P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Cornichons maison au vinaigre

Bocaux et Conserves

Cornichons maison

Cornichons maison

S’il y a bien un truc que j’adore, ce sont les cornichons. Et les cornichons maison c’est quand même tip top par rapport aux cornichons du commerce. Je vous transmets donc la recette familiale qui donne des cornichons croquants, acides mais pas trop et qui nous régalent.

Pour les quantités c’est vous qui voyez, suivant votre courage ou les besoins de la famille.

Il vous faut :

  • Cornichons
  • Vinaigre Melfor spécial conserves (ou vinaigre blanc). Le Melfor est intéressant car plus doux.
  • gros sel

Et par pot :

Cornichons du jardin ©lanych shutterstock

Cornichons du jardin ©lanych shutterstock

Lavez les cornichons (frottez-les bien sous l’eau claire pour un peu araser les petites bosses) et essuyez-les soigneusement dans un torchon (qui ne craint rien, il sera certainement tâché après). Le papier essuie-tout laisse des petites pluches

Mettez-les dans un récipient et couvrez de gros sel. Laissez macérer au réfrigérateur 1 heure minimum et 3 heures maximum. Plus vous attendez, plus ils vont dégorger et plus ils seront mous. Ensuite, essuyez-les à l’aide d’un papier absorbant. Si vous utilisez un chiffon, il faudra juste le passer à la javel pour le récupérer.

Mesurez la quantité de liquide nécessaire au remplissage en fonction de la taille de vos bocaux.  Il vous faudra moitié eau et moitié vinaigre. Si vous avez besoin de 2 litres par exemple, versez dans une casserole 1 litre d’eau et 1 litre de vinaigre Melfor. Portez à ébullition et laissez bouillir 1 minute.

Pendant ce temps, mettez dans chaque bocal, l’estragon lavé séché, les graines de moutarde, l’oignon blanc pelé et les baies roses et déposez par dessus les cornichons (ne tassez pas trop).

Versez ensuite le liquide bouillant sur les cornichons, fermez le couvercle et retournez le pot (comme pour les confitures).

Conserver au moins 3 semaines au réfrigérateur avant de déguster.

Trop trop bon !

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • fremy a écrit le 30 juin 2016
    5

    bonjour moi je met mon vinaigre froid et je garde mes cornichons plusieurs années sans bouger et depuis des années je fait comme cela depuis plus 20 et mes cornichon reste bien dur et croquant et je met un petit piment oiseaux a la place des graine de moutarde. (plusieurs photos si vous voulez les voir ..

    • Anne a écrit le 12 juillet 2016

      n’hésitez pas à me les envoyer

    • André a écrit le 8 août 2016

      Bonjour pouvez vous envoyé la recette merci

    • isabelle a écrit le 2 mai 2017

      bonjour pouvez vous m envoyer votre recette svp ? MERCI
      CORDIALEMENT

      • Anne a écrit le 2 mai 2017

        Heu ? Elle est là, vous pouvez l’imprimer, vous l’envoyer, la partager, je ne vois pas ce que je peux faire de plus

    • Pierrette Gervasoni a écrit le 24 juin 2017

      Donner moi la recette merci

Les commentaires
  • caramelle a écrit le 21 août 2015

    Jamais essayé! Où trouves-tu les graines de moutarde? L’été on croit lever le pied, et pourtant, les confitures les tartes aux fruits, les condiments, les chutneys…Chaque réalisation est un bonheur partagé en famille ou avec les amis. Merci Anne!

    • Barbara a écrit le 21 août 2015

      jamais essayé non plus ni vu de cornichon dans les jardins ici

      dommage j’adore ça aussi

      • Anne a écrit le 21 août 2015

        Ah bon ? Tu es où ?

        • Barbara a écrit le 22 août 2015

          dans le Sud est

          mais j’ai peut être pas regardé non plus !!

          • Anne a écrit le 22 août 2015

            oui je pense qu’il doit y en avoir 😉

          • Barbara a écrit le 22 août 2015

            en effet ça devrait pousser juste pas entendu parler dans mes amis et ou pas vu

    • Anne a écrit le 21 août 2015

      Dans les magasins d’épices ou de produits exotiques 🙂

  • argone a écrit le 21 août 2015

    ça ne me serait pas venu à l’idée de les faire, mais quand je vois que tous les cornichons en bocaux Maille, Amora …. etc sont faits en Inde ça me rend chèvre et ça motive !

    • Anne a écrit le 21 août 2015

      Ca c’est sûr. Je ne suis pas sûr qu’il y ait encore des producteurs français :/

      • Angelina a écrit le 22 août 2015

        Ça me fait penser aux cornichons que mon feu grand père faisait ! Un régal !
        Il reste un producteur de cornichons français, la Maison Marc. Plus cher, mais bien meilleur que les cornichons indiens remplis de produits chimiques en tous genres…
        😉

        • Anne a écrit le 22 août 2015

          Merci Angelina de partager cette adresse.

