Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Gratin de cardons léger

Légumes Sans gluten Sans oeufs Végétarien

Gratin de cardons

Gratin de cardons

Je n’avais jamais mangé de cardons. Il faut dire que dans le sud ouest je n’en vois pas très souvent (c’est plutôt une spécialité de la région Lyonnaise ou encore de la Savoie). Et puis, même si j’en voyais, comme je ne savais pas trop le goût que cela avait ni comment le cuisiner, je passais mon chemin. Mais en vacances dans ma famille, nous avons réalisé ce gratin et nous nous sommes régalés. Nous avons mis un mélange crème fraîche + Maizena pour faire plus léger qu’une classique béchamel. Ma copine Mercotte, elle, a opté pour une version plus gourmande… avec des truffes 🙂

Pour 4 personnes

  • 1 cardon (900 g)
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à soupe rase de Maizena
  • 250 ml de crème fleurette
  • 70 g de fromage râpé

Epluchez le cardon, enlevez bien les fils et la peau duveteuse que vous trouvez surtout sur les branches intérieurs. Pour les fils, procédez comme pour la rhubarbe, les blettes ou le céleri. Ne mettez pas les feuilles, elles ne se mangent pas.

Cardons

Cardons

Une fois bien épluchées et effilées, coupez les tiges en morceaux que vous plongez dans de l’eau citronnée pour éviter qu’elles noircissent. Lavez les cardons et faites les cuire 40 à 45 minutes dans l’eau bouillante salée. Egouttez-les. Mettez-les dans un plat à gratin.

Mélangez 1 cuillère à soupe rase de Maizena dans 250 ml de crème. Ajoutez une pincée de sel. Versez sur les cardons et saupoudrez de fromage râpé.

Préparation du gratin

Préparation du gratin

Enfournez dans un four préchauffé à 220°C, pour 20 minutes de cuisson.

Gratin de cardons

Gratin de cardons

C’est prêt !

Allez on en discute ?
Les avis
  • BÉATRICE a écrit le 29 décembre 2018
    5

    Tout comme isabelle Greuter, savoyarde d’origine, c’était un repas de fin d’année., et on se régalait !!!!!!
    Je les prends en bocaux car effectivement les tiges ont des piquants …. et ça fait aussi parti de mes souvenirs d’enfance quand mon papa arrivait avec les pieds….
    Nous on les faisait gratiner avec de la moelle, des morilles et un peu de béchamel……. HUMMMMMMMM
    Goutez c’est un pur bonheur pour les papilles.
    J’ai prévu d’en faire pour le réveillon de fin d’année avec une pierrade.
    Bon réveillon à tous.

    • Anne a écrit le 30 décembre 2018

      Merci Béatrice. Bon réveillon

  • Marie-Jo a écrit le 29 décembre 2018
    4

    Alors le cardon se fait cuire dans un blanc avec citron et os a moelle assez gros de préférence, la « Bechamelle » se fait avec le bouillon de cuisson, passe, sans lait et la moelle est emiettee dans le gratin. ca c’est le vrai gratin de cardond lyonnais

  • myriam a écrit le 31 décembre 2018
    5

    Bonne Fête Anne.
    Je te souhaite une très bonne soirée!

    • Anne a écrit le 2 janvier 2019

      Merci Myriam 🙂 Bises

  • Claudine a écrit le 14 janvier 2019
    5

    C’était mon repas d’hier soir et c’était délicieux et léger.
    Ce soir c’est bouillon d’os

Les commentaires
  • Isabelle Greuter a écrit le 29 décembre 2018

    A Genève, c’est un légume typique de fètes de fin d’anée(IGP) et cher. Vous le trouvez également en bocaux ou déjà pelés sous-vide (marchés) cela facilite grandement le travail car ce n’est pas une sinécure de les peler. Sont résistants et hyper piquants, il faut vous armer de gants sans vs parler de la couleur de vos mains…
    Vs pouvez les cuire au four avec bouillon +nonos à moelle

    • Anne a écrit le 30 décembre 2018

      Merci Isabelle. Ceux que j’avais n’étaient pas piquants. J’ignorais complètement qu’il existait une IGP en Suisse là dessus. Merci pour l’info

  • nicole a écrit le 29 décembre 2018

    je ne connais pas du tout ces légumes merci Anne

    • Anne a écrit le 30 décembre 2018

      Avec plaisir Nicole. C’est très fin. Vraiment excellent

  • myriam a écrit le 29 décembre 2018

    Bonjour Anne

    Je connais de nom seulement!
    Chez moi, dans le sud_ ouest, y’a pas.
    A remplacer par du céleri, peut_être!
    BS

    • Jeannine a écrit le 30 décembre 2018

      Comme Myriam mais chez moi c’est la champagne
      Je remplacerai par des blettes peut être
      Bises à vous deux

    • Anne a écrit le 30 décembre 2018

      Myriam, chez Grand Frais il y en a. Et parfois aussi dans les épiceries orientales

  • Jacques CHARCOSSET a écrit le 29 décembre 2018

    Les cardons ont « faits des progrès » depuis mon enfance. Ils ont aujourd’hui vraiment pas de piquant. Le mot « cardon » vient de « chardon » c’est dire ce que cela pouvait être dans leurs débuts de plante cultivée.
    Ma mère les faisaient et moi-même aujourd’hui blanchir après épluchage (belles photos très explicites, merci) dans un blanc : une grande quantité d’eau salée dans laquelle on a délayé de la farine pour éviter que les morceaux tiges ne noircissent. Ensuite sautés à la poêle avec un bon morceau de beurre. Et à la dernière minute les servir avec de la moelle de boeuf pochée. Et cela avec un bon rôti, c’est sublime.

    (en bocal le cardon, c’est très bien, surtout à La Rochelle où on n’en trouve pas sur le marché)

    • Anne a écrit le 30 décembre 2018

      Merci 🙂 Ceux que l’on a préparés n’avaient pas de piquant.

      • Claudine a écrit le 14 janvier 2019

        Les miens non plus

  • Nadezda a écrit le 29 décembre 2018

    Très bonne idée de présenter cette recette, chez nous on aime le cardon , c’est un légume connu des belges 🙂

    • Anne a écrit le 30 décembre 2018

      Avec plaisir Nadezda. A bientôt

  • Méryem a écrit le 29 décembre 2018

    on en entend beaucoup parler en ce moment mais en Ile de France je n’en ai jamais trouvé ! tant pis …il faudra aller à lyon !
    Bonne fin d’année Anne !

    • Anne a écrit le 30 décembre 2018

      Coucou Méryem. Tu en as chez Grand Frais si jamais tu en as un vers chez toi

      • Claudine a écrit le 14 janvier 2019

        Je suis également une région parisienne, j’en ai pas trouvé chez Grand Frais mais j’ai pu en commander chez mon primeur.

  • Ju a écrit le 29 décembre 2018

    Bonjour! Mais où en avez vous trouvé? J’habite bordeaux et j’avoue que les gratins de cardons me manquent terriblement!
    C’est doux, tendre, parfumé j’adoooooore ça!!!

    • Anne a écrit le 30 décembre 2018

      Chez Grand Frais, je confirme 🙂 Sinon j’en vois de temps en temps au marché à St Michel le samedi matin.

      • Ju a écrit le 30 décembre 2018

        Un grand merci pour la réponse! Je vais aller en chercher très vite du coup!
        Super génial vous m’avez fait super plaisir avec votre recette, je vais retrouver les saveurs de mon enfance 🤗🤗🤗😍😘

  • Sethia a écrit le 30 décembre 2018

    Je n’avais jamais pensé à les préparer en gratin 😀 Ma mère qui est d’origine marocaine, prépare les cardons en tajine. Super bon ! On se battait systématiquement pour la partie intérieure qui est super fondante. Il faudra absolument que je teste en gratin ! Merci !!

    • Anne a écrit le 30 décembre 2018

      Ah oui c’est le meilleur 🙂 Moi je tenterai en tajine

  • Annie du Lub a écrit le 30 décembre 2018

    Chez moi en Provence, les cardons sont au menu du  » gros souper « , le repas maigre de la veille de Noel. On en trouve dans presque tout les jardins.
    N’oubliez pas de mettre des gants pour les trier ça vous évitera d’avoir les mains toutes noires.
    Bonne fête de fin d’année

  • NADIA a écrit le 30 décembre 2018

    Chez moi au Maghreb (particulièrement en Algérie, région de la Kabylie), les cardons se cuisine en sauce, viandes (à votre convenance) pois-chiches, carottes, sauce tomates,, pour accompagner le couscous,

    • Anne a écrit le 30 décembre 2018

      Ca doit être topissime. Tu les mets déjà cuits ou ils cuisent avec les autres légumes du couscous ?

      • Barbara a écrit le 30 décembre 2018

        oui j’en ai vu souvent le couscous aussi et ici aussi en légumes c’est « courant »

  • Berthier a écrit le 30 décembre 2018

    Pour les personnes qui habitent Bordeaux …… on trouve des cardons chez Grand Frais !!

    • Anne a écrit le 30 décembre 2018

      Oui 🙂 tout à fait. C’est d’ailleurs là aussi où on les a achetés en Auvergne 🙂

  • Marie-Jo a écrit le 30 décembre 2018

    A Lyon en trouve partout sur les marchés, surtout chez les producteurs qui viennent direct des monts du Lyonnais , 2,80€ le kg nettement moins cher qu’en bocaux et ils sont sans piquants,on en mange tout l’hiver

    • Anne a écrit le 30 décembre 2018

      Ici ils étaient à 1,5 le Kg 🙂 J’ai trouvé cela vraiment pas cher . 🙂

      • Marie Tournier a écrit le 30 décembre 2018

        c’est clair, 1,50€ c’est donné voire douteux comme prix ! j’en achète tous les hivers depuis des années sur mon petit marché jamais trouvé à ce prix là, mainteant il faut voir d’ou ils viennent et comment ils sont cultivés ! il faut savoir que non seulement le cardon ne craint pas le gel, mais il l’aime et plus il fait froid meilleur ils sont

