Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Qu’est-ce que l’indice glycémique ?

Alimentation et nutrition Divers

Indice glycémique ©designer491 shutterstock

Indice glycémique ©designer491 shutterstock

Vous faites attention à votre poids, vous êtes curieux en lisant ce terme de temps en temps et vous vous demandiez, bon sang mais qu’est-ce que c’est l’indice glycémique ? 

Je vous donne la réponse de Valérie Espinasse, micro nutritionniste, telle que donnée dans son livre coécrit avec chef Damien, Pas privé de Dessert – Diabétique oui, mais le plaisir aussi ! 

L’index glycémique indique la capacité du l’aliment à faire augmenter votre glycémie (le taux de sucre dans le sang) et ce, que vous soyez diabétique ou non. La tables des index glycémiques est répartie en 3 catégories :

  • IG faible : de 0 à 45 : L’IG à O indique que l’aliment ne fait pas varier la glycémie, c’est le cas des graisses et des protéines.
  • IG moyen : de 45 à 70
  • IG élevé  : de 70 à 100 : l’IG à 100 indique que l’aliment fait fortement augmenter la glycémie. C’est le cas du saccharose (glucose + fructose), c’est à dire le sucre blanc.

Les sucres complets ont un indice glycémique plus bas que le sucre blanc : 

  • Le rapadura et le muscovado : Leur IG est de 70 (moyen). Ce sont des sucres complets issus de la canne à sucre. Le rapadura est obtenu par séchage à l’air libre de jus de canne à sucre, puis par tamisage. Le muscovado est obtenu par chauffage de la canne à sucre, puis par déshydratation. Ils sont très parfumés, de couleur brune, et contiennent des nutriments (vitamines B, sels minéraux ,…), à l’inverse du sucre blanc. A noter qu’ils sont pourvus d’un fort pouvoir colorant et d’un goût prononcé de réglisse (ce qui permet d’en mettre moins). Vous les trouverez principalement dans les magasins bio ou au rayon bio des grandes surfaces.
  • Le miel d’acacia (son IG est de 35 – IG faible) : Le miel d’acacia a la particularité d’avoir un IG faible, ce qui n’est pas le cas d’autres miels. Au-delà de son IG, on ne peut s’empêcher de vanter les bienfaits des autres produits issus de la ruche. En effet, le miel est un trésor de nutriments essentiels : multi  vitamines, multi sels minéraux et autres, prébiotiques, probiotiques.
  • Le sucre de coco : Son IG est de 25 (IG faible). Il est obtenu à partir de la fleur de cocotier dont on extrait la sève, qui est ensuite chauffée. C’est également un sucre contenant des vitamines, des sels minéraux et de l’insuline, qui est un prébiotique bénéfique pour la flore intestinale. Grâce à sa teneur en fructose, il possède un pouvoir sucrant 2 fois supérieur au sucre blanc, ainsi qu’un très fort pouvoir de caramélisation. Vous le trouverez également en magasin bio.
  • Le sirop d’agave : Son IG est de 15 (IG faible). C’est un produit très intéressant car il a un indice glycémique bas et un fort pouvoir sucrant, ce qui permet d’en utiliser peu. On peut l’utiliser en pâtisserie ou pour sucrer le yaourt, le café et le thé.

Et les édulcorants ? 

Valérie Espinasse poursuit dans le livre en indiquant que ce sont des substances qui apportent une saveur sucrée aux aliments amis qui ont un IG à zéro. Généralement les édulcorants sont des produits de synthèse (comme l’aspartame), c’est la raison pour laquelle je les déconseille. Le seul édulcorant qui attire mon attention est la stévia.

  • La stévia : Sous la forme d’une poudre verte, la stévia est un édulcorant naturel qui contient peu de glucides et qui est donc compatible avec l’alimentation des personnes diabétiques. Seul inconvénient : son goût prononcé de réglisse. Elle n’est donc pas très facile à utiliser dans une préparation sucrée.

Voilà, vous en savez autant que moi.

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Barbara a écrit le 13 octobre 2018

    le sirop d’agave est utilisable aussi en cuisine « salé » (je veux dire par là « pas en pâtisserie » ) je l’utilise beaucoup pour remplacer le miel dans les recettes et dans les marinades, adoucir un plat à base de tomates , avec du saumon etc etc

  • Barbara a écrit le 13 octobre 2018

    la stévia a quand même un goût très prononcé comme tu le dis /écris
    j’ai beau être très réglisse c’est quand même particulier

    enfin il en faut pour tous les goûts(ou selon ses possibilités bien sûr)

    merci pour tous ces renseignements (je ne savais pas pour le miel d’acacia à part donc des autres miels)

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actuellement en déplacement, je dispose d'un accès limité à mes mails et suis au regret de ne pouvoir répondre rapidement à vos commentaires. Merci pour votre patience.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
426 000
followers
Instagram
39 300
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer