Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Baragane, le poireau des vignes

Photothèque Fruits et Légumes Produits et Ingrédients

Baraganes (c) Les fées du chêne

Baraganes (c) LesFeesDuChêne

Voici ce que dit Ségolène Lefèvre concernant ce petit poireau des vignes :

« Baragane ou barragane, en bordelais on ne s’accorde pas sur la manière de l’orthographier. Certains même y ajoutent un deuxième «n» et parlent de barragnane. Dans tous les cas, c’est la même plante succulente que nous offrent les vignes, si nombreuses autour de nous. Lorsque reviennent les beaux jours, une petite promenade dans les vignes s’impose. Au lever du jour, quand la douce lumière rasante des premiers rayons du soleil éclaire le sol, on peut observer des silhouettes chaussées de bottes qui arpentent les rangs de vignes, scrutant attentivement le sol. Puis se baissent un moment et repartent un peu plus loin.

Que cherchent-ils donc tête baissée ? Quel trésor sont-elles en train d’extraire du sol ?

Des petites tiges vertes qui coiffent une tige blanche. Vous tirez légèrement dessus et, surgit un bulbe rond et ses minuscules grelots qui lui font une escorte. Quand leurs paniers sont pleins, les silhouettes s’éloignent.

Qu’ont-ils ramassé ?

La baragane, si succulente en vinaigrette ou mêlée à des œufs brouillés.

Délicieuses friandises de fin d’hiver, les baraganes ou poireaux sauvages, arrivent en même temps que la lamproie qu’ils accompagnent si bien. La baragane aime les terres sauvages, les sols meubles et argileux. C’est pour cette raison qu’en bordelais, sa terre d’élection fut les rangs de vigne au pied des ceps. Il est d’ailleurs appelé «allium ampeloprasum», le poireau des vignes. Mais certains potagers délaissés lui conviennent et il abandonne de plus en plus les terres damées des vignes trop traitées au profit des terres cultivées biologiquement.

Cette baragane est un bulbe bien de chez nous qui n’a jamais pu s’adapter dans les terres orientales qu’il a laissées à sa cousine la cébette. Les Egyptiens, mangeurs d’oignons, l’appréciaient à sa juste valeur, Hippocrate le conseillait pour soigner certaines affections respiratoires et l’on peut très raisonnablement penser que Néron, si soucieux de la pureté de sa voix à défaut de celle de son âme, le consommait régulièrement. Si certaines variétés d’Allium ont été améliorées et ont donné les gros poireaux que nous consommons toute l’année, la baragane est restée rustique, gardant fidèlement les caractéristiques de ses ancêtres.

Et fidèlement comme nos aïeux, nous célébrons la fin de l’hiver, l’arrivée des beaux jours et le retour en force du soleil par un rite quasi païen de la célébration de la baragane. »

Enjoy !

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • gillous a écrit le 14 décembre 2016

    bravo pour le petit poireau que je vient de découvrir et que je vais enfin pouvoir déguster
    dans l’Aveyron il y en a beaucoup mais je n’était pas sur??
    merci pour tes recettes et ton blogue

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 000
followers
Pinterest
415 100
followers
Instagram
34 500
followers
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer