Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Cuissot de chevreuil au four

Gibier Recettes de fêtes

Cuisse de chevreuil rôtie au four

Cuisse de chevreuil rôtie au four

C’était une pintade qui était prévue à la table de Noël l’année dernière jusqu’à ce qu’un voisin apporte un magnifique cuissot de chevreuil prêt à cuire. Changement de plan amis de l’internet mondial, pour le réveillon ce fût donc chevreuil.

Pour la cuisson la maîtresse de maison a opté pour une cuisson lente et je peux vous dire que c’était absolument succulent. Nous l’avons servi avec des marrons rôtis et des pommes au four.

Pour au moins 10 personnes :

  • 1 gigue de chevreuil
  • 4 cuillères à soupe d’huile
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de poivre
  • 1 cuillère à soupe d’herbes de Provence

Mettez la gigue de chevreuil dans la lèche frites de votre four.

Cuisse de chevreuil avant cuisson

Cuisse de chevreuil avant cuisson

Préchauffez le four à 250°C, chaleur tournante.

Dans un bol mélangez l’huile, le sel, le poivre et les herbes de Provence. Badigeonnez de cette préparation la gigue de chevreuil sur toutes ses faces.

Enfournez dans le four pour 5 minutes de cuisson. Tournez la gigue et faites cuire à nouveau 5 minutes. Elle doit être maintenant bien colorée.

Cuisse de chevreuil après coloration

Cuisse de chevreuil après coloration

Laissez refroidir le four (couvrez pendant ce temps là, couvrez la gigue d’un papier alu par exemple)

Une fois votre four descendu à 85°C, ré enfournez la gigue et laissez-la cuire, toujours à 85°C pendant 4 heures à 4h15.

Il ne vous reste plus qu’à laissez reposer la viande quelques instants avant de la découper et de la servir.

Sur la première photo, la tranche n’est plus rosée car j’ai pris la photo, le lendemain midi, après réchauffage. Elle était donc beaucoup plus cuite que l’intérieur.

Succulent !

Allez on en discute ?
Les avis
  • Cuissot de chevreuil au four a écrit le 22 janvier 2016
    4

    Cette recette, qui est la simplicité même à réaliser, a été une belle réussite pour mes invités autant que pour moi. J’ai découvert la cuisson lente. La chaire était fondante, d’un beau rosé et c’était en effet succulent. Merci. Jean-Paul

    • Anne a écrit le 22 janvier 2016

      Merci Jean Paul

      • taudon a écrit le 24 novembre 2016
        5

        Bonjour j ai fais votre recette mon mari a adoré merci et bravo

      • breton a écrit le 1 juin 2017
        5

        bonjour même chose que pour les amis, des gigots et épaules d’un chevreuil , en cuisson lente avec juste un peu de vin blanc et oignon en sauce, un peu de miel sel aux herbes poivre, mon papa chasseur a adoré, très bonne orientation , vraiment merci

    • camus a écrit le 31 janvier 2016

      bj j’ai des doutes sur la coloration au bout de 5 mn
      qu’en pensez vs

      • Anne a écrit le 31 janvier 2016

        J’ai un doute sur la pertinence de votre commentaire, qu’en pensez vous ? 😀

    • lamouche a écrit le 18 juin 2016

      J’ai rarement « gâché » un rôti de chevreuil mais celui-là !!!!
      C’est une catastrophe.
      Viande sans aucune tenue et le goût n’en parlons pas …

  • Béatrice a écrit le 22 mars 2016
    5

    J’ai essayé la recette en suivant bien la cuisson indiquée, c’est super bon, très moelleux, tendre et rosé au milieu, je voulais t’en faire profiter
    bisous

    • Anne a écrit le 22 mars 2016

      Merci Béatrice, je suis heureuse que cette recette vous ait plu

  • didier a écrit le 29 mars 2016
    4

    excellent

    Tout le monde à eu du mal à croire que c était du chevreuil tant qu il était tendre.
    A refaire et mème tenter avec d autres viandes

    un grand Merci

  • DONZE a écrit le 30 juin 2016
    1

    C’est un massacre, la viande est spongieuse et immangeable , le gigot a fini en hachis parmentier, il n’y a pas eu besoin de le hacher.Je fais régulièrement des gigots de chevreuil qui sont toujours excellent au four. j’ai voulu essayer cette recette qui paraissait intéressante, très grosse déception! RECETTE A NE PAS SUIVRE !!!

    • Anne a écrit le 30 juin 2016

      Comment peut on dire cela. C’est à tomber par terre tellement c’est bon. Je pense que vous avez raté une étape Claude.

    • Nicole a écrit le 25 janvier 2017

      Je suis d accord avec Donze.La viande semblait parfaite ,rosee mais tres molle ,texture tres desagrable.Elle a fini en tourte!

  • fred a écrit le 17 septembre 2016
    4

    Merci pour votre recette au top juste que pour moi 3 heures 30 on suffi en cuisson donc il fut juste surveiller ! Mais au top mes enfants de 18 ans 17 ans 14 ans on kifé lol

  • Roisin a écrit le 15 novembre 2016
    5

    Merci pour cette recette absolument délicieuse. C’est la première fois que je cuisinais un gigot de chevreuil et tout le monde s’est régalé. Je l’ai servi avec une sauce grand veneur.
    La cuisson lente une découverte, à refaire…

    • Anne a écrit le 15 novembre 2016

      Je suis ravie que la recette vous ait plu 🙂

  • GOUBERT a écrit le 25 décembre 2016
    5

    Merci bcp pour cette recette qui a fait des heureux.
    Un DELICE…………moelleuse à souhait .
    il faut absolument respecter toutes les étapes afin qu’elle soit parfaite!
    MERCI

    • Anne a écrit le 25 décembre 2016

      Merci de ton retour 🙂

  • Jean Hugues Laurent a écrit le 25 décembre 2016
    5

    Un régal !!! Et quel plaisir d’entendre les commentaires des convives pendant et après la dégustation !!! Quelques conseils toutefois, notamment si vous n’avez pas de four à chaleur tournante, ce qui est mon cas. En début de pré cuisson, préférez 10 mn de chaque côté plutôt que 5, et 110 degrés plutôt que 85 pour la cuisson elle même. 4 heures sont nécessaires en pensant d’arroser avec le jus régulièrement. J’ai aussi rajouté 3 échalotes tranchées en rondelles, 6 pions d’ail écrasés et 2 verres de sauvignon pour agrémenter le cuissot. Servi avec une sauce aux airelles et des tagliatelles… Bon appétit et merci à l’initiateur de cette magnifique recette !

    • Anne a écrit le 25 décembre 2016

      Merci, j’en suis ravie 🙂

  • Sylvie Thomas a écrit le 25 décembre 2016
    5

    Bonjour,

    Excellente recette confectionnée pour Noël. Pour rotir la viande j’ai laissé la viande à 250° 10 mn par face.
    J’ai servi le cuissot et l’épaule de chevreuil avec des légumes givrés Picard et un gratin de pomme de terre cuisiné avec une appareil à quiche.

    Tous mes invités ont adoré. Je vous en remercie.

  • chevreuil basse température a écrit le 25 décembre 2016
    5

    Une tuerie!!!!!
    2 gigues parfaitement cuites. 4h15 de cuisson
    65 degrés à Coeur
    Un bonjour de Belgique 😃

    • Anne a écrit le 26 décembre 2016

      Bonjour
      Je suis ravie que vous ayez apprécié la recette 🙂 Bonnes fêtes

  • Isabelle a écrit le 29 décembre 2016
    5

    J’ai suivi la recette et je l’ai servi avec une sauce aux airelles. C’était délicieux et fondant. Merci pour cette recette. Les 15 invités étaient ravis ! Et je précise que le goût du gibier est moins prononcé qu’en sauce (ce n’est que mon avis!).

    • Anne a écrit le 30 décembre 2016

      Merci ISabelle de votre retour 🙂

  • Isabelle a écrit le 29 décembre 2016

    J’ai suivi la recette, c’était excellent! Le goût du gibier n’est pas prononcé et la viande fondante. Je l’ai servi avec une sauce aux airelles. Les 15 invités étaient ravis ! Merci encore pour la recette.