  • Châtaigne a écrit le 21 août 2015

    O punaise c’est trop la classe ! Si t’as un pot en rab’ jsuis preneuse ^^ Surtout que les cornichons on sait jamais trop d’où ils viennent … Faut que je note dans un coin de tête que l’année prochaine je dois en planter !

    • Anne a écrit le 21 août 2015

      Allez hop hop, on plante 🙂

  • véronique vignon a écrit le 21 août 2015

    Bonjour,

    La chance, alors qu’aujourd’hui je viens d’apprendre qui’il ne reste plus qu’un producteur de cornichons en France…sur mon balcon ce n’est pas possible…j’adore les cornichons maison !!!

    • Anne a écrit le 21 août 2015

      AH oui tout vient d’Inde ou de Chine ou …
      :/

  • Corinne a écrit le 21 août 2015

    Revoit encore ma grand-mère préparer les cornichons du jardin de grand-père !

  • Véro49 a écrit le 21 août 2015

    Rien de meilleur que ceux fait maison……… si en plus ils viennent du jardin !!!Nous n’en avons pas plantés assez cette année………… l’an prochain, au moins une dizaine de pieds, mais il n’est pas facile de trouver des plants, non plus !
    Merci pour cette recette que je testerai l’an prochain, par contre, je ne les fais pas dégorger, ils restent beaucoup plus croquants.

    • Anne a écrit le 21 août 2015

      oui j’imagine mais là ils sont quand même suffisamment croquants pour moi 🙂

  • vava88 a écrit le 21 août 2015

    La recette me tente bien.Je n’ai pas celle de ma maman, mais je me souviens qu’elle utilisait aussi le Melfor, pas difficile à trouver en Moselle.
    Je rajouterai peut-être un peu d’aneth.
    Merci pour la recette.

  • Eglantine a écrit le 21 août 2015

    Bonsoir,

    Mon père fait dégorger les cornichons une demie-journée après les avoir frotté avec du gros sel. Après, il met dans ses bocaux de cornichons du jardin : 1 branche d’estragon, grains de coriandre, grains de poivre noir, tranches de carottes et une demie-échalote… il recouvre le tout de vinaigre blanc (pas du melfor).
    Il les rempli bien à ras-bord, avec du film alimentaire en haut du bocal et le couvercle dessus. Il les met dans un placard à l’ombre et après 3 mois, nous commençons à en manger et ceci toute l’année 😉
    Des années qu’il fait cette recette !

  • Janine a écrit le 22 août 2015

    Bonjour,
    Je prépare mes cornichons depuis de nombreuses années et ma recette ressemble beaucoup à celle d’Eglantine ci-dessus. Je les passe rapidement sous l’eau fraîche en frottant. Le reste, sans changement…Ils sont bien croquants et le reste toute l’année. Il n’y en a jamais assez pour les petits-enfants!

  • marie-josé a écrit le 22 août 2015

    Bonjour Anne, n’oublions pas les marchés où l’on trouve de nombreux maraichers produisant des cornichons !
    Les cornichons se conservent dans un placard très longtemps…
    Merci pour vos recettes.

  • René a écrit le 6 mai 2016

    Rien ne vaut les cornichons que l’on prépare soi-même, surtout si on les préfère au vinaigre pur contrairement à certaines préparations qui relèvent plutôt de la parfumerie. Le goût du cornichon seul est très délicat et ne supporte absolument pas le sucre sauf pour des pervers.
    Malheureusement il est fort difficile d’en trouver chez les détaillants.
    Nous les cultivons nous-mêmes mais ce n’est pas si facile à réussir car les printemps sont des plus en plus froids pour ne pas dire inexistants tout au moins en Belgique.

    • Anne a écrit le 6 mai 2016

      Vous n’en avez que plus de mérite 🙂

  • Cousin a écrit le 10 juin 2016

    Faut il rincer ou simplement essuyer les cornichons après qu’ils aient dégorgés et avant de les mettre dans le bocal ?
    Cette recette ressemble beaucoup à celle que je faisais il y a quelques années et du coup je me lance à nouveau. Et j’ai la chance d’avoir un magasin de coopérative agricole locale tout près !!! Cornichons du coin, moins de 50 km autou de Lille ! Et agriculture raisonnée !

