P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Galettes de sarrasin ou galettes de blé noir

Crèpes et gaufres Sans gluten Sans lait

Galettes de sarrasin

Galettes de sarrasin

Connaissiez-vous le nom des outils d’un crêpoloque ? (oui oui, ça existe un crêpologue, enfin du moins en Bretagne). Si je vous dis billig ? ou encore rozell ?

Non ? Rien ?

Sachez que vous allez pouvoir épater belle maman. Le billig est la galettière en fonte utilisée pour la cuisson des crêpes et le rozell le petit râteau en bois qui sert à étaler la pâte.

Mais c’est dingue non ? ^-^ Nous voici Breton fluent sur ce blog. Ahhh la Bretagne, la Pointe du raz, les Bigoudennes, Concarneau, Belle Île, ….  soupir …. trop beau !

Allez assez de piapias, voici la recette :

Pour 25 galettes il vous faut :

  • 1 kg de farine de blé noir (sarrasin)
  • 1 œuf
  • 35 g de gros sel gris de Guérande
  • 2 litres d’eau fraîche

Mélangez à la main les différents ingrédients et laissez reposer au minimum 4 heures, afin que la farine absorbe juste la quantité d’eau nécessaire.

Huilez légèrement la crêpière avec un papier essuie. Versez-y une louche de pâte, attendez que la galette colore pour la décoller à l’aide d’une spatule et retournez-la.

Galettes de blé noir

Galettes de blé noir

Laissez-la cuire encore 1 minute environ.

Pour la garniture : Beurrez généreusement les deux côtés de la galette et déposer au centre du jambon blanc,  de l’emmental râpé, un oeuf …..  faites selon vos goûts.

Le truc du crêpologue : de l’eau bien fraîche, qui permet à la pâte de ne pas fermenter trop rapidement.

Fleurs, Bretagne

Fleurs, Bretagne

Un petit focus sur le blé noir  : Le blé noir, ou sarrasin, est implanté en Bretagne depuis le Moyen-Age. Il est intéressant car en plus de son goût, il ne contient pas de gluten. Les intolérants peuvent donc en consommer. Il fût pendant longtemps la principale culture vivrière de la population bretonne. Sa consommation sous forme de galettes comme ici reste très ancrée dans les habitudes locales. La farine de sarrasin s’obtient de la même manière que la farine de froment et sa couleur est grise, parfois chinée de noir.

Bretagne

Bretagne

L’info bonusSi vous habitez dans le Morbihan : Dans une ancienne école de campagne rebaptisée école de «Crêpes au logis», à mi-chemin entre Vannes et Rennes, Jean-Philippe Moy propose aux particuliers un atelier crêpes et galettes chaque mercredi matin. Dans sa classe-laboratoire installée dans une des anciennes salles de cours, il partage les astuces d’une pâte à crêpes réussie et les tours de mains à prendre pour apprivoiser la bilig. Bienvenue chez le premier maître-crêpologue de Bretagne pour une session gourmande « made in Morbihan ».. Plus d’info sur le site http://www.gites-de-france-morbihan.com/chandeleur.html

Enjoy !

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • MOTTIN a écrit le 1 juillet 2014
    5

    a quelle température doit- étre la crépiere électrique professionnelle car mes galette cuisent très mal elles collent sur la plaque pourquoi?

    • Le Troadec a écrit le 3 avril 2016

      il faut la graisser quand même un peu, juste un morceaux de tissus blanc en coton, avec du beurre liquide, fort peu sur celui-ci. Pour savoir si celle-ci est à bonne température, verser un peu de pâte à crêpe dessus. Je suis Bretonne, et je travaille sur les deux, électrique et gaz. Faites attention de ne pas vous brûler !

  • Sam a écrit le 30 mai 2016
    1

    Nul à chier zéro je mets une étoile juste pour pouvoir publier mon comm

    • Damien a écrit le 23 octobre 2016

      Ça c’est du commentaire constructif…

Les commentaires
  • Maud a écrit le 14 janvier 2013

    Super, j’ai encore appris de nouvelles choses ! Merci

  • @nnie a écrit le 14 janvier 2013

    mon DH est breton mais ce n’est pas pour autant que je manipule le rozell avec dextérité ! alors j’achète les galettes et, chez nous, elles sont le + souvent garnies d’andouille et de pomme

  • ManueB a écrit le 14 janvier 2013

    pour les réussir il faut aussi un bon tour de main !!

    biz
    manue :))

  • caramelle a écrit le 14 janvier 2013

    Bonjour Anne! Je suis surprise que la recette ne contienne pas de lait!!!
    J’ai déjà pratiqué à la fête de l’école. Au début, c’est difficile mais le tour de main arrive très vite quand la file d’attente s’allonge!
    En fait, il ne faut pas se poser de question et s’y mettre. Le principal, c’est que tout le monde se régale!

    • Le Troadec a écrit le 3 avril 2016

      ses crêpes sont toujours sans lait. Les crêpes sucrées comme disent les touristes sont faites avec du lait !
      Pour les rendre légère vous pouvez y mettre un peu de bière blonde, même pour les gosses, sachant que l’alcool contenue dans la bière, n’existe plus à la cuisson des crêpes.
      Après quelques brûlures, ont prend la main, si je puis dire, oui il faut un tour de main avec le Rozell. dans ma région il y a une lanceuse de crêpes, pour donner de l’animation et cela fonctionne bien !