  • Laura a écrit le 30 décembre 2016
    5

    Bonjour, J’avais déjà testé votre recette l’an dernier et nous nous étions régalés. Elle sera donc à nouveau au menu pour notre repas du réveillon ! Par chance notre boucher propose de beaux gigots de chevreuil durant les fêtes !
    Il faut en effet bien suivre chaque étape (ce n’est pas compliqué), et c’est un régal !
    Belles fêtes !!!

  • cosson a écrit le 31 décembre 2016
    4

    je suis en train de cuisiner ce cuisseau de chevreuil ça sent très bon ,j ai rajouté de la myrtille cela me semble une bonne idée déjà deux heures de cuisson …

    • Anne a écrit le 1 janvier 2017

      Merci, je suis ravie que vous ait plu

  • Elodie a écrit le 28 janvier 2017
    5

    Un seul mot : EXCELLENT !!! merci beaucoup ! vous nous avez réconcilié avec la cuisson au four !

  • Claire a écrit le 5 février 2017

    c’était la 1ère fois que je cuisinais du cuissot de chevreuil, j’ai suivi votre recette et ai besoin de quelques précisions svp : mon cuissot pesait 2.5kg, je l’ai enduit en suivant votre conseil puis l’ai enfourné 4h30 après y avoir mis tout de même 2 verres d’eau car j’avais peur qu’il n’accroche.
    A la découpe, l’intérieur est sanguinolent. La partie cuite comporte des morceaux un peu spongieux qui font penser à la texture du foie. D’où mes questions : cette texture est-elle propre au chevreuil ? Ai-je eu tort de mettre de l’eau ? pourquoi sanguinolent ? Merci d’avance pour votre aide !

    • Anne a écrit le 7 février 2017

      Sanguinolent parce qu’il n’était certainement pas assez cuit. Il faut vérifier avec la température à coeur.

  • ATRY a écrit le 11 avril 2017
    4

    Bonsoir,
    Je prends connaissance de votre recette Anne et recevant enfants et petits enfants, ayant un mari chasseur, je vais donc tenter pour la première fois la cuisson lente… Cette recette me plait bien et je ne manquerai pas de vous tenir au courant du résultat. je pense présenter mes tranches de gigot avec une pomme cuite, une 1/2 poire demi-cuite et des girolles Merci à vous. Pseudo Makila

  • Isabelle Fr a écrit le 16 avril 2017
    5

    Excellent pour une 1ere expérience de cuisson de gibier! Même les réticents ont aimé (6à 50ans)!
    J’avais peur de rater la cuisson d’autant que ma viande n’était pas totalement décongelée.J’ai respecté la recette en ajoutant les astuces des commentaires :arrosage toutes les 1/2h, 2 verres de vin rouge,carottes,ail et échalotes. La viande était à point et tendre!Un régal ! Juste très vite froide car pas très chaude à la sortie du four! Mais sûr je referai cette recette!merci

    • Anne a écrit le 16 avril 2017

      Je suis ravie que la recette t’ait plu 🙂

  • wampas a écrit le 13 mai 2017
    5

    envie de tester demain mais… juste une question :
    – on cuisine bien dans une cocotte en fonte avec le couvercle ou sans ?

    réponse rapide souhaitée, merci !

    • Anne a écrit le 14 mai 2017

      On cuit comme il est indiqué dans la recette : « Mettez la gigue de chevreuil dans la lèche frites de votre four. » C’est aussi la photo d’illustration. On ne cuit pas dans une cocotte ou …. mais directement dans la lèche frite

  • Carine a écrit le 7 octobre 2017
    5

    Je viens de faire cette recette, oh mon dieu, quel régal, la viande fond littéralement dans la bouche
    Milles mercis

  • Feau a écrit le 25 décembre 2017
    5

    Cuissot de chevreuil cuisiné en ce jour de Noël.La viande était tendre et cuite comme souhaitée ,un peu rosée .
    J ´ai suivi la recette et c’était parfait .
    Merci pour vos conseils .

    • Anne a écrit le 26 décembre 2017

      Merci pour le retour

  • Agnes a écrit le 26 décembre 2017
    5

    Excellent

  • irisa a écrit le 1 janvier 2018
    1

    Bonjour Anne et bonne année aussi ! Nous sommes le 1er janvier 2018
    J’étais certaine de trouver la bonne recette ici, votre blog a été un des premiers que j’ai suivi avec d’autres pionnières comme Mercotte ou encore Clea
    J’ai fait ce cuissot de chevreuil selon la recette exactement, je suis d’accord avec certains commentaires qui ne l’ont pas aimée , la viande est certes tendre mais beaucoup trop et fait de la charpie sous la fourchette , comme autrefois les steacks passés à l’attendrisseur, mon mari a détesté, je trouve que le caractère du gibier n’est pas respecté , je dis cela pour les amateurs de chasse
    Bon, ce n’est pas votre faute !

    • Anne a écrit le 1 janvier 2018

      BOnjour Irisa,

      Alors on en a remangé à Noël et une toute petite partie était effectivement avec une consistance comme cela (ce que nous n’avions pas eu avant) et, nous avons remarqué que c’était la partie très proche de la balle qui avait touché l’animal. Je pense donc qu’au niveau de l’impact les chairs sont nécrosés. ou alors c’est lié au vieillissement de la chair avant consommation ? En tout cas chez nous c’était uniquement sur cette partie là et le reste était topissime. Je pense donc qu’il faut faire très attention à la chair nécrosée et à la maturation de la viande (trop maturée, cela n’est pas pour cette recette)

      • irisa a écrit le 2 janvier 2018

        Merci Anne, de répondre, pour le coup le cuissot était intact, offert par mon frère chasseur , il est resté 8 jours au congélateur, ce que nous faisons pour chaque pièce de gibier, afin de la débarrasser d’éventuels parasites, la viande de chasse partagée entre chasseurs, ne passe pas chez le vétérinaire comme, obligatoire, en boucherie
        Il a été décongelé ensuite tout tranquillement au frigo,comme je le fais toujours, et je n’avais pas eu problème auparavant avec une cuisson traditionnelle …… me voilà bien dépitée !

  • GUENA XAVIER a écrit le 16 janvier 2018
    1

    Bonjour, j’ai cuisiné cette recette et très grosse déception, j’avais un superbe gigot de chevreuil et il s’avère que j’en ai cuisiné plus d’un puisque je suis chasseur et après avoir exécuté cette recette, je me suis retrouvé avec une viande à peine cuite et une texture très mole, comme de la bouillie donc immangeable, mes invités n’en ont pas mangés et du coup, c’est mon chien qui l’a mangé bien que ça lui collait au dents. cette recette est à fortement déconseillée puisque j’ai perdu mon gigot et croyez moi, j’étais très déçu. inutile de mettre une note, cette recette est infâme.

  • Franck a écrit le 30 mars 2018
    5

    Bonjour, excellente recette, je fais pareil pour l’agneau, c’est succulent

  • JOUEN Yves a écrit le 26 décembre 2017
    5

    Super résultat
    La viande cuite à point et très tendre. Tout le monde a apprécié. Par contre la gigue n’a pas rendu beaucoup de jus.
    En final c’est à refaire
    J’ai laissé coloré au départ un peu plus de 20 mn
    Merci pour cette belle recette très simple

  • Anne a écrit le 26 décembre 2017

    Merci Yves 🙂

Les commentaires
  • Barbara a écrit le 11 décembre 2015

    o là là

    !!…..

    miam

  • LaCasa a écrit le 13 décembre 2015

    J’adore m’endormir en consultant de delicieuses recettes comme la tienne. Merci

  • ManueB a écrit le 13 décembre 2015

    j’en ai cuisiné il y a quelques noel déjà !!! super bon, en accompagnement j’avais mis des airelles !

    bon weekend Anne !

    manue 🙂

  • @nnie a écrit le 13 décembre 2015

    je me serais volontiers invitée chez toi !

  • Isabelle a écrit le 14 décembre 2015

    Ah ! voilà donc la recette chevreuil donc tu me parlais ! J’attends mon voisin de pied ferme maintenant, en plus c’est ultra simple et ça a l’air délicieux … 😉
    Merci !

