Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

A la découverte du pâté de Périgueux

Bocaux et Conserves Photothèque Epicerie Porc Produits et Ingrédients

Boite de petit pâté de Périgueux

Boite de petit pâté de Périgueux

Bien qu’habitant dans le sud-ouest de la France, à Bordeaux, non loin de Périgueux (Dordogne), je ne connaissais pas du tout le pâté de Périgueux jusqu’à très récemment. Et pourtant c’est un produit dont l’origine est très ancienne.

Un peu d’histoire …

En l’an de Grâce 1498, le 15 Novembre à Périgueux, les pâtissiers « fabricants de pâtés », prêtent serment devant les Consuls de la Ville. On n’autorisait pas n’importe qui à pratiquer une profession aussi considérée. Le postulant devait s’engager à exercer son métier « fidèlement, à n’employer que de la chair bonne et vendable dans sa fabrication ».  Les maîtres pâtissiers périgourdins vont si bien tenir ce serment qu’au 18ème siècle leur réputation était des plus enviables et qu’au XIXe siècle, Brillat-Savarin disait de lui « qu’il pouvait en certaines occasions rendre les femmes plus tendres et les hommes plus aimables ! ».

Le Pâté de Périgueux est un ambassadeur de la gastronomie et du patrimoine de la ville et il va traverser les âges sans prendre de ride ! Parmi les grands faits marquants, on peu dire que vers 1840-1850, la maison Lasalvetat Fils, pâtissiers, confectionneurs de croûte, innove et est la première maison à mettre les pâtés en conserve.

Et puis, en1975 pour renouer avec la tradition gastronomique d’antan et la perpétuer, le traiteur Meynard, rue Limogeanne, situé à l’Hôtel de Méredieu à Figeac, eut l’idée de créer la Confrérie des Maîtres Pâtissiers et du Pâté de Périgueux.

Confrérie du pâté de Périgueux

Confrérie du pâté de Périgueux

Elle  se perpétue jusqu’à ce jour grâce à Francis Delpey, restaurateur (Restaurant-boutique “Espace du 6e sens – 6 place Saint-Silain, 24 000 Périgueux) et 4ème président de cette Confrérie des Maîtres Pâtissiers. C’est d’ailleurs sa recette que je vous propose ci-dessous. Evidemment elle a beaucoup évolué par rapport à l’origine. Je lisais qu’au Moyen-Âge, le pâté était un « récipient en pâte brisée, que l’on bourrait de viandes diverses, de volailles, de gibiers, de poissons (d’anguilles en particulier) et que l’on faisait cuire au four pour manger froid ou même chaud comme entremet ». 

La recette du pâté de Périgueux

Petit pâté de Périgueux

Petit pâté de Périgueux

Les ingrédients :

Quelle que soit la quantité préparée de pâté, le chef recommande de respecter les proportions suivantes :                                       

  • 57 % de viande de porc hachée (poitrine  ou épaule)
  • 40 % de foie gras IGP Périgord
  • 3 % de truffe du Périgord
  • Gros sel
  • Poivre

Préparation

La veille, déveinez le foie. Salez-le et enveloppez-le dans un film alimentaire pour le réserver au frigo une nuit.

Si vous avez stérilisé la truffe au préalable, versez le jus résiduel du récipient dans la farce du porc. Salez (15 grammes / kilo de viande) et poivrez (2 grammes / kilo de viande). Mélangez bien.

Coupez la truffe en tranches de 2/3 millimètres d’épaisseur.

Directement dans votre boîte ou bocal, disposez une couche de farce, une couche de truffe, une couche de foie, puis de nouveau une couche de truffe et enfin une couche de farce.

Faites sertir la boîte ou bien fermez hermétiquement votre bocal et stérilisez-le pendant 3 heures.

Les conseils du chef

  • Une petite goutte d’Armagnac, de Cognac ou d’Eau-de-vie dans la farce ne peut pas faire de mal !
  • Il vaut mieux stériliser au préalable la truffe pendant 1 heure 30. Si on opte pour de la truffe crue, il faut en mettre le double et la disposer au fond et au-dessus du récipient pour qu’elle cuise au contact de métal.
  • Attendre au minimum 2 ans avant de déguster son pâté, accompagné d’un bon verre de Pécharmant.
© Confrérie des Maîtres pâtissiers et du pâté de Périgueux

© Confrérie des Maîtres pâtissiers et du pâté de Périgueux

Vous pouvez bien sûr l’acheter aussi tout fait, c’est excellent !

Allez on en discute ?
Les avis

Aucun avis sur cette recette : soyez le premier à donner le vôtre !

Les commentaires

Aucun commentaire sur cette recette : soyez le premier à laisser le vôtre !

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas













Par type de plats












Par événements










Par régime alimentaire




Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles et Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
264 600
followers
Pinterest
567 000
followers
Instagram
88 100
followers