Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Sazerac, le cocktail emblématique de la Nouvelle Orléans

Avec alcool Boissons USA Voyages

Sazerac © Brent Hofacker shutterstock

Sazerac © Brent Hofacker shutterstock

A la Nouvelle Orléans, j’ai rencontré Elisabeth Pearce de Drink and Learn. Elle raconte l’histoire de la ville à travers celle de ses cocktails et de ses ingrédients et c’est tout à fait passionnant. C’est elle qui m’a expliqué que depuis 2008, le Sazerac était le cocktail officiel de La Nouvelle Orléans. Je n’en avais jamais entendu parler avant et pourtant, c’est le 13è le plus vendu dans le monde.

Incredibeule n’est-ce pas ?

Mais d’où vient ce nom, Sazerac, qui sonne tellement français ? 

Tout simplement d’une maison de Cognac, Sazerac de Forge et fils, maison disparue depuis 1965. La Louisiane française à l’époque était un débouché commercial classique pour le vin et les alcools. Mais vous allez voir que la composition du cocktail a évolué au fil des années. Si, au départ, le Cognac en était l’ingrédient principal , il a été remplacé par du whisky quand les vignes françaises ont cessé de produire du raisin (et donc du Cognac) à cause du phylloxera (dans les années 1870).

A part le Whisky (ou le Cognac, si l’on veut revenir à la recette originelle), le cocktail comprend :

  • Du sucre : La région de la Nouvelle Orléans est productrice de canne à sucre. Il est donc facile de s’en procurer.
  • Absinthe ou Herbsaint ? Absinthe à l’origine mais en 1912 elle est interdite aux USA. Un pharmacien de la Nouvelle Orleans, JM Legendre produit dans son laboratoire un alcool qu’il appelle d’abord Absinthe Legendre (il n’y a pas d’absinthe dedans mais c’est certainement le roi du Marketing). Le Gouvernement fédéral n’étant pas franchement d’accord, il la renomme Herbsaint (en hommage aux mots français Herbe Sainte).
  • Un Bitters, le Peychaud’s Bitters. Là aussi un nom bien français. En 1838 Antoine Amédée Peychaud, propriétaire d’une pharmacie située à La Nouvelle Orléans, avait l’habitude de soigner ses amis malades à l’aide d’un grog de son cru. Celui-ci contenait notamment un Bitters qu’il fabriquait lui même d’après une recette familiale secrète. Cela ressemble à de l’Angostura
Les ingrédients du Sazerac ©Peychaud'sBitter

Les ingrédients du Sazerac ©Peychaud’sBitter

La recette du cocktail selon le site web de Sazerac :

  • 1 morceau de sucre
  • 35 ml de Whisky
  • 7 ml d’Herbsaint ou de Pastis
  • 3 larmes de Peychayd’s Bitters (ou un autre Bitters type Angostura)
  • 1 zeste de citron

Remplissez un verre de glace. Dans un autre, mettez le sucre et ajoutez le Bitters. Pilez le sucre et l’alcool. Ajoutez le whisky. Enlevez la glace du premier verre et mettez y l’Herbsaint. Faites tourner et jetez le surplus puis remplissez avec le mélange sucre/bitters/whisky. Il ne vous reste plus qu’à ajoutez le zeste de citron.

La recette d’Elisabeth : Rincez son verre avec de l’absinthe, puis mettez dans le verre 1 cuillère à café de sucre, 4 larmes de Bitters et 60 ml de Whisky. Mélangez puis ajouter le zeste de citron.

A noter q’une Maison Sazerac ouvrira bientôt à la Nouvelle Orléans à l’angle de Canal Street et de Magazine Street. Elle comprendra notamment un musée et un bar.

Si vous voulez boire un bon Sazerac si vous venez à la Nouvelle Orléass, Elisabeth recommande le Sazerac bar de l’hôtel Roosevelt (130 Roosevelt Way).

Sazerac bar - Nouvelle Orléans

Sazerac bar – Nouvelle Orléans

Enjoy avec modération, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

 

Allez on en discute ?
Les avis

Aucun avis sur cette recette : soyez le premier à donnez le vôtre !

Les commentaires

Aucun commentaire sur cette recette : soyez le premier à laissez le vôtre !

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 600
followers
Pinterest
433 700
followers
Instagram
40 800
followers
Fermer