  • Lea a écrit le 20 décembre 2015

    Bonjour,
    Je voudrais faire du chevreuil pour le repas du réveillon et j’aime beaucoup l’idée de la cuisson lente.
    Pensez vous qu’il serait possible de combiner ce type de cuisson avec un marinade miel-romarin sur le chevreuil ?
    Est ce que 4h de cuisson ne serait pas trop pour le miel ? Ne risque t’il pas de bruler ?
    Merci beaucoup pour la recette en tout cas, d’une façon où d’une autre le chevreuil finira dans nos assiettes cette année !

    • Anne a écrit le 20 décembre 2015

      A mon avis cela doit le faire. Mais je mettrai le miel après le rôtissage, juste pour la cuisson lente

      • Lea a écrit le 21 décembre 2015

        Merci !
        Je vais peut être tenter comme ça alors.
        Je reviendrai vous raconter ce que ça a donné

  • Dina a écrit le 6 avril 2016

    je viens de cuisiner,un gigot en cocotte au four 7 heures,avec plein d’herbes aromatiques,c’était délicieux et tendre.
    J’ai envie de faire le même procédé pour une gigue de chevreuil,mais uniquement 4 h
    est-ce une bonne idée? Qu’en pensez vous?

  • Charloriane a écrit le 2 mai 2016

    Bonjour,
    Est ce qu’il faut laisser le papier d’aluminium dans le four? Et est ce que vous arrosez la gigue avec son jus durant la cuisine?
    Je suis un peu néophyte, d’où la naïveté de mes questions.
    Merci d’avance

  • mamimijane a écrit le 13 mai 2016

    je fais souvent cuire du gibier et je n’ai jamais essayé la cuisson à basse température avec le gigot de chevreuil,
    je vous remercie pour l’idée,je vais essayer.
    bon week-end .

  • Dupas a écrit le 9 novembre 2016

    Bonjour Anne
    Super les conseil ( cuisso de chevreuil )
    pour la ligne tranw 28 E

  • Anne-Caroline a écrit le 17 novembre 2016

    Bonjour,
    J’ai envie d’essayer votre recette mais je voulais savoir combien pesait votre gigue. La mienne pèse 1k5 : est-ce que je mets le même temps de cuisson ?
    Merci d’avance pour votre réponse
    Bonne journée
    A-caroline

    • Anne a écrit le 17 novembre 2016

      Pour une cuisson basse température, ce qui compte ce n’est pas le poids mais la température à l’intérieur 🙂

  • Laurent a écrit le 20 novembre 2016

    Bonjour

    Vous souvenez vous du poids de la gigue ? Cela pourrait donner une proportion pour le temps de cuisson non ?

    • Anne a écrit le 21 novembre 2016

      Merci de lire les commentaires Laurent 😉 Celui par exemple juste au dessus du votre

  • Emilie a écrit le 4 décembre 2016

    Bonjour, je pense que je vais tenter cette recette pour Noel, faut il arroser la gigue pendant la cuisson ?

    • Anne a écrit le 4 décembre 2016

      Non, normalement pas besoin

  • Pash a écrit le 15 décembre 2016

    Bonjour ,
    Je vais tenter.
    Petite question: pas besoin de faire mariner la viande ?
    Merci
    Pash

    • Anne a écrit le 15 décembre 2016

      Bonjour

      Non, sinon ce serait marqué 😉

  • Gougeon Agnès a écrit le 21 décembre 2016

    Bonsoir
    Je pense cuisiner un cuissot de chevreuil pour Noël et votre recette me tente bien …pouvez-vous m’indiquer s’il faut laisser le papier alu pour la cuisson au four ?
    Merci d’avance et bonnes fêtes de fin d’année.
    Agnès

    • Anne a écrit le 22 décembre 2016

      BOnjour
      Non pas de papier alu pendant la cuisson.

