Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Crème aigre maison

Lituanie Sauces Voyages

Crème aigre ©Sea Wave shutterstock

Crème aigre ©Sea Wave shutterstock

La crème aigre, crème sure (sour cream en anglais) est une crème fermentée. On l’utilise comme condiment par exemple mélangée avec de la ciboulette pour accompagner des pommes de terre au four, pour tremper des légumes, pour tartiner sur des blinis avant d’y mettre du saumon fumé etc. Elle est utilisée dans la cuisine nord américaine ou du nord de l’Europe.  En Lituanie où j’étais dernièrement, on la trouve quasiment partout.

Pomme de terre au four et crème aigre ©manulito shutterstock

Pomme de terre au four et crème aigre ©manulito shutterstock

Chaque fois que j’en vois dans une recette je ne sais pas trop quoi utiliser. A ma connaissance on ne trouve pas vraiment de crème aigre en France.  Mon astuce est de faire une sorte d’équivalent maison.

Comment faire de la crème façon aigre maison

Il faut :

  • 200 ml de crème fleurette entière
  • 1 citron jaune
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre

Pressez le jus d’un demi citron (environ 30 ml de jus). Mélangez à la crème fleurette. La préparation épaissit. Il ne vous reste plus qu’à saler et poivrer. C’est prêt. Ce n’est pas de la crème aigre mais cela y ressemble. On va dire que c’est le Canada Dry de la crème aigre  :).

Mise à jour : j’ajoute une photo de l’emballage de la crème aigre que l’on peut trouver dans l’épicerie russe signalée dans les commentaires. Merci Jacky pour la photo <3.

Crème aigre vendue à Paris

Crème aigre vendue à Paris

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les avis
  • Nathalie a écrit le 12 novembre 2018
    5

    Je fais exactement comme toi, et j’aime bien la servir avec du saumon fumé, dans ce cas je rajoute de l’aneth.
    Je n’ai jamais trouvé l’originale en France, dommage.

    • Anne a écrit le 12 novembre 2018

      Pareil. L’aneth, top

      • Barbara a écrit le 13 novembre 2018

        pareil!

      • Yves a écrit le 8 décembre 2019

        On en trouve dans les magasins de produits polonais !

        • Anne a écrit le 9 décembre 2019

          Bonjour Yves. Je n’en ai pas vers chez moi. je n’en ai jamais vu en tout cas.

  • LIGNEAU a écrit le 12 novembre 2018
    5

    Je le fais moi aussi, mais je la fouette et y rajoute de l’échalote émincée . Avec du saumon fumé c’est excellent .

    • Anne a écrit le 12 novembre 2018

      Bonne idée de l’aromatiser 🙂

      • Jeannine a écrit le 13 novembre 2018

        Pareil mais avec de la ciboulette top avec pommes de terre

  • myriam a écrit le 13 novembre 2018
    5

    Bonjour Anne

    Je fais la même crème .
    Nous on aime bien avec du céleri rave.
    Cela change un peu.
    C’est d’ailleurs ma recette de ce soir avec du magret.
    Bises , bonne journée

  • Sam a écrit le 18 octobre 2019
    4

    Avec un peu de ciboulette dans la crème pour plus de saveurs.

    • Anne a écrit le 19 octobre 2019

      Oui 🙂 bonne idée

Les commentaires
  • ManueB a écrit le 12 novembre 2018

    super car je ne sais pas où en trouver….. en fait jamais vu ici….

    merci !

    manue 🙂

    • Pascale a écrit le 12 novembre 2018

      Tout comme toi Manue !

      • Anne a écrit le 12 novembre 2018

        pareil que vous les filles

  • Christiane a écrit le 12 novembre 2018

    Bonne idée, car c’est vrai on est toujours désemparé quand on doit l’utiliser dans une recette ! Faut -Il la fouetter ou non?

    • Anne a écrit le 12 novembre 2018

      Tu peux la fouetter un peu. Moi je fais juste avec la fourchette 🙂

  • Jacky Bidon a écrit le 12 novembre 2018

    La crème aigre se nomme tejföl en hongrois elle entre dans la composition de presque toutes les recettes hongroises (soupes chaudes ou froides, pâtisseries). Ce produit n’est pas référencé en France dans les grandes surfaces. On la trouve à Paris sous son appellation russe de сметана smétana, ou allemande saure sahne, dans les épiceries d’Europe centrale, polonaises ou russes.
    La smétana vendue en Ile-de-France (via Rungis ?) est un produit made in Germany, à 30 % de MG
    En vente, entre autre :
    Epicerie Caucase
    87, av du Dr Arnold Netter, 75012 Paris, M° Porte de Vincennes
    http://caucase.pagesperso-orange.fr/gastronom.html
    A Pau, une épicerie allemande m’a dit recevoir prochainement ce produit (?). Je crains que ce soit encore une promesse de gascon…!

    • Anne a écrit le 12 novembre 2018

      MErci beaucoup Jacky pour toutes ces informations. J’ai rajouté ta photo dans l’article 🙂

  • cathy a écrit le 12 novembre 2018

    J ai vu une épicerie russe à Aix les Bains, je vais leurs demander.

  • Schmit a écrit le 13 novembre 2018

    Bonjour Anne,
    Étant une fidèle depuis longtemps,je déplore d’être assaillie de publicités avant de pouvoir accéder à vos recettes .
    Quand je viens sur votre site c’est pour découvrir vos recettes ,vos informations toujours pertinentes,vos découvertes ………quand je veux acheter une voiture ,je ne pense pas à vous!

    Merci cependant pour votre travail et vos partages ,en espérant ne pas être traitée en « cliente probable «  de publicités non désirées.

    Bien cordialement

    Cluadine

    • Anne a écrit le 13 novembre 2018

      Je suis sidérée Claudine. IL y a 2 publicités sur Papilles et Pupilles une sous les articles et une vidéo dans le corps. Aucune pop up, je fais très attention à cela. Tout est silencieux, j’y prête aussi beaucoup d’attention alors que plus c’est intrusif et plus c’est rémunérateur…. Je dis cela je dis rien…. Alors harcelée, il ne faut peut être pas pousser …. N’oubliez pas non plus que tout cela vous est proposé gratuitement. Les bras m’en tombent.

      • pattounette a écrit le 13 novembre 2018

        Oui Anne a raison il n’y a pas de pub sur son site !!
        Je pense plutot que c’est votre ordinateur qui doit etre envahi de spams !!
        Faites un bon nettoyage avec ccleaner , ça ira mieux !

      • Régis a écrit le 15 novembre 2018

        ne vous en faîtes donc pas Anne! on vous appelera désormais Victoire et n’oubliez pas qu’il vous reste des ailes!

  • Dorte a écrit le 13 novembre 2018

    ¨Bon jour. Je suis danoise, je habite a Copenhague mais j´ai une maison secondaire a Dordogne.
    J´aime la cuisine francaise , mais la cuisine nordique – c´est necessecaire pour vous de deguster. Visitez Copenhague !!!!

    • Anne a écrit le 13 novembre 2018

      J’aimerais beaucoup. Je ne connais pas du tout 🙂

  • Bénédicte a écrit le 14 novembre 2018

    Merci de cette recette. Moi mon problème est relatif aux différentes appellations des crèmes commercialisées… Alors de la crème fleurette c’est quoi? Pour moi c’est celle que j’utilise pour faire de la crème fouettée, mais j’avoue ne pas être certaine. Ou est-ce de la crème crue comme celle que j’achète à mon fermier? Mystère.

