Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Effeuillée de morue aux rattes du Touquet

Plats complets Poissons

Effeuillée de morue et rattes du touquet.jpg

Effeuillée de morue et rattes du Touquet

Je me suis enfin décidée. Depuis le temps que je regarde les recettes de morue, notamment celles d’Elvira ! J’ai donc acheté pour la première fois de la morue. Et j’ai choisi, pour commencer, de la préparer tout simplement avec des rattes du Touquet. Nous avons beaucoup aimé.

Pour 4 personnes :

24h avant de commencer la recette il va falloir dessaler la morue. La laver à grande eau et la déposer peau vers le haut dans une passoire. Mettre la passoire dans une bassine d’eau pour que la morue soit bien recouverte. Changer l’eau très régulièrement pendant ces 24 heures. Pour tout complément d’information, je vous conseille cet excellent billet d’Elvira (clic).

Au bout de 24 heures, égoutter la morue. La mettre dans un grand faitout rempli d’eau froide. Porter à ébullition. Laisser bouillir 2 minutes et arrêter la cuisson. Goutter à nouveau la morue, enlever la peau, les arêtes et l’effeuiller. (pas super glamour)

Éplucher vos pommes de terre. Les faire revenir dans une sauteuse avec de l’huile d’olive et quelques gousses d’ail en chemise. Laisser cuire pendant une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que vos rattes soient presque cuites.

5 mn avant la fin de la cuisson, rajouter la morue effeuillée, le persil ciselé, le poivre, 1 ou 2 gousses d’ail pressées (suivant goût) et bien mélanger. Au bout de 5/7 minutes, c’est cuit, il n’y a plus qu’à servir.

Bon appétit !

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • myriam a écrit le 8 mai 2018
    5

    Bonjour Anne

    Fais ce 8 mai 2018 avec de la morue fraîche!
    Un délice, tout le monde a adoré !
    bises

    • Anne a écrit le 10 mai 2018

      MErci de ton retour 🙂 Bises

Les commentaires
  • Malice et pain d&#03 a écrit le 4 mai 2006

    rhhhhhaaaaaaaaaaaaaa les rattes! j’adore ça!!! Ca y est? elles sont de sorties?!! faut vite que j’aille au marcher alors!

  • Elvira a écrit le 5 mai 2006

    Ça me fait vraiment plaisir que tu ais testé la ‘vraie’ morue!C’est bon, hein? Et pas aussi fort au goût qu’on pourrait le croire.

  • Anne a écrit le 5 mai 2006

    Oui c’est bon Elvira. Et comme tu dis pas trop puissant.

  • Dorian a écrit le 5 mai 2006

    J’adore la morue… mon problème c’est le désalage… soit trop, soit pas assez !!! tant pis la recette est trop belle, j’y retourne !!!

  • Gracianne a écrit le 5 mai 2006

    Depuis le temps, il faut vraiment que j’essaie. J’ai encore des filets de morue pre-dessalee dans le frigo, mais c’est promis la prochaine fois j’achete de la vraie.

  • Clairechen a écrit le 5 mai 2006

    mmmm la morue, ça fait une éternité que je n’en ai pas mangé, car je n’en trouve pas en Allemagne.La ratte est-elle la cousine de la pomme de terre nouvelle de Noimoutier?

  • Anne a écrit le 5 mai 2006

    Oui Clairechen, c’est dans le même genre ! Ce sont des toutes petites pommes de terre absolument délicieuses

  • brigitte a écrit le 5 mai 2006

    c’est miraculeux mais les rates elles sont bien présentes au super marché et depuis un moment !!! alors en route pour cette recette.ps: le lait de noisette c’est super dans ton pain de mie par contre faudra diminuer le sucre.bon séjour là où tu t’en vas :-))

  • Marie, Paris a écrit le 5 mai 2006

    Je ne suis pas très morue, mais la Ratte du Touquet, alors là c’est absolument quand tu veux!

  • Abc ... des ingrédients : Le P | Papilles et Pupilles a écrit le 14 août 2010

    […] Effeuillée de morue aux rattes du Touquet […]

  • Abc ... des ingrédients : Le C | Papilles et Pupilles a écrit le 12 septembre 2010

    […] Effeuillée de morue aux rattes du Touquet […]

  • […] de recettes les utilisant sur les blogs. Chez moi vous trouverez uniquement cette recette d’effeuillée de morue aux rattes du Touquet. Il faut dire que je n’en trouve pas toujours très facilement et que le prix n’est pas forcément […]

  • Renee a écrit le 10 décembre 2011

    a quel moment mettez vous la morue et combien de temps mla cuisinez vous.

    • Anne a écrit le 10 décembre 2011

      Bonjour Renée, désolée pour l’oubli, j’ai modifié le texte de la recette, vous avez maintenant tous les éléments.

      Bonne soirée

  • Renee a écrit le 10 décembre 2011

    a quel moment mettez vous la morue et combien de temps mla cuisinez vous.

    • Anne a écrit le 10 décembre 2011

      Bonjour Renée, désolée pour l’oubli, j’ai modifié le texte de la recette, vous avez maintenant tous les éléments. 

      Bonne soirée

  • Claudette a écrit le 19 mai 2013

    Ce n’est pas pour rire, ma Grande Tante qui habitait le France, mettait sa morue dans la chasse d’eau, d’ou « rinçage automatique » !!!!!!!

    • Anne a écrit le 19 mai 2013

      Oh Mon Dieu 🙂

    • Tonton YVES a écrit le 7 décembre 2016

      Bonjour , Votre Grand’Tante avait parfaitement raison ! Une chasse d’eau cela n’est pas sale ,
      c’est juste un réservoir d’eau fraîche ! Aaah ! bien sûr si on y a mit dedans pour sentir bon du
      produit qui fait l’eau bleue ! Là il faut oublier ! Sur la rivière Dordogne lorsque les Gabares
      remontaient au Pays , elle avaient une cargaison de Morues sèches non salées le « Stockfish »
      qui est « momifié » dans les vents glacés du Grand Nord . Les poissons étaient trainés en chapelets dans l’eau fraîche (non polluée) pendant plus d’une semaine pour qu’ils soient conso-
      -mmables à l’arrivée . De ces pratiques sont issues les recettes de  » Stofish » ou  » Estofinado  »
      que l’on trouve dans le nord Aveyron , le Sud Cantal .

      • Anne a écrit le 7 décembre 2016

        Merci Tonton Yves. Je savais pour l’Aveyron 🙂 C’est fou cette histoire d’ailleurs.

  • Hélène a écrit le 7 septembre 2015

    Bonjour Anne,
    Où achetez vous votre morue? En sachet au rayon frais dans les supermarchés ou chez un poissonnier?
    Merci pour votre réponse.

    • Anne a écrit le 7 septembre 2015

      Bonjour Hélène,

      Je l’avais achetée chez le poissonnier. C’est la seule fois où j’en ai préparé, je ne suis pas très à l’aise avec le produit. Mais je pense qu’en grande surface ca doit le faire aussi vu que c’est un poisson salé séché.

      • Tonton YVES a écrit le 7 décembre 2016

        Coucou Anne ! De la morue salée séchée on en trouve à peu près partout , mais , il
        faut juste lire l’étiquette d’origine . La « notre » d’Europe est pêchée soit en Atlantique
        Nord-Ouest vers Terre-Neuve , en Islande , en Norvège ou en Finlande et son nom
        en Latin est  » Gadus Morhua  » , c’est la meilleure de toutes , son prix n’est pas au plus bas ( rareté , elle a été surpêchée ) , mais on peut en trouver de l’abordable en
        l’achetant entière et le poissonnier la coupe en gros quartier . et , il y a la Morue
        pêchée dans l’Océan Pacifique , c’est la  » Gadus Globulus » ( grosse tête ) qui est beaucoup moins savoureuse que sa cousine des mers froides , les zones de pêche en Pacifique étant plus chaudes . Son prix est un peu moins costaud , mais …
        Et là où je vous suis dans votre cuisson de ce poisson c’est dans la méthode du démarrage à froid jusqu’à ébullition et…on coupe le feu , on laisse refroidir un peu et on effeuille le poisson . Là nous obtenons une chair  » nacrée » magnifique et non filandreuse . Après , pour nous satisfaire de ce beau poisson nous avons plus
        de 300 recettes portugaises ! Pour faire court , j’achète ma Morue sèche , débitée
        en gros carrés , je la dessale , épongée au papier , mise sous vide par morceau ,
        surgelé . Quand j’en cuisine , je décongèle à l’eau fraîche du robinet , 20 Min. et
        je la cuisine . Ce qui fait que j’en ai toujours sous la main sans aller courir les
        magasins !

        • Anne a écrit le 7 décembre 2016

          merci beaucoup pour toutes ces informations passionnantes

          • Tonton YVES a écrit le 7 décembre 2016

            ET , bien sûr Anne , vous avez raison pour ce qui concerne du
             » rendu » qualitatif de cette Morue une fois passée par le grand froid du congélateur . Ce n’est pas la même chose que
            la Morue fraîche salée ou la Morue salée-séchée que l’on
            dessale et que l’on cuit dans la foulée . Mmmm….

          • Anne a écrit le 7 décembre 2016

            Merci Tonton Yves 🙂

  • Nico a écrit le 25 avril 2016

    Huum ca donne envie !

    Depuis quelque temps j’achète les « miettes » de morues, car ce sont des petits morceaux qui dessalent un peu plus vite, et dosage plus facile. (et moins cher en plus je crois)

    Par contre le suis plus étonné par le fait que vous peliez les rattes. La peau est très savoureuses et toute fine !

    • Anne a écrit le 26 avril 2016

      Oui 🙂 Après si elles sont bio, je ne pèle pas

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Actuellement en déplacement, je dispose d'un accès limité à mes mails et suis au regret de ne pouvoir répondre rapidement à vos commentaires. Merci pour votre patience.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
426 000
followers
Instagram
39 300
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer