Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Gelée de mûres sauvages maison

Confitures

Gelée de mûres maison

Gelée de mûres maison

Quand j’étais enfant, en Auvergne, la cueillette des mûres nous occupait pendant la fin des vacances scolaires. Le plus difficile était d’en rapporter suffisamment pour faire les confitures car qui a déjà cueilli des mûres sait qu’on en mange au moins la moitié sur place. On revient les mains tâchées, griffées par les ronces et la langue presque noire, teintée par la petite baie sauvage.  Mais c’est le bonheur. J’ai profité cette année d’être en vacances là-bas à la mi-août pour renouer avec cette tradition estivale. Pour cause de sécheresse, elles n’étaient pas très grosses et avaient pas mal de pépins mais elles étaient quand même savoureuses et parfumées.

Je préfère préparer des gelées de mûres plutôt que des confitures car il y a beaucoup de pépins (et donc encore plus cette année) et ils sont plus durs que ceux des framboises. Pour obtenir le jus, il existe différentes méthodes : vous pouvez utiliser un extracteur de jus à froid, un extracteur de jus à chaud, à la vapeur, un moulin à légumes comme dans cette recette ou comme ici un tissus ou sac étamine. A vous de voir en fonction du matériel que vous avez à la maison.

Comme on m’a posé la question du nettoyage du tissus étamine, je vous conseille de le laver à la main à l’eau froide et seul, pour ne pas que cela déteigne sur autre chose. Le tissus étamine restera de toute façon un peu rose mais cela ne l’empêche pas de fonctionner. 🙂

Pour le sucre, un sucre à confiture permettra une meilleure gélification mais un sucre de canne fonctionne très bien aussi :D.

La recette

Pour 6 pots de confiture

  • 2,5 kg de mures
  • 1 litre d’eau (environ)
  • 850 de de sucre à confiture (environ) ou de sucre de canne
  • 1 citron

Préparation

Lavez les mûres délicatement sous l’eau froide. Mettez les dans une sauteuse (ou une bassine à confiture si vous avez), et ajoutez de l’eau. Il faut mouiller à peine à hauteur. La quantité d’eau que je vous ai mise est indicative, cela dépend de la taille de votre contenant.

Portez à ébullition puis dès que les mûres éclatent, versez à travers un tissus étamine et laissez égoutter plusieurs heures pour récupérer tous le jus. Vous pouvez aussi presser pour gagner du temps mais il est possible que cela trouble un peu la gelée.

Pesez le jus puis versez-le dans une casserole. Ajoutez le sucre : il faut compter 700 g de sucre pour 1 kg de jus puis versez 1 jus de citron. Portez à ébullition. Faites cuire environ 15 minutes. Pour vérifier que la gelée est bien prise, versez une goutte de gelée sur une soucoupe préalablement entreposée au réfrigérateur. Si elle ne coule pas quand vous inclinez, c’est bon. Si ce n’est pas le cas, poursuivez la cuisson quelques minutes et testez à nouveau.

Pendant la cuisson, si beaucoup d’écume se forme à la surface, enlevez-la.

Versez la gelée dans des pots à confiture bien propres (utilisez un entonnoir à confiture, c’est plus facile), nettoyez bien le rebord avec un papier absorbant. Vissez le couvercle et retournez le pot. Cela permet de faire le vide et d’avoir un pot hermétique.

Comment conserver les pots

Gardez-les dans un endroit frais et sombre (la cave par exemple). Les pots fermés se conservent au moins 1 an. Une fois ouvert, le pot se garde quelques semaines au réfrigérateur.

Régalez-vous !

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • passeuse a écrit le 23 août 2022
    5

    Bonjour Anne
    Cela sent le vécu !!
    Vous allez vous régaler !!
    Une bonne confiture ou une gelée le matin sur une tartine de bon pain !!
    Aie , aie , que c’est bon !!
    Mais également avec du fromage bien fait !!!
    Si tu en as beaucoup, tu peux également faire de la crème de mûres pour un apéritif !!
    L’année dernière , j’avais fait de la gelée et du kir mais cette année avec la sécheresse , point de mûres !Elles ont séchées !!
    Merci et bonne journée !!
    bises !!
    Enjoy !!

    • Irène a écrit le 23 août 2022
      5

      très bonne cette gelée et j y ajoute une Etoile de badiane. avec les mures un delice de saveur!
      merci pour la recette

      • Anne a écrit le 23 août 2022

        Bonjour Irène

        Super idée 🙂 Cela doit effectivement apporter un petit truc en plus 🙂

    • Anne a écrit le 23 août 2022

      Merci beaucoup Myriam. Je n’ai jamais préparé de crème de mûres. Comment fais tu ? Merci

      • passeuse a écrit le 23 août 2022

        Coucou Anne
        C’est simple : Tu réduis en purée un gros bol de mûres !
        Puis tu fais macérer cette purée de mûres pendant 48 heures dans un bon vin rouge.
        Ensuite tu filtres le tout !
        A cette récupération , tu ajoutes 1 kg de sucre en poudre !
        Et tu portes à ébullition et tu laisses frémir doucement 15 minutes !
        Mettre en bouteille une fois le liquide refroidi !
        Servir avec un vin blanc bien frais !

