P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Osso buco à la cocotte minute

Plats complets Veau

Osso bucco à la cocotte minute

Osso bucco à la cocotte minute


Je sens que certains d’entre vous vont pousser un grand cri !

HAN !!!! Un osso bucco à la cocotte minute ? Et pourquoi pas un gâteau en kit tant que tu y es ?

Respire respire, la cocotte minute, c’est quand même top pratique et on gagne beaucoup de temps.  Et comment te dire, le temps, en ce moment, je cours après. Je suis comme le lapin d’Alice au pays des Merveilles.

D’ailleurs, à ce propos, il y a un vrai paradoxe.

Nous bénéficions de plein d’outils pour aller plus vite : Mon lave linge me permet de gagner du temps par rapport à ma grand mère qui lavait à la main, il en va de même pour ma plaque à induction (plus rapide que le feu de bois), ma voiture (vs je marche à pied) etc. Je devrais donc avoir plein de temps disponible.

Et pourtant non.

Incredibeule n’est ce pas ?

Vous avez 3 heures, thèse, anti thèse etc. Et pendant que vous réfléchissez, vous pouvez toujours vous occuper les mains en préparant cet osso buco. :p

Pour 6/8 personnes

  • 8 tranches de jarret de veau
  • 50g de beurre
  • 1 boite de concentré de tomates
  • 200ml de vin blanc sec
  • 200 ml d’eau
  • Sel
  • 1 kg de carottes
  • 1 petite branche de céleri
  • 4 cuillères à soupe de farine
  • 1 oignon
  • 1 grosse boite de champignons de Paris

Mettez les tranches de jarret de veau dans un sac plastique avec la farine. Fermez et remuez. Votre viande doit être maintenant parfaitement farinée.

Morceaux de jarret farinés ©Gandolfo Cannatella shutterstock

Morceaux de jarret farinés ©Gandolfo Cannatella shutterstock

Mettez le beurre dans la cocotte minute. Quand il commence à crépiter, ajoutez le veau fariné et faites roussir une dizaine de minutes à feu vif. La viande doit être bien colorée sur toutes ses faces. Si ce n’est pas le cas, poursuivez la cuisson 5 minutes.

Pendant ce temps épluchez les carottes, enlevez le pied de la branche de céleri. Lavez les légumes et coupez les carottes en rondelles et le céleri en cube. Pelez l’oignon et ciselez-le.

Une fois la viande bien roussie, sortez-la et réservez-la dans une grande assiette.

A sa place, ajoutez les dés d’oignon, les carottes, les morceaux de céleri et poursuivez la cuisson 5 à 7 minutes en remuant régulièrement. Mouillez avec le vin blanc. Portez à ébullition et grattez les sucs. Ajoutez enfin le concentré de tomates, l’eau et remettez la viande.

Fermez le couvercle de la cocotte minute et quand elle est montée en pression, laissez cuire 15 minutes.

Osso buco - Cocotte minute

Osso buco – Cocotte minute

Laissez retomber la pression, ouvrez, ajoutez les champignons et mélangez, juste le temps qu’ils se réchauffent.

Servez avec du riz blanc !

Délicieux.

 

Allez on en discute ?
Les avis
  • Emilie a écrit le 17 octobre 2014
    4

    La cocotte minute c’est la libération de la femme!… Ou pas! 😉
    Je travaille, je fais du sport, je sors… et elle me permet de faire de bons petits plats tout au long de la semaine! Et ça, ça n »a pas de prix!

    • Anne a écrit le 18 octobre 2014

      Tout à fait 🙂

    • Regnier a écrit le 9 janvier 2016

      Bonjour
      Je viens de faire la recette
      Débutante en plats mijotés en cocotte ,mes morceau de viande ont commencé à tres sérieusement roussir dans le beurre
      La prochaine fois je mettrai mon curseur de plaque à induction sur 11 et non sur 15
      J’aimerais savoir également combien de kms de viande est nécessaire ?
      Merci d’avance

      • Anne a écrit le 9 janvier 2016

        Combien de kms de viande ??? Je ne comprends pas la question

        • Mélo Milo a écrit le 17 janvier 2016

          Je crois qu’elle parle de Kgs et non de kms 😉 lol

  • marie a écrit le 26 octobre 2014
    5

    Bonjour anne, adepte de votre blog je n’ai jamais laissé de commentaire mais aujourd’hui je suis obligé de vous dire que votre recette de l osso buco à la cocotte est une tuerie ! Ma famille est moi nous sommes régalé , merci beaucoup !! Et merci pour votre blog et vos recettes, on a l eau à la bouche rien qu’en les regardant 🙂

    • Anne a écrit le 26 octobre 2014

      Hiii, j’en suis ravie. N’hésitez pas en laisser. Cela me fait toujours plaisir 🙂

  • Zabou a écrit le 23 novembre 2014
    5

    Bonjour,
    Je l’ai préparé la veille et réchauffé à midi avec une purée maison…Que du bonheur ! Le week end dernier c’était ton bourguignon réalisé aussi à la cocotte minute, on a adoré ! Merci Anne pour toutes ces bonnes recettes.

  • ouazani odile a écrit le 11 novembre 2015
    5

    a 50 ans passé je ne connaissais pas cette recette je l’ai faite et j’ai beaucoup aimé il est vrai que je n’avais pas d’élément de comparaison mais mon mari qui connait s’est régalé encore une fois merci Anne depuis que j’ai découvert votre blog je fais des recettes que je ne faisais jamais

    • Anne a écrit le 11 novembre 2015

      J’en suis ravie 🙂 Merci Odile

  • Sam a écrit le 23 mars 2016
    5

    Bonjour
    J’ai acheter du osso bocco n’ayant pas d’idée je prend mon téléphone une recherche et hop je tombe sur votre recette simple rapide et très bien expliqué rien à dire elle est parfaite un vrai délice aucune fausse note merci pour ce partage.

    • Anne a écrit le 23 mars 2016

      Avec plaisir. Je suis ravie que la recette t’ait plu

      • Duval Jean-Pierre a écrit le 24 mars 2016

        bonjour ANNE. excellente recette et si vous me permettez, une suggestion : essayez d’ajouter 3 ou 4 filets d’anchois hachés et le zestye d’un demi citron. Je pense que vous aimerez.- Jean-Pierre.

        • Anne a écrit le 24 mars 2016

          Je suis sûre que je vais aimer. J’avais essayé à la gremolata mais je n’avais pas pensé aux anchois. Ca me plait beaucoup. Merci Jean Pierre

  • benedicte conseillere guy demarle a écrit le 5 avril 2016
  • Jean-Charles a écrit le 25 mai 2016
    5

    Bonjour,
    cela fait deux fois que je réalise cette recette, c’est un régal absolu. Equilibre des parfums, des couleurs et des textures parfait. Je tiens à vous remercier pour cette recette excellente.

    • Anne a écrit le 25 mai 2016

      Merci Jean Charles. Je suis ravie que tu apprécies cette recette

  • MaB a écrit le 23 août 2016
    4

    Bonjour,
    Bordelaise aussi, j’ai fais votre recette. J’ai remplacé l’eau toute simple par du bouillon de volaille et mon fils qui n’aime pas l’osso bucco a trouvé celui que j’ai fais en suivant votre recette très bon. Merci je la garde en réserve car vraiment très bon.

    • Anne a écrit le 23 août 2016

      Merci j’en suis ravie 🙂 A bientôt

  • Sophie Le a écrit le 13 septembre 2016
    5

    Merveilleux !!! Merci ! Merci ! Merci ! Je suis nulle en cuisine et grâce à vous j’ai ENFIN réussi à cuisiner un plat « mijoté » ! Je sors de table à l’instant, nous en avons repris deux fois, c’est délicieux, je suis impatiente d’essayer la blanquette de veau (que j’adore) et que je rate à chaque fois…. Nous nous sommes régalés, très jolie soirée pleine de sourires, tout le monde a saucé son assiette, bref c’était super ! A bientôt 🙂

Les commentaires
  • Helene DELIZIOSO a écrit le 15 octobre 2014

    intéressant comme mode de cuisson mais est-ce que cela vaut l’osso bucco qui mijote tranquillement ? la sauce ? le mélange des saveurs ? verdict de ta petite famille ?
    Bonne journée 😉

    • Anne a écrit le 15 octobre 2014

      On s’est régalés 🙂

  • mimipboutdeficelle a écrit le 15 octobre 2014

    cela fait des années (plus de 30 ans !) que je cuisine avec ma cocotte minute presque journellement. Worker woman et mère de famille, cette cocotte m’a permis de gagner beaucoup de temps !!! je vous rappelle qu’en dehors du gain de temps, l’avantage de la cuisson en cocotte minute est que ça conserve les minéraux et les vitamines.
    Le seul ennui c’est le bruit mais je vous rappelle qu’on divise le temps de cuisson par deux et en ces temps de crise ce n’est pas négligeable.
    Je vais essayer sans attendre cette recette.

    • Anne a écrit le 15 octobre 2014

      C’est très pratique. Je m’en sers régulièrement aussi

  • Claire's factory a écrit le 15 octobre 2014

    jamais essayé de plat en sauce à la cocotte minute (par ignorance en fait). je vais essayer ta recette d’urgence !

    • Anne a écrit le 15 octobre 2014

      J’espère que tu te régaleras autant que nous.

  • Anso a écrit le 15 octobre 2014

    J’adore cette recette ! mais je n’ai pas vu les champi dans le déroulé..Après la cuisson en cocotte ?

    • Anne a écrit le 15 octobre 2014

      @Anso : Ouiii, c’est tout à fait cela/ J’avais oublié de le marquer. JE viens de rajouter.

  • Jean-Paul a écrit le 15 octobre 2014

    J’ ai déjà essayé cette recette et je suis vite revenu à la cuisson traditionnelle avec donc du vrai coulis de tomates, des champignons frais vite sautés à la poêle et un mijotage en cocotte en fonte. La différence existe vraiment.
    P.S Quant au riz blanc mieux vaut l’ abandonner pour un risotto qui ne dénature pas la recette; faute de temps on peut se contenter de spaghetti ou de tagliatelles qui cuisent vite et ne nécessitent pas de surveillance.

  • MlleP a écrit le 15 octobre 2014

    La cocotte minute c’est génial ! On gagne du temps et le plat est toujours bon !

    Ok c’est vrai, quand ça mijote de longue heure dans la cocotte en fonte c’est une délice … mais le temps comme tu dit, on court toujours après ! J’ai deux cocotte minute (petite et grosse) et je m’en séparerai pour rien au monde (tout comme celle en fonte =P) !

    • Anne a écrit le 15 octobre 2014

      pareil 🙂 j’ai les deux.

  • ManueB a écrit le 15 octobre 2014

    même pas honte, j’utilise souvent ma cocotte minutes, pour les pommes de terre, les lentilles, le bourguignon 🙂
    pratique……

    biz
    manue :))

  • 40 and so what a écrit le 15 octobre 2014

    Ca m’a l’air top mais le côté cocotte qui mijote, j’aime bien aussi !

    • Anne a écrit le 16 octobre 2014

      Oui, cela dépend du temps qu’on a 🙂

  • Martine a écrit le 15 octobre 2014

    perso, l’osso bucco est un de mes plats préférés. D’ailleurs, je vais en faire un, j’en ai trop envie 🙂 je mets du coulis et de la tomate fraiche aussi, mais avec des vrais champignons, pas d’excuses, c’est très vite fait avec de gros champignons à farcir coupés en rondelles et revenus. mais la cocotte minute ne me choque pas plus que ça, c’est vrai que le temps gagné est appréciable et le goût reste très bon ! le mijotage n’aura lieu que le lendemain, pour finir les restes. Maintenant j’ai le temps et j’utilise ma cocotte en fonte, mais avant, je faisais aussi comme ça:) Cette recette est très bien, par contre, pas de gremolatta ? Je mets toujours la peau d’un demi citron hachée avec du persil, et je fais cuire avec la sauce, et je mange l’osso bucco avec des pates .

  • babeth64 a écrit le 15 octobre 2014

    Je n’aime pas du tout le céleri, par quoi puis-je le remplacer ou est il indispensable ? C’est mon problème dans pas mal de recettes !!!

    • Anne a écrit le 15 octobre 2014

      Tu le zappes, il n’est pas indispensable 🙂

  • Crilinne a écrit le 15 octobre 2014

    Je me sers beaucoup de ma cocotte minute et j’ai déjà réalisé un osso bucco . Super pratique pour gagner du temps et très bon . Quand j’ai plus de temps c’est au four ! Il faut varier !!

  • Cappuccinette a écrit le 16 octobre 2014

    Voilà une recette qui m’aurait intéressée… du temps où j’avais une cocotte minute 😉
    Cela dit, j’étais justement en train de me demander si je ne referai pas l’investissement… As-tu un conseil, il y a maintenant un tas de modèles divers et variés !
    Merci d’avance et merci pour tout ce que tu partages !
    Bises de Capp

    • Anne a écrit le 16 octobre 2014

      Argh, non je n’en ai pas. LA mienne est une clipso qui date de l’année où je me suis mariée (20 ans l’année prochaine). Elle n’a pas bougé, j’en suis ravie mais je ne sais pas si elle existe encore.

  • Pascale a écrit le 16 octobre 2014

    Bonjour,

    Adepte de votre blog, je n’ai jamis laissé de commentaires.
    Mais je voudrais ajouter mon grain de sel sur la cocotte minute.
    Elle fait effectivement économiser du temps et de l’énergie. Eco-responsable, donc. Ca donne bonne conscience… Je trouve que la viande est beaucoup plus tendre que dans la cocotte en fonte (dont je suis pourtant une grande adepte). Elle permet aussi de cuisiner des petits plats tous les jours avec des légumes, plus d’excuse de manque de temps. J’adore !
    Pour répondre à Capucinette, perso j’ai le modèle le plus basique et il me satifait pleinement.
    Merci pour ce magnifique blog, plein de bonnes idées, d’humour et de bonne humeur. Il m’apporte tous le matins mon bol d’air frais.
    A bientöt.
    Pascale

    • Anne a écrit le 16 octobre 2014

      Merci beaucoup Pascale 🙂

  • Isa a écrit le 16 octobre 2014

    C’est vrai que pour les puristes l’utilisation de la cocotte peut surprendre….moi je le fais toujours à la cocotte minute et ce depuis des années et c’est un régal ! Il faut juste respecter la cuisson pour que la viande ne se détache pas complètement de l’os. Bonne journée.

    • Anne a écrit le 16 octobre 2014

      Oui, tu as raison de préciser

  • LadyMilonguera a écrit le 16 octobre 2014

    Il est bien alléchant cet osso bucco…

    • Anne a écrit le 16 octobre 2014

      Merci Lady Milonguera 🙂

  • Sophie a écrit le 14 février 2015

    Il manque la gremolata ! Je râpe les carottes (gros trous) et mets quelques zestes d’orange pour la cuisson.

  • Pascale a écrit le 14 octobre 2016

    Bonjour,

    Est ce que je peux le cuire la veille et le réchauffer le lendemain??

  • Levasseur a écrit le 18 octobre 2016

    Osso buco avec un seul c svp!

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Vous aimez le chocolat  ? J'ai 2 livres "aux sources du grand chocolat Valrhona - recettes d'experts" à faire gagner.   Dites moi dans les commentaires quel est votre dessert au chocolat préféré et taguez la personne avec qui vous aimeriez le manger  - je tirerai au sort dimanche soir et vous préviendrai par instagram
Aujourd'hui c'est cookies
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Sur le vif...
Fermer