P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Chou rave, tout ce que vous vouliez savoir sur le chou rave

Photothèque Fruits et Légumes Produits et Ingrédients

Et le chou rave ? Vous en pensez quoi du chou rave ? Un légume qui n’a même pas droit à l’appellation des légumes oubliés ! Enfin je ne crois pas.

Voilà à quoi cela ressemble :

Chou rave (c)Utroka0 CCO Pixabay

Chou rave (c)Utroka0 CCO Pixabay

Légume à la forme bulbeuse de la famille des crucifères, le chou-rave est davantage connu en Europe qu’en Amérique du Nord.

Il peut se consommer crurâpé, comme le navet ou le céleri-rave. La plupart du temps, on l’utilise cuit à la vapeur et accommodé en gratin, en purée, en accompagnement de viandes et poissons, volailles, en ragoûts sautés ; dans les soupes et potages. Sa saveur est très douce. Cru, il a je trouve, un délicieux petit goût de noisettes fraîches. On a tendance à cuisiner surtout le bulbe, mais les feuilles et les tiges sont également comestibles.

Il vaut mieux acheter des choux de petite taille. Ils sont un peu plus tendres que les grands, qui sont fibreux. Le tubercule doit être ferme et les feuilles de couleur vive. Le chou-rave se conserve trois jours au réfrigérateur.

Avant ou après cuisson, il faut le peler en prenant un peu d’épaisseur pour enlever la couche fibreuse qui se trouve sous la peau. S’il est tout à fait frais, juste sorti du jardin, cette opération n’est pas nécessaire et le chou rave est alors délicieux dans toutes ses parties. Les petits peuvent être cuits entiers. Les plus grands doivent être pelés, coupés en tranches ou en morceaux. Un temps de cuisson de 15 à 20 minutes suffit. Les feuilles, quant à elles, se préparent de la même façon que les épinards.

Pour le faire braiser, sauter, rôtir ou cuire au four, il vaut mieux le peler avant la cuisson.

Le chou-rave est délicieux cuit et arrosé de jus de citron et de beurre fondu. C’est une excellente source de vitamine C et de potassium.

Tout comme le topinambour, le rutabaga et le navet, il a subi, lors de la dernière guerre mondiale, les contrecoups d’une présence obligée dans l’alimentation de tous les jours, si bien que nombre de personnes refusent, encore aujourd’hui, de le consommer. Excepté au marché bio, je n’en vois jamais.

Chou rave (c) Pezibear CC0 Pixabay

Chou rave (c) Pezibear CC0 Pixabay

Pour l’instant je les ai consommés crus, en légumes dans le pot au feu (très bon) ou alors mélangés à d’autres légumes dans un potage. Excellent aussi. Un légume à découvrir ou à re découvrir !

Quelques recettes tentantes trouvées sur le net :

Bon appétit !

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • mamapasta a écrit le 19 février 2008

    introuvable par ici ; hélas pour moi,c’est vrai que c’est un bon légume

  • Babeth a écrit le 19 février 2008

    quel drole de chou. Merci Anne pour cette decouverte, je regarderai attentivement sur les etales du marche dimanche si j en trouve.Bises

  • Mercotte a écrit le 19 février 2008

    ici on en trouve plein mais jamais avec les feuilles, je veux goûter les feuilles !!!

  • La cuisine des 3 soe a écrit le 19 février 2008

    Ayant vécu un certain temps en Allemagne, on n’échappe pas au chou- rave. C’est l’équivalent de notre navet. Ciselées les petites feuilles fraiches du milieu sont délicieuses.J’ai même publié une recette. http://manjari.newexistence.com/?m=20080118

  • anne a écrit le 19 février 2008

    Alors sur ce coup ci je ne te suis pas parce que c’est le seul légume que je n’aime pas…

  • gabriella a écrit le 19 février 2008

    Je suis une fan de chou-rave, j’utiliseles feuilles dans les soupes-légumes.Le chou rave cru rapé est délicieux.il existe aussi une variété de chou raverouge, mais c’est le vert que je préfère.

  • Louloute a écrit le 19 février 2008

    Je ne connaissais ce légume que dans les aventures du concombre masqué.Cette version est tout de même plus alléchante et instructive!Merci pour cet article plein d’informations

  • Flo a écrit le 20 février 2008
  • Anne a écrit le 20 février 2008

    Merci à toutes. J’ai rajouté les liens.

  • auntie jo a écrit le 20 février 2008

    je crois bien que je n’en ai jamais mangé vois-tu! mais si j’en trouve au marché samedi, j’en prendrais, je suis bien curieuse!

  • Mercotte a écrit le 20 février 2008

    Ciel encore une nouvelle bannière arrête arrête tu me fais envie, j’aimerais tant pouvoir faire comme toi !!!

  • Nine a écrit le 20 février 2008

    Il est impressionnant ce chou rave. Là encore, tu m’apprends plein de choses ! Merci !

  • Clairechen a écrit le 20 février 2008

    Les Allemands sont des grands consommateurs de chou rave!! On en trouve à tous les coins de rue!

  • bolli a écrit le 21 février 2008

    je suis ravie que la France découvre enfin ce légume!!!!En Allemagne, il est à égalité avec le chou vert ou bien le chou fleur et on peut l’acheter partout…ici non.Peut-être ça changera?…! Grâce à ton billet?!

  • Lauwiah a écrit le 30 mars 2009

    Oh merci! J’en ai reçu un dans mon panier bio et je ne savais pas du tout qu’en faire… Je crois que je vais me laisser tenter par le chou rave en salade… J’en peux plus des choux cuits!

  • Anne a écrit le 30 mars 2009

    Je te comprends Lauwiah, moi c’est pareil !

  • Anonyme a écrit le 14 juin 2009

    Alsacienne ,je le cultive dans mon potager voici une recette:éplucher le chou rave, le couper en rondelles et le cuire.Fin de cuisson mettre le chou dans une sauce béchamel et l’accompagner de coquillettes

  • Anne a écrit le 14 juin 2009

    Merci pour cette recette 🙂

  • SD a écrit le 21 novembre 2009

    Ah! oui! je rejoins Anonyme! humm! accompagné d’un rôti!….je suis aussi alsacienne et je connais cette recette transmise de mère en fille. C’est super bon! vous avez la chance de pouvoir le cultiver car je trouve que ce n’est pas donné: 50 centimes pièce (grand frais) et parfois plus… Merci de rescussiter ce légume qui a bercé mon enfance.SC

  • Anne a écrit le 21 novembre 2009

    De rien 🙂 merci et bon weekend !

  • " Chou-rave - Papilles et Pupilles " Blog Archive a écrit le 15 janvier 2011

    […] recettes et d’autres informations ici : chou rave, tout ce que vous vouliez savoir Tags : choux /**/ Partager | […]

  • kasel a écrit le 24 mai 2013

    bonjour

    j’ai une recette avec le chou rave …….mais je ne trouve ce légume nulle part !!!

    • liliane a écrit le 5 mars 2014

      bs je l.ai aujd on le trouve au lidl en belgique le prix 0.69 piece

  • Anne a écrit le 25 mai 2013

    Bonjour @disqus_xS4CZhKvn4:disqus Vous le trouverez dans les épiceries bio assez facilement et sur les marchés. Mais pas en ce moment, ce n’est plus la saison

  • josy26 a écrit le 22 octobre 2013

    j’en ai acheté un .. je vais le cuisiner ce soir .merci pour les conseils . je pense le faire à la poele ..

    • Anne a écrit le 22 octobre 2013

      Avec plaisir 🙂

      • jeanneou a écrit le 30 octobre 2013

        En ce moment à Intermarché

  • Gracianne a écrit le 7 février 2014

    Bonjour, bien d’accord, le chou rave c’est un excellent légume, peu connu, moi je l’ai connu au marché bio comme le panais, le rutabaga et le topinambour.
    Pour en revenir au chou rave on le présente souvent blanc, alors que le rose ou violet est très sympa aussi.

    • mendiburu a écrit le 27 août 2015

      très bon légume, très léger cuit à la vapeur à chaud, arrosé d’une vinaigrette à l’échalotte.excellent.

      • Anne a écrit le 27 août 2015

        Merci pour ce conseil 🙂

  • Francois a écrit le 14 mars 2016

    On le trouve sur tous les marchés de Paris,maiss hélas ici ds le sud, c’est souvent difficile. Grand frais ne se trouve pas à chaque coin de rue. En salade, cuit vapeur, cuisiné au jus,braisé, ses feuilles en potage, c’est un super légume!

  • lolo a écrit le 21 juin 2016

    bonjour,
    L’appellation crucifères pour cette famille n’existe plus depuis un moment, elle a été rebaptisée Brassicacées.

  • Iyad a écrit le 17 juin 2017

    Quand j’ai coupé je l’ai trouvé fibreux avec un peu de blanc. Est-ce comestible encore?

    • Anne a écrit le 17 juin 2017

      Comestible certainement, bon c’est autre chose

  • DUSSEL Anne Marie a écrit le 28 juin 2017

    Après en avoir goûté une fois et pas aimé du tout (je n’avais sans doute pas su le préparer), j’hésite à en acheter à « la Ruche qui dit oui ». Mais vous m’avais convaincue, je vais refaire un essai.

    • Anne a écrit le 28 juin 2017

      Ce n’est pas le plus sexy des légumes 🙂

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Agrumes
Au menu de Février :
- On lit les étiquettes
- Les crêpes
- Les plats mijotés et les agrumes
Découvrir l'édito de février
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
415 000
followers
Instagram
32 900
followers
Sur le vif...
Fermer