Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Spaghetti cacio e pepe (pâtes au fromage et au poivre)

Féculents Plats complets Végétarien

Spaghetti cacio e pepe ©Karissaa shutterstock

Spaghetti cacio e pepe

Si vous êtes allés en Italie, peut être avez-vous goûté les pâtes cacio & pepe à savoir les pâtes au poivre et au fromage. C’est super bon. Comme c’est une spécialité de la cuisine romaine il faut utiliser le fromage local à savoir le Pecorino Romano et pas autre chose si vous ne voulez pas risquer les cris d’orfraie de vos convives.

Après moi, si vous y mettez du Parmesan, je ne vous jetterai pas la pierre mais je prends des risques insensés en vous disant cela. Je risque un « cacio & pepe gate », un peu comme si j’osais mettre la crème dans les carbonara (OhMOnDieu) :p

Bref, les pâtes au poivre et au fromage, tentez c’est super bon.

Voici la recette :

Ingrédients

Pour 4 personnes :

  • 400 g de pâtes (spaghetti)
  • 4 litres d’eau
  • 28 g de sel (attention cela ne rigole pas)
  • 160 g de Pecorino Romano râpé
  • 1 à 2 cuillères à soupe de poivre du moulin en fonction de vos goûts

Préparation

Quand on cuit des pâtes, je vous l’ai déjà dit dans cet article (pâtes, questions existentielles), il faut retenir la règle des 3 chiffres : un, dix, cent ! Pour 1 litre d’eau, il faut 10 g de sel et  100 g de pâtes. Or là, je vous conseille de mettre uniquement 7 g de sel par litre d’eau parce que le fromage est salé. #logique

Donc portez à ébullition les 4 litres d’eau salée et plongez-y les pâtes. Respectez le temps de cuisson indiqué sur l’emballage (al dente SVP).

Mélangez dans un bol le Pecorino râpé et le poivre.

Egouttez les pâtes et réserver environ 1 verre d’eau de cuisson. Remettez les pâtes dans la sauteuse, ajoutez le mélange fromage poivre et 100 ml de l’eau de cuisson. Mélangez bien en chauffant délicatement une minute ; Il doit se créer une sauce crémeuse absolument délicieuse. S’il y a des grumeaux rajouter un petit peu d’eau de cuisson.

Cacio e Pepe ©Karissaa shutterstock

Cacio e Pepe

Servez immédiatement !

Si vous parlez anglais, je vous conseille cette vidéo de Gennaro Contaldo avec qui Jamie Oliver a beaucoup travaillé.

Super bon !

Allez on en discute ?
Les avis
  • Domi 47 a écrit le 7 mai 2019
    5

    Recette et fromage découverts effectivement à Rome lors d’un séjour il y a 10 ans, je cuisine souvent les pâtes de cette manière ( j’aime bien parfois y ajouter de l’ail haché).
    Depuis que j’ai découvert le pecorino, je ne mets plus que ce fromage dans les pâtes, gratins, etc… bref dans tout ce qui demande de l’emmental râpé. On trouve facilement le pecorino ( peppato = au poivre) au supermarché, au rayon des fromages à la coupe (17€ environ le kilo). Il s’agit d’un fromage de brebis qui est vendu plus ou moins affiné. Un régal !

    • Véronique a écrit le 7 mai 2019

      Merci Domi pour ces précisions qui répondent aux questions que j’allais poser !
      Bon ben, c’est parti pour les tester ! Elles ont l’air divinement bonnes ??
      Bonne journée

      • Barbara a écrit le 7 mai 2019

        merci pour ces précisions je regarderai la prochaine fois

    • Anne a écrit le 8 mai 2019

      Merci aussi <3

  • Alex a écrit le 9 mai 2019
    5

    Recette découverte à Rome quel délice !!
    Avez vous un poivre plutôt qu’un autre à suggérer ?

    • Anne a écrit le 11 mai 2019

      Un poivre en grains plutôt qu’un poivre en poudre. Ils sont toujours beaucoup plus qualitatifs

  • Améline a écrit le 9 mai 2019
    3

    Bon, j’ai dû faire une erreur dans la recette, parce que j ai essayé ce midi et c était immangeable tellement c’était poivré ! Et pourtant, j’aime les plats relevés, mais là… il a fait chaud dans ma bouche !? Je recommencerai à tête reposée ?

    • Patrick a écrit le 10 mai 2019

      Quasi immangeable pour moi aussi, pourtant on sent que c’est prometteur.

      je pense que cela vient de la qualité/force du poivre 🙂

      J’ai utilisé du poivre moulu du commerce, je vais retester avec du poivre du moulin 🙂

      Patrick.

      • Domi 47 a écrit le 11 mai 2019
        5

        En achetant plutôt du « pecorino pepato » ( contenant juste ce qu’il faut de poivre noir entier et concassé) qui se trouve être le plus facile à trouver ,la recette est parfaitement dosée sans avoir besoin d’en ajouter.

      • Anne a écrit le 11 mai 2019

        Oui, et adapte à ton goût 🙂

    • Anne a écrit le 11 mai 2019

      Ca dépend beaucoup de la force du poivre que tu as. Il faut adapter à ses goûts.

  • Agnès de l'île Bourbon a écrit le 17 mai 2019
    5

    Je ne connaissais absolument pas cette recette et bien sûr, je l’ai essayée. Je l’ai faite avec du poivre de Madagascar que l’on trouve facilement à la Réunion et qui est selon moi le meilleur poivre qui soit, très parfumé. Si vous avez l’occasion d’en acheter, n’hésitez pas. Le résultat était très bon, on a beaucoup aimé cette recette simple et originale.

  • Peros a écrit le 27 octobre 2019
    5

    Super, la dose de sel est parfaite, j’ai moulu mon poivre de Kampot juste avant … quel parfum !

  • Aurélia a écrit le 18 novembre 2019
    3

    Bonjour Anne
    Je viens de faire cette recette et j ai rencontrer un souci … je ne suis pas arrivée à obtenir une sauce crémeuse . Le fromage s est aggloméré et a fait plein de gros morceaux caoutchouteux 🙁🙁. J ai fait une photo mais je vois que je ne peux pas te l envoyer … suis déçue en plus je l avais vendu à ma famille !!! Saurais tu ce que je n ai pas bien fait ?
    Merci 🙏

    • Anne a écrit le 18 novembre 2019

      Bonjour Aurélia. PEut être un pb de température ? Fromage trop froid ? dans ce cas préparez la sauce au bain marie 🙂

      • Beberbleu a écrit le 27 mars 2020

        Bonjour,
        J’ai eu exactement le même problème, lors du rajout du parmesan dans la poêle contenant les pâtes au poivre, ce dernier à formé des aglomerats.

        Est-ce que la température était trop élevée ?

        Merci

        • Anne a écrit le 27 mars 2020

          Bonjour
          Il faut faire comme indiqué =>  » S’il y a des grumeaux rajouter un petit peu d’eau de cuisson. »

          • Emma a écrit le 9 décembre 2020

            Bonjour Anne,

            De nombreux chef italiens mélangent le fromage et le poivre avec de l’eau froide dans une terrine de manière à obtenir une crème et y versent ensuite sur les pâtes… cela pourrait être une solution à votre problème !

          • Anne a écrit le 10 décembre 2020

            🙂 merci

        • Felix a écrit le 18 octobre 2022

          Eau trop chaude, le peccorino commence à filer à une temperature de 70 degrés, il aurait fallut attendre un peu que l’eau de cuisson refroidisse un peu

  • Pierre a écrit le 7 mars 2020
    5

    Bonjour,
    J’ai adoré cette recette !
    Mais attention à bien doser le poivre !
    Je recommande

  • Xine a écrit le 3 août 2020
    5

    Quelle recette ! Je me trouvais subitement a Roma. Quelle merveille !!
    Delicieuse recette ! GRAZIE !!

  • Toph a écrit le 2 octobre 2020
    5

    J’avais raté ce plat à Rome, la honte quoi ! Donc testé ce soir : délicieux … merci.

  • Nicolas a écrit le 9 juillet 2021
    5

    C’est pas si facile d’arriver à cette sauce onctueuse. Le chef Zanoni le fait sur youtube mais ma sauce n’est jamais aussi onctueuse.

    Est-ce que la qualité du fromage a un impact?

    • Anne a écrit le 10 juillet 2021

      BOnjour Nicolas. La qualité des produits a toujours un impact 🙂

  • Boris a écrit le 1 octobre 2021
    5

    Excellente recette.
    Certes, je ne l’ai pas suivie à la lettre (j’ai utilisé des penne rigate au blé complet et ajouté un peu de Comté car je n’avais pas assez de Pecorino) mais j’ai adoré.
    Merci pour cette recette si simple et si bonne.
    Boris

  • Diane a écrit le 3 février 2022
    5

    Cacio & Pepe réussis 20/20!!
    Il faut dire que j’avais un prof Italien qui m’a quelque peu guidé … 🙂
    mélanger une bonne louche d’eau de cuisson ( après 7/8 mn elle commence à avoir suffisamment d’amidon ) dans casserole à part ou bien dans le fond de la sauteuse ou wok avec le fromage et l poivre et bien diluer puis mettre les pâtes al dente dedans et mélanger doucement

  • MaxouleS a écrit le 25 août 2022
    5

    Excellente recette, merci Anne, grâce à toi, j’ai régalé mes convives 😛

    • Anne a écrit le 26 août 2022

      J’en suis ravie 🙂

  • Il Calabrese a écrit le 9 janvier 2023
    4

    Après avoir lu la recette et les commentaires, goûté depuis des années les Spaghetti cacio e pepe della mamma mia, je donnerais les précisions suivantes qui, me semble-t-il, répondent à de nombreuses interrogations ci-dessus exposées.
    1) Le poivre : pour 500 g de pâtes : entre 15 et 35 g de poivre. Et oui ce sont des pâtes au POIVRE mais les poivres sont plus ou moins puissants. Ne pas MOUDRE le poivre, concassez-le et séparez-le en deux parties. C’est parce que vous l’avez moulu que vous vous êtes « emportés la bouche » !
    2) Le fromage rapé : du pecorino ou du parmesan ou les deux mélangés, inutile de dire : du bon !
    3) les pâtes : il faut qu’elles « tiennent » parce qu’elle vont cuire 2 fois. (C’est d’ailleurs le cas de presque toutes les recettes de pâtes : elles cuisent dans l’eau puis on les transfère dans une poële profonde on verse la sauce adèquate et on « recuit » quelques instant sur le feu en mélangeant constamment. Attention donc à ne pas surcuire dans l’eau ce qui donnerait des pâtes collantes proprement « imbuvables » si je puis m’exprimer ainsi ! Pour qu’elles tiennent il faut aussi, j’aurais dû commencer par là, qu’elles soient de semoule de blé dur et sans oeufs. Attention donc aux pâtes alsaciennes aux oeufs qui peuvent être délicieuses pour certaines préparations mais pratiquement jamais pour la pasta italiana. De même, attention aux pâtes d’une marque célèbre P…..i qui ont aussi tendance à coller. Je conseillerais plutôt B…..A assez faciles à gérer ou D. C…O mais certains peuvent trouver ces dernières trop « al dente » malgré une cuisson longue en effet la pâte deviendra gluante mais le coeur restera toujous ferme. Donc respectez les durées de cuisson signalées et même en-dessous à cause de la 2e cuisson !
    4) On a donc les pâtes qu’il faut ; en principe des spaghetti et non pas des Bucatini car j’ai toujours entendu, vu, goûté des « spaghetti » caccio e pepe mais, en revanche, des bugatini all’amatriciana. Bon querelles de régions italiennes sans doute. Il faut ensuite respecter la règle des trois chiffres rappelée par Anne ci-dessus avec comme elle le précise moins de sel mais aussi je dirais un peu moins d’eau ici. Pourquoi ? pourtant on va avoir besoin d’eau pour la 2e cuisson puisqu’il n’y a pas de sauce dans cette recette simplissime mais il faut de l’eau contenant plus d’amidon que de coutume car comme il n’y a pas de sauce c’est cette eau sur-amidonnée qui va faire la liaison un peu comme pour les spaghetti alla carbonara. Et donc pour cela on met un peu moins d’eau au départ. Attention n’allez pas me rajouter de l’eau du robinet même réchauffée si vous n’en avez pas prévu assez. Dans ce cas arrêtez tout pour cette recette ajoutez une bonne portion de beurre froid ou mieux d’huile d’olive avec du parmesan et vous referez votre recette au poivre une autre fois.
    5) Donc l’eau bout. BOUILLIR à TRÈS GROS BOUILLONS et non pas ces toutes petites perles au fond de la marmite. Toujours question d’amidon. Alors on ajoute le sel (pas avant, maintenant) et on met les pâtes. On tourne tout de suite pour que ça ne colle pas et ainsi on ne rajoute pas de l’huile ! Et on ne couvre pas la marmite comme pour le riz ! cause de divorce en Italie, dit-on, notamment lorsque celui-ci était interdit dans la Botte.Et on garde les gros bouillons.
    6) Et maintenant on ne reste pas sans rien faire ou à lire la dernière recette de P&P. D’abord, on goûte, on goûte constamment dès la 5e minute pour savoir si les pâtes sont cuites. A partir de 5 minutes en gros, vous versez la première partie du poivre concassé dans une grande poêle profonde, celle qui va recevoir tout à l’heure les pâtes, vous le réchauffez légèrement (une odeur se dégage), vous prenez une bonne louche d’eau bouillante (celle où cuisent les pâtes) et vous l’ajoutez au poivre réchauffé. Puis, vous mettez sur le feu et donnez quelques bouillons :le liquide blanchit et s’épaissit (toujours l’amidon) : la voilà votre « sauce au poivre » ! que je mets à tout petit feu. Je fais de même avec le fromage : je prends un peu d’eau bouillante des pâtes, j’attends qu’elle refroidit un peu (80°maxi) et je fais une crème en la versant sur le fromage et je réserve.
    6) Après avoir goûté et regoûté, les pâtes sont cuites, un peu sous cuites. J’arrête le feu et ATTENTION, je garde une bonne partie de l’eau de cuisson dans une casserole que je mets à petit feu. Je passe les pâtes et je les verse dans la « sauce », c’est à dire dans la grosse poêle où a réduit l’eau bouillante et le poivre. Et là, sur feu moyen, je tourne et retoune les pâtes pour les enrober de « sauce au poivre » (c’est la 2e cuisson !) quand il n’y a presque plus de liquide, je prends une demi-louche d’eau bouillante réservée et je recommence (comme pour un vrai risotto), vous pouvez recommencer, il faut que vos pâtes s’enrobent de ce liquide épaissi et qu’elles ne soient pas sèches. Goûtez toujours, là les pâtes ont un peu recuit, alors vous rajoutez la deuxième partie du poivre réservée et votre crème au fromage ; quelques tours de fourchette rapides et c’est terminé, tous à table illico presto !
    Pardon d’avoir été aussi long.

