Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Que faire avec du plat de côté salé ?

Porc

Plat de côtes salé
Plat de côte salé

J’ai acheté cela cette semaine en me disant je ferai bien quelque chose avec des lentilles ou un plat bien réconfortant, mais en fait je ne sais pas du tout comment le cuisiner. C’est la première fois que j’en achète.

Faut-il le dessaler un peu ou peut-on l’utiliser tel quel ? Avez vous des recettes, des liens ?

Je suis toute ouïe.

Merci.

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • kashyle a écrit le 30 janvier 2010

    moi je ne le dessale pas. Je le cuis soit version lentilles carottes, soit versions choux, pommes de terre, les deux sont aussi bons. Quand je suis pressée, je le fais à la cocotte minute et souvent il est limite trop cuit ce qui donne une viande confite ultra fondante

  • Bleck a écrit le 30 janvier 2010

    Je ne suis pas trop plat de côte lentilles, j’accompagne les lentilles de saucisses ou de ventrèche. le plat de côte je le ferais cuire longtemps en bouillon dans de l’eau et beaucoup d’aromates accompagné de frites ou d’une purée ou avec un gratin topinembourg (comment on écrit topimachin…) Bleck

  • Anonyme a écrit le 30 janvier 2010

    Je fais ça avec des carottes, des navets et du chou (frisé de préférence)+ pommes vapeur à part. Et comme ce n’est plus comme le ptit salé d’autrefois (tout fout le camp ma pov’ dame) je ne dessale pas. Et il arrive même de devoir ressaler en mangeant. Carottes et navets ne sont pas très orthodoxes et je risque à chaque fois l’excommunication ;)Les versions de base étant soit chou et pomme de terre, soit lentilles. Cuisson démarrage eau froide ou chaude, au moins 1h30..

  • Flo a écrit le 30 janvier 2010

    Pareil que le dernier commentaire, chez nous en Alsace (et plus particulièrement dans ma famille) on le fait version potée avec des carottes, navet, céleri, panais, poireau et pommes de terre si souhaitées … Démarrage à froid, dans de l’eau additionnée d’un oignon piqué de clous de girofle et d’une ou deux feuilles de laurier. Une bonne heure et demi (ou 30 bonnes minutes à l’autocuiseur) puis tu ajoutes les légumes et c’est reparti pour une demi heure de cuisson ou un petit quart d’heure en autocuiseur. Ca fond tout seul et c’est assez équilibré (encore plus équilibré ? Tu cuis les légumes au cuit vapeur !) Note : pas de dessalage non plus 🙂

  • Alice a écrit le 30 janvier 2010

    Moi je le dessale : première cuisson, dans un grand volume d’eau froide. Je laisse bouillir une dizaine de minutes en écumant si nécessaire.Effectivement, avant (ma grand mère faisait comme çà), il fallait changer plusieurs fois l’eau pour bien dessaler, maintenant, une seule fois suffit.Donc après les 10 minutes, je jette l’eau, je rince la cocotte si nécessaire, je re-remplit d’eau froide (il faut que le plat de côte soit recouvert d’au moins 1cm), j’ajoute une ou deux échalote(s) juste pelée(s), une gousse d’ail non pelée (ou + pour ceux qui adore l’ail en chemise), un bouquet garni (en général une feuille de laurier, une branche de thym et une de romarin), et une petite carotte si j’en ai.Je laisse bouillir bien 45 minutes avant d’ajouter des lentilles (vertes du Puy, évidemment :p).Je laisse cuire le tout au moins le temps indiqué sur le paquet de lentilles ou plus généralement.Et voilà, c’est prêt! C’est une recette simple, qui me vient de ma grand-mère, enfin je l’ai souvent regardée faire mais j’arrive pas encore à son résultat! Tu trouveras sûrement un moyen d’améliorer tout cela!Bon ap’!

  • Véronique a écrit le 30 janvier 2010

    Je le fais cuire la veille dans une grande quantité d’eau pendant une heure environ.Le lendemain je le fais mariner une heure ou deux (suivant le temps que je dispose avant le repas!)dans un mélange « sauce soja-huile-miel-gingembre râpé-ail » puis je le passe au four le temps qu’il soit bien chaud et caramélisé!Parfois j’ajoute du citron ou de la purée de cacahuètes dans la marinade.Comme accompagnement des lentilles cuites normalement mais je rajoute dans l’eau de cuisson un morceau de gingembre et de la citronnelle! C’est classique et dépaysant , je ne le cuisine plus que comme cela et c’est trop bon!!

    • AlPattapoil a écrit le 25 juillet 2015

      trop bon, merci à toi, je me suiis régalée ….
      J’avais déjàpréparé de cette façon une rouelle de porc ..
      Encore merci

      • Anne a écrit le 25 juillet 2015

        J’en suis ravie 🙂

  • maùie caillou a écrit le 30 janvier 2010

    en bonne auvergnate que je suis j’en ferai une potée et je confirme, il faut le dessaler

  • Anne a écrit le 31 janvier 2010

    Reçu par mail : Personnellement je mets ce genre de morceau dans la choucroute. Je le fais cuire indiciduellement :- soit en le plongeant dans l’eau froide jusqu’à ce qu’elle bout et je laisse 30-40 minutes à frémissement voire plus ça dépend de la grosseur du morceau.- soit en le plongeant dans l’eau bouillante (cela permet au morceau de garder tous ces aromes). Sinon, avec ce genre de viande on peut la faire cuire et l’associer avec des légumes d’hiver (carottes, navet, poireau) tout ça cuit à l’eau c’est bon et sain. Bon appétit.Merci à tous 🙂 Je vais grâce à vous me régaler.

