Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Morbier

Photothèque Fromages Produits et Ingrédients

Morbier

Morbier

Ce fromage au lait cru de vache, le Morbier est membre de la famille des pâtes pressées non cuites. Il bénéficie d’une AOC depuis 2000 et d’une AOP depuis 2002.

L’appellation s’appuie sur un cahier des charges. L’aire de production du Morbier comprend le département du Doubs, celui du Jura, sauf le canton de Chemin, et quelques villages limitrophes dans la Saône et Loire et l’Ain (massif jurassien). Le lait qui sert à sa fabrication est exclusivement issu des races locales Montbéliarde et Simmental Française. L’alimentation de base des vaches est constituée d’herbe pâturée et de foin, à l’exclusion de tout produit fermentés.

Dans une ferme, la superficie herbagère doit être au minimum égale à 1 hectare par vache laitière. Les vaches sont traites deux fois par jour à heures régulières. Le transport du lait vers les fromageries et la fabrication sont assurés quotidiennement. Le Morbier est fabriqué exclusivement avec du lait mis en oeuvre à l’état cru. Le fromage est mis en cave pendant une période d’affinage minimum de 45 jours. Cette période d’affinage peut aller au-delà : 2, 3 ou 4 mois.

Son format est de 30 à 40 cm de diamètre, 5 à 8 cm de haut et son poids de 5 à 8 kg

Quel est le goût du Morbier ?

Ses arômes sont fruités avec des goûts de yaourt, vanillé lactée voire même caramel au lait. Il est parcouru en son centre par une raie noire horizontale, du charbon végétal, ce qui le rend très facilement reconnaissable. Il se consomme toute l’année en plateau.

Les caractéristiques : 

  • Oeil : Sa croûte est lisse, très fine, de teinte rose poudré à beige orangé, et légèrement humide. Sa pâte est traversée sur toute la tranche d’une fine ligne de cendres noires, le reste de la pâte est de couleur ivoire à jaune pâle et comporte quelques petits trous ronds.
  • Texture : Sous la croûte humide et légèrement collante, la texture de la pâte est souple et moelleuse, lisse et tendre en bouche.
  • Nez : Alors que sa croûte a une odeur typée et souffrée, sa pâte dévoile un parfum doux et franc à la fois lactique et végétal.
  • Goût : Les saveurs subtiles salées et acidulées s’accompagnent d’un léger goût de crème et de noisettes, ainsi que d’une texture tendre et ronde en bouche donnant de la douceur.

Mais d’où provient cette ligne cendrée qui semble couper le Morbier en 2 ?

Il faut remonter 2 siècles en arrière pour comprendre cette particularité. Dans les fermes isolées de Franche Comté, les agriculteurs préparaient un fromage en deux fois. Avec la traite du matin, ils confectionnaient un caillé qu’ils moulaient et qu’ils recouvraient d’une fine couche de cendres de bois pour le protéger. Le lendemain matin, ils ajoutaient le caillé issu de la deuxième traite.

Aujourd’hui, cette raie sombre, désormais tracée avec du charbon végétal, reste la signature de ce fromage à la pâte lisse et fondante, qui se prête heureusement à tous les jeux culinaires.

Morbier

Morbier

Que faire avec du Morbier ?

Voici quelques recettes utilisant du Morbier. Régalez-vous !

Que boire avec du Morbier ?

Un vin du Jura, rouge (Poulsard), ou blanc (Chardonnay ou Savagnin)

Le saviez-vous ?

Il faut 60 à 70 litres de lait pour fabriquer une meule de Morbier d’un poids moyen de 7 kg.
Environ 2 000 éleveurs de vaches de races locales (Montbéliarde et Simmental Française) répartis dans le Doubs, le Jura, quelques communes de Saône et- Loire et quelques communes de l’Ain, une cinquantaine de fabricants et une dizaine d’affineurs produisent aujourd’hui plus de 11 000 tonnes de Morbier par an.
La production de Morbier s’est largement accrue. (+260% en 20 ans)

Morbier

Morbier

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les commentaires
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
227 200
followers
Pinterest
546 800
followers
Instagram
64 800
followers
Close