P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Choux de Bruxelles : préparation et cuisson

Produits et Ingrédients

Choux de Bruxelles ©Sabino Parente shutterstock

Choux de Bruxelles ©Sabino Parente shutterstock

L’autre jour au marché, j’ai ressenti l’appel du chou de Bruxelles. Cela ne s’explique pas, c’est comme ça. Je me demande si ce n’est pas un signe de dégénérescence précoce ?

Toujours est-il qu’une fois rentrée à la maison, je me suis demandée ce que j’allais bien pouvoir en faire, n’ayant en plus aucune idée de comment les préparer, comment les cuire ou comment les cuisiner. J’ai un peu compilé tout ce que j’ai pu lire histoire de partager avec vous mon savoir tout neuf.

Cela a d’ailleurs donné lieu à une super conversation glamour :

– Pourquoi tu blanchis les choux de Bruxelles ?
– Pour ne pas mourir intoxiquée !
– Ah bon ? C’est toxique les choux de Bruxelles ?
– Non c’est plutôt l’inverse, on leur prête de nombreuses propriétés, anti cancer notamment.
– Ben alors, pourquoi tu dis cela ?
– C’est que si je ne les blanchis pas, comme ils sont riches en souffre, cela provoque des flatulences. Et cela intoxique l’entourage…. Enfin moi je n’ai pas de flatulences, je suis une Princesse. Mais les autres ….

Bref. Rentrons dans le vif du sujet.

Comment choisir les choux de Bruxelles

A la saison déjà ! Le chou de Bruxelles est un légume d’hiver, que l’on cultive d’octobre à février. Il vous faut les choisir fermes et compacts, d’un beau vert brillant, sans feuilles jaunies et de même taille. Ils cuiront ainsi uniformément.

Comment conserver les choux de Bruxelles

Ils se conservent 3 ou 4 jours au réfrigérateur dans un sac en plastique perforé, dans le bac à légumes, sans les laver.  Ils se congèlent entiers, après les avoir blanchis pendant 3 à 5 minutes suivant leur taille. Vous pouvez alors les conserver 1 an.

Coupez le pied des choux de Bruxelles

Coupez le pied des choux de Bruxelles

Comment préparer les choux de Bruxelles

Contrairement aux autres choux, les choux de Bruxelles ne se consomment que cuits. Par contre vous pouvez les manger chauds ou froids, en salade. Il faut couper légèrement le pied et ôter les feuilles abîmées ou flétries. Ensuite, lavez-les à grande eau (vinaigrée si vous préférez). Si vous êtes pressés, pour qu’ils cuisent plus vite, vous pouvez faire une petite incision en forme de croix à la base des choux.

Choux de Bruxelles ©MaraZe shutterstock

Choux de Bruxelles ©MaraZe shutterstock

La cuisson des choux de Bruxelles 

Pour éviter les effets indésirables, il faut, comme je vous l’ai dit plus haut, les blanchir 5 minutes à l’eau bouillante salée. Egouttez-les. Puis faites les cuire soit 20 minutes à l’eau bouillante salée (nouvelle eau), soit 5 minutes à l’auto cuiseur. Pour vérifier qu’ils sont bien cuits, plantez un couteau dans un chou : il doit rentrer facilement.

Faites blanchir les choux de Bruxelles

Faites blanchir les choux de Bruxelles

Ensuite, vous pouvez les apprêter de nombreuses façons : arrosés de beurre, de béchamel et parfois gratinés. Vous pouvez aussi comme dans cette recette (clic), les faire légèrement colorer dans un peu d’huile d’olive avec des amandes.

Chou de Bruxelles cuits © foodiepics shutterstock

Chou de Bruxelles cuits © foodiepics shutterstock

Les informations santé :

Le chou de Bruxelles est une excellente source de vitamine C, d’acide folique et de potassium. Il contient de la vitamine B, du fer; de la thiamine, du magnésium, de la vitamine A, du phosphore et de la niacine. Comme tous les membres de la famille des crucifères, il aurait des propriétés anticancéreuses (source : L’encyclopédie visuelle des aliments)

Cliquez ici pour des recettes avec des choux de Bruxelles.

Enjoy !

 

Allez on en discute ?
Les commentaires
  • ampelopse a écrit le 28 octobre 2014

    Tu as mis le doigt sur LE sujet qui fache a la maison…
    Mes hommes sont contre…mais moi j adore!
    Dans l eau de cuisson, je rajoute 1 cuillere a cafe de bicarbonate de soude alimentaire…ca aide quand on est une « princesse »!
    Et pour le faire manger quand meme a mes hommes, je les effeuille et les fais cuire au wok, sautes avec d autres legumes et de la sauce soja…ca marche!
    J attends ta recette avec impatience…

    • Anne a écrit le 28 octobre 2014

      Merci 🙂 Je garde l’astuce du bicarbonate 🙂

  • Marie a écrit le 28 octobre 2014

    Pour les garder verts et pas trop jaunis, il faut mettre, comme d’hab, du bicarbonate. Moi, je les adore avec des côtelettes de porc, revenus dans la poêle avec le jus de viande. C’est délicieux. Ou avec du porc au lait, ou du veau en sauce.
    Les enfants font souvent la tête parce qu’ils ont mauvais souvenirs de choux de Bruxelles en conserve avec un goût de fer.

