Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Coco de Paimpol

Photothèque Fruits et Légumes Produits et Ingrédients

Cocos de Paimpol frais ©Expression/Prince de Bretagne

Cocos de Paimpol frais ©Expression/Prince de Bretagne

Comme la tomate, le haricot vient d’Amérique Centrale et du Sud. Les premières graines du futur Coco de Paimpol ont été rapportées d’Argentine. D’abord cultivé sur les parcelles vivrières des femmes de pêcheurs, le Coco de Paimpol a été rapidement adopté par les agriculteurs, qui l’ont proposé aux consommateurs du Sud-Ouest. C’est là qu’il a trouvé des amateurs passionnés : il convient en effet particulièrement bien à la confection du cassoulet !

Premier haricot à obtenir une AOC en France en 1998, le Coco de Paimpol fait la fierté de sa région, le Trégor, en Bretagne. Peu de légumes français bénéficient de cette « Appellation d’Origine Contrôlée », qui atteste de l’origine géographique d’un produit, du savoir-faire de ses producteurs et garantit son bon goût lié au terroir.

Le Coco, légume qui relève de l’exception, possède une délicate robe jaune paille marbrée de violet, signe de maturité. L’ouverture de cette gousse dévoile un vrai trésor de couleur nacrée, de jolis grains semblables à des perles.

Produit dans une zone de 84 communes bretonnes, le coco est le premier légume frais à avoir obtenu une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée), qui délimite un territoire précis pour sa culture : entre Paimpol et Tréguier, dans les Côtes d’Armor (22). Cette labellisation s’appuie sur l’histoire, la tradition de la récolte manuelle et les multiples déclinaisons culinaires du Coco de Paimpol. Elle offre ainsi aux consommateurs la certitude de son origine, de son goût et du savoir-faire des producteurs. Le Coco de Paimpol a également sa reconnaissance européenne par l’AOP (Appellation d’Origine Protégée) depuis 1999.

La récolte du Coco de Paimpol, communément appelée « plumage » (l’action qui consiste à séparer les gousses de la tige et des feuilles), se fait intégralement à la main, dans le respect d’une tradition et d’un savoir-faire légendaires.

Aujourd’hui encore, le Coco de Paimpol est récolté entièrement à la main, gousse par gousse. Il n’existe pas d’autre façon d’obtenir un grain demi-sec de haute qualité. Cette tradition conservée, la particularité de son terroir, sa valeur gastronomique valent au Coco de Paimpol de bénéficier depuis 1998 de la prestigieuse  » Appellation d’Origine contrôlée « .

Chaque année, de juillet à novembre, plus de 2 000 cueilleurs investissent les champs pour « plumer » le coco, semé à partir de la mi-mars de la même année.

Cocos de Paimpol de plein champ (c) Expression - Prince de Bretagne

Cocos de Paimpol de plein champ (c) Expression – Prince de Bretagne

Comment le préparer ?

A noter qu’il se conserve mal dans sa gousse : il faut le cuisiner ou le congeler(une fois écossé) le plus tôt possible après l’achat. Il garde ainsi toutes ses qualités gustatives.

  • Les grains congelés se cuisinent comme les frais.
  • Il ne nécessite pas de trempage avant cuisson et peut se préparer au dernier moment. Il est inutile de laver les grains ni de les blanchir.
  • Sa cuisson est ultra simple : on met les grains dans l’eau froide avec des aromates et on les laisse cuire pendant 40 minutes.
  • Ne saler l’eau qu’en fin de cuisson, cela évite l’éclatement des grains.

Valeurs Nutritionnelles :

Riche en fibres et vitamines B5 et B9, le Coco de Paimpol contient de la vitamine B1, du fer et des oligo-éléments pour faire le plein de vitalité. Sa peau très fine ne provoque pas de ballonnements intestinaux. Le coco est pauvre en glucides et riches en protides : 100 grammes de cocos fournissent 100 calories. Le coco offre un éventail de qualités nutritionnelles : riche en potassium, en calcium, en magnésium, en phosphore, en fer, en vitamines B1 (pour le système nerveux et musculaire) et en vitamines B5 (pour la peau, les muqueuses et les cheveux). On le conseille également aux diabétiques.

Zoom sur… la Confrérie du Cono de Paimpol : Créée en 2000, la Confrérie du Coco de Paimpol, animée par des passionnés, a pour vocation de représenter et de promouvoir ce fameux haricot frais à écosser, lors de festivités et d’événements culturels. Son objectif premier : redonner ses lettres de noblesse au Coco de Paimpol. Elle promeut également la région du Trégor-Goëlo, la zone de production.

En hommage au légume, les confrères portent un habit aux couleurs symboliques de la gousse de Coco de Paimpol (jaune paille, marbré de violet). Denis Seznec, le romancier et académicien Erik Orsenna, Serge Le Vaillant, journaliste à France Inter ou encore Lionel Lemonchois, le skipper du Maxi 80 Prince de Bretagne, font partie de la cinquantaine de membres de la confrérie.

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Marie-pierre a écrit le 19 août 2016

    Super ce petit article ! Je cherchais comment accompagner mon épaule d’agneau… L’un des légumes rois de ma Bretagne avec l’artichaut, le choux-fleur. Je cours demain au marché… je devrais en trouver. Merci Anne.

    • Anne a écrit le 19 août 2016

      Avec plaisir Marie Pierre

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 600
followers
Pinterest
433 700
followers
Instagram
40 800
followers
Fermer