  • stephane a écrit le 31 janvier 2010

    Tu as une très belle recette dans le dernier Nature de AD a la page 310 il me semble 🙂

  • fred a écrit le 31 janvier 2010

    je l’utilise avec de la choucroute crue.tapisser le fond d’une cocotte en fonte avec de la couenne de porc coté peau dessous.rincer la choucroute (500g)éplucher deux pommes fruit et les couper en petits désémincer 2 oignonsalterner choucroute avec dés de pomme et d’oignon, quelques baies de genièvre mettre le plat de cote au milieu et continuer l’alternance Arroser avec 2 verres de jus de pommeMijoter 2 heuresOn peut aussi mettre des dés de lardons et une saucisse fumée, mais ça finit par faire beaucoup de viande.Servir avec ou sans pommes de terre vapeur

  • Anonyme a écrit le 31 janvier 2010

    Toutes ces recettes sont trés bien mais il faut demander à ton boucher si le morceau est trés salé ou pas car j’ai eu queque fois de mauvaises surprises!!(ce pouvait être immangeable!) Anne Marie

  • Anne a écrit le 31 janvier 2010

    Merci. Anne Marie, j’ai acheté cela sur une impulsion chez Leclerc ;)Sur FB quelques réponses que je recopie au cas où cela puisse être également utile à qqu’un: Pour Cathy : je pense qu’il faut le dessaler 1/2 journée en renouvelant l’eau de temps en temps, puis cuisson à l’eau (plats type potée, etc…)Gamelle conseille de faire comme suit : Je dessale rapidement en plongeant le morceau successivement dans deux ou trois bain d’eau fraîche. Puis je le mets dans une casserole et couvre d’eau froide puis je porte le tout à ébullition. J’écume tout ce qui surnage. Puis égoutte le morceau. il est prêt alors à cuisiner selon la recette choisie.Marie Frédérique, elle, préconise ce mode de cuisson : Après l’avoir un peu laissé dessaler c’est excellent soit avec des lentilles (finir de le cuire avec les lentilles) soit avec pommes de terre bouillies et chou. Bon appétitPour Christiane : bien grillé dans une cocotte et ajouter des pommes de terre coupées genre frites, a la fin ça colle un peu au fond de la cocotte , humm, c est bon ! en Lorraine on dit du « côti »

  • Alibibi a écrit le 31 janvier 2010

    Tu peux aussi le cuire longtemps comme un pot au feu (avec carotte, céleri, navet, vert de poireau par exemple + garniture aromatique, gingembre, poivre, badiane etc…). Ensuite, tu l’émiettes ou tu l’effiloches, tu le congèles et ce sera parfait pour un hachis parmentier improvisé !

  • Anne a écrit le 31 janvier 2010

    Merci Alibibi 🙂

  • patricia a écrit le 31 janvier 2010

    que ce soit le plat de cote ou la palette je le cuisine de la meme façon voir la recette du petit salé au lentilles http://lesplatsdepat.canalblog.com/archives/2010/01/08/16433070.html:http://lesplatsdepat.canalblog.com/archives/2010/01/08/16433070.html
    bonne cuisine et gourmandisepatricia

  • Abc ... des ingrédients : Le P | Papilles et Pupilles a écrit le 14 août 2010

    […] Que faire avec du plat de côte salé ? […]

  • […] complets, Porc par Anne le 15 février 2010 Il y a quelques jours je vous demandais conseil sur que faire avec un plat de côte salé ainsi que des conseils sur le dessalage. Merci beaucoup pour vos réponses. J’ai suivi les conseils […]

  • lelion92 a écrit le 9 mars 2013

    Bonsoir à tous

    Habituellement, le terme « plat de côte » s’applique au boeuf. D’après l’image, je pense que c’est du porc. Donc plutot, du coti, ou autre….

    Pour du plat de côte de boeuf salé, j’applique une vieille recette de ma jeunesse et de ma mère. Du plat de côte, du sel, des aromates, tout cela dans un tuperware, ou un saloir de ménage. Bien saler et frotter au sel, surtout autour des os, et sur les os (coté coupe). Retourner et mélanger au sel (restant dans le contenant) de façon régulière pendant au moins 5/6 jours en tenant au frais. Après rincer pour éliminer l’excédent de sel en surface (ou faire tremper pour ceux qui ont des régimes sans sel), faire chauffer l’eau, comme un pot au feu normal, mais ne pas saler…. poursuivre votre pot au feu comme vous avez l’habitude.
    Bisous ou poignées de main en fonction des lecteurs.
    Lionel

  • Toyitita a écrit le 19 novembre 2017

    Bonjour à tous et toutes
    Oui je confirme le plat de côtes, les travers de porc, les coustillous ou aussi coustellous sont des termes usités pour le porc. (expérience professionnelle durant 18 ans dans une charcuterie de gros, salaisons)

  • UOSSEB33 a écrit le 2 avril 2018

    J’ai repris la recette de ALICE du 30 JANVIER 2010, mais j’ai rajouté des HARICOTS BLANCS COCO de PAIMPOL….. Plus , en fin de cuisson, j’ai mis……une grosse larme de CREME FRAICHE LIQUIDE ( 30%).., pour « COLORER » la sauce…..
    Que du BONHEUR…………..
    AVIS aux CUISTOTS AMATEURS………………

    • Anne a écrit le 2 avril 2018

      Super, merci de ton retour 🙂

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Mon livre

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 800
followers
Pinterest
422 500
followers
Instagram
38 800
followers
Vue sur Las Vegas depuis le Delano
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer