Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Flans aux pois chiche

Féculents France Sans gluten Sans lait Végétarien Voyages

Petits flans de pois chiche

Petits flans de pois chiche

Connaissez-vous la cuisine médiévale ? Oui, je sais, c’est un peu abrupt comme question 🙂 .

Corinne Alaga, spécialiste en cuisine du moyen-âge et qui a partagé cette recette avec moi lors d’un atelier culinaire à Provins (Seine et Marne) m’a fait une petite introduction sur cette période historique qui la passionne. La cuisine de l’époque m’explique-t-elle était savoureuse, pleine de couleurs et utilisait de nombreuses herbes aromatiques et épices. C’est une cuisine bien plus fine qu’on ne l’imagine et on ne peut pas parler d’une cuisine médiévale, c’est trop réducteur. Il en existait en fait deux :

  • D’un côté, celle des serfs : Elle utilisait de nombreuses herbes aromatiques, des légumes, et au niveau viande, quand il y en avait, il s’agissait plutôt de celle provenant d’animaux domestiques.
  • De l’autre, celle des seigneurs. Ils ne consommaient pas tout ce qui venait de l’intérieur de la terre (légumes racines par exemple) car cela pouvait provenir des enfers. Ils ne mangeaient que tout ce qui poussait au dessus de la surface du sol et qui se déployait vers le ciel (vers Dieu). Côté viande, ils consommaient le produit de la chasse et utilisaient beaucoup les épices, très onéreuses l’époque. D’ailleurs là aussi, il y avait un aspect spirituel. On présentait à l’époque les épices comme provenant des arbres à Paradis. Il se disait que plus on mangeait d’épices et plus on se rapprochait de Dieu.

L’origine de ces flans de pois chiche remonte au XIVè siècle et la recette arrive d’Italie poursuit Corinne. A l’époque ils se consommaient à l’instar du pain aujourd’hui, pour accompagner un repas. Mais elle nous recommande à notre époque de les servir avec un poisson ou une viande blanche. On peut aussi les présenter à l’apéro, tartinés d’un peu de fromage blancs aux herbes. Si cette cuisine vous intéresse et si vous habitez la Seine et Marne ou comptez y séjourner, elle réside à Provins et son atelier s’appelle Les Tabliers gourmands. C’est vraiment chouette.

Les flans étaient excellents cela change.

Voici la recette :

Petits flans aux pois chiches

Petits flans aux pois chiches

Pour 30 petits flans format mini tartelettes (ou 6 format muffins)

  • 1/2 oignon
  • 200 g de pois chiche cuits (poids net égoutté)
  • 1 pincée de sel
  • 50 ml de bouillon de légumes
  • 1 oeuf
  • 4 filaments de safran
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Egouttez les pois chiche, épluchez l’oignon et coupez-le grossièrement.

Mettez tous les ingrédients dans le bol du robot et mixez. Corinne trouve meilleur quand la texture est un peu granuleuse et pas complètent lisse. La texture est plus intéressante en bouche explique t-elle.

On mixe les pois chiches

On mixe les pois chiches

Il ne reste plus qu’à remplir les moules de cette préparation (moules à mini tartelettes environ 2,5 cm de diamètre) ou moules à muffins). Tapotez légèrement le moule sur le plan de travail pour bien égaliser la surface de la pâte et enfournez dans un four préchauffé à 180°C, chaleur tournante. Pour le temps de cuisson, comptez 10 minutes pour les mini tartelettes et 15 à 20 minutes pour les muffins.

Petits flans avant et après cuisson

Petits flans avant et après cuisson

Si vous n’avez rien de tout cela, utilisez un moule à manqué et quand la préparation est cuite, coupez-la en carrés.

C’est vraiment très bon et sans gluten pour ceux qui sont concernés.

Le truc en plus : Corinne propose pour plus de gourmandise d’ajouter à la pâte 40 g de gruyère râpé et si vous n’aimez pas le safran elle conseille de le remplacer par du paprika.

2 photos souvenirs : Avec Corinne et le joli village de Provins

Les Tabliers Gourmands – Maison du Terroir, 21 Rue du Palais, 77160 Provins

 

Contenu créé en collaboration avec Seine et Marne Attractivité.

 

 

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • Julie Ruault a écrit le 25 septembre 2019
    5

    Super recette qui vient accompagner un plat de viande ou poisson, de quoi surprendre vos convives ! Je conseille vivement un atelier aux Tabliers Gourmands avec Corinne Alaga. Corinne sait emmener avec elle grâce à ses nombreuses anecdotes médiévales et transmettre sa passion, cela est vraiment très intéressant. Pour les petits et grands. Merci Anne pour ce chouette article !

    • Anne a écrit le 25 septembre 2019

      Avec plaisir Julie. Tu as raison ses anecdotes rendent tout ceci tellement vivant et sympathique

  • chantal a écrit le 25 septembre 2019
    5

    Pinaise on croirait que certains « traquent  » les blogs!!!Quel est l’intérêt d’un tel commentaire ??? Nous ne sommes pas sur un blog de transmission du savoir en HISTOIRE quoi!!!!!

    • Anne a écrit le 25 septembre 2019

      🙂 Merci CHantal

  • Terra Luna a écrit le 25 septembre 2019
    5

    Recette réalisée pour le dîner de ce soir, ils sortent du four mais, j’ai pas pu résister…j’en ai déjà mangé 1…pour goûter…un vrai délice ! Merci pour cette recette et surtout pour l’ensemble de vos partages. C’est toujours un réel plaisir de vous lire.

    • Anne a écrit le 25 septembre 2019

      Super 🙂 Merci Terra luna 🙂

  • Alain a écrit le 26 septembre 2019
    4

    Très bon
    Mais pour la cuisson?.
    10 mn et ce n’est pas cuit ,10 de plus et pas plus de resultat

    • Anne a écrit le 28 septembre 2019

      Tu as pris la version mini tartelettes ?

      • alain a écrit le 29 septembre 2019

        oui version mini tartelette moule en silicone
        ,apres un nouvel essai 40 mn de cuisson a 200° c’est cuit
        autrement la recette est tres bonne

        • Anne a écrit le 29 septembre 2019

          Là c’était une taille blinis. Mini mini. Merci pour l’info. Les tiens devaient être plus gros alors ?

  • brigitte a écrit le 27 septembre 2019
    3

    Aïe ! Ca colle ! Même avec des moules bien beurrés. Pâte trop liquide ? J’ai respecté strictement les proportions pourtant. Faire cuire en caissettes papier serait peut-être la solution..

    • Anne a écrit le 28 septembre 2019

      Ecoute, je ne sais pas, nous cela ne collait absolument pas. Tu n’as pas mis trop d’huile ? Tu as bien égoutté les pois chiches ? Il faut que dans le blender le liquide arrive à peine à hauteur. Je te mets une photo supplémentaire :

      Dans le blender

  • Lalo a écrit le 1 octobre 2019
    5

    Bonjour Anne,
    Je fais beaucoup de vos recettes et je n’ai jamais été déçue ! Un grand merci…
    Cependant je viens de finir la préparation des petits flans de pois chiches et mon appareil est très très liquide… J’ai pourtant observé la recette à la lettre. Que pouvez-vous me conseiller pour l’épaissir un peu ? Ou alors je tente la cuisson comme cela ?
    Merci beaucoup pour votre aide ! Je vous souhaite une bonne journée,

    • Anne a écrit le 2 octobre 2019

      Bonjour Lalo. Rajoutez un peu de pois chiche alors. Je ne vois que cela 🙂

  • Pascale a écrit le 14 octobre 2019
    4

    J’ai essayé la recette et la prochaine fois, je mettrai beaucoup moins de bouillon. Ma préparation était trop liquide et n’a jamais réussi à prendre au four. J’ai enlevé tout le liquide et présentée mon plat ainsi. Malgré ma déception, le plat a beaucoup plu !!!!!

    • Anne a écrit le 14 octobre 2019

      Merci Pascale. T’as bien mis des ml ? Ca doit dépendre des pois chiches peut être ?

Les commentaires
  • jean Robelin a écrit le 25 septembre 2019

    je ne parlerai pas de la recette , mais de l’introduction : ou avez vous pris que les serfs, véritables esclaves des seigneurs et des abbés, avaient du bétail à consommer en viande!!!!?

    • Anne a écrit le 25 septembre 2019

      Vous m’épuisez les gens des internets. Vraiment. Mais même vraiment vraiment . Où avez vous lu que j’ai dit l’inverse ? Mais oui, il y avait de l’élevage d’animaux domestiques au moyen âge. Evidemment les serfs n’en mangeaient pas tous les jours hein. Il faut que j’écrive un roman là dessus ? Que je précise ce qui n’est pas dit parce que les gens s’imaginent que ou pensent que ou … Bref.

      • Barbara a écrit le 25 septembre 2019

        soupirssssssssssssssssss

        bisous Anne (doubles)

      • Mab a écrit le 25 septembre 2019

        Anne, laissez les esprits chagrins à leurs places, soit le siège des nuls, des ignares, des qui savent pas lire, qui ne savent que critiquer.
        Perso, j’ai pour voisins des personnes adeptes de peut-être pas moyen âge (car je sais pas s’ils connaissent) mais du médiéval et ils m’ont fait découvrir l’hypocras, un vin blanc ou rouge à la « médiévale » (les puristes vont sauter au plafond pour le terme mdr). Tout cela pour dire que je serais intéressée si Corinne Alaga donne des recettes médiévales.
        Courage Anne continuez comme vous le faites et les esprits chagrins, hargneux, pinailleurs laisser là où ils sont, même si je sais que c’est difficile.
        Martine

      • Fanny a écrit le 25 septembre 2019

        Ne réponds même pas! Ils nous saoulent les gens avec leurs commentaires d’aigris.

        • Anne a écrit le 25 septembre 2019

          Je suis un peu trop sensible à ces trucs là en ce moment

          • Barbara a écrit le 26 septembre 2019

            idem
            bisous

      • Gisèle a écrit le 25 septembre 2019

        T’inquiètes Anne, ils finiront en enfer où ils seront condamnés à peler des potimarrons pour l’éternité. Bien fait pour eux.

  • Cecile a écrit le 25 septembre 2019

    Super recette 🙂 Cela me tente avec du fromage blanc à l’apéro façon blinis. Merci pour ces informations sur le moyen âgeux

    • Anne a écrit le 25 septembre 2019

      Merci Cécile 🙂

  • myriam a écrit le 25 septembre 2019

    Bonjour Anne
    Cette recette me plaît et ça change.
    Un petit conseil Anne, si je peux me permettre_
    Fait fi -totalement_ de ces mails énervant ou dérangeant que tu reçois et ne t’attarde pas à y répondre.
    Un , c’est de l’énergie gaspillée pour rien.
    Deux _cela produit de l’énergie négative en toi et libère du stress ( et tout ce qui va avec).
    Trois: ne pas y répondre, donc, veux dire ne pas y attacher d’importance .
    Tu n’as pas besoin de te justifier en quoi que ce soi, être soi même, c’est juste être sûre de soi, juste en faisant ce que l’on fait ou disant ce que l’on dit, sans avoir besoin d’en faire plus.
    Tu sais qui tu es , et cela suffit .
    Ce qui revient à dire_ reste toi même et c’est tout.
    Bisous ma belle

    • Anne a écrit le 25 septembre 2019

      Tu as raison Myriam. Je vais appliquer ton conseil à la lettre. En ce moment j’ai énormément de travail (trop) et je suis à la limite de la rupture. Alors je ressens de façon plus (trop ?) épidermique tous ces trucs là. Mais tu fais très bien de me rappeler ces bases tellement indispensables 🙂 Je t’embrasse