  • Renée a écrit le 23 décembre 2016

    Bonjour. Pensezvous que cette recette peut être valable pour un cuissot de chevreuil de 3 kgs

    • Anne a écrit le 23 décembre 2016

      Je ne vois pas ce qui empêcherait 🙂

  • Blatteau a écrit le 29 décembre 2016

    Bonsoir

    Je dois faire un cuissot de chevreuil pour le 31/12 et je n’ai jamais fait ça! Très novice en cuisine votre recette à l’air pas trop compliquée. Par contre je voulais savoir si le goût prononcé du gibier est plus important avec cette technique par rapport à la viande marinée? Merci beaucoup

    • Anne a écrit le 29 décembre 2016

      Aucune idée, je n’ai jamais fait mariné. J’imagine que le goût de gibier dépend surtout de l’âge de la bête

      • Blatteau a écrit le 29 décembre 2016

        Merci pour votre réponse rapide! Le goût en cuisson basse température n’est pas trop fort?

        • Anne a écrit le 30 décembre 2016

          Moi je ne trouve pas

  • pat a écrit le 1 janvier 2017

    Bonjour Anne,

    je me retrouve avec Gigue offert par un ami chasseur, je me tente car votre site m’a vraiment donné envie de cuisiner, ma femme étonnée me laisse faire, je teste je vous redis si je suis rejeté à jamais de la cuisine ou si je suis condamner a cuisiner pour toujours (le gibier).
    Bon Ok je commence avec la belle maman et belle soeur comme convives au cas ou. LOL
    je suis a l’étape 2, je vous laisse!

    Du bonheur de voir que des personnes comme Anne offre de leur temps pour le plaisir et le bonheur des autres.

    Bonne année à tous a bientôt

    • Anne a écrit le 1 janvier 2017

      merci <3

    • Pat a écrit le 1 janvier 2017

      Bien ! je vous reviens de suite, a chaud,.
      Première chose, j’ai du mal a croire les messages qui mentionnent leur échec sur leur résultat.
      Deuxième chose, franchement trop bien, juste un détail j’ai forcé le four à chaleur tournante à 100°c contre 85 recommandé par Anne et 4hr 15 après les 10mm à 250°c et résultat un poil de trop mais néanmoins super tendre avec la petite sauce forestière du même site .
      Moralité,pour un novice comme moi, j’ai gagné les points avec belle maman (j’ai sauvé l’héritage) mais j’ai quand même la vaisselle a faire avec le droit de revenir en cuisine! ça s’est fait !
      Le hasard du Net ou la bonté d’une personne, a contribué à la convivialité de ce repas.
      Encore merci a Anne,

      Bonne fin de WE à tous.

      • Anne a écrit le 1 janvier 2017

        Super 🙂 Pour la vaisselle, je ne peux rien faire, désolée :)) Meilleurs voeux pour cette nouvelle année

  • ptrolmoumoune a écrit le 16 janvier 2017

    Bonjour. Tout ça à l’air super appétissant et j’ai envie de me lancer, par contre je n’ai pas de chaleur tournante dans mon four est-ce indispensable à votre avis ??
    Merci d’avance pour votre aide précieuse…

    • Anne a écrit le 16 janvier 2017

      Je ne pense pas, mais mon four perso ne fait que chaleur tournante. alors difficile de vous dire

    • ptrolmoumoune a écrit le 16 janvier 2017

      Merci pour votre réponse je pense tenter le coup. Avez vous une sauce à me suggérer pour le servir ?

      • Anne a écrit le 17 janvier 2017

        Tu trouveras sur le blog une sauce aux champignons. Regarde tout en haut de la page, la barre noire, c’est le moteur de recherches. N’hésite pas à l’utiliser

  • Yves JOUEN a écrit le 9 décembre 2017

    Bonjour
    Je me propose de cuisiner un gigue pour Noël et j’ai une question:
    Doit on cuire à couvert(papier alu?) ou découvert?
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Anne a écrit le 10 décembre 2017

      Découvert.

      • JOUEN Yves a écrit le 15 décembre 2017

        Merci
        Je vous tiendrai informée du résultat

  • Sylvian a écrit le 15 décembre 2017

    Bonsoir, quelle est d’après vous la température de cuisson à coeur du gigot de chevreuil ? est ce comme l’agneau 55-60°C ? ou bien plutôt 70°C ?
    Merci d’avance je compte bien essayer votre recette

  • faravel marie helene a écrit le 8 janvier 2018

    Est ce. Possible de faire cette recette avec du sanglier. Merci pour votre reponse

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
422 500
followers
Instagram
38 800
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer