Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Comment cuire des haricots verts frais ou surgelés

Alimentation et nutrition Légumes Végétarien

Haricots verts ©dcwcreations shutterstock

Haricots verts ©dcwcreations shutterstock

Je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui n’aimait pas les haricots verts. C’est succulent. Si vous avez un jardin, vous êtes chanceux car vous en mangez certainement tout l’été et vous pouvez les consommer tout juste cueillis, le bonheur.

Quand vous les achetez, comme moi (je n’ai malheureusement pas de jardin), choisissez-les longs, fermes, cassants. S’ils sont fins ou extra fins c’est meilleur car ainsi ils n’auront pas de fils.  C’est un légume d’été. Achetez-les donc à cette période de l’année et d’origine France. N’allez pas remplir votre panier de haricots du Kenya qui ont fait des milliers de km pour arriver chez nous. Si cela se trouve, votre voisin en a tellement dans son jardin. qu’il vous en donnera avec plaisir.

Bref, ceci étant dit, la première question :

Combien de haricots verts faut-il compter par personne

Personnellement, je compte 200 g par personne. C’est généreux. Et s’il en reste cela fait toujours plaisir d’en remanger le lendemain, chauds ou froids. Dans une salade par exemple.

Haricots verts ©Kzenon shutterstock

Haricots verts ©Kzenon shutterstock

Comment préparer les haricots verts

Il faut d’abord les équeuter : on coupe le bout de chaque côté puis on tire pour voir si un fil  vient. Ensuite, il faut bien les nettoyer à l’eau froide. Souvent il y a des petites feuilles ou des petits bouts de fleur accrochés.

Comment cuire les haricots verts frais

Plusieurs modes de cuisson sont possibles. La cuisson vapeur est recommandée pour préserver les nutriments du haricot vert. On peut aussi le plonger dans une grande casserole, puis le faire rissoler à la poêle. Ensuite vous pouvez les manger chauds (avec de l’ail et du persil, j’adore), ou en salade (c’est super bon aussi).

  • Cuisson à l’anglaise : plongez-les dans un grand volume d’eau salée. Cuisez-les 5/7 minutes à partir de la reprise de l’ébullition si vous les aimez croquants et 10/12 minutes vous les aimez plus fondants. Goûtez régulièrement pour voir ce que vous aimez le plus.  Egouttez.
  • A l’autocuiseur : Je les cuis dans le panier vapeur, sous pression, 6 minutes à partir du moment où la soupape chuchote.

Attention, plus ils sont gros et plus ils cuisent longtemps.

Une fois les haricots cuits, vous pouvez les faire revenir dans un peu de beurre avec de l’ail et du persil. Personnellement c’est comme cela que je les préfère.

Comment cuire les haricots verts surgelés

Les haricots verts surgelés sont en général préalablement blanchis. Pour les préparer, suivez le mode de cuisson indiqué sur l’emballage.

Si vous n’avez pas d’indications, sachez que puisqu’ils sont déjà blanchis avant congélation, ils nécessitent un temps de cuisson plus court. Comptez 5 minutes  de cuisson après la reprise de l’ébullition quand vous les plongez dans une beau bouillante salée (à l’anglaise). A l’autocuiseur, comptez seulement 3 minutes à la vapeur, à partir du sifflement de la cocotte.

De la même façon, une fois cuits, faites-les revenir dans du beurre avec une persillade.

La recette

Pour 4 personnes :

Effilez et lavez les haricots verts. Faites les cuire à l’anglaise ou à l’autocuiseur comme ci-dessus.

Faites fondre le beurre dans une sauteuse. Ajoutez l’ail et faites le blondir 3 minutes puis ajoutez les haricots verts. Faites revenir 3 à 4 minutes, ajoutez le persil, le sel et servez !

Succulent !

Pour d’autres conseils, n’hésitez pas à lire ceux partagés sur ma page Facebook.

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • passeuse a écrit le 12 juillet 2021
    5

    Bonjour Anne
    J’ai commencé à en ramasse pour manger la semaine dernière !!
    Ceux pour les 40 pots de conserves arriveront dans 15 jours à peu près au vu de la météo plutôt instable!!!
    Les haricots verts frais , c’est délicieux de toutes façons !!
    A propos du sel , il retarde l’ébullition, c’est pour cela que parfois on sale en fin de cuisson !!
    Faisons juste en sorte de nous contenter nous _ mêmes quel que soit le temps ou ce qui nous arrive !
    Bises
    Enjoy

    • Anne a écrit le 12 juillet 2021

      40 bocaux ? OMG ! c’est fou 🙂

  • Bill de Virginie a écrit le 12 juillet 2021
    5

    Nous arrivons à l’époque chez nous où on cueille chaque jour une bonne poignée d’haricots verts et d’haricots beurre dans notre jardin. Comme c’est l’été on garde au frigo une cocotte d’haricots permanente à laquelle on rajoute tous les jours ou tous les deux jours une nouvelle récolte.

    Pour commencer on fait cuire la première récolte à la vapeur 10-12 min maximum ; on les aime un peu croquants en salade. On fait une sauce en prenant 10 cl d’huile d’olive, 10 cl de vinaigre de vin et 10 cl de l’eau de cuisson des haricots à laquelle on ajoute sel, poivre et 2 gousses d’ail écrasées et un oignon moyen coupé en lamelles fines. On y ajoute une poignée de tiges d’origan frais et on touille bien. Si on a le temps c’est bon de laisser le mélange une heure ou deux en touillant de temps en temps.

    Après on rajoute des haricots cueillis au fur et à mesure, en gardant la cocotte au frigo, et on en prend pour les repas d’été tout l’été.

    • Monique D a écrit le 12 juillet 2021

      Je n’ai pas de potager mais j’ai la chance d’avoir deux fermes à proximité où je vais acheter entre autres mes fruits et légumes de saison. Je cuis mes haricots dans mon cuit-vapeur et je les prépare ensuite comme tu les aimes ou j’y ajoute des tomates, de la moutarde. Je fais également une salade liégeoise avec des lardons.
      Bref il y a de nombreuses préparations qui permettent de préparer ce délicieux légume.

      • Bill de Virginie a écrit le 12 juillet 2021

        Hier ayant récolté plusieurs petites pommes de terre pourpres je les ai coupées en deux ou en tranches de 15 mm et les ai mises 8 minutes dans l’eau bouillante salée. Totes petites elles cuisent vite. En plus d’être un bon mélange avec les haricots le contraste vert-pourpré était très appétissant.

        • Anne a écrit le 12 juillet 2021

          Je veux bien croire 🙂

          • passeuse a écrit le 12 juillet 2021

            Oui, j’en ai moi aussi: ce sont des vitelottes, je pense !
            Elles sont délicieuses !
            Fondante!

      • Anne a écrit le 12 juillet 2021

        Merci Monique 🙂

    • Anne a écrit le 12 juillet 2021

      Merci beaucoup Pour ton partage <3

    • Barbara a écrit le 13 juillet 2021

      @Bill de Virginie @Monique top miam miam !!

  • Barbara a écrit le 13 juillet 2021
    5

    j’adore
    chauds froids natures accommodés etc!
    je n ai malheureusement pas la chance d’en manger des frais
    dommage merci pour cet article et tes conseils judicieux
    ps même en boite/bocaux surveillez les étiquettes
    l’autre jour j’en ai repérés venant de Madagascar (bio sic!!!)
    ps j’ai rien contre Madagascar pays que j’adore et où gens sont plus que ♥ simplement côté impact écologique euh comment dire

    ps suite @Anne si si j’en connais ! pas chez moi mais j’en connais 🙂

    • Anne a écrit le 13 juillet 2021

      Merci Barbara 🙂

      • Barbara a écrit le 14 juillet 2021

        c’est toi qu’il faut remercier
        à bientôt bon 14 juillet
        bisous

        • Anne a écrit le 14 juillet 2021

          Bon 14 juillet aussi Barbara 🙂

          • Barbara a écrit le 15 juillet 2021

            merci Anne♥

  • Stéphanie a écrit le 14 juillet 2021
    5

    Mais oui, vive le vert, vive le vert vive l’haricot vert ! J’adore.

  • Laeti a écrit le 29 juillet 2021
    5

    Effectivement, un délice ! J’aime rajouter un peu de citron en fin de cuisson en plus du persil et tout le monde se régale 😁

    • Anne a écrit le 30 juillet 2021

      Merci beaucoup Laeti 🙂

  • Cathy a écrit le 1 août 2021
    5

    Très goût, merci

Les commentaires
  • jeudes a écrit le 12 juillet 2021

    Ma chère Anne
    j’ai la chance d’avoir un jardin avec des haricots verts (Anjou) mais avec la météo exécrable pas le moindre petit haricot, les fleurs « coulent » comme les fleurs de tomates. C’est une catastrophe. Dans mon jardin c’est le « refroidissement » climatique. Je ne sauve que les pommes de terre. Par contre je peux faire un élevage de loches et d’escargots.

