Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Chateaubriand : un incontournable de la cuisine française

Boeuf

ChâteauBriand rosé ©Farrukh CCBYNC

ChâteauBriand rosé ©Farrukh CCBYNC

Si je vous dis Chateaubriand en cuisine, cela peut correspondre soit à une pièce de viande de boeuf (un gros tournedos très épais ou un petit filet pour faire simple bardé ou non de lard) ou un plat devenu un classique de la cuisine française. Préparé à partir du coeur du filet de bœuf, cette viande tendre et juteuse, est grillée ou rôtie. Traditionnellement, elle est accompagnée d’ une sauce béarnaise, de pommes soufflées (ou de frites) et de légumes frais.

Il existe différentes suppositions sur le pourquoi du comment du nom. J’aime bien celle qui rend hommage à l’écrivain du XIXe siècle François-René de Chateaubriand. Rappelez-vous des Mémoires d’outre-tombe 😀 . Je vous laisse lire la fiche sur wikipedia si vous voulez en savoir davantage.

Comment préparer un Châteaubriand

Comme toujours, il est importante de choisir une viande de qualité. Le Chateaubriand se présente sous la forme d’un petit rôti. On le trouve parfois tranché façon tournedos, dans ce cas cuisez-le comme un tournedos ^-^.

Ingrédients

Pour 2/4 personnes suivant l’appétit des convives :

  • 1 Chateaubriand de boeuf de 500 g
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 gousses d’ail
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre
  • 20 g de beurre

Préparation

Sortez le Chateaubriand du réfrigérateur environ 30 minutes avant la cuisson, pour qu’il revienne à température ambiante.

Préchauffez votre four à 200°C. Epluchez l’ail et ciselez-le.

Versez l’huile d’olive dans une poêle et faites chauffer. Faites-y revenir le Chateaubriand sur toutes ses faces pendant 2 à 3 minutes, le temps qu’il croûte (la fameuse réaction de Maillard). Cela permet de bien garder l’humidité à l’intérieur de la viande.

Déposez-le ensuite dans un plat allant au four, ajoutez l’ail haché, salez et poivrez. Enfournez dans le four préchauffé et laissez le cuire 10 à 15 minutes Si vous préférez votre viande plus cuite, prolongez la cuisson de quelques minutes. Vérifiez la cuisson avec une thermosonde (la mienne vient de chez Ikea) pour vous assurer que la température interne atteint 55-60°C pour une viande saignante, ou jusqu’à 65°C pour une viande à point.

Retirez la viande du four et laissez-la reposer pendant environ 5 à 10 minutes, couverte de papier aluminium.

Servez le Chateaubriand tranché avec une sauce béarnaise (clic pour la recette) et des frites. Vous pouvez également ajouter des légumes de saison pour accompagner le plat.

Bon appétit !

Allez on en discute ?
Les avis
  • Barbara a écrit le 18 février 2023
    5

    nana c’est pas vrai j’ai préparé ça dimanche dernier et je savais même pas que ça s’appelait ainsi

    en tout cas c’était bon (et y une part au congel aussi )
    top ! même avec une simple moutarde 🙂

    • Anne a écrit le 18 février 2023

      Hihi 🙂 Oui avec de la moutarde top aussi

      • Barbara a écrit le 19 février 2023

        en fait c’est si bon que souvent on ajoute rien pour profiter des saveurs de la viande 🙂

        encore merci et bon dimanche Anne

  • Ogol Tembo a écrit le 19 février 2023
    5

    Il est important en effet de saisir la surface dans une poêle épaisse qui donne cette réaction de Maillard, de laisser reposer la viande afin que les sucs réhydratent la viande et ensuite de le mettre au four avec sonde pour obtenir une cuisson parfaite. En restauration pour les grandes tables, on snacke les filets lors de la mise en place et on enfourne au dernier moment , cela permet de servir une grande quantité en même temps, en séparant bien sur les cuissons différentes indiquées par les convives.
    Chez vous, vous pouvez snacker aussi à l’avance, garder sous film alu, et enfourner quand vous servez les hors d’oeuvre. Cela vous permet d’aérer votre cuisine pour les odeurs, (aller vous faire beau ou belle ) et ne pas être stressé pour servir. J’utilise personnellement une sonde (Matfer) , avec fil, ET ALARME à la température désirée à coeur, elle vaut environ 50€ sur internet.
    Je préfère pour ma part l’ huile de pépin de raisin qui est plus neutre au goût que l’huile d’olive et qui supporte une plus haute température. Bien sur avec un beurre maître d’hôtel si ce n’est une bonne béarnaise ;-)) Rien n’empêche de déglacer la poêle pour avoir un bon jus.

    • Anne a écrit le 19 février 2023

      Merci beaucoup pour toutes ces infos. Bonne soirée

Les commentaires
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas













Par type de plats












Par événements










Par régime alimentaire




Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles et Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
264 600
followers
Pinterest
567 000
followers
Instagram
88 100
followers