        • Anne a écrit le 31 décembre 2018

          Chez grand Frais 😉

  • emie0407 a écrit le 30 décembre 2018

    Je suis de Valence dans la drome et c’est aussi un plat typique de fin d’année dans la famille.
    Chez nous ont le nettoie et on le laisse trempez toute la nuit dans une bassine avec 2/3 de lait froid pour 1/3 eau. Le lendemain je le fait cuire 1h à la cocotte minute. Lorsqu’il est encore tiède je met une première couche de cardon dans un plat à gratin puis je le sale et le poivre je met un peut de crème liquide par dessus et je continue jusqu’à ne plus avoir de cardon. Je termine le gratin avec de chapelure. Je le fais cuire environ 30min au four à 180C° pour que la crème imbibe le cardon.
    Voilà une recette simple.

    • Anne a écrit le 31 décembre 2018

      Merci beaucoup Emie. Bonnes fêtes

  • francoise a écrit le 30 décembre 2018

    Moi qui suis lyonnaise , je suis bien naturellement une adepte du cardon , c’est un légume au gout très fin qui n’est pas sans rappeler le gout de l’ artichaut ;je l’ai comme chaque année cuisiné à Noel suivant la recette de Paul Bocuse .
    Faire cuire les cardons à l’eau légèrement citronnée s’ils sont frais ( mais il existe de très bons bocaux bien qu’un peu onéreux) , faire cuire des os à moelle dans de l’eau , récupérer cette eau de cuisson comme base pour faire une béchamel.
    Mettre dans un plat à gratin les cardons et la sauce béchamelle sans oublier de rajouter quelques morceaux de moelle cuite et un peu de chapelure sur le dessus pour finir l’assaisonnement .
    Ainsi c’est un plat très raffiné !!!

    Bon appetit .
    Françoise .Bonne année à tous.

    • Marie Tournier a écrit le 30 décembre 2018

      En fait ce n’est pas vraiment une « béchamel » juste un roux épaissi à l’eau de cuisson. Et je mets l’os à moelle cuire avec les cardons dans un blanc , ça les rend plus tendres et àa enlève l’amertume

    • Anne a écrit le 31 décembre 2018

      Merci Françoise 🙂 Bonnes fêtes

  • myriam a écrit le 30 décembre 2018

    Merci Anne

    Mais chez moi, je n’ai pas de grand frais ni d’épicerie orientale.
    Je regarderai mieux en bocaux mais jusque à présent, je n’en ai jamais vu.
    Bonne soirée

    • Barbara a écrit le 31 décembre 2018

      @idem mais j’en ai vus au supermarché en effet bocaux et boites

    • Anne a écrit le 31 décembre 2018

      Ca marche 🙂

  • Penel a écrit le 30 décembre 2018

    Bonsoir dans la Drôme c’est un plat typique des fêtes de fin d’année.
    Je les achète en bocaux car le tri est un gros travail si vous êtes nombreux à table. Je vous passe la couleur de vos doigts après le tri!.
    Je les prépare avec un roux. C’est tellement bon.
    Bonne soirée et bonne fête de fin d’année.
    Céline

    • Anne a écrit le 31 décembre 2018

      Merci et bonnes fêtes

  • Chris. a écrit le 1 janvier 2019

    On trouve aussi les cardons en bocaux dans les magasins La Vie Claire ou sur le site Greenweez entre autres… … …
    Bonnes fêtes à tous !!!

  • Marie-Françoise a écrit le 4 janvier 2019

    Bonjour,
    Je suis savoyarde et depuis ma plus tendre enfance, le gratin de cardons est le plat incontournable du jour de Noël.
    Le meilleur (oups ! qu’est-ce que je dis là !) est le cardon épineux argenté de Plainpalais du canton de Genève (AOP), une variété très piquante mais délicieuse. Il existe en gros bocaux sous la dénomination « cardon argenté genevois » et c’est un excellent produit.
    Bonne année à tous et toutes

    • Anne a écrit le 4 janvier 2019

      Merci beaucoup pour ces infos Marie Françoise 🙂

  • CédeGre a écrit le 8 janvier 2019

    Savoyarde d’origine, ma maman fait souvent ce gratin pour les fêtes……. en revanche, elle épluche toujours ses cardons, je ne l’ai jamais vu acheté de bocaux !!! ( trop insipides à son goût )

    à Lyon, ils font ce gratin avec un peu de moelle ( je ne suis pas très fan )

    meilleurs vœux à vous et mille mercis pour toutes ces délicieuses recettes

    • Anne a écrit le 9 janvier 2019

      Merci et meilleurs voeux

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 600
followers
Pinterest
436 200
followers
Instagram
41 500
followers
Fermer