    • Anne a écrit le 12 juillet 2021

      Argh, j’espère que cela va un peu s’arranger côté météo. Je croise les doigts.

  • Lucienne Bertrand a écrit le 12 juillet 2021

    Je cuis toujours mes haricots verts frais de la même façon : je les plonge 10 minutes dans l’eau bouillante, après ces 10 minutes je sale l’eau et je continue la cuisson 5 minutes environ. J’augmente le temps si les haricots sont plus gros. Je ne sais plus pourquoi on sala enfin de cuisson mais dans la famille on a toujours procédé ainsi et c’est très bon !! Ensuite je les prépare comme vous, ail et persil, j’en fait aussi en salade, seuls ou avec des tomates. Quand ils sont gros, je fais une soupe avec un morceau de veau, des carottes, des oignons et des pommes de terre. On mange alors ces légumes chauds avec un peu d’huile et de vinaigre et le bouillon avec du vermicelle…..

    • Anne a écrit le 12 juillet 2021

      Merci Lucienne de ton partage.

  • Colette a écrit le 12 juillet 2021

    J’adore les haricots verts, j’en mangerai à tous les repas, juste salés et un peu de beurre, avant c’était avec de l’ail, mais j’ai un ulcère à l’estomac, donc plus d’épices !!! bizzz

    • Anne a écrit le 12 juillet 2021

      Argh. Les épices ne sont pas adaptés ? Le piment je comprends, mais les épices aussi ?

  • Laurence a écrit le 12 juillet 2021

    Bonjour Anne,
    Comme vous, j’adore les haricots verts. Souvent, j’ajoute une gousse d’ail dans l’eau de cuisson que j’écrase avec du beurre frais au moment de servir (le goût est moins piquant du coup) ou je les mélanges à une compotée oignons et tomates aux herbes de Provence. Miam !
    Par ailleurs, je garde souvent l’eau de cuisson pour servir de bouillon à une soupe gratinée à l’oignon. Cela donne très bon goût.
    Merci pour vos réjouissantes recettes.

    • Anne a écrit le 12 juillet 2021

      Merci Laurence pour ton partage.

  • annie35 a écrit le 12 juillet 2021

    Oh oui, des haricots verts frais, un régal si on en trouve des beaux !!!! Pas au jardin hélas…. J’en ai acheté en boite l’autre jour histoire d’avoir un petit légume de côté. En retournant la boite (d’une marque très connue) j’ai vu qu’ils venaient de Madagascar, la porte à côté ….. je vais être plus attentive !!!!!

    • Anne a écrit le 12 juillet 2021

      Argh, c’est fou.

      • Barbara a écrit le 13 juillet 2021

        ah j’ai répondu avant de lire ton commentaire Annie
        donc redite !

  • Marie claire Dubois a écrit le 12 juillet 2021

    Bonjour Anne,
    Je vous comprends, quel bonheur de manger les haricots aussitôt après la cueillette, goût incomparable.
    Cette année la production n’est pas terrible, excès d’eau.
    Je les cuisine également à l’italienne, avec des tomates. Recette de Françoise Bernard avec cocotte Seb, il y a très longtemps. …
    Bonne journée.

  • AnneP a écrit le 12 juillet 2021

    Miam les haricots verts ! Super idée de faire cuire des gousses d’ail avec : j’essayerai.
    Moi, quand je les fais en salade, je les égoutte, et les plonge dans un saladier d’eau avec les glaçons pour qu’ils refroidissent vite et restent bien vert (je ne sais plus d’où je tiens ça…)

    • Anne a écrit le 12 juillet 2021

      Merci 🙂 Oui, cela fixe la chlorophylle 🙂

  • passeuse a écrit le 12 juillet 2021

    Re : il y a aussi des haricotes jaunes !
    Comme les verts, ils sont d’aussi bonne qualité et aussi bons !
    Les 2 variétés contiennent des fibres et de nombreuses vitamines et anti_ oxydants !!
    La variété jaune se cuisine exactement comme les verts!!
    Ils nous font fondre de plaisir !!!
    Enjoy

  • Nimbus a écrit le 12 juillet 2021

    Je met les haricots dans l’eau bouillante mais ne sale qu’à la fin de la cuisson. On m’a toujours dit de faire ainsi pour la tendresse des haricots et pour la couleur ? et les mettre très rapidement dans l’eau froide ( toujours pour la couleur)..
    Bon ça je ne le fais que pour les préparer en vinaigrette. Voilà regalez vous mais dans les jardins les recoltes sont très variables cette année du moins dans ma Touraine… ma petite soeur m’a apporté une belle cuisine mais m’a dit qu’il n’y en aurait certainement pas beaucoup pour cette planche…! Et ici ceux du commerce. viennent souvent d’Espagne ( ils sont fins mais durs) ! !merci chère Anne pour les bonnes recettes et les petits « trucs »

    • Anne a écrit le 13 juillet 2021

      Merci pour ton partage 🙂

  • Ménina a écrit le 12 juillet 2021

    Bonsoir Anne. J’ai la chance de faire mon potager et d’avoir semé en temps utile des haricots verts sans fil. Il faut en semer beaucoup pour en avoir un plat (Avec enfants et petits enfants nous sommes nombreux). Ces haricots sont VRAIMENT sans aucun fil. Une semaine d’absence et les haricots ont la taille d’un crayon ! Très tendres. Pour les équeuter, je prends la méthode Jamie Oliver : je laisse le côté « virgule » qui fait partie du haricot et j’enlève seulement ce qui était attaché à la tige. Essayez, malgré les grimaces familiales !!!

    • Anne a écrit le 13 juillet 2021

      Merci pour l’astuce 🙂

  • ANN a écrit le 13 juillet 2021

    Bpnkpir Ann,

    Pour garder les haricots croquants, et avec une jolie couleur verte, je plonge les haricots égouttés dans de l’eau glacée.
    Résultat garnati.
    Belle journée

  • Sonia a écrit le 13 juillet 2021

    Je gagne beaucoup de temps en ne coupant que la partie d’attache des haricots, je leur laisse la petite pointe

    • Anne a écrit le 13 juillet 2021

      Merci pour ton astuce 🙂

  • Marie a écrit le 13 juillet 2021

    Pour que vos haricots gardent une belle couleur, il ne faut pas les couvrir !

    Versez-les dans de l’eau salée à ébullition et lorsque l’ébullition reprend, faites cuire pendant 12 mn.
    (selon grosseur bien sûr !)

    • Anne a écrit le 13 juillet 2021

      Merci de ton conseil

  • Sylthi a écrit le 26 juillet 2021

    Conseil de deux vieux jardiniers que j’ai eu il y a quelques années : équeuter seulement le bout qui est attaché à la tige, de cette façon, ils se gorgent moins d’eau et un gain de temps considérable lors de l’équeutage 😉 j’ai testé et adopté depuis.

    • Anne a écrit le 28 juillet 2021

      Merci beaucoup pour cette astuce 🙂

  • PMC a écrit le 27 juillet 2021

    Oignon et aulx émincés que je fais revenir, ensuite 1 ou 2 tomates (type Roma) que je fais revenir avec le reste.
    J’ajoute les haricots verts frais et un peu d’eau. Cuisson 12/15 mns à couvert à feu moyen. Ensuite, persil ou coriandre lorsque c’est cuit . C’est prêt.

  • MIMI a écrit le 13 août 2021

    Bonjour, essayer de les déguster tièdes juste avec de la crème fraîche, sel, poivre, un filet de citron (ou très peu de vinaigre), vous m’en donnerez des nouvelles !!!!! Bon appétit à tous

  • Eclira a écrit le 16 août 2021

    200g par personne ? Ça ralerait ici…
    Ici on fait 1 kg pour 2 adultes, et deux enfants de 4 ans et 10 mois et on arrive parfois à en sauver quelques uns pour le repas du lendemain du plus petit… Les enfants les dévorent, l’an prochain il faudra en semer encore plus !

    • Anne a écrit le 16 août 2021

      1 kg pour 2 ? OMG, c’est énorme 🙂

  • Mari’iki a écrit le 5 septembre 2021

    Je viens de congeler des haricots vert de mon jardin sous vide, sans les blanchir, comment les faire cuire ? Merci de vos conseils.

    • Anne a écrit le 5 septembre 2021

      Bonjour

      Je ne comprends pas bien votre question dans la mesure où tout est déjà écrit dans l’article ?

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
Recevoir les articles par mail

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
255 000
followers
Pinterest
555 700
followers
Instagram
74 200
followers