 🙂

  • Snopocin a écrit le 9 janvier 2020
    5

    J’ai testé, facile et surtout délicieux. Merci Anne pour ce partage.

  • Mohsin a écrit le 10 janvier 2020
    5

    Simple,facile, pas cher,Trop bon .mes enfants on quiffè et madame ravine de mes talents de cuisinier.merci😉👍

  • Julie a écrit le 12 janvier 2020
    5

    Simple et efficace ! J’en ai fait la semaine dernière (merci pour l’idée !), pour mettre dans ma gamelle pour le boulot. Le plus dur a été de ne pas tout manger la veille ! Surtout les petits morceaux grillés, à picorer avec les doigts, tout chauds sortis du four… Bref, je suis particulièrement friande de ce genre de recettes « comfort food », si simples à faire, et toujours très efficaces

    • Anne a écrit le 13 janvier 2020

      Merci Julie 🙂 Je suis ravie que tu aies aimé 🙂

  • chris a écrit le 13 janvier 2020
    4

    cette recette est un délice et pourtant je ne suis pas fan des pommes de terres: mais elles sont à la fois croustillantes et fondantes; si bien que j’ai craqué. MERCI

    • Anne a écrit le 14 janvier 2020

      Avec plaisir Chris 🙂

  • Matthieu B. a écrit le 20 janvier 2020
    4

    Super idée utilisée hier pour accompagner un coq au riesling.
    Tout le monde à la maison a adoré !
    Merci Anne.

Les commentaires
  • DANY a écrit le 4 janvier 2020

    Bonjour ,merci pour votre recette !
    Elle me séduit et vais la faire demain midi pour accompagner des cuisses de poulet à la bière
    Cordialement
    Dany

  • Sylvie a écrit le 4 janvier 2020

    J’ai très envie de cuisiner cette recette….et tant pis pour le nom qu’on lui donne.
    Les grincheux ignorent que la langue française est riche par sa capacité à absorber des mots et à les faire évoluer. La quiche n’est pas que Lorraine, le cassoulet est ce que j’en fait avec ma charcuterie auvergnate, et la pizza de ma grand-mère s’est francisée ou américanisée. Comme la langue la cuisine évolue et s’adapte pour jouer de multiples partitions. Ma cuisine s’enracine dans la tradition mais me ressemble.

  • Agnès a écrit le 4 janvier 2020

    Toutes vos recettes donnent tellement l’eau à la bouche qu’on a envie de toutes les essayer ! Et la cuisine, c’est la liberté, les grincheux n’ont qu’à aller voir ailleurs. Bravo et merci pour votre blog !

  • Monette a écrit le 4 janvier 2020

    Bonjour !
    « Ne les épluchez pas, ce n’est pas la peine » Aïe ! J’ai horreur de la peau des pommes de terre !
    Est-ce qu’elles ne vont pas s’écraser complètement sans la peau ?
    Merci de votre conseil

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      Je ne pense pas 🙂 Si vous préférez les éplucher, allez-y

  • Barbara a écrit le 4 janvier 2020

    moi je dis
    miam
    merci Anne
    et les autres………. je m’en fiche!
    na
    toc
    zut
    pis
    c’est tout

    et « ne pas nourrir le troll »

    ps quant à la « vraie » recette de la carbonara une fois j’ai voulu faire « la « (une des )recette traditionnelle
    gros flop l’homme n’a pas aimé du tout

    alors je fais des pâtes à la crème fraiche qu’on aime voilà voilà

    sinon…… on en parle de la salade niçoise ……….:)

  • Barbara a écrit le 4 janvier 2020

    j’aime bien le nom du zigouigoui à purée 🙂

    fait gaffe t’as mis un lien Amazon tu vas avoir des remarques 🙂

    (et tu as eu bien raison !)
    bisous

  • myriam a écrit le 4 janvier 2020

    Bonjour Anne
    Pour mettre un peu de légèreté, je dirai que le titre de ta recette me fais penser à …..
    Claude François ou plutôt à une de ses premières chansons.
    En 1962, sort un quarante cinq tours  » le mashed potatoes » et sur l’ autre face, belles, belles, belles!!!!
    Sur scène, lorsque il interprète cette chanson, le public attend l’instant où Cloclo saute sur le tambour
    de la batterie et exécute le fameux Mashed potatoes.
    Ce qui comme toutes tes recettes relèvent de l’authenticité ( de ce que je peux en savoir, je n’y était pas…)
    Humour!!!!
    Bref, chacun, vis , respire et transpire à sa Façon , avec ce qu’il a appris, ce qu’il connaît et son vécu.
    Peu importe , l’essentiel , c’est que chacun se retrouve dans ce qu’il fait .
    Donc,le plus important, c’est que Toi , tu te retrouve dans ce que tu transmet.
    Le reste, n’est que secondaire…
    Quand à la recette, je vais être concise: c’est certain, elle va plaire à ma famille .
    bisous, Enjoy

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      Merci Myriam 🙂 Je la connais. D’ailleurs des gens m’ont fait la remarque, ce n’est pas smashed, c’est mashed.

      enfin mashed potatoes, c’est la purée en anglais et smashed potaotes c’est patates écrasées

      Je ne sais pas pourquoi je te raconte cela :p Mdr. Je vais me coucher c’est tard. bises

  • annie35 a écrit le 4 janvier 2020

    C’est bon les pommes de terre !!!!!!!!!!!!! celles là me font saliver, heureusement, le dîner n’est pas loin !!!
    (19h). J’aime bien aussi le zigouigoui à purée, je n’ai pas ça dans mes tiroirs, d’un coup, ça me manque …..

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      mdr Annie. tu fais comme moi, avec un verre :p

  • Véronique L. a écrit le 4 janvier 2020

    Bonsoir Anne, Bonsoir la communauté,
    Ta recette me donne faim… là, de suite, mais elle ne sera pas réalisée ce soir, car ce soir c’est pizza maison ! Euh… presque, parce que je rechigne à faire ma pâte… mais notre pizza sera bonne, pour nous, car on l’aime avec une pâte épaisse et avec beaucoup de champignons frais (en plus de quelques autres ingrédients).
    J’adore ton zigouigoui (c’est la première fois que je l’écris ! Hihihi ! )
    Je croyais que l’expression  » smahed potatoes  » s’appliquait à la purée de pommes de terre dans les pays anglo-saxons ? Je suis contente d’apprendre une autre version. 😁
    Petite remarque perso : la seule fois où j’ai été offusquée en cuisine c’est lorsque ma belle mère a coupé des spaghettis en deux avant de les plonger dans l’eau bouillante… oh ! Sacrilège ! 😲
    Bonne soirée et comme c’est toujours un énorme plaisir de te lire, à très vite ! 😚

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      C’est mashed potatoes pour la purée 🙂 Smashed, c’est écrasée comme sur la photo :;)

      mdr pour les spaghettis 😉 J’aurais réagi comme toi :p

  • Christel a écrit le 4 janvier 2020

    Bonsoir
    Je viens de voir votre recette. Ça a l’air super bon et simple à faire. Petite question: quel autre pomme de terre on peut utilisé que celle que vous nommez ?

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      Les pommes de terre à gratin par exemple

  • Betty a écrit le 4 janvier 2020

    J’ai les pommes de terre cuites (mais c’est pas des rattes) et, j’ai un zigouigui : le même c’est super !
    Et votre recette est trop top facile. Pas de casse-tête : ça fait du bien. Merci et encore bonne année à tout le monde.

  • my ky a écrit le 4 janvier 2020

    Anne, tu as mon soutien indéfectible. Les commentaires négatifs (voire injurieux) relèvent d’un manque d’éducation et de tolérance qui ne méritent nullement notre attention. Pour moi, la cuisine est synonyme de liberté de création, goûts personnels et surtout pas de RIGIDITE.
    @ Barbara
    Pour la carbonara, mes seigneurs préfèrent la version « crème » et moi « sans ». Donc, j’ai préparé les pâtes avec les lardons et avant de servir, je dispatche « crème » ou « ricotta – oeufs »

    zous zous

  • Dr. CaSo a écrit le 4 janvier 2020

    J’adore les smashed potatoes, la peau est croustillante, miam! (Quelqu’un m’a récemment dit que la peau des patates est toxique, ce à quoi j’ai répondu « je sais, ça fait 20 ans que je la mange et j’en suis morte, comme vous pouvez le voir! »)

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      ah ben pareil hein. On doit être super costaud pour ne pas être mortes depuis tout ce temps :p

  • Pascale Pascale a écrit le 4 janvier 2020

    Bonjour Anne, ouais les « dépositaires » des recettes régionale, je connais ! Une charmante collègue m’a véritablement injuriée quand je lui ai donné à sa demande « ma » recette de base des civets…avec un peu de sucre pour la brillance de la sauce (ça marche)…non mais sérieux …
    A propos de ta recette, ma fille de 5 ans te dirait que les patates c’est la vie avec le pulet roti, le fromage, le saicisson, bref tout ce qui ce mange. Alors recette à faire rapidement en accompagnement ou avec un peu de pancetta légèrement revenue à la poele et une p’tite chicorée en salade un peu vinaigrée. Merci et bon dimanche.

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      merci Pascale de ton partage et de ton soutien. Et je suis tout à fait d’accord. Les patates c’est la vie.

  • labergere a écrit le 4 janvier 2020

    recette classique mais je ne comprends pas cette manie d employer des mots anglais , la langue française est nettement plus riche que la langue anglaise , donc restons français !!!!!!

    • my ky a écrit le 4 janvier 2020

      @ labergere
      D’accord avec vous, la langue française est très riche et je l’adore. Cependant il y a des « incontournables » style à traduire en français – en gardant l’esprit originel et compréhensible par tous. Pas facile.
      – brain storming : tempête de cerveau ?
      – open space : espace ouvert ?
      – smashed potates etc.

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      Vue que c’est une recette anglo saxonne, je laisse en anglais. C’est comme regarder des films américains en VF. Cela n’a pas le même charme

  • Missegue Martine a écrit le 4 janvier 2020

    Pourquoi ne pas juste modifier le nom de la recette pour ne froisser personne lorsque la recette ne respecte pas les ingrédients de la recette « culte »?
    La cuisine c’est l’imagination. Il faut continuer à modifier pour la faire évoluer. Un chef disait aujourd’hui à telematin qu’il tentait de nouvelles recettes de galettes des rois dont une, divine en goût avec des pruneaux et du miel qui n’avait pas rencontré son public car la traditionnelle restait privilégiée. Il continue pourtant chaque année à proposer des saveurs nouvelles et il a raison.
    Bravo pour ton blog et tes recettes. Belle année 2020.

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      Les autres font ce qu’ils souhaitent. Moi perso, je trouve que la cuisine est quelque chose de vivant et pas figé 😉

  • Nathalie a écrit le 4 janvier 2020

    Coucou Anne,
    Ta recette me plaît bien , j’adore les pommes de terre et encore plus lorsque c’est de la ratte et puis j’aime manger les pommes de terre avec la peau . En plus leur coller un coup de zigouigoui derrière les étiquettes pour les faire cuire ça me fait rire!
    Je me suis fait la même réflexion que Myriam concernant l’intitulé de la recette !
    Et comme Barbara j’ai bien aimé le zigouigoui à purée !
    Dans les recettes, ce qui important c’est l’amour que tu mets dedans .

  • Nono67 a écrit le 5 janvier 2020

    Toujours au top Anne avec tes recettes et avec ton humour. Franchement ça fait un bien fou.
    J’en profite pour te souhaiter une excellente Année 2020 à toi et à toute ta petite famille.
    Et reste comme tu es, c’est top 👍👍👍
    Gros bisous 😘

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      Merci beaucoup et très bonne année à toi

  • Anne a écrit le 5 janvier 2020

    Bonjour Anne et merci de me rappeler cette délicieuse recette testée il y a quelques années.
    Je m’étais inspirée de la recette de Jamie Olivier 🤩
    Très sympa et appréciée par toute la famille!
    Bon dimanche!

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      Top ! Je ne savais pas que Jamie l’avait faite. Je vais refeuilleter ses bouquins 🙂

  • Toyitita a écrit le 5 janvier 2020

    Bonjour Anne bonjour à tous
    Merci pour ta recette de potatoes qui me donne très envie de réaliser mais j’en suis encore au royaume de brioche après la brioche tressée pommes raisins et les manneles pour la gourmande que je suis.
    La cuisine est à l’infini et doit rester un échange enrichissant et non source de heurts de tout genre. La cuisine ce n’est pas la politique.
    Merci pour ta bonne humeur et bravo pour le post. J’espère bien avoir un jour le privilège de participer en tant que public à une de tes nombreuses animations.
    Bon dimanche par cette belle journée qui s’annonce sous le soleil

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      Merci et bon dimanche 🙂

  • serge a écrit le 5 janvier 2020

    On peut sauter l étape de la cuisson à l eau, les pommes de terre cuiront et friront directement au four et conserveront leurs vitamines.

  • Chapschoune a écrit le 5 janvier 2020

    Mashed potatoes et non smahed 😂

    • Barbara a écrit le 5 janvier 2020

      désolée mais non
      « mashed potatoes, c’est la purée en anglais et smashed potaotes c’est patates écrasées »
      c’est écrit un peu plus haut
      bonne soirée

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      Non smashed (écrasées) et pas mashed (purée)

  • Hélène Tam a écrit le 5 janvier 2020

    Hello
    Encore une jolie recette toute en simplicité et stimulation papillaire !!!
    Elle va aller tout droit dans ma todo list ❤️( et pourquoi in inglish d ailleurs ?🤔)
    Grand merci ANNE 😘

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      Parce que c’est une recette anglo saxonne :p

  • mari a écrit le 5 janvier 2020

    Bonjour
    Ce sont des ‘mashed’ potatoes et pas smashed. Dommage que vous n ayez pas vérifié le mot ou sa traduction avant votre commentaire.
    A part ça, votre site est sympa. Bonne année.

    • Anne a écrit le 5 janvier 2020

      Ah Mari …..:) Non c’est smashed et pas mashed. Je vous retourne la remarque :p Vous confondez les mashed potatoes (la purée) avec ces smashed potaoes (écrasées)

      • Barbara a écrit le 6 janvier 2020

        soupirs …………….

        Anne tout mon soutien !

        • my ky a écrit le 6 janvier 2020

          Bon courage Anne et Barbara !!!!

          Zouxxxxxxxxxxx

          • Anne a écrit le 7 janvier 2020

            Bisous

        • Anne a écrit le 7 janvier 2020

          <3 xoxo

          • Barbara a écrit le 8 janvier 2020

            merci my ky

  • Gabriela a écrit le 8 janvier 2020

    Merci pour ta recette! J’irais l’essayer se soir mais je dois avoir des pommes de terre bio je crois, n’est pas?
    Mes meilleurs voeux pour l’année!

    • Anne a écrit le 8 janvier 2020

      C’est bien. Meilleurs voeux 😉

  • Round field a écrit le 8 janvier 2020

    Elles sont bel et bien Smashed ces pdt…

    les Mashed, cuites épluchées, souvent simplement “ pressées “ au zigouigoui ou à la fourchette n’ont d’autre ambition que d’accompagner les plats chauds dans les contrées où on ne sauce pas avec du pain.

    Elles n’ont donc pas grand chose à voir avec les alléchantes croustillantes que nous propose Anne ;
    alors, et si nous circulions ? ! ! !

  • Marie Morelle a écrit le 9 janvier 2020

    Bonjour Anne! J’essaie la recette ce soir et je puis vous dire que lorsque je vois apparaitre « Papilles et Pupilles » sur l’ordi, je me réjouis de découvrir la délicieuse surprise du jour. C’est chaque fois comme la cerise sur le gâteau, un sourire dans la journée.
    J’admire votre ouverture tous azimuts, votre curiosité culturelle, gourmande et invariablement optimiste. Vous nous baladez dans des horizons multiples, c’est jouissif.
    Merci à vous.

  • Rita Siffert a écrit le 24 janvier 2020

    « Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.  » Michel Audiard….Certains en font une affaire d’état, pour les carbonara ou les smashed (ou mashed voire drashed) …bref….quand sur mon blog on m’attaque au sujet d’une recette « authentique » selon l’un ou l’autre, je réponds toujours que la cuisine est en évolution constante, comme la société, elle est le reflet de goûts liés à une époque selon les possibilités et l’imagination de chacun . Si la cuisine n’évoluait pas, on en serait encore à déchiqueter des mammouth crus (ah bon, y’en a plus ? ) entre nos canines sur-développées. Est-ce que je crie au scandale quand je vois de la choucroute au poisson ? Dans ma jeunesse cela n’existait pas, et alors ? C’est génial, c’est nouveau, c’est une chouette idée, libre à chacun d’aimer ou pas….bref;..tout ça pour dire que demain je fais tes smashed à mon homme qui parle souvent des horribles potatoes qu’il a avalées gamin (ça date, hein! ) dans un pensionnat en Irlande. Donc défi pour moi ! Lui en redonner le goût (à mon avis il avait droit à 2 patates bouillies écrasées, point). Bref….Anne, merci pour tes recettes et bon courage avec les c….!

    • Anne a écrit le 25 janvier 2020

      Merci Rita =p Tu as tellement raison. Les gens sont incroyables. Tu verrais les commentaires que je reçois :p

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 700
followers
Pinterest
519 100
followers
Instagram
52 400
followers
Fermer