  • Bertie a écrit le 14 novembre 2018

    On est d’accord, il faut toujours une sotte de service. Cette fois c’est moi. La crème fleurette c’est quoi exactement? J’avoue que je me perds dans les appellations. J’achète ma crème crue sur le marché ou alors de la liquide, pour la fouetter, en grande brique et qui s’appelle « fleurette ». Mais je n’imagine pas qu’elle épaississe avec du citron…

    • Anne a écrit le 14 novembre 2018

      Coucou Bertie, je viens de mettre le lien juste au dessus (commentaire précédent 😉 ) .

  • La cocinera loca a écrit le 14 novembre 2018

    Bonsoir Anne,
    On trouve de la crème aigre à Paris dans certains Marks & Spencer (pas tous) et à la Grande épicerie du Bon Marché.
    Après avoir longtemps pratiqué la version « au citron », je trouve que le plus proche finalement, c’est de mélanger de la crème fraîche avec du petit-lait récupéré dans le fromage blanc en faisselle.

    • Anne a écrit le 14 novembre 2018

      Merci beaucoup pour l’info et l’astuce

    • No a écrit le 13 mai 2020

      Hola Cocinera Loca,
      Dans quelles proportions mélanges-tu ton petit lait et ta crème fraîche ? J’ai justement ces 2 ingrédients et une recette à tester, mais comme je n’ai pas mangé de crème aigre depuis des lustres, je ne me souviens même plus du goût qu’elle est censée avoir … Merci 🙂

  • Susanne a écrit le 9 septembre 2019

    Comme je cherche à faire un plat autrichien pour lequel la crème aigre est indispensable (Krautfleckerln), je suis allée me renseigner sur des sites allemands. Apparemment, il faut ensemencer de la crème fraîche avec des bactéries ad hoc. Beauté du monde des épiceries bio ! Je vous mets la référence Amazon.de :

    https://www.amazon.de/Sauerrahm-Starterkultur-originalen-hausgemachten-Milchprodukt/dp/B015OJMN2Y

    • Anne a écrit le 10 septembre 2019

      Merci pour l’info et le lien

  • Colette a écrit le 26 avril 2020

    Bien malgré moi, j’ai transformé ma crème en crème aigre ! En effet, ayant commande de la crème fleurette en bidon UHT donc à conserver hors du froid, j’ai été livrée de crème fraîche en petite bouteille comme l’UHT mais fraîche ! Au bout de 15 jours de stockage dans mon garage, je me suis aperçu que les flacons avaient gonflé et que j’avais fait l’erreur de croire que cette crème pouvait se conserver hors du frigo… j’ai ouvert et je n’ai pas eu le cœur de la jeter. Je l’ai utiliser pour réaliser ma crème mélanger à du sucre et deux œufs que j’ai versé sur ma tarte à la rhubarbe et c’est excellent.

    • Anne a écrit le 26 avril 2020

      Oops. 🙂 Frais c’est toujours plus intéressant d’un point de vue nutritionnel qu’UHT 😉
      Bon dimanche

  • isle17 a écrit le 29 juin 2020

    pour la crème aigre, nous pourrions motiver les super marchés allemands implantés en France de proposer cette crème( sauer sahne) sur leurs gondoles .

    lidl, aldi, …

    • Anne a écrit le 29 juin 2020

      🙂

    • charline a écrit le 22 novembre 2022

      Dans ma recette de courge salée il fallait mettre de la crème acide, à mon avis c’est de la crème aigre

      • Anne a écrit le 23 novembre 2022

        BOnjour Charline

        Je n’ai jamais vu de crème acide.

  • Mielpommebdx a écrit le 26 novembre 2020

    Quelle bonne idée !
    Vu leurs implantations, ça pourrait démocratiser le produit en effet ! Le lait kefir et consort ne font pas illusion. Pour ma part je met 1 cs de vinaigre blanc dans 250 ml de crème semi epaisse, je laisse 24h à température ambiante dans un contenant couvert d’un sopalin et ensuite au frais jusqu’à utilisation pour la recette. Je me base sur la recette de Gemma Stafford sur son site bigger bolder baker (en anglais)

    • Anne a écrit le 26 novembre 2020

      Merci pour l’info

      • Mielpommebdx a écrit le 27 novembre 2020

        Avec plaisir 😊

  • Annie a écrit le 18 juillet 2021

    à propos de l’accord crème aigre/saumon fumé ou gravedlax:
    sel, poivre et aneth bien sûr mais goûtez aussi la version incluant du raifort râpé frais ou en conserve!

  • Doyon René Petitdoit a écrit le 28 août 2021

    Bonjour à tous moi j’y ajoute un filet de vinaigre et je laisse vieillir quelques jours et ensuite je fais une tarte à la crème acide salé ( comme on dit dans je jura du tothé ) sur de la pâte levé au lait, c’est spécial mais c’est très très bon René

  • Léa F. a écrit le 23 octobre 2021

    Bonjour, la crème aigre (ru. сметана) s’obtient en laissant fermenter 48 heures à température ambiante de la crème entière CRUE (cela ne fonctionnera pas avec de la crème pasteurisée, elle va tourner mais pas fermenter). C’est tout. 🙂

  • Etienne a écrit le 1 novembre 2021

    Bonjour, je n’ai pas encore essayé de faire ma crème aigre, j’ai cependant cherché si l’on pouvait en trouver et je suis tombé sur un produit de la marque Doritos. J’ai donc un peu cherché et sur un site, il y avait plusieurs photos du bocal dont une qui listait les ingrédients.
    C’est toujours intéressant de connaître les ingrédients. Je n’ai pas été déçu, dans l’ordre :
    Eau, huile de colza, crème acidulée (9%), amidon … (sirop de glucose), crème fraîche épaisse (2,9%), poudre de petit-lait, lait entier en poudre, …, oignons, vinaigre de vin blanc, ciboulette, poudre de jaune d’oeuf, sel, purée d’ail, …
    Les points de suspension correspondent à des zones que je n’ai pas pu lire.
    Tout ça pour dire qu’on ne peut qu’être impressionné par l’esprit « créatif » des industriels de l’agro-alimentaire pour vendre de l’eau (premier ingrédient dans la liste.
    Une question quand même, la crème épaisse est un peu acide, la crème liquide est douce. La recette aura pour résultat une crème plus acide que la crème épaisse ?
    Bonne journée

    • Anne a écrit le 1 novembre 2021

      Bonjour Etienne

      Toujours prendre la liste la plus courte d’ingrédients. En général la composition des crèmes fraîches épaisses est plus clean que celle des crèmes liquides. Il faut faire des tests pour voir les goûts, les parfums qui vous plaisent le plus.

      • Etienne a écrit le 1 novembre 2021

        Bonjour Anne,
        Quand j’ai évoqué la crème de chez Doritos et que j’ai listé les ingrédients, c’était pour montrer les excès de l’agro-alimentaire. En voyant le liste des ingrédients, il était bien sûr hors de question pour moi d’acheter un tel produit. Il n’y a pas très longtemps, j’avais regardé un reportage sur la fabrication des « cordons bleus » industriels. Ca fait peur, mais il est certain que pour avoir un produit répétitif, calibré et fabriqué par des machines, il n’est pas question de prendre une escalope de veau, du jambon cru et du comté ou de l’emmental.
        Mais revenons à nos moutons, j’ai donc fait ma sour cream ce matin. Elle est bonne, plus acide que la crème épaisse et n’a pas le goût de la crème épaisse. La sour cream ira bien avec le vollkornbrot et les harengs. Pour les épinards et le sauté de veau, je reste à la crème épaisse.

        • Anne a écrit le 1 novembre 2021

          Oui, je me doute bien 🙂 merci pour le retour. Bonne journée

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2022)

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas













Par type de plats












Par événements










Par régime alimentaire




Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
262 000
followers
Pinterest
561 300
followers
Instagram
81 300
followers
Fermer