  • katel a écrit le 25 septembre 2019

    bonjour Anne
    merci pour cette recette originale qui est très tentante !
    une petite précision, les pois chiches ont leur pellicule enlevée, je suppose ?
    merci
    amicalement
    katel

    • Anne a écrit le 25 septembre 2019

      Coucou KAtel. Non, elle ne les enlève pas. Mais si tu es un peu sensible, n’hésite pas à le faire

  • Sagetrep a écrit le 25 septembre 2019

    Une recette qui devrait me plaire j’aime bien les pois chiches et cette recette m’a fait penser à la cade que je déguste sur le marché quand je suis en vacances dans le var, pour ce qui est des commentaires grincheux laissez courir, moi je prends un grand plaisir à vous lire c’est un petit moment de bonheur quand je parcours votre blog et à voir les commentaires je ne suis pas la seule alors merci Anne pour votre partage

  • auxine a écrit le 25 septembre 2019

    bonjour…hum…Je voudrais juste savoir si ces flans peuvent se consommer la veille sans se « racornir »

    • Anne a écrit le 25 septembre 2019

      Bonsoir Auxine. A mon avis non, mais nous on les a manger tout de suite après la cuisson.

  • did1577 a écrit le 25 septembre 2019

    C’est très tentant Anne!
    Mais tu n’as pas répondu à Katel qui se demandait comme moi s’il fallait éplucher les pois avant, parce que , franchement, c’est un peu embêtant …
    Encore merci pour ton blog !

    • Barbara a écrit le 25 septembre 2019

      @Anne va répondre
      comme elle le fait toujours
      mais elle a une vie aussi
      elle n’est pas collée sur son écran 🙂
      à suivre
      bonne soirée

      • Anne a écrit le 25 septembre 2019

        Merci Barbara 🙂 Eh oui, j’ai une vie avec un mari, un travail, des enfants, des déplacements, etc. 🙂

    • Anne a écrit le 25 septembre 2019

      BOnjour Did 🙂 Je ne vis pas derrière mon ordi ;)) Les pois chiches ne sont pas pelés. Mais si tu préfères le faire, n’hésite pas 🙂

  • Betty a écrit le 25 septembre 2019

    J’aime bien le côté histoire et cuisine de nos ancêtres. J’enlève toujours la peau blance des pois chiches, c’est un peu long , mais plus facile à digérer. Merci Anne !

    • Anne a écrit le 25 septembre 2019

      avec plaisir Betty 🙂

  • Christelle a écrit le 25 septembre 2019

    Merci à Corinne et à toi Anne pour la recette de ces petits flans qui ont l’air délicieux !! Je les testerai, c’est certain, pour un apéro ou tout simplement un soir pour accompagner une salade verte !!
    Et merci beaucoup pour la petite introduction sur cette période historique, je suis toujours preneuse de savoir, surtout quand c’est expliqué de façon non rébarbative comme tu l’as fait :-))
    Bonne fin de semaine,
    Christelle

    • Barbara a écrit le 26 septembre 2019

      l’Histoire c’est vivant et c’est toujours ainsi que ça doit être raconté, enseigné
      ce n’est pas rébarbatif

      pour rappel (cf fac) ça fait partie des sciences humaines

      bien plus intéressant que des listes de dates !
      🙂
      bonne journée

    • Anne a écrit le 28 septembre 2019

      Avec plaisir Christelle 🙂

  • Anaïs a écrit le 26 septembre 2019

    Super intéressant, un peu de culture en ce jeudi matin… Recette ajoutée dans mes « TO DO RECETTES » 🙂

  • charlotte clerc a écrit le 26 septembre 2019

    Aujourd’hui voila deux ans que je vous lis, que j’adopte illico la plupart de vos recettes. Votre blog est vivant et original et dieu sait que ce n’est pas évident pour un blog culinaire ! Parfois je me dis que j’aimerais encore plus de détails autours de l’histoire des recettes ou comment vous les avez trouvé…Mais bon c’est déjà parfait comme ça…Continuez je vous suis fidèlement !