    • Anne a écrit le 10 janvier 2023

      Merci pour toutes ces précisions et merci d’avoir pris le temps de noter toutes ces informations

  • Soph a écrit le 4 mars 2023
    5

    Avec le poivre du Vanuatu c’était un régal!!¡

  • Martine a écrit le 12 avril 2023
    5

    Excellente recette, mais attention au poivre !

    • Anne a écrit le 14 avril 2023

      🙂 Ah oui, il y a du poivre, ce sont des spaghetti au poivre :p

  • Amelie Peire a écrit le 11 novembre 2023
    4

    J’aime le poivre mais moins d’une cuillère a soupe c’est amplement suffisant ! Après pour le reste nickel

    • Anne a écrit le 11 novembre 2023

      merci de ton retour.

Les commentaires
  • LadyMilonguera a écrit le 7 mai 2019

    Un grand classique à Rome !

  • Carole a écrit le 7 mai 2019

    Si je puis me permettre, vu que les pâtes vont repasser à la cuisson dans la sauteuse, il faut les retirer un peu plus tôt de l’eau, une minute plus tôt, tout simplement. Sinon, elles vont être trop cuites et là, c’est le drame. Deux italiens, tous deux super cuisiniers, m’ont expliqué ce truc, ça marche du tonnerre.

    • Anne a écrit le 8 mai 2019

      Merci Carole pour cette précision

  • Barbara a écrit le 7 mai 2019

    miam et MDR
    pour les scandales (tu sais quoi les pâtes carbonara j’ai tenté une fois de faire les vraies ben c’est resté alors tant pis je fais des pâtes à la crème et aux lardons/jambon cru et je me régale na

    et en plus (ne tape pas ) chez nous on aime pas al dente (ah je vais me faire crucifier m’en fiche si c’est mieux plus digeste etc nous on aime à point (j’ai pas dit trop cuites non plus y a des limites)
    en tout cas pâtes fromages poivre je confirme miam

    (par contre l’eau de cuisson je fais 🙂

    bon mardi

    • Nathalie a écrit le 7 mai 2019

      Oh la la, tu prends des risques Barbara !
      Sinon ,pour les pâtes, elles sont parfaites.
      Bonne soirée

      • Barbara a écrit le 8 mai 2019

        oui mais m’en fiche je préfère ma faire plaisir na!
        bonne journée

        pour d’autres recettes je suis intransigente par contre
        on en parle de la salade Niçoise du Pan Bagna ou du tiramisu !!

        (je rigole bien sûr
        quoique !!)

        • Anne a écrit le 8 mai 2019

          hihi

        • Barbara a écrit le 8 mai 2019

          intransigeante ea avec l’orthographe aussi
          ah vais vraiment pas moi

      • Anne a écrit le 8 mai 2019

        :p

    • Anne a écrit le 8 mai 2019

      🙂 Bises Barbara

  • Johanna a écrit le 7 mai 2019

    Ce plat est mon meilleur souvenir culinaire de mes vacances à Rome il y a déjà 7 ans ?? merci Anne pour la recette !

  • myriam a écrit le 7 mai 2019

    Bonjour ANNE
    Bon, y’a plus qu’à tester!
    Tout est dit est bien dit§

    et bonne semaine.
    bises

    • Anne a écrit le 8 mai 2019

      MErci Myriam. Je t’embrasse

  • Mamy de Belgique a écrit le 7 mai 2019

    Bonsoir Anne,j’aimerai vraiment essayer cette recette mais mon mari tient absolument à manger de la viande avec toutes ces recettes qui n’en contiennent pas. Que me proposes-tu? Merci à toi

    • Barbara a écrit le 8 mai 2019

      la servir à côté peut être ?

    • Anne a écrit le 8 mai 2019

      Je ne sais pas. Des aiguillettes de poulet grillées par exemple ?

  • Jeannine a écrit le 7 mai 2019

    Je n’ai plus qu’à trouver le fromage peccorino et cuire les pâtes al denté ça on verra !!!? Merci Anne

    • Barbara a écrit le 8 mai 2019

      j’en ai déjà vu
      donc aux prochaines courses idem
      bonne journée Jeannine

    • Statuquo a écrit le 8 septembre 2019
      5

      Le Cacio est un fromage italien de brebis

      On en trouve à Leclerc en Toscane on cuit les pâtes au peccorino ou cacio ou 50%50%

      A vous fourneaux ! 😀

  • Sofy a écrit le 8 mai 2019

    Moi qui met du poivre partout, et plutôt beaucoup, forcément… j ADORE cette recette ♥

  • Delphine a écrit le 8 mai 2019

    Un classique des soirs de flemme culinaire à la maison depuis que nous avons découvert cette spécialité lors d’un séjour à Rome. Ca va vite à faire et c’est tellement bon !

  • Suslepoete a écrit le 30 octobre 2019

    Rien que pour vous les filles!
    Bonne recette, mais quelques précisions me semblent nécessaires à mon palais de Romain.
    Pas de spaghetti, mais des bucatini;
    Mélanger le fromage râpé avec le poivre.
    3 minutes avant la fin de cuisson des pâtes, verser une louche d’eau de cuisson dans une poêle et ajouter le mélange fromage râpé*poivre.
    A TRES petit feu mélanger (comme tout apprêt avec du fromage à pâte dur cette préparation ne supporte pas l’ébullition) pour obtenir une consistance crémeuse en rajoutant un peu plus d’eau ou de fromage si nécessaire.
    L’aspect sera celui dune crème double.
    Egouter les pâtes une minute avant la fin du temps de cuisson indiqué sur l’emballage en gardant bien l’eau de cuisson.
    Ajouter les bucatini dans la sauce, hors du feu. Mélanger en ajoutant un peu d’eau de cuisson afin d’obtenir le mélange parfait. Ajouter, si nécessaire encore de pecorino et quelques tours du moulin à poivre et servir chaud immédiatement, ce plat ne supporte pas d’être réchauffé et moi je ne le supporterais pas non-plus! Attention je vous surveille.

    • Anne a écrit le 31 octobre 2019

      merci pour tes astuces

  • Xine 28 a écrit le 16 février 2020

    Je vais essayer cette recette.
    Je l’ai deja faite mais en utilisant le pecorino au poivre. Ma sauce n’etait pas onctueuse. Beaucoup de grumeaux .
    Merci. Je vais utiliser les spaghetti a la chitarra, comme a Rome.
    MERCI
    Xine28

  • shiva a écrit le 31 janvier 2021

    Bonjour ,
    Très bonne recette.
    Attention aux fautes d’orthographe  » si vous ne voulez pas risquez » ; quand é verbes se suivent le second est à l’infinitif donc risquez s’écrit risquer.

    • Anne a écrit le 31 janvier 2021

      Il s’agit de faute d’étourderie, ma grammaire n’est pas si mauvaise :p

  • Tiffany a écrit le 15 mars 2021

    J’aurais aimé savoir quelle viande proposer avec cette recette ? Merci

    • Anne a écrit le 15 mars 2021

      C’est plutôt une recette qui se suffit à elle seule Tiffany. En tout cas moi je la sers sans viande.

  • Le vanlifer a écrit le 20 août 2023

    Trop bonnes effectivement ! Découvertes par hasard à Rome et depuis je cherche le picorino. Imaginez la suite…

    • Anne a écrit le 21 août 2023

      Bonjour
      Tu trouveras du Pecorino dans n’importe quelle fromagerie ou grande surface. C’est un fromage ultra courant 🙂

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas













Par type de plats












Par événements










Par régime alimentaire




Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles et Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
264 600
followers
Pinterest
567 000
followers
Instagram
88 100
followers