P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Comment émonder une tomate

Techniques culinaires en vidéos

Emonder une tomate ©successo images shutterstock

Emonder une tomate ©successo images shutterstock

Que ce soit pour les besoins d’une recette ou bien parce que vous n’aimez pas manger sa peau, voici comment émonder une tomate en deux temps, trois mouvements:

  • Incisez la base en croix avec un couteau d’office.
  • Plongez la tomate dans l’eau bouillante durant 30 secondes puis sortez-la (avec une écumoire c’est pratique).
On incise et on plonge dans l'eau bouillante ©Shebeko shutterstock

On incise et on plonge dans l’eau bouillante ©Shebeko shutterstock

  • Épluchez-la ensuite en retirant la peau avec la pointe du couteau. Cela vient tout seul.

Facile non ?

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • athalyan a écrit le 21 mai 2015

    Effectivement, c’est simple ! Mais le chalumeau de cuisine, c’est encore plus simple et rapide ! 🙂

  • Katell a écrit le 21 mai 2015

    Merci pour l’astuce !
    C’est la technique que j’utilisais avant d’acheter ce qui s’appelle un « éplucheur peaux fines ». J’en suis au deuxième car le premier est parti à la poubelle avec des épluchures… Je ne peux plus m’en passer. J’ai hésité à mettre un lien pour présenter cet ustensile mais comme il s’agissait d’un lien vers un site marchant, j’ai préféré m’abstenir.

    • Anne a écrit le 21 mai 2015

      L’épluche tomates dont tu parles, c’est ça ? https://www.papillesetpupilles.fr/2007/05/epluche-tomates-eplucheur-tomates.html/

      Je l’ai aussi, j’aime bien 🙂

      • Katell a écrit le 21 mai 2015

        Oui, Anne, c’est bien ça ! J’avais sans doute lu l’article à l’époque mais ce matin, j’avais oublié que tu en avais déjà parlé.

        Et je viens de me rendre compte que mon commentaire précédent s’affiche deux fois, désolée pour ce doublon…

        • Anne a écrit le 21 mai 2015

          non tu penses, c’est un super vieux billet. Mais c’est vrai que j’aurais du le mettre dans l’article comme solution alternative. C’est super bien 🙂

  • Katell a écrit le 21 mai 2015

    Merci pour l’astuce !
    C’est la technique que j’utilisais avant d’acheter ce qui s’appelle un « éplucheur peaux fines ». J’en suis au deuxième car le premier est parti à la poubelle avec des épluchures… Je ne peux plus m’en passer. J’ai hésité à mettre un lien pour présenter cet ustensile mais comme il s’agissait d’un lien vers un site marchand, j’ai préféré m’abstenir.

  • Amy a écrit le 21 mai 2015

    C’est la technique que j’utilise et que j’ai toujours utilisée. Je vis à New York et la taille moyenne des cuisines est inversement proportionnelle à la taille de la ville. Du coup, chaque cm compte et on devient un peu l’inspecteur (sans) gadget de la réutilisation d’ustensiles. (Et ce n’est pourtant pas les petits gadgets de cuisine qui manquent justement dans ce pays…. d’ailleurs je prépare un post à ce sujet sur le blog!)

    Belle journée,

    Amy, http://www.foodetcaetera.com

    • Anne a écrit le 21 mai 2015

      C’est vrai que plus les cuisines sont petites et plus il faut être astucieux 😉

  • titel a écrit le 22 mai 2015

    Juste pour info, on dit « monder » et non « émonder » une tomate 😉

    • Anne a écrit le 22 mai 2015

      heu non Titel, les 2 existent 🙂 Je le sais parce que j’ai vérifié avant d’écrire l’article 😉

  • Céline a écrit le 25 mai 2015

    effectivement on peut utiliser les 2 termes
    j’utilisais cette technique avant de découvrir cet ustensile génial qui épluche tomates, pêches, poivrons…

  • Nathan Petit a écrit le 11 février 2016

    L’émondage est une chose nécessaire à faire dans le jardinage. Pourtant, je n’ai jamais pu bien saisir le concept et je ne sais pas où couper les arbres et les plantes ! Est-ce qu’il y a des experts qui apprennent l’émondage aux autres ?

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actuellement en déplacement, je dispose d'un accès limité à mes mails et suis au regret de ne pouvoir répondre rapidement à vos commentaires. Merci pour votre patience.

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

S'inscrire à la
newsletter
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
415 400
followers
Instagram
29 600
followers
Blue Mountains, Australie
Manly beach, Sydney, Australie
Sydney - L'Opéra
Wattamolla, Australie
Sur le vif...
Fermer