Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Grog

Avec alcool Boissons

Grog ©Micaela Fiorellini shutterstock

Grog ©Micaela Fiorellini shutterstock

Et si on parlait du grog ? Dans le temps, c’était la boisson anti refroidissement par excellence. Un rhume (j’avais d’abord écrit un rhum comme quoi 🙂 ), un mal de gorge, un coup de froid, allez hop, un grog et au lit :p

Ce cocktail est une invention d’un amiral anglais, Edward Vernon de son petit nom. En 1740, il eut l’idée d’ajouter un litre d’eau chaude à chaque quart de litre de rhum que l’on distribuait à ses marins, ceci afin de réduire leur consommation de rhum.

#VoilàVoilà.

Et ensuite, du jus de citron y a fût ajouté pour aider à lutter contre le scorbut. C’était donc médical #EhOui 🙂

Bref. Ce que je peux vous dire c’est que ce cocktail est à consommer avec modération, l’abus d’alcool, comme vous le savez, est dangereux pour la santé.

Ingrédients pour 1 grog

  • 200 ml d’eau
  • 50 ml de rhum ambré
  • 1/2 citron bio (son jus)
  • 1 cuillère à café de miel de votre choix (A noter que les miels d’eucalyptus, de thym, de  sapin, sont excellents pour les maux de gorge et les soucis de voies respiratoires)
  • A ceci, vous pouvez si vous aimez ajouter un bâton de cannelle, une pincée de poudre gingembre (ou un petit morceau de racine fraîche, pelé) ou 2 clous de girofle. Mais pas tout à la fois parce que perso, je trouve cela too much.

Versez l’eau dans une casserole. Portez à ébullition, ajoutez le miel, le jus de citron et un zeste prélevée avec un économe, l’épice souhaité et enfin le rhum. Mélangez le temps que le miel fonde et servez bien chaud.

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les avis
  • Iphilgood a écrit le 10 décembre 2019
    5

    De mon coté à la place de l’eau, je fais une tisane de thym, puis j’ajoute miel de thym, jus de citron et bien entendu le rhum… Top, ça a encore fonctionné ! Hier soir fébrile et ce matin en pleine forme 😉

    • Anne a écrit le 11 décembre 2019

      Le thym ca marche bien. J’utilise aussi le laurier en he pour les états grippaux

  • Betty a écrit le 10 décembre 2019
    5

    Mon mari : « ah….Je suis pas bien et gneu, gneu…….. » et je vous en passe. Je lui fait un grog et au lit.
    Le lendemain : bonheur , mais encore un autre le soir.
    Super efficace et naturel;

  • Barbara a écrit le 11 décembre 2019
    5

    je pratique toujours si mon mari commence à être enrhumé
    un bon grog bien chaud, un foulard autour du cou, qq huiles essentielles en friction et dans l’atmosphère et oups au lit !!
    🙂

    • Anne a écrit le 11 décembre 2019

      Pareil pour les huiles essentielles. J’utilise pas mal 🙂

  • Chewbaka75 a écrit le 11 décembre 2019
    4

    Pour le miel, préférez un miel Bio et non chauffé pour son extractiopn, sinon il perdra toutes ses vertus antibiotiques.
    S’il respecte ces critères ajoutez le dans votre grog une fois seulement la température en dessous de 40 degrés sinon vous en perdrez le bénéfice nefique thérapeutique

    • Anne a écrit le 11 décembre 2019

      Merci pour l’info.

Les commentaires
  • Jipé a écrit le 10 décembre 2019

    En cas de fièvre, un grog, un cachet d’aspirine et hop au lit sous la couette

    • Anne a écrit le 11 décembre 2019

      Et le lendemain on se sent mieux 😉

  • annie35 a écrit le 10 décembre 2019

    J’ai le souvenir d’un grog qu’on m’avait fait parce que j’avais un trèèèèèèèèès gros rhume. C’était très bon, mais comme je ne bois pas d’alcool habituellemnt, il m’a un fait beaucoup d’effet car j’ai eu beaucoup de mal à monter l’escalier pour aller me coucher !!! Maintenait, je suis de plain pied, donc, je peux y aller, c’est médical !!

  • myriam a écrit le 10 décembre 2019

    Bonjour Anne
    Oui, le grog permet de transpirer et donc de se libérer des toxines par la sudation.
    Enfant, je me rappelle, ma grand _mère faisait ce grog avec la gnôle de mon grand_ père.
    En cas de problème respiratoire, vous pouvez aussi prendre du miel d’euchalyptus et du citron.
    Ou des huiles essentielles de thym ( à respirer _ quelques gouttes sur un mouchoir) ou ravintsara_ 2 gouttes sur un comprimé neutre ou sur la peau ( à la base du cou ou à frotter sur la poitrine.)
    En tout les cas, demander l’avis au pharmacien .
    On peut aussi prendre un bain avec les gouttes essentielles citées, un grog et au lit….
    Bonne soirée en espérant que vous n’aurez pas à prendre ce grog et tout le reste
    bises

    • Barbara a écrit le 11 décembre 2019

      tout pareil
      et même;sans alcool (pour moi)on peut

  • myriam a écrit le 10 décembre 2019

    Annie 35
    Trop drôle.¨
    Peut _ être Anne devrait Ajouter  » à consommer avec modération »
    Bien à vous

    • Anne a écrit le 11 décembre 2019

      C’est exactement cela. A consommer avec modération 😉

  • Véronique L. a écrit le 10 décembre 2019

    Bonsoir Anne,
    Bonsoir la communauté,
    AaaaH….. le grog ! J’ai du en boire des tonneaux entiers quand j’étais enfant lors des périodes de rhume (on disait  » grippe  » à l’époque… ). Du grog bouillant, réalisé avec l’eau de vie de mirabelles de mon père et le miel du grand-oncle (sans citron, parce que il n’y a pas de citronniers dans le verger haut-marnais 🤣, ça ne pousse pas ! ). Quelque soit mon âge – idem pour ma petite soeur à l’époque – nos parents ne se posaient pas de questions, et hop ! au lit ! On grelottait de fièvre, puis on transpirait un bon coup et le lendemain il n’y avait plus de fièvre, c’était magique, ça remplaçait les antibiotiques ! 😁
    Merci Anne pour la recette de ce délicieux breuvage que j’avais presque oublié… 😘

    • Anne a écrit le 11 décembre 2019

      mdr 🙂 Autre temps, autres moeurs 🙂 C’était pas si mal je trouve 🙂

  • Jeannine a écrit le 11 décembre 2019

    Coucou Anne,
    Merci pour les proportions que j’avais zappées, car vois tu je mets toujours trop d’alcool et après l’avoir bu la direction du lit doit être rapide, heureusement il n’y a pas de marche à monter.
    Belle journée

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 700
followers
Pinterest
519 100
followers
Instagram
52 400
followers
Fermer