        • Anne a écrit le 23 août 2022

          Merci beaucoup Myriam <3

  • Angel a écrit le 24 août 2022
    5

    Effectivement c’est une gelée délicieuse et légère, mais qui se mérite d’être essayé. Même les débutants peuvent réaliser cette recette , ensuite quel régal….
    Merci pour cette belle que vous nous proposé recette.

Les commentaires
  • Zieumentalo a écrit le 23 août 2022

    Ah les mûres ! Dans ma campagne je n’ai même pas besoin sortir de mon terrain il y en a tout le tour, et dans les champs du voisin. Le plus difficile est de passer sous les barbelés ! Cette année j’en ai ramassé beaucoup moins que l’année dernière, plus petites moins sucrées, mais j’en ai qd même fait 10 pots, tout à la moulinette. Et comme il y a aussi des sureaux, je mélange avec les gains noirs. C’est du boulot mais quel plaisir après , dans les FB ou yaourts, J’en mais aussi dans la compote de pomme ,que du bonheur !

    • Anne a écrit le 23 août 2022

      Mdr 🙂 Tu m’étonnes. La gelée de sureau j’aime beaucoup aussi 🙂

    • Nath.r a écrit le 26 août 2022
      5

      En Gironde aussi il y a des mûres. Ayant vécu à Castelnau de Médoc toute mon adolescence, je peux vous dire qu’on en a fait de la confiture de mûres. Toutes les fins d’été, hop, entre voisins direction les champs en friche des environs. Du côté d’Arcachon, quand ça brûle pas, on en trouve aussi sur des terrains de » guarigue » sans pins.😏 Bref un parfum d’enfance.
      Le rapport sucre/fruits est celui que l’on utilisait. De l’eau seulement si elles étaient petites.
      Et de l’huile de coude, pour faire tourner le presse fruits à main.

    • Nath.r. a écrit le 26 août 2022

      Une amie Allemande fait comme vous. Ça enlève l’acidité de la mûre et le petit arrière goût de sureau est divin .💕

  • annie35 a écrit le 23 août 2022

    Ahhhhhhhhhhhhhh !!!! la confiture maison ! On adore celles aux fruits rouges ! Je suis aussi adepte du moulin à légumes pour ôter les pépins. Eh bien voilà, j’ai envie d’une bonne tartine !!!!

  • cahier confidentiel a écrit le 23 août 2022

    Bonjour Anne,
    Ton texte me fait sourire et me fait penser à mes vacances chez ma grand-mère dans la Creuse.
    ça fait très longtemps que je n’ai pas gouter cette très bonne gelée.
    J’espère que tu vas bien ? des bises du Quercy

  • Barbara a écrit le 23 août 2022

    quelle chance de trouver des mûres
    profite :
    !miam

    j’ai quasi fini mon stock de confiture oui ça part très vite ;trop bon maison)
    arrive de courses mais pas trouvé de fruits bon marché ni …même beaux j’espère bientôt

    • Anne a écrit le 23 août 2022

      🙂 C’est vrai que les prix augmentent :/

    • annie35 a écrit le 23 août 2022

      J’ai encore des confitures de l’année dernière, on m’avait donné des kilos et des kilos de groseilles et de cassis !!!! J’ai aussi reculé devant le prix des pêches et des nectarines (je voudrais savoir combien touchent les producteurs par kilo …) Les abricots ont été très moches, les mirabelles sont très chères aussi ! heureusement qu’on a un producteur de fraises tout près. Alors, Je mange des pommes (françaises)…..

      • Barbara a écrit le 24 août 2022

        @annie voilà ….

      • Anne a écrit le 24 août 2022

        C’est sur. C’est pour cela que j’essaie d’acheter direct producteur mais ce n’est pas toujours facile

  • Marie a écrit le 23 août 2022

    Je ne mets pas d eau pour faire eclaterles fruits leur jus suffit
    Je passe au moulin à légumes et je pèse ce jus pour mettre le sucre

  • Alain a écrit le 23 août 2022

    Chaque année je fais des confitures de mûres sauvages. (54kg l’annee dernière. J’ai régalé toute la famille 28 personnes). Il faut mettre aussi des mûres rouges bien rouges, à peine noires, environ 10% ces fruits contiennent la pectine et évite le citron et le sucre à confiture. Un verre d’eau suffit pour environ 3 kg de fruits juste pour ne pas que cela colle au fond du faitout. Laissez bien éclater les fruits. Passer au moulin à légumes, la plus fine grille : les pépins ne passent pas, mais la pulpe oui. Ce qui donne plus de goût et d’onctuosite à la confiture. Mettre 400 g de sucre pour 1 kg de confiture. Cuire encore 15 minutes environ. Il y a quelques années, je cuisais 5 minutes. Mettre en pots, les remplir raz bord.les retourner pour chasser l’air. Vous aurez les meilleures confiture de mûres.

