Logo - Papilles et Pupilles

Chargement en cours...
Veuillez patienter...
P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Le côté obscur du chocolat

News

Alertée par Julien, un lecteur occasionnel de P&P, je vous vous relaye cette information parue avant hier :

Un Néerlandais consommateur de chocolat demande à être incarcéré pour complicité d’esclavage.<

Dark Vador

Dark Vador

AMSTERDAM (Reuters) – Un journaliste néerlandais demande à être condamné pour consommation de chocolat et complicité d’esclavage dans les cacaoyères de Côte d’Ivoire.

Teun van de Keuken souhaite être condamné à une peine de prison afin d’alerter les consommateurs sur le travail forcé des enfants dans la filière cacao et contraindre les entreprises à agir contre ce phénomène, persistant selon lui.

« Si je suis jugé coupable de ce crime, tout consommateur de chocolat pourra ensuite être poursuivi. J’espère que les gens arrêteront alors d’acheter du chocolat, ce qui affectera les ventes des grandes entreprises et les obligera à faire quelque chose à propos de ce problème », a expliqué Van de Keuken.

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, et les entreprises étrangères du secteur sont accusées par des organisations de défense des droits de l’homme d’utiliser des enfants comme esclaves pour la récolte des fèves.

Van de Keuken s’est lancé il y a deux ans dans une bataille juridique pour être condamné en tant que consommateur de chocolat. Le parquet a décidé à l’époque que ce dossier ne relevait pas de la compétence des tribunaux et que le journaliste n’avait aucun lien direct avec ce secteur.

Le secteur admets ‘des problèmes’

Welcome to GhanaIl a fait appel de cette décision du parquet vendredi devant un tribunal d’Amsterdam, qui devrait rendre son jugement dans un délai de quelques semaines.

Le journaliste s’est rendu au Burkina Faso pour tenter de retrouver des enfants qui auraient été utilisés comme esclaves sur les plantations de cacao de Côte d’Ivoire.

Il affirme avoir réussi à convaincre l’un de ces anciens esclaves à venir témoigner contre lui.

‘Nous profitons de ces gens et eux n’obtiennent rien en échange. En tant que consommateurs, nous sommes aussi responsables de ces atrocités’, a déclaré Van de Keuken à Reuters.

Les Pays-Bas sont le principal importateur de fèves de cacao de l’Union européenne, qui représente 40% des activités de retraitement du cacao dans le monde.

‘Je ne peux nier qu’il existe des problèmes liés au travail des enfants mais il est absolument faux de parler d’esclavage’, a réagi Robert Zehnder, secrétaire général de l’Association européenne du cacao. ‘Nous travaillons sur ce problème avec les gouvernements et les ONG.’

David Zimmer, de l’association européenne des industries du cacao (Coabisco), a pour sa part prévenu qu’un boycottage du chocolat affecterait en premier lieu les paysans d’Afrique de l’Ouest.

Les acteurs mondiaux du secteur du cacao ont signé fin 2001 un accord sur l’introduction d’ici juillet 2005 d’un système de certificats permettant aux consommateurs de choisir du chocolat fabriqué sans recours à des méthodes de travail abusives. Les organisations de défense des droits de l’homme regrettent que cette date-butoir n’ait pas été respectée. (Source : Yahoo actualités et Photo : GPD/RVU)

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Sonia M la Cuisine a écrit le 11 février 2007

    Je ne connais absolument pas ce problème d’utilisation des enfants dans la filière du chocolat ! Merci pour l’info et je vais méditer tout cela car bien entendu le problème est complexe…

  • Mamina a écrit le 11 février 2007

    Malgré tout ça, s’arrêtera t-on de consommer du chocolat?J’en doute.

  • Soho (Chocoholic) a écrit le 11 février 2007

    En choisissant du Cacao ou du Chocolat de la filière équitable, on évite ce genre d’abus sans avoir à se priver de chocolat.Ceci dit, merci de relayer cette info (j’aurais du le faire !!!). En en parler plus largement, les grandes multinationales du chocolat se sentiront (peut-être) obligées de respecter le texte qu’elles s’étaient engagées à suivre pour 2005 !

  • Adèle a écrit le 11 février 2007

    Tu crois pas qu’on culpablise assez en mangeant du chocolat, tu veux vraiment qu’on arrete ;-)! Tout ça parce que tu en as abusé hier! Blague à part, merci pour l’info car je n’en avais jamis entendu parler.

  • moniquefoi a écrit le 11 février 2007

    avec le film Blood Diamond, actuellement a l’affiche, nous sommes alertes sur les pratiques des filieres du diamant en Afrique et dans le monde. Merci de porter a notre connaissance celles du chocolat… on ne pourra plus dire … on ne savait pas… a nous de devenir des consommateurs responsables et des citoyens du monde en offrant a ces enfants le moyen d’existance digne des notres.

  • Edith a écrit le 11 février 2007

    C’est incroyable tout ça on se sent vraiement tout bête car on ne sais pas la moitier des choses qui se passent. Je vais essayer de ne pas culpabiliser en croquant dans mon chocolat

  • Mercotte a écrit le 11 février 2007

    heureusement que je ne mange que du chocolat d’amérique du sud…..je vais continuer à en abuser !!! En vrai merci pour cet article très instructif…

  • Anne a écrit le 11 février 2007

    Adèle – Edith : je ne veux surtout pas nous culpabiliser de manger du chocolat. Mais ce serait bien de faire un peu avancer le schmilblick.Adèle : oui trop de chocolat hier 😉

  • mari a écrit le 11 février 2007

    What an interesting post and article. But not surprising. How often do we hear about expensive or luxury items that are made by the poor?