  • Nathalie a écrit le 26 septembre 2019

    La saison des emmerdeurs(ses) serait-elle ouverte ?
    L’histoire de la gastronomie et les us et coutumes alimentaires au fil des siècles sont passionnants , on découvre un tas de choses .
    Pour ce qui est de la recette, habituellement je passe mon chemin lorsqu’il s’agit de pois chiche mais là, cette recette m’a interpellé, j’aime beaucoup les flans salés et le safran. Et avec le « truc en plus » de Corinne (les 40g de gruyère ) , je vais me laisser tenter.
    Myriam a raison , ne te mets pas la rate au court bouillon (!) avec les crétins d’internet , ils n’en valent pas la peine et tu te fais du mal , pense plutôt à ceux qui sont ravis de te lire et qui t’aiment comme tu es .

  • catariège a écrit le 27 septembre 2019

    bravo Anne pour ce que tu fais et surtout continue à être aussi radieuse et laisse tomber les grincheux qui n’ont que ça à faire !!merci pour toutes tes recettes et partages !!

  • auxine a écrit le 27 septembre 2019

    bonjour Anne. Lorsque l’on souhaite commenter un article, on a le choix entre « j’ai cuisiné la recette et souhaite donner un avis » cela implique t-il les questions ou demandes de précisions ?. On peut aussi « juste laisser un commentaire ». Est-il possible, lorqu’on s’abonne au fil concernant la recette, de n’être prevenu(e) que des avis sur la recette et non des commentaires? Si oui, comment procéder? j’espère que je m’explique clairement :-)…je vous remercie pour la qualité de vos publications.

    • Anne a écrit le 28 septembre 2019

      Coucou Auxine. En fait, j’ai du faire cela à cause de Google 🙂 Moi j’aurais préféré mettre tout dans un mais ce n’est pas possible.
      Donc si tu as fait la recette c’est l’option 1
      Et si tu as des commentaires, des questions, c’est l’option 2

  • Barbara a écrit le 27 septembre 2019

    @auxine
     » je souhaite juste laisser un commentaire « c’est aussi un peu donner son avis et / ou demander une précision non ? 🙂
    pour le reste (flux Rss/abonnement) je laisse Anne répondre: ) bonne soirée

    • auxine L a écrit le 27 septembre 2019

      @barbara
      Oui, bonne idée !

  • gazelle19 a écrit le 28 septembre 2019

    Bjr,en tous cas le commentaire négatif, a eu le pouvoir de faire écrire, donc lire ta recette,c’est ce qui compte au résultat….! non ?je vais l’essayer .Merci

    • Mab a écrit le 29 septembre 2019

      Bonjour Gazelle,
      Je n’ai pas besoin d’un commentaire négatif sur une publication d’Anne pour répondre ou commenter. Je consulte son blog tous les jours pour voir quelle recette elle a partagée et j’aime beaucoup ce qu’elle écrit.
      J’ai réagi au commentaire négatif car il est inconvenant.
      Voilà bonne journée Gazelle et je peux vous assurer que les Bordelais(e)s se soutiennent et que j’ai testé et approuvé certaines recettes d’Anne.
      Martine

  • taquine a écrit le 10 octobre 2019

    N’ayant pas de chaleur tournante pourriez-vous m’indiquer le temps et le degré de cuisson pour un four normal.
    Grand merci pour vos recettes pleines de saveurs, ainsi que pour votre réponse, en vous souhaitant une bonne soirée.

    • Anne a écrit le 12 octobre 2019

      Bonjour Taquine,

      Je ne sais pas du tout. Je n’ai que jamais essayé. Il faudra tester

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
Auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Cliquez ici si vous voulez en savoir plus sur moi.

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 700
followers
Pinterest
487 000
followers
Instagram
49 000
followers
Fermer