    • Anne a écrit le 10 juin 2016

      Bonjour. Il faut juste les essuyer. Le mieux c’est du papier absorbant sinon il faudra passer le torchon à l’eau de javel pour le récupérer 😉

  • Jean-Louis ROESSLINGER a écrit le 12 juillet 2016

    Super instructif, je suis sur le cul de savoir que les bocaux commercialisés viennent d’Inde et c’est infect et sans gout, c’est pourquoi je les fais moi-même depuis quelques années, recolter,laver, frotter, vinaigre blanc froid, laurier, graines de moutarde, poivre, coriandre …. enfin chacun suivant ses gouts, je mets dans des bocaux à visser et ça garde mini 3 ans, suivant les récoltes et la consommation

    • Anne a écrit le 12 juillet 2016

      Ah c’est sur que maison, cela n’a absolument RIEN à voir

  • Ln a écrit le 27 juillet 2016

    J’ai justement trouvé des cornichons ce matin … Je me lance, sans la phase de d’égorgement car je les aime bien croquants 🙂

  • Denis a écrit le 25 août 2016

    Bonjour,

    faut-il absolument faire bouillir le mélange vinaigre/eau ?
    Merci.
    Denis

    • Anne a écrit le 25 août 2016

      POur moi oui

      • Adèle a écrit le 31 janvier 2017

        Est-il nécessaire de mettre les pots au frigo ? Au niveau conservation après tu en manges toute l’année ? ça me donne envie pour l’été prochain d’essayer =)

        • Anne a écrit le 31 janvier 2017

          Ca ne se conserve pas au réfrigérateur (enfin juste le pot entamé). Sinon dans une cave, un placard …. Oui tu peux garder les bocaux fermés plusieurs mois sans problème

  • Lorine a écrit le 17 juin 2017

    Bonjour,
    J’aimerai essayer ta recette mais je récolte mes cornichons presque un par un avec quelques jours d’intervalle car je n’en ai pas beaucoup…Sais-tu combien de temps je peux les conserver et comment avant de les mettre en bocal..? J’aimerai en avoir au moins une dizaine avant de faire ta recette!
    Merci!

    • Celine a écrit le 17 juin 2017

      Je me pose exactement la même question … j’ai 2 pieds de cornichons , les premiers arrivent , j’ai entendu dire qu’au fur et à mesure de la cueillette , on pouvait les frotter avec du gros sel et les mettre au frigo dans un bol jusqu’à en avoir assez pour faire un bocal ….

      • Anne a écrit le 17 juin 2017

        Bonjour Céline, bonjour Lorine,

        alors là, je ne sais pas du tout. Perso je ferai des petits pots, un peu comme les mini pots de maille.

        • Metter a écrit le 5 juillet 2017

          Bonjour comment fait on quand les cornichons sont trop grand pour rentrer dans le bocal? SVP forcément les couper mais ca sera pas pareil?!

          • Anne a écrit le 5 juillet 2017

            Alors là je ne sais pas. A part changer de bocal. Parce que là tu dois avoir de gros gros cornichons ? Je n’ai jamais essayé

      • Max a écrit le 19 juin 2017

        J’en fait depuis plusieurs années, je les récolte tout les jours en les degorgeant dans le sel, rincé au vinaigre. Et je les met au fur et à mesure dans le bocal et la conservation est super. Si vous les conserver au frigo avant de faire un bocal il vont être tout mou et il perdrons un peu de leur goût.

      • gaelle a écrit le 3 juillet 2017

        moi je remplis mon pot au fur et à mesure …..
        juste vinaigre blanc cornichons estragon et hop je ferme…

  • Marie Thérèse DENIS a écrit le 1 juillet 2017

    Bonjour Anne!
    Le fait de mettre le liquide bouillant sur les cornichons ne risque t il pas de les cuire? Quand je fais des pickles je laisse refroidir le mélange. Du coup j’hésite!
    Merci pour votre réponse que j’attends avec impatience car la saison est lancée et la production bat son plein, même dans les Vosges!!!

    • Anne a écrit le 1 juillet 2017

      Moi je ne trouve pas mais faites selon vos habitudes

  • Amandine a écrit le 14 juillet 2017

    Bonjour.

    Comment faites vous lorsque vos cornichons arrivent par 2 ou 3 ? Car dans toutes les recettes que j’ai pu lire ,personne ne l’explique..
    Je veux bien faire comme votre recette pour les premiers cornichons arrivé mais une fois la préparation faites ..les suivant iront directement dans le bocal.

    Merci

    • Anne a écrit le 14 juillet 2017

      vous pouvez les conserver dans votre frigo en attendant

Sur Facebook
Sur Google Plus
  • yves gillot a écrit le 22 août 2015

    merci pour la recette.

  • hassiba lecheheb a écrit le 26 août 2015

    J'aime beaucoup c'est de les faire à la maison .Merci

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Actuellement en déplacement, je dispose d'un accès limité à mes mails et suis au regret de ne pouvoir répondre rapidement à vos commentaires. Merci pour votre patience.

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

S'inscrire à la
newsletter
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
415 400
followers
Instagram
29 600
followers
Three Sisters - Katoomba - Blue Mountains - Australie
Blue Mountains, Australie
Manly beach, Sydney, Australie
Sydney - L'Opéra
Sur le vif...