P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Quand Yves Camdeborde revisite Sous le Soleil de Satan de Maurice Pialat

France Reportages Voyages

But where is George ? ©NguyenNgocEmmanuelBD

But where is George ? ©NguyenNgocEmmanuelBD

Le weekend dernier je suis allée au Festival de Cannes invitée par Nespresso. J’espérais voir George (au moins) ou à défaut Jean (Dujardin), what else quoi ? Je n’ai vu ni l’un, ni l’autre mais j’ai vu Yves, et vous ne savez pas, c’était encore mieux !

J’ai en effet participé à un dîner incroyable cuisiné par Yves Camdeborde ayant pour thème un film de Maurice Pialat, Sous le soleil de Satan (Palme d’Or en 1987). Cette adaptation du livre éponyme de Georges Bernanos raconte l’histoire d’un curé de campagne, joué par Gérard Depardieu, qui rencontre le péché en la personne de Sandrine Bonnaire. Je ne sais pas si vous vous en souvenez il avait fait scandale à l’époque.

J’ai donc eu la chance de passer un peu de temps avec Yves Camdeborde, un chef accessible, généreux et passionné…

Avec Yves Camdeborde ©NguyenNgocEmmanuel

Avec Yves Camdeborde ©NguyenNgocEmmanuel

Et ai pu lui demander :

Bonjour Yves, pourquoi avoir choisi CE film ? 

Je ne suis pas un grand cinéphile dit-il mais ce film m’a marqué. J’ai reçu une éducation religieuse très poussée (communion, confirmation, enfant de choeur, jeune témoin du Christ..) et ai eu la chance d’avoir un curé formidable, Dominique.  Vu le scandale causé par le film, nous avions été le voir et avions ensuite assisté à une mini conférence pour en parler.  Ce qui en est ressorti c’est que l’on pouvait ne pas être d’accord avec l’autre mais ce qui était intéressant, c’était la discussion et le débat. Il faut toujours respecter l’autre. Des avis différents font avancer les choses. 

J’ai toujours gardé cette idée en tête.

Quand j’ai quitté les restaurants gastronomiques étoilés pour ouvrir mon propre établissement, j’ai exercé mon métier de cuisiner d’une façon différente. Les critiques, les journalistes ont appelé cela la bistronomie (ce qui m’a déplu à l’époque car cela avait un côté péjoratif et on me rangeait dans une case), mais aujourd’hui, 25 ans après, je suis fier d’avoir eu des convictions, un avis différent, et d’avoir contribué à faire avancer les choses. Je pense que cela a amené un souffle de jeunesse dans le métier, de la décontraction et de la qualité. Des codes sont tombés.

La décoration des tables ©NguyenNgocEmmanuel

La décoration des tables ©NguyenNgocEmmanuel

Comment avez-vous composé le menu de ce soir? 

J’ai voulu être léger. Je me suis dit, nous sommes à Cannes, sur la plage, il faut oser.

Cela commence comme une messe, mais à l’envers puisque vient en premier le sang du Christ : Ce plat est réalisé à base de sang de cochon et est servi dans une tasse, un peu comme celles que l’on offre aux enfants pour leurs baptêmes.

Ensuite, j’arrive en salle tenant un plateau en argent et je fais communier les convives : Je vous mets à l’instar d’une hostie, le corps du christ dans la bouche. Il s’agit d’une hostie à base d’olives concassées.

La communion par Yves Camdeborde -) ©NguyenNgocEmmanuel

La communion par Yves Camdeborde -) ©NguyenNgocEmmanuel

La première entrée, c’est une soupe de croûte de fromages servie dans un bénitier. Le dimanche soir, quand j’étais enfant, il nous était servi au presbytère une soupe de croûtes de fromages, réalisée avec les restes de la semaine. Là bien sur, je l’ai revisitée. C’est une soupe au Parmesan avec du romarin, du gingembre, des coques, de la citronnelle et des fèves.

Bénitier de jus glacé ©NguyenNgocEmmanuel

Bénitier de jus glacé ©NguyenNgocEmmanuel

La seconde entrée est un Saint Pierre, caché derrière un voile noir. Là aussi, c’est lié à un souvenir de jeunesse. Lorsque j’étais enfant de choeur, je voyais, aux premiers rangs de l’église de vieilles béarnaises cachées derrière leur voile noir.

Voile noir de Saint Pierre ©NguyenNgocEmmanuel

Voile noir de Saint Pierre ©NguyenNgocEmmanuel

Le plat est une poularde à la diable. Elle est provocante car dressée comme un phallus dans l’assiette. Je propose aux dames de la consommer sans les mains :p

Diable de poularde rôtie pochée ©NguyenNgocEmmanuel

Diable de poularde rôtie pochée ©NguyenNgocEmmanuel

Quant au dessert, c’est une religieuse au café, au grand cru Arpeggio de Nespresso

Religieuse au grand cru Arpeggio ©NguyenNgocEmmanuel

Religieuse au grand cru Arpeggio ©NguyenNgocEmmanuel

J’ai beaucoup travaillé mais créer ce menu m’a beaucoup amusé. Ce sont des super produits, c’est franc, c’est top.

Et pour avoir eu la chance de tout goûter, je peux même vous dire que c’était exceptionnel. J’ai souvent voulu dîner chez Yves Camdeborde mais il faut s’y prendre plusieurs mois à l’avance, ce que ne me permet pas un agenda bien trop fluctuant. Inutile donc de vous dire combien j’étais ravie de dîner ici et que le résultat a dépassé mes espérances (pourtant hautes).

C’était un moment rare. Rhalalala la soupe mes amis, c’était juste wow ! Il est des fois où 2 heures après avoir mangé vous peinez à vous souvenir des plats, ici ce n’est pas le cas, je crois que je m’en souviendrai TRES longtemps !

Julien et Yves Camdeborde, François Vadala

Julien et Yves Camdeborde, François Vadala

Merci Yves Camdeborde, merci Nespresso et 14 septembre de m’avoir permis de vivre cette expérience.

Le Restaurant d’Yves Camdeborde : Le Comptoir – 9 carrefour de l’Odéon – 75 006 Paris

Yves Camdeborde

Yves Camdeborde

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • la route joyeuse a écrit le 20 mai 2015

    Quelle chance , ça a l’air topissime ! Le menu est bien pensé et en accord avec sa thématique !

  • Cynda a écrit le 20 mai 2015

    La cuisine française est magique <3<3<3

  • henry a écrit le 20 mai 2015

    Bonjour,

    J’adore le sac Nespresso!
    Savez-vous si l’on peut se le procurer ailleurs qu’au festival? (pour celles qui n’ont pas la chance d’y aller…).
    Merci!

    • Anne a écrit le 20 mai 2015

      Je me renseigne 🙂

    • Anne a écrit le 20 mai 2015

      Alors voici la réponse : Il sera offert en boutique aux personnes qui achèteront 25 étuis de capsules à partir du 22 juin

      • sandrine a écrit le 21 mai 2015

        Merci Anne!
        Je vais donc faire un stock de capsules!!

        • Anne a écrit le 21 mai 2015

          🙂 En tout cas c’est sur qu’il est chouette. Plus épais qu’un tote bag 😉 j’adore

  • Isabelle de Castelnau a écrit le 20 mai 2015

    A ce niveau là, c’est du grand Art !

    • Anne a écrit le 20 mai 2015

      Oui, c’est juste exceptionnel

  • Daily about Clo a écrit le 20 mai 2015

    Manger un menu de Candeborde, la chance 😉
    Je rêve de refaire un restaurant gastronomique d’ici peu..

    • Anne a écrit le 20 mai 2015

      🙂 J’espère que tu pourras rapidement

  • evaliya cuisine a écrit le 20 mai 2015

    Rien qu’en regardant les photos on se régale !!!!!!

  • garde meuble a écrit le 22 mai 2015

    Excellent j’aime bien (y)

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actuellement en déplacement, je dispose d'un accès limité à mes mails et suis au regret de ne pouvoir répondre rapidement à vos commentaires. Merci pour votre patience.

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

S'inscrire à la
newsletter
Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Saint Patrick
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
128 600
followers
Pinterest
415 400
followers
Instagram
29 600
followers
Blue Mountains, Australie
Manly beach, Sydney, Australie
Sydney - L'Opéra
Wattamolla, Australie
Sur le vif...
Fermer