Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Coquille Saint-Jacques de Normandie : de la mer à l’assiette

France Reportages Voyages

Port de Dieppe

Port de Dieppe

Côté Manche Est, la flottille de coquillards normands est composée de 250 navires. C’est dans cette zone emblématique de la région que les pêcheurs comme Ulrik dont je vous ai parlé récemment prélèvent la coquille Saint-Jacques identitaire de Normandie.

On la reconnaît à :

  • Sa noix généreuse et coraillée la majeure partie de la saison,
  • Au fait que les coquilles sont de belles tailles (11 cm et plus)
  • À sa grande qualité.

La Criée

Je vous avais donc laissé dans mon dernier article sur le port de Dieppe dans la soirée, quand Ulrik débarquait ses coquilles Saint Jacques sur le port. Celles-ci sont rangées dans des caisses ou des sacs, pesés et étiquetés avec la zone de pêche, le nom du bateau, la date de pêche et le poids. La partie qu’il ne conserve pas pour la vente directe ou pour un mareyeur particulier part à la Criée où elle sera commercialisée très tôt le matin, en général entre 4h et 6h.

La Criée, pour ceux qui ne savent pas trop ce que c’est, est un lieu de vente important des produits issus de la pêche, qui permet un face à face de l’offre des pêcheurs et de la demande du marché dans un lieu portuaire dédié.

C’est là où se fixent les cours du marché ! Autrefois, les enchères étaient données à la voix dans la halle à marée, d’où le terme « criée » qui, par extension, a fini par qualifier aussi le lieu où se déroule cette vente. Aujourd’hui tout est électronique.

Le rôle du mareyeur

Je suis allée chez Salicoque Marée à Dieppe découvrir le rôle du Mareyeur.

Il est un maillon essentiel de la filière, entre le pêcheur et les distributeurs que ce soient des grossistes, des poissonneries traditionnelles, des restaurateurs, des acheteurs pour les grandes surfaces etc. Il peut acheter des coquilles Saint-Jacques à la criée ou directement auprès des bateaux. Je remercie encore Eric, Muriel et toute l’équipe qui ont pris le temps de m’expliquer leur travail. C’était passionnant.

Chez Salicoque Marée

Chez Salicoque Marée

À chaque débarque, c’est une course contre la montre qui s’opère. Il faut

  • Choisir les plus belles coquilles Saint-Jacques de Normandie,
  • Les acheminer dans les ateliers,
  • Les préparer et les emballer en billots ou bourriches, entières dans leurs coquilles
  • Ou les décortiquer, les nettoyer et les emballer en barquette sous forme de noix dans le plus pur respect du produit.
  • Les expédier dans un contre la montre pour que celles-ci soient acheminées jusque sur les étals des clients ou dans l’assiette du consommateur en moins de 48h maximum.

Garant de la traçabilité et de la fraîcheur des produits issus des flottilles, le mareyeur a un rôle essentiel dans la valorisation de la coquille Saint-Jacques de Normandie.

 Le nouveau billot

C’est aussi dans cette dynamique que les mareyeurs adhérents à Normandie Fraîcheur Mer, en concertation avec Pavillon France, ont lancé cette année, un billot identifié « Coquille Saint-Jacques de Normandie ».

Billot Coquille Saint-Jaques de Normandie

Billot Coquille Saint-Jaques de Normandie

Fabriqué en bois par une entreprise normande et estampillé « Pêche artisanale et responsable », il pour ambition de revendiquer l’origine du produit et ses spécificités en termes de filière durable et responsable.

Le label rouge

La coquille Saint Jacques de Normandie possède 2 labels rouges 

  • En 2002, elle a obtenu le label rouge pour la coquille Saint-Jacques fraîche et entière : Le label garantit entra autres que la coquille a été sélectionnée et nettoyée à bord des bateaux de pêche, que plus de 80% des coquilles sont coraillées, qu’il y a au moins 1 kg de noix coraillées pour 6,5 kg de coquilles et que la coquille est vendue au client final le lendemain de la vente à la criée.
  • En 2009, elle l’a obtenu pour la noix de coquille Saint-Jacques Pecten Maximus fraîche : Il garantit que 100% des noix sont coraillées, qu’elles sont issues de Saint-Jacques fraîches – Pecten Maximums – sélectionnées à bord des bateaux de pêche, qu’elles sont décoquillées manuellement au plus tard le lendemain de la vente à la criée et qu’elles ne rendent pas d’eau à la cuisson

Toujours privilégier la coquille Saint Jacques Française

Ce qui est vraiment à retenir, pour la Saint Jacques, c’est qu’il faut reconnaître la vraie Coquille Saint-Jacques Pecten Maximus des autres « Saint-Jacques ». En effet, et je trouve cela aberrant, l’ensemble des Pectinidés transformés peuvent s’appeler Saint Jacques depuis 1996. Évidemment ce sont essentiellement des pétoncles d’importation, qui peuvent parfois porter l’indication « Préparation à base de Saint-Jacques ».

Ces noix du marché international peuvent être trempées (jusqu’à 30% du poids d’eau), ce qui est interdit pour les noix de coquilles Saint-Jacques élaborées en France. Perso, je n’ai pas vraiment envie d’acheter de l’eau au prix de la Saint Jacques.

Comment décoquiller les Saint-Jacques

J’ai profité d’être sur place, chez un mareyeur (Salicoque Marée) pour filmer Muriel qui dé-coquille les Saint Jacques comme une reine. J’ai été bluffée de la voir faire. Encore merci à elle pour sa patience et ses explications :

Et en cliquant ici, découvrez toutes mes recettes avec des coquilles Saint Jacques.

Voilà, vous savez tout !

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • passeuse a écrit le 26 novembre 2021

    Bonjour Anne
    De belles coquilles pour de non moins belles personnes !!
    Respectons_les !!
    Bises !!
    Enjoy !!

  • Barbara a écrit le 27 novembre 2021

    passionnant !
    merci pour tous ces détails photos (tops) vidéo claire etc etc

    on sait ce qu’il nous reste à faire!
    à plus tard je repasse dès que possible
    en attendant… bon weekend à tous

  • annie35 a écrit le 27 novembre 2021

    Quel beau reportage tu nous offres !!!!! Merci à toi et bravo au coup de main pour décoquiller !!! TU nouys mets l’eau à la bouche !!

  • annie35 a écrit le 27 novembre 2021

     » nous  » !!!! Je n’ai pas tapé avec des moufles ……

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
Recevoir les articles par mail

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux
Nouvelle édition (Juin 2020)

S'inscrire à la
newsletter

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
256 000
followers
Pinterest
556 000
followers
Instagram
74 900
followers
Fermer