Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Comment faire cuire des châtaignes

Bonbons et autres douceurs Desserts de fête Féculents

Châtaignes ©Natali Zakharova shutterstock

Châtaignes ©Natali Zakharova shutterstock

La fête du vin nouveau (le bourru) et de la châtaigne qui se tient dans mon quartier s’est terminée il y a quelques semaines et je m’étais promis de vous écrire un billet sur la cuisson des châtaignes. J’adore le mélange de ces 2 produits automnaux. Je ne sais pas si vous avez déjà tenté l’association ?

C’est vrai que les châtaignes, j’aime les acheter comme cela, dans la rue. Mais on peut bien sur aussi les cuire à la maison.

Pour 4 personnes :

  • 750 g de châtaignes

Si vous les cuisinez à l’eau, au choix :

  • 2 feuilles de figuier
  • 1 cuillère à soupe de grains de fenouil
  • 2 étoiles de badiane

Il existe différentes méthodes de cuisson mais quelle que soit celle que vous employez, commencez par trier les châtaignes . Pour ce faire, plongez-les dans l’évier rempli d’eau et jetez toutes celles qui flottent. Ce sont elles qui sont abîmées ou qui contiennent des petits vers :p

Comment cuire des châtaignes à l’eau

Je me souviens que c’est ainsi que faisait ma mère. Elle en préparait régulièrement quand j’étais enfant. On commençait par inciser les châtaignes avec un petit couteau pointu avant de les cuire dans l’eau bouillante pendant 20 minutes. Ensuite, il suffisait d’égoutter et de s’armer de patience pour les éplucher et les manger.  Il est possible de parfumer l’eau de cuisson : feuilles de figuier, grains de fenouil ou anis étoilé par exemple.

Comment cuire des châtaignes au feu de bois

J’ai aussi tenté ce mode de cuisson quelques fois. J’ai la chance d’avoir une cheminée à la maison et d’avoir en plus une poêle à trous. Il faut là aussi inciser la châtaigne avec un petit couteau d’office. Mettez ensuite les châtaignes dans la poêle à trou et faites cuire 25 minutes environ. Ne mettez qu’une couche de châtaignes dans la poêle et remuez régulièrement.

Poêle trouée pour cuire les châtaignes ©Karl Allgaeuer shutterstock

Poêle trouée pour cuire les châtaignes ©Karl Allgaeuer shutterstock

Comment cuire des châtaignes au four

Vous n’avez pas de cheminée  ? Vous avez raté votre vie 😉 Vous pouvez aussi cuire vos châtaignes (toujours incisées) au four. Etalez-les en une couche sur une plaque de cuisson anti adhésive ou recouverte de papier sulfurisé et enfournez-les dans un four préchauffé à 210°C pour 25 minutes de cuisson environ. Selon la taille de vos châtaignes cela peut varier de + ou – 5 minutes.

Il parait qu’on peut aussi les cuire au micro ondes, à la vapeur ou encore à la cocotte minute. Je n’ai testé aucune de ces méthodes. Si vous savez comment faire, dites-le moi, je rajouterai dans l’article.

Bon appétit !

 

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • Barbara a écrit le 22 novembre 2018
    5

    ah pour une fois tu ne m’apprends rien 🙂

    c’est tout à fait » dans mon coin  » cf la châtaigne des Maures
    le mois dernier il y a d’ailleurs eu les fêtes de la châtaignes dans différents villages notamment à Collobrières où c’est dantesque, inimaginable!
    si si
    qui n’y a pas été ne peut pas imaginer le nombre de personnes qui viennent ces week-ends là
    même du … Japon
    des files de voitures à perte de vue depuis Toulon dingue

    cf http://www.collobrieres-tourisme.com/festival-des-chataignes,3
    (mais les chiffres sont vieux)

    pour la cuisson je connais ces 3 méthodes en effet ( j’avais fait un jour à la cocotte mais je m’en rappelle plus trop bien … je perds la boule !!)
    @armelle le four fonctionne on l’a fait à l’école après visite des châtaigneraies , visite chez les castanéïculteurs et usine de confiserie

    et par ici tous les ans avant les vacances de la Toussaint la mairie en fait cuire dans des demi tonneaux en cuivre et poêle à trou pour les écoliers
    castagnades parties!