    • Anne a écrit le 23 août 2022

      Merci beaucoup pour ce partage d’expérience =)

  • Pascaline a écrit le 23 août 2022

    Bonjour, c’est vrai que cette année elles sont plus petites et moins juteuses.
    Mais j en ai fait quand même.
    Et chaque fois je repense à mes vacances dans le bourbonnais chez mes grands parents, c’est vrai que l on en mangeait plus que l on en ramenait.

    • Anne a écrit le 23 août 2022

      🙂 Mes parents sont dans ce coin là aussi 🙂

  • NadineCH a écrit le 23 août 2022

    Bonjour ,ho oui quel régal moi après les avoir bien lavées je les dispose dans à bassine a confitures et je verse mon sucre (1kg pour 5kg de fruits) et je laisse le tout macerer la nuit …ça confit déjà…cuisson 10mn moulin à légumes mais des pépins passent un peu et c est un peu fastidieux mais je les « déguste » après

    • Anne a écrit le 24 août 2022

      mdr 🙂 Merci Nadine

      • passeuse a écrit le 24 août 2022

        Moi, également , je fais toujours macérer les fruits une nuit dans le sucre quel que soit le fruit utilisé !
        Ainsi , le sucre est pratiquement déjà fondu et les fruits bien enrobés !
        On gagne du temps sur la cuisson !!
        Bonne journée !

        • Anne a écrit le 24 août 2022

          Merci Myriam 🙂

        • Barbara a écrit le 25 août 2022

          itou pour la nuit de « maturation »quel que soit le fruit
          🙂

  • Brigitte a écrit le 23 août 2022

    Comme Marie je passe les mûres au moulin à légumes grille très fine
    Et en effet il faut mettre quelques mûres rouges pour la pectine qu’elles contiennent
    Merci pour votre blog

  • Sabine a écrit le 23 août 2022

    Bonsoir
    Je vais prendre note de votre recette pour pouvoir en profiter cet hiver. Nous aussi nous avons profité de l’Auvergne, plus précisément le Puy de Dôme pour passer nos vacances à la mi-août 😊. Bonne soirée

    • Anne a écrit le 24 août 2022

      Merci Sabine.
      A bientôt

  • Magali a écrit le 24 août 2022

    Chaque année, à la saison des mûres, j’ai des souvenirs émus de ramassage de mûres au bord des chemins pour ma grand-mère qui faisait une succulente gelée.
    Avec la sécheresse, je n’ai pas cette année trouvé une seule mûre mangeable, sèche et sans goût.
    J’ai vécu plus de 10 ans à Volvo et je ramassais toujours des mûres, énormes parce qu’elles profitaient de l’immense nappe phréatique des eaux de Volvo.
    Puis Volvic a doublé ses ponctions et les mûres ont été toutes rabougries. Volvic vient encore d’augmenter ses ponctions…

    • Anne a écrit le 24 août 2022

      ARgh :/ Il me semblait avoir lu que des associations de conso s’étaient mobilisées à Volvic ?
      Après les mûres cette année ont vraiment souffert de la sécheresse

  • Julie a écrit le 24 août 2022

    J’ai justement fait de la confiture de mûres hier ! Mais puisqu’il reste encore plein de fruits sur les multiples ronciers qui entourent mon jardin et les champs alentours, je vais certainement me laisser tenter par la gelée aussi la semaine prochaine ! J’ai eu tellement peu de fruits d’été cette année, je n’avais pas fait de confiture du tout encore… et là je suis déjà dans les compotes de poires. C’est délicieux, mais ça n’a pas le goût d’été, alors que les mûres, si 😀

    • Anne a écrit le 24 août 2022

      🙂 C’est sûr

      • Barbara a écrit le 25 août 2022

        déjà des poires !! sic

        c’est très fin comme confiture j’aime beaucoup (avec un peu de vanille ou de badiane)

  • Isa aime les mûres a écrit le 25 août 2022

    Le petit seau c est parfait pour les enfants mais déguste souvent sur le chemin du retour….ou bien c est renversé
    Le truc pour que la récolte ne soit pas entièrement boulotée lors de la cueillette est d utiliser des bouteilles en plastiques ( je sais c est pas bien!)exemple limonade 1,5 litre
    On enlève le bouchon et on glisse les mûres au fur et à mesure puis si la bouteille est pleine on remet le bouchon….et on passe à la suivante
    A la maison on découpe au niveau du col…
    Enfant j adorais la limonade achetée pour la récolte de mûres, c était tellement rare ….
    Mes filles ont adoré également ces récoltes incluant la limonade partagée avant avec tous les enfants…..et les adultes
    Ça marche aussi avec bouteilles de jus de fruit

    • Anne a écrit le 26 août 2022

      Merci de ce partage de souvenirs 🙂

  • Nath.r. a écrit le 26 août 2022

    Une amie Allemande fait comme vous. Ça enlève l’acidité de la mûre et le petit arrière goût de sureau est divin .💕

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
Recevoir les articles par mail

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2022)

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
262 000
followers
Pinterest
559 500
followers
Instagram
79 800
followers