  • Amistad a écrit le 14 janvier 2013

    J’ai toujours hésité à en faire car je ne possède pas de billig.Anne,puis-je tenter avec une simple crépière.en téfall?En tout cas,merci,ta recette m’aidera peut-être à franchir le pas en m’équipant comme il faut.

  • omarylou a écrit le 15 janvier 2013

    eh bien je te dis merci car je cherchais justement une recette de galette de sarasin… ca me rappelle mon enfance ca!!

  • Romarin a écrit le 15 janvier 2013

    J’aime bcp tes photos de bretagne avec un ciel bleu, dégagé……hum, hum….

    • Le Troadec a écrit le 3 avril 2016

      Oh ! Dis donc il ne pleut pas toujours en Bretagne. Comme je dis souvent, En dessus des nuages le soleil brille.
      La vie n’est pas toujours facile, non plus comme dans certaine région. Ours nous sommes un peu, mais toujours vaillant, je Plaisante, il faut de la pluie pour faire pousser les blés et faire de bonne crêpes !

      • Anne a écrit le 3 avril 2016

        Bon début de semaine 😉

  • PatG a écrit le 15 janvier 2013

    Nous on achète les galettes à la ferme bio du village. Généralement c’est tous les mercredis soirs 🙂

    Amitiés de Rennes, capitale de la galette-saucisse 😉

  • Karen a écrit le 15 janvier 2013

    J en achete déjà toute prête mais avec ta recette c est géniale j’adore les galettes et crêpes salées sucrées pour la chandeleur ça tombe très bien 😉

  • Anne a écrit le 16 janvier 2013

    Super alors 🙂

  • Anne a écrit le 16 janvier 2013

    miam 🙂

  • Anne a écrit le 16 janvier 2013

    chuttt 😉

  • Anne a écrit le 16 janvier 2013

    Super 🙂

  • Anne a écrit le 16 janvier 2013

    On peut essayer 😉

  • Anne a écrit le 16 janvier 2013

    oui c’est la recette du Maître Crépier

  • Anne a écrit le 16 janvier 2013

    ca c’est sur 😉

  • Anne a écrit le 16 janvier 2013

    miam 😉

  • Anne a écrit le 16 janvier 2013

    j’en suis ravie 😉

  • […] Les galettes de sarrasin (au blé noir), c’est vraiment trop bon. Réalisez-les vous mêmes et régalez-vous.  […]

  • amelie a écrit le 21 janvier 2013

    par chez nous on y met un peu de lait (moite moite avec l’eau) et parfoi un peu de bibine… Ma grand mère appelait la farine de sarrasin de la farine de « bléno » peut etre du patois local (st malo) les galettes évidemment pour les puriste se fond dans le bilig (ou galetier pour les non bretonnant) mais il m’est arriver d’en faire dans une bete crepière, il est vrai qu’elle n’a pas tout a fait le même fumet mais ca le fait bien quand même… par contre à l’achat d’un bilig en fonte il faut pense a le culotter car au début ca cooooolllllleeee

    • Anne a écrit le 21 janvier 2013

      merci pour ces infos 🙂

  • Lilo a écrit le 3 février 2013

    On vient de tester cette recette, la crêpe était très bonne mais elle se craquelait beaucoup. Peut être qu’il aurait fallu rajouter un œuf? Ou alors c’est peut être le feu trop fort sous la poelle, je sais pas. Je réessayerais.

    • Anne a écrit le 3 février 2013

      Merci @disqus_CTsgqfElIL:disqus pour le retour d’expérience

  • Mary a écrit le 6 mars 2013

    la spatule s’appelle le spanell

    • Anne a écrit le 6 mars 2013

      merci @3d6fbca0876d3d162b94dd5e575dbc8d:disqus

  • trofleau a écrit le 30 août 2013

    jamais de lait dans les galettes, ne pas confondre avec crèpes.
    Pas obligatoire d’avoir une galetière, une crépière va très bien.
    Bon courage les filles.

  • morvezen nicole a écrit le 29 janvier 2014

    j’espere reussir mes galettes car c’est la premiere fois que j’en fais

  • Le Doaré a écrit le 4 février 2014

    Moi je triche un peu, je mets de la farine de froment 100g pour 400 de blé noir. C’est le gluten du froment qui fait que ça ne part pas en miette!

    • Anne a écrit le 4 février 2014

      Merci de ton astuce 🙂

  • BODIC a écrit le 5 novembre 2015

    exclusivement de l’eau pour la galette, l’œuf est inutile et le repos également.Il ne faut pas oublier qu’à l’origine cette recette était le plat des pauvres.
    De plus il y a encore 40 ans il n’y avait pas ou peu de galette de sarrasin en basse Bretagne, cette galette est de Haute Bretagne, Pipriac étant sa Capital(autoproclamé)et toute l’Ille et Vilaine.
    Ma grand mère,ma mère et aujourd’hui moi même en fait à mes petits enfants.
    Pour une réussite parfaite: 25 cl d’eau pour 100gr de farine, gros sel.Pour la cuisson rien ne vaut la cuisson au gaz,un galetier(ou Bilig)en fonte, bien de huiler avant chaque galette…et voilà

    • Anne a écrit le 5 novembre 2015

      Merci de ton partage

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Vous aimez le chocolat  ? J'ai 2 livres "aux sources du grand chocolat Valrhona - recettes d'experts" à faire gagner.   Dites moi dans les commentaires quel est votre dessert au chocolat préféré et taguez la personne avec qui vous aimeriez le manger  - je tirerai au sort dimanche soir et vous préviendrai par instagram
Aujourd'hui c'est cookies
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Sur le vif...
Fermer