  • Anne a écrit le 11 février 2007

    Sure Mari, you’re right !

  • Alhya a écrit le 11 février 2007

    je m’en vais lire cet article tout de suite! merci je ne savais pas!

  • Marie Flo a écrit le 11 février 2007

    C’est proprement scandaleux ce genre de chose. Et si il y avait que ce problème là! Je dois être une des très rare ‘blogeuses’ à ne pas consommer de chocolat. Ma dose environ 100 gr dans l’année. Tu as raison Anne d’en parler. J’ai moi aussi évoqué le problème des ananas contaminés et l’esclavage qui en résulte. Il faudrait vraiment sensibiliser les gens et les fabricants de chocolat.

  • Fabienne a écrit le 11 février 2007

    Perso, je ne consomme pas beaucoup de chocolat … Je suis très touchée par les problèmes que pose le travail des enfants, mais les solutions ne sont pas si évidentes ! J’avais été très sensibilité par ce pb lors d’un voyage en amérique du sud où j’avais vu des enfants fabriquer des briques et dont les mains ressemblaient à des mains de vieillards !

  • mimosa a écrit le 12 février 2007

    je découvre ce problème, ça craint!

  • inoule a écrit le 12 février 2007

    Je découvre également le problème ! Quelle horreur ! Mais que faire ?Boycotter le chocolat africain ?

  • Gracianne a écrit le 12 février 2007

    Merci pour l’info Anne.

  • Eglantine a écrit le 12 février 2007

    Tu as raison de soulever ce genre de problèmes. Trop souvent on oublie que notre confort se fait parfois au détriment de l’inconfort ou pire de l’exploitation des autres…. La liste est loin d’être exhaustive et le cacao n’est qu’un élément d’une longue liste. Sais t’on par exemple que pour la culture du soja, on détruit les forêts d’Amazonie, que le sucre de canne est arrivé sur nos tables grace à l’esclavage…. et que pour satisfaire l’envie de pays riches, on détruit parfois l’éco système de pays pauvres….J’arrête sinon je vais saper le moral de tout le monde. Disons pour résumer que je ne rechigne pas à un peu d’exotisme dans mon assiette mais toujours avec modération. D’ailleurs, j’adore le chocolat. Mais je préfère privilégier au maximum la production locale !

  • Suiksuik a écrit le 12 février 2007

    merci anne ! je trouve cette info géniale ! Elle prouve que les gens commencent à réfléchir sur le contenu de leur assiette ! je vais faire passer cette article !

  • confituremaison a écrit le 13 février 2007

    C’est complexe. Si les grosses societes du cacao, dont certaines communiquent enormement sur ce probleme, possedaient les plantations, le probleme n’existerait pas ou peu.Mais ce n’est pas le cas. Les plantations de cacao sont presque exclusivement la propriete de cooperatives, ou de familles (dans ces exploitations la, le pb est different, les enfants travaillent pour les besoins de la famille).Quant aux certificats, c’est bien, mais l’ideal serait que les groupes mondiaux du cacao soient tous extremement stricts (il y en a qui le sont!), et qu’ils ne se fournissent que la ou les personnes et les droits sont respectes. Je pense que cela aurait davantage d’impact au niveau local que si quelques consommateurs occidentaux arretent d’acheter du chocolat. Mais j’admire l’action de Teun van de Keuken. Il faut se battre contre ces abus inacceptables. Je choisirai avec soin mes marques moi aussi, pas uniquement dans l’equitable, meme si c’est mieux; c’est inutile, elles ne sont pas toutes complices.

  • Anonyme a écrit le 13 février 2007

    Bonjour,mon premier commentaire parce que je suis touchée par ce sujet. Attention à l’utilisation des mots, ‘esclavage’ est assez fort, je trouve. Je suis ivoirienne, et je sais que la plupart des plantations de cacao sont des petites exploitations familiales, ou effectivement des enfants travaillent parfois (et j’insiste sur le parfois, mes parents eux-même ayant des plantations mais n’ayant jamais fait travailler d’enfants)dans des conditions difficiles, mais c’est la pauvreté qui veut ça. Ces enfants ont besoin de travailler pour vivre et pour aider leur famille, comme dans n’importe quel pays du tiers-monde. C’est triste et bien-sûr nous devons tous agir pour que tout ceci change. Mais boycotter des produits, ne fait du mal qu’au plus faible…

  • Anne a écrit le 13 février 2007

    Merci d’avoir laissé ton témoignage et d’avoir donné ton éclairage. Pas facile effectivement de savoir quoi faire et comment.

  • Springdance a écrit le 13 février 2007

    Merci pour l’info , le problème est assez complexe .Mari, you are right .

P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photo - Anne Lataillade
Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je mange :) ©Tookapic CC0 Pixabay
Au menu d' Avril :
- La cuisine avec les enfants
- Les tartinades
- Les asperges
Découvrir l'édito d'avril
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes sucrées
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
S'inscrire à la
newsletter
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Photo - Anne Lataillade

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
33 300
followers
Bouquet garni - Guyane
Sur le vif...
Fermer