P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Câpres : le b.a-ba

Malte Produits et Ingrédients Voyages

Connaissez-vous le câprier ?  Je ne l’avais jamais vu « en vrai », jusqu’à ce que je me rende à Malte où cette plante méditerranéenne pousse à l’état sauvage. Voici à quoi elle ressemble :

Câprier - Malte

Câprier – Malte

Elle aime les sols pauvres, caillouteux et on la voit même comme ici recouvrir de vieux murs en pierre. Ce sont ses boutons floraux qui cueillis, puis salés et mis dans le vinaigre donneront les câpres. A Malte on les cueille au mois de mars ou avril. S’ils ne sont pas ramassés les boutons donneront ces jolies fleurs blanches.

Câpres et fleur de câpre - (c) Mahood al Yousif CC BY-NC-ND 2.0

Câpres et fleur de câpre – (c) Mahood al Yousif CC BY-NC-ND 2.0

Ce que j’ignorais, c’est qu’après la floraison, la fleur donnait un fruit, le câpron qui était aussi utilisé en cuisine. Mais je n’en ai jamais vu. Je ne sais pas si vous connaissiez ?

Pour la câpre, son usage est varié. Dans la cuisine Maltaise où on la nomme gabirjola, elle est utilisée dans les recettes de salades, de pâtes, de poissons.. et aussi dans l’un des plats les plus populaires, le hobz biz-zejt qui est une tartine recouverte d’huile d’olive, tomates, câpres, olives, thon ou anchois. A tester durant l’été 🙂

Hobz biz Zejt - Malte (c) Kirk K CC BY-NC-ND 2.0

Hobz biz Zejt – Malte (c) Kirk K CC BY-NC-ND 2.0

Dans ma cuisine, je les emploie assez peu mais à chaque fois j’en mets, je me dis que je devrais en utiliser plus souvent. Elles amènent du peps aux préparations et un petit côté méditerranéen bien sympathique. Vous trouverez tout de même des recettes sur le blog comme la sauce gribiche, la tapenade, les pâtes à la puttanesca, la sauce tartare, les scaroles à la Napolitaine etc.

Et vous ? Les aimez-vous, les utilisez-vous ?

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • Barbara a écrit le 8 novembre 2016

    je savais tout ça peut être car j’aime beaucoup ça
    ceux de Malte devaient être top car il y a câpres et câpres !! (pas que ces pts trucs rabougris vinaigrés ;o) )
    mais en relisant ton article
     » Elle aime les sols pauvres, caillouteux et on la voit même comme ici recouvrir de vieux murs en pierre. »
    je me dis que ça pousserait super bien chez moi (c’est bien joli!)

    à suivre et étudier !!

    • Anne a écrit le 8 novembre 2016

      C’est sur qu’il y a câpres et câpres.

  • Sylvia92 a écrit le 8 novembre 2016

    Ah ! Merci pour ce cours 😀 Je viens d’apprendre qqchose ! Quelle jolie fleur !!!
    J’adore les câpres ! J’en utilise souvent. Pas seulement sur une pizza ou dans une sauce mayonnaise mais également dans mes salades de Quinoa. Je les ai même retrouvés dans une sauce délicieuse que je recommande – bien qu’un peu riche 😀 – pour épater vos invités ! Bon appétit ! (https://youtu.be/XUl6OCL1UMg)
    (Recette-de-la-sauce-entrecote)

    • Anne a écrit le 8 novembre 2016

      Merci beaucoup Sylvia 🙂

  • Tonton YVES a écrit le 8 novembre 2016

    Coucou ! Quelle jolie fleur ! Elle me fait la comparer à la fleur du Myrte de Corse avec ses étamines
    hérissées dans ces mêmes tons blanc-crémeux . N’oublions pas que les Câpres que nous dégustons dans
    différents assaisonnements sont les Boutons de ces fleurs avant leur éclosion . Par contre lorsque cette jolie fleur est fécondée par nos Amies Abeilles , ou le Vent , un fruit prend naissance , il se nomme :
     » Alcaparra  » , il est vert comme la câpre ,de forme ovale comme un petit ballon de Rugby , il est récolté en lui laissant 3 ou 4 mm de queue , saumuré
    et mis au vinaigre . Il servira , comme les cornichons à accompagner différentes recettes du Sud .
    Les Vins de Malte sont fameux aussi , comme certains Muscats que le Soleil caresse langoureusement !!

    • Anne a écrit le 8 novembre 2016

      Je ne savais pas. Merci Tonton Yves

  • Menina a écrit le 8 novembre 2016

    Désolée chère Anne de vous indiquer que câpre est un nom féminin. J’ai, personnellement, découvert fort tard cette plante: à Agrigente en Sicile où elle rampait sur le sol, près du temple. C’est un guide que j’avais interrogé qui m’avait donné la réponse. Encore bravo pour votre blog nouvelle formule. Amitiés

    • Anne a écrit le 8 novembre 2016

      Merci Menina, je ne savais pas du tout. Je viens de faire les corrections 🙂

  • Elsa D a écrit le 8 novembre 2016

    Bonsoir, sympa cet article, on en apprend sur un aliment que l’on connaît pourtant depuis toujours.
    Pour les caprons, on peut en manger à Bordeaux dans le restaurant italien le Murano, c’est servi avec les entrées de type burrata (un délice !). C’est le seul endroit où j’en ai trouvé, à part chez Auchan en bocal en verre mais ils ne sont vraiment pas bons.
    Curieusement, j’adore les caprons alors que je déteste les capres. Les caprons font la taille d’une petite olive, sont verts et servis avec leur tige, texture ferme et souple avec de la chair à l’intérieur et des mini grains (très tendres, qui se mangent), et goût à la fois vert et vinaigré.
    Bonne découverte !

    • Anne a écrit le 8 novembre 2016

      Merci pour l’adresse Elsa. Je tenterai

  • PatG a écrit le 10 novembre 2016

    Il y a très peu d’aliments que je n’aime pas, et les câpres font partie de ceux-ci.
    Y’a un truc dans le goût, ce côté aigre peut-être, qui ne passe pas.

    Mais la fleur est magnifique! 🙂

    • Anne a écrit le 10 novembre 2016

      Et tu aimes les cornichons ?

  • Ma petite cuisine a écrit le 17 novembre 2016

    Je raffole des câpres pour leur petit goût aigre et acide ! Mais je ne pense pas souvent à les utiliser. J’ai découvert les caprons en Italie il y a 2 ans, en même temps que les « aperitivo », et j’ai adoré ! Le goût ressemble à celui des câpres mais la taille est celle d’une olive. Depuis j’en propose également régulièrement à l’apéritif, mais il vaut mieux en choisir de qualité, dans les épiceries fines, sinon les petits grains à l’intérieur sont trop présents en bouche et donnent une texture désagréable. Céline

    • Anne a écrit le 17 novembre 2016

      Merci de ton commentaire 🙂 Ca donne envie de goûter les caprons

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
La ronde des fromage
A la campagne pour un déjeuner à la découverte des truites des fjords norvégiens @Norge_fr
Grand beau temps aujourd'hui à Bordeaux -  à tous et bon début de week-end ☉
L'incroyable bûche de Noël d' @arthur_fevre #placedelabourse #bordeaux - Hôtel intercontinental Bordeaux
Sur le vif...
Fermer