    • Anne a écrit le 23 novembre 2018

      C’est fou le monde. Merci pour le lien Barbara

  • Charcosset a écrit le 22 novembre 2018
    5

    Pour griller les châtaignes, four à 220°C. Un plat assez vaste pour contenir les châtaignes que l’on incise près de la lunule. 15 à 20 mn. Mais attention c’est très chaud et l’on peut se brûler. On peut si on veut les conserver longtemps au chaud, leur mettre une « petite couverture ». Elles attendront gentiment leur dégustation. Pour accompagner comme vous dites, du vin bourru ou un beaujolais nouveau (c’est de saison).
    Pour la soupe à la châtaigne, 1 poche de châtaigne sous vide (c’est quand même plus rapide). On réserve une châtaigne par convive. Les autres on les jette dans de l’eau salée avec 2 poireaux tronçonnées. 30mn de cuisson. On mixe, on crème, on poivre et on sert bien chaud. Et au milieu du bol, de l’assiette, 1 châtaigne.

  • marie a écrit le 22 novembre 2018
    5

    C’est un de mes fruits préférés !! Ma maman les cuisait à l’eau, on appelait ça, des châtaignes boursées, je perpétue ce mode de cuisson parce que c’est simple et tellement bon 😉
    Parfois c’était la cuisson au four, il fallait ôter la première pelure avec un couteau particulier puis beurrer, faire cuire et pour déguster, enlever la deuxième peau avec les doigts en faisant attention de ne pas se brûler…et ça, je ne l’ai jamais fait moi-même, ça reste un souvenir délicieux et plein de douceur.
    Merci de mettre ce produit à l’honneur, beaucoup de personnes ne connaissent que la crème de marrons

    • Anne a écrit le 23 novembre 2018

      Ah c’est dommage. Même si j’adore la crème de marrons, les châtaigne c’est carrément autres chose 🙂 Tu mets quelque chose dans l’eau ou juste de l’eau ?

      • Marie a écrit le 27 novembre 2018

        Oui, simplement de l’eau, je préfère garder le fruit le plus naturel possible.
        Je vois que nous sommes nombreuses à associer la châtaigne à de doux souvenirs
        Merci encore

        • Anne a écrit le 27 novembre 2018

          🙂 Bonne soirée Marie 🙂

  • Casserole a écrit le 22 novembre 2018
    5

    Si on n’a pas de cheminée mais qu’on a une cuisinière à gaz, on n’a pas totalement raté sa vie, car ça marche très bien. J’ai la poêle à trous, mais il faut bien mélanger, sinon ça crame.
    J’ai aussi fait dans une sauteuse en inox, mais ça laisse des traces au fond…
    Et quand on habite à Paris, les châtaignes, aucun problème, on en trouve plein dans les bois environnants. Beaucoup de souvenirs d’enfance avec les châtaignes : mon père en ramenait de pleins sacs Fnac (!) sur sa mobylette, car sur son trajet entre le travail et la maison, il traversait les bois de Meudon.

    • Anne a écrit le 23 novembre 2018

      Cela devait être la fête à son retour avec les sacs pleins de châtaignes 🙂

  • myriam a écrit le 23 novembre 2018
    5

    Bonjour Anne

    Que de souvenirs, tu me rappelles là
    Mais pas que!
    Mes parents , ont leur ferme entourée de bois où ils poussent des châtaigniers et des
    Je me souviens , enfant, avec ma grand_mère , ma soeur et quelquefois ma maman, nous allions ramasser les châtaignes
    Armés d’un bâton et de bottes, nous nous aidions du petit bâton, pour écarter la bogue et ainsi ramasser les châtaignes
    On se piquait un peu les doigts mais ça faisait partie du jeu
    Je connais les cuissons de la châtaignes,à savoir :à l’eau ( avec feuille de figuier)
    A la poêle à trou et c’est ainsi qu’une bonne fois pour toutes ,nous les faisons comme ça, dans ma faille
    Cheminée, puis vieille cuisinière à bois
    Le croquant de la châtaigne se mariant avec la douceur sucré du fruit
    Enfant, quand nous rentrions de l’école ma soeur et moi, nous trouvions, pour nous, un bol de châtaignes cuites à la poêle, épluchées et encore chaudes
    Et c’est aussi le souvenir du vin soutiré que mon grand_père faisait et que la famille buvait à ce moment là
    Nous avions le droit d’en boire un fond ou teinter avec de l’eau
    Magie que c’est moments là et comme ils sont chers à mon coeur
    Une autre façon d’ avoir des châtaignes se perpétuait aussi!
    Pour faire cuire des châtaignes à la cocote minute, enlever la grosse peau avec un couteau , puis les faire cuire ou minutes, si ma mémoires est bonne
    Puis s’armer de patience, car il faut maintenant enlever la deuxième fine peau avec un couteau_ sans la casser
    Ma maman et ma grand_mère en préparait des pleines poches qu’elles congelaient ensuite
    On s’en servait pour faire une soupe potiron _ châtaignes passées au mixeur ou revenues à la poêle avec un canard et maman nous faisait un délicieux gâteau aux châtaignes,dont je ne connais pas la recette
    Merci Anne de me faire revivre tout ces moments si délicieux!
    bonne journée

    • Anne a écrit le 23 novembre 2018

      Que de jolis souvenirs tu partages Myriam. Je m’y voyais <3

      • Barbara a écrit le 23 novembre 2018

        oui merci (pardon pour cette réponse euh trop succincte mais …. là pas possible + snif désolée !)

        bon après midi

        • Anne a écrit le 23 novembre 2018

          PRends soin de toi

          • Barbara a écrit le 24 novembre 2018

            merci bon weekend

  • Véronique a écrit le 25 novembre 2018
    5

    Merci merci Anne pour le truc de retirer celles qui flottent. J’ai testé et ça marche ! Celles qui flottaient n’étaient en effet pas bonnes 🙂 En revanche, Gaelle, pour avoir mal incisé une châtaigne, elle a explosé pendant la cuisson au moment où je les retournais et de petits éclats ont atteint mon oeil… Pas de lésion car un réflexe m’a fait reculer la tête mais cela aurait pu vu la brutalité de l’explosion. Je fais maintenant bien attention quand je les incise…
    Et encore merci Anne pour ton blog et ton humour

    • Anne a écrit le 25 novembre 2018

      Avec plaisir Véronique. Merci à toi

  • Claude a écrit le 1 décembre 2018
    4

    Que de jolis messages. Merci Anne pour cette recette.

    Moi je suis bonne pour nettoyer mon four j’ai 2 châtaignes qui ont explosé dans le four après seulement 16 mn de cuisson. J’essaierai à la poêle la prochaine fois.
    Nota elles étaient pourtant bien incisées .

Les commentaires
  • armelle66 a écrit le 22 novembre 2018

    Quelle bonne idée ! J’adore les châtaignes qui sont pour moi le signe que Noël approche. Cependant, je n’ai jamais réussi à avoir une cuisson correcte au four .. Sans doute déjà parce que je ne les avais pas triées selon la méthode que vous indiquez .et que je me suis souvent retrouvée avec des châtaignes pourries, ou trop sèches. Je crois que je vais tenter la recette de la cuisson à l’eau que je ne connaissais pas. Merci pour cet article très sympa.

    • Anne a écrit le 23 novembre 2018

      Avec plaisir Armelle 🙂

  • Sonia Lamri a écrit le 22 novembre 2018

    La façon la plus simple est d’utiliser une poêle anti adhésive et de griller à sec les châtaignes incisées des deux côtés. C’est bien plus rapide et bien meilleur qu’au four et la peau s’enlève facilement.

    • Jeannine a écrit le 23 novembre 2018

      Et si tu n’as pas de cheminée tu fais comment ? Anne pense à tout le monde
      Amicalement

  • Chatounet a écrit le 22 novembre 2018

    Bonsoir, Peut on les faire sur une plaque au gaz??

    • Anne a écrit le 23 novembre 2018

      Coucou

      Oui, cela fonctionne aussi mais attention à la poêle, cela peut l’abîmer

  • Priscillia a écrit le 23 novembre 2018

    Alors ça c’est vraiment trop fort, j’ai reçu la notification de post au moment où j’allais taper sur google « comment cuire des chataignes »…Les grands esprits se rencontrent ! Allez je tente la cuisson à l’eau cet AM 🙂 J’en mettrai dans mes energy balls pour le marathon de La Rochelle de dimanche !!

    • Anne a écrit le 23 novembre 2018

      mdr 🙂 Bon marathon

  • myriam a écrit le 23 novembre 2018

    oups, j’aurai dû me relire
    Les châtaigniers et les chênes!
    Dans ma famille
    Les faire cuire à la cocote minute trente ou quarante minutes

  • Lalie a écrit le 23 novembre 2018

    Les personnes qui n ont pas de cheminée n ont pas systématiquement raté leurs vies .
    C est quoi cette façon de vouloir être supérieure aux autres ?
    C est vraiment hautain. .

    • Anne a écrit le 23 novembre 2018

      ca s’appelle du second degré. J’oublie toujours que des gens lisent au premier degré.

      • Barbara a écrit le 23 novembre 2018

        soupirs …
        bisous Anne et sincères pas que virtuels !

        • Anne a écrit le 23 novembre 2018

          Merci Merci <3 Ca fait du bien

          • Claudine a écrit le 23 novembre 2018

            Pour répondre ça, c’est que cette personne ne te connaît pas et qu’elle n’a pas l’habitude de te lire.

          • Anne a écrit le 23 novembre 2018

            Oui ca c’est clair 🙂

  • Martine a écrit le 23 novembre 2018

    Bonjour,
    Je vous félicite et vous remercie pour vos recettes et idées. Pour cuire les châtaignes, on peut aussi le faire sur la gazinière, dans une poêle à fond épais, feu vif, poêle couverte et remuer de temps en temps et pour vérifier la cuisson une manique et on prend une châtaigne.
    A une époque j’avais trouvé une poêle fermée spécial châtaigne, c’était comme un mini four avec une trappe à glissière pour mettre les châtaignes et une queue.
    Bonne journée et merci encore pour votre blog.
    Martine

    • Anne a écrit le 23 novembre 2018

      Merci Martine pour ce partage.

  • Chailloleau Mady a écrit le 23 novembre 2018

    Bonjour
    La meilleure cuisson pour moi c’est dans un diable charentais en terre sans rien D’autre que la vapeur qu’ils degagent en cuisant. et on enleve l’ecorce avant. On secoue le diable de temps en temps. Ils cuisent doucement et deviennent fondants à l’intérieur et croustillants à l’exterieur (attention aux dents)!
    Il faut compter une bonne demi heure selon grosseur
    regalez vous!

    • Anne a écrit le 23 novembre 2018

      Top =) Je ne connaissais pas ce mode de cuisson

  • Fabry a écrit le 23 novembre 2018

    Bonjour Anne. Quand je veux cuisiner mes châtaignes pour un accompagnement ou un dessert , j’epluche la première peau au couteau qui s’enleve très facilement et ensuite je les cuit 2 mn à l’autocuiseur mode viande et la deuxième peau part aussi facilement.

    • Anne a écrit le 23 novembre 2018

      Merci beaucoup pour ces informations <3

  • Isa a écrit le 23 novembre 2018

    Bonsoir Anne,

    Les meilleures restent à mon sens celles cuites au feu de bois. J’ai eu la chance de pouvoir en ramasser enfant car une personne de ma famille possédait des châtaigneraies. On passait une journée dans les bois, ensuite on revenait et on les faisait cuire dehors le soir venu. Un de mes meilleurs souvenirs d’enfance. Je retrouve ce plaisir sur les marchés de Noël ou les fêtes foraines automnales, c’est toujours avec un bonheur immense que je me jette à corps perdu sur les stands de châtaignes grillées. J’aimais bien aussi les châtaignes dégustées dans le lait chaud. C’est hyper long à faire car il faut les peler avant (bon courage !) puis les pré-cuire à l’eau. Ensuite enlever la seconde peau (faut vraiment avoir du temps donc et être hyper patient !). Pour finir on termine la cuisson dans le lait et on sert immédiatement. Je n’en ai jamais fait une fois adulte, j’ai juste le souvenir d’un plat hyper réconfortant qui réchauffe un maximum quand il fait bien froid. Mais c’est un plat plutôt conseillé à ceux qui adorent les châtaignes car en dehors du fait que c’est long à préparer, c’est aussi un peu bourratif. Tu manges ça et ensuite tu n’as plus qu’à aller te coucher, mdr !

    • Anne a écrit le 23 novembre 2018

      merci Isa 🙂 Finalement on se rend compte en lisant les commentaires que pour beaucoup, les châtaignes, c’est un souvenir d’enfance 🙂 Je trouve ça très touchant <3

  • Dupuy Andrée a écrit le 24 novembre 2018

    Dommage que les châtaignes soient si chères sur Marseille ! j’adore cela, il me semble qu’on peut trouver une recette au micro-ondes en cherchant sur le net.

  • myriam a écrit le 24 novembre 2018

    Bonjour Anne
    Je veux juste faire un coucou » à Barbara.
    Je pense à toi Barbara!
    Je t’envoie toute ma force.
    Bises à touts 2

    • Barbara a écrit le 24 novembre 2018

      oh myriam comme c’est gentil

      bon weekend à toi (je prends !♥)

  • Michka a écrit le 24 novembre 2018

    Ma grand’mère à Toulon nous faisait enlever la grosse peau des châtaignes, puis on les cuisait à l’eau avec une branche de thym et un peu de sel, ensuite, on enlevait la petite peau et on pouvait enfin les déguster en les plongeant dans du lait chaud sucré avec du miel. Un doux souvenir des soirées d’hiver et d’enfance. Bon week end Chère Anne.

    • Anne a écrit le 24 novembre 2018

      Merci d’avoir partagé ce souvenir et bon weekend 🙂

  • gaelle a écrit le 24 novembre 2018

    Bonjour aux fans de chataignes
    L’année dernière j’étais en Corse pour la Toussaint. Dans un restau fort sympathique, à Corte, il y avait un feu de bois et le patron y faisait cuire des chataignes pour nous les offrir au dessert. Les Corses ont l’habitude de ne pas faire plus d’efforts que nécessaire, ils ont raison!: et là le patron n’incisait pas ses chataignes. Hé bien elles étaient nickel à éplucher. Depuis je n’incise plus les chataignes pour les cuire dans la poele à trous !

    • Anne a écrit le 24 novembre 2018

      A tenter alors 🙂

  • Monique D (Belgique) a écrit le 24 novembre 2018

    A la lecture des commentaires, je suis loin d’être la seule pour qui les châtaignes renvoient à l’enfance.
    A présent, mon enfance est loin mais j’ai un châtaigné dans mon jardin et je me régale de ses fruits.
    J’y fais un entaille et les cuis sur ma taque en vitrocéramique, dans une poêle antiadhésive. J’ai un feu ouvert mais il ne me permet pas d’y cuire quelque chose.
    Je ne laisse pas souvent un commentaire mais je profite de celui-ci pour te remercier des délicieuses recettes que tu partages avec nous.
    Amicalement

    • Anne a écrit le 24 novembre 2018

      Merci à toi MOnique:)

  • Amélie a écrit le 25 novembre 2018

    Ohlala! que j’aime cette recette. Bises à vous 🙂

  • régine a écrit le 25 novembre 2018

    bonjour, je les cuit à la vapeur au Cookéo c’est parfait
    j’ai fait aussi la soupe au potiron et châtaignes ; également mes viandes rôties avec des pommes et des châtaignes

    • Anne a écrit le 25 novembre 2018

      Merci Régine pour l’info

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre de recettes

Mon guide sur Bordeaux

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
FACEBOOK
206 600
followers
Pinterest
432 200
followers
Instagram
40 200
followers
Fermer