  • Cali a écrit le 28 octobre 2014

    Très sympathique ce billet …. il réconciliera peut être tous les réfractaires avec ces petits choux si choux.
    Je voudrais cependant préciser que si, le chou de Bruxelles peut se consommer cru, râpé en salade, et c’est absolument délicieux : http://calialavanille.canalblog.com/archives/2010/03/17/17123613.html

    • Anne a écrit le 28 octobre 2014

      Merci Cali, je ne savais pas du tout pour le cru

  • EllaO a écrit le 28 octobre 2014

    Oh j’espère que j’en aurai bientôt dans mon panier !
    Petite je détestais ce légume, mon AMAP m’a réconcilié avec.
    Des choux bien frais c’est très bon ! Après les avoir blanchi, je les fais revenir à la poële, avec des oignons et du chorizo coupés très fins, éventuellement un peu de crème, c’est délicieux, ca fait un très bon accompagnement pour des pates également.
    Miam !

    • Anne a écrit le 28 octobre 2014

      Merci beaucoup pour l’idée recette 🙂

  • Nelly a écrit le 28 octobre 2014

    J’ai toujours entendu dire que les choux de Bruxelles étaient meilleurs après les premières gelées, est-ce vrai ou faux, quelqu’un le sait-il ? Je n’en ai jamais goûté si tôt dans la saison.

    • Anne a écrit le 28 octobre 2014

      J’ai lu cela pour le Kale mais pour les choux de Bruxelles je ne sais pas du tout

    • cedric andre a écrit le 16 novembre 2016

      Oui ç est vrai car grâce au gelées ça évite au choux Bruxelles d avoir un goût amer moi je mange ma récolte de cette années ce soir sera la première fournée j ai hâte d en avoir d autre lol bon AP à tous

      • Anne a écrit le 17 novembre 2016

        Merci et bonne soirée

      • TISON a écrit le 30 novembre 2016

        je suis d accord avec vous cela retire le gout acide

  • Meryem a écrit le 28 octobre 2014

    J’en fais rarement mais rissolés avec quelques lardons ou même des allumettes de bacon c’est très bon également !

    • Anne a écrit le 28 octobre 2014

      oui avec le bacon, le lard toussa toussa ca le fait bien 🙂

  • vignon a écrit le 28 octobre 2014

    J’en ai fait hier, super bons mais je ne les avais pas fait blanchir…
    je ne suis pas une princesse ! Dommage
    Je n »oublierais plus … Merci

  • Cath a écrit le 28 octobre 2014

    Boudés un temps mais aimés désormais juste coupés en deux, à cru, très légèrement huilés et cuits au four … les petits feuilles deviennent croustillantes et le reste est fondant … un peu de sel et hop !

    • Anne a écrit le 28 octobre 2014

      wow, ce doit être succulent préparés ainsi

  • Cheesekate a écrit le 28 octobre 2014

    Je vois que nous avons été confrontées au même dilemme. Les acheter, ça va. Les préparer, c’était une autre histoire pour moi qui n’en avais jamais eus dans ma cuisine 😉 Article très sympa, merci !

  • Patrick a écrit le 28 octobre 2014

    moi, je les éminces frais, puis nettoyer et égoutter, lancer dans un bouillon de cuisson et laisser mijoter jusqu’à réduction du bouillon mais pas trop salé, le sel tue les saveurs, donc un bouillon fait par vous même sera toujours le meilleurs, simple mais bon, la quantité n’est pas nécessaire, juste le mettre en valeur par rapport a une assiette d’un jambon cru en fines lamelles et d’une pomme de terre avec sa peau, juste coupé en plusieurs lamelles et un petit copeau de beurre au dessus suffit, cuisson des petits choux, 5 mn, de la pomme de terre 15 mn à la vapeur de préférence et dresser 1 mn, simple mais bon et les quatre couleurs ferons une envie à ouvrir l’appétit, vert pour le choux, brune pour la peau de la pomme de terre, jaune pour le beurre et le fondant de la pomme de terre et d’un rouge tirant vers ce marron qu’est le jambon cru, bien les disposer pour une belle harmonie de couleur et qui sera le premier a piquer dans l’assiette, deviner, le sourire !

    • Anne a écrit le 28 octobre 2014

      wow génial 🙂 Merci PAtrick

      • Patrick a écrit le 29 octobre 2014

        la simplicité, c’est redonner l’envie de manger avec moins de gras et de sel, les aliments s’en porte que mieux, pour les petits choux, ajouter juste un peu de ju de citron dans le bouillon pour conserver sa verdure, j’ai dis un peu de ju de citron, pas une tonne, on peu aussi décorer l’arrière de la pomme de terre avec une feuille de salade, la présentation y fait beaucoup, même si c’est simple, les gens ne savent plus cuisiner, c’est barquettes et micro-onde, c’est bien dommage et merci pour ton merci.

  • Maine cook a écrit le 29 octobre 2014

    Il faut les faire rotir au four. Les mettre dans un saladier avec un peu d’huile d’olive, sel, poivre, bien mélanger et au four. Ils seront caramélisés les choux!

    • Patrick a écrit le 29 octobre 2014

      c’est trop gras tout ça, pour les artères, pas très bon et la saveur des légumes n’est plus, on a de la chance d’avoir des milliers de légumes sur terre, il faut plutôt les mettent en valeur dans leurs gouts que de tout étouffer par des caramélisations et autres, je pense que revenir a l’essentiel est nécessaire, notre santé s’en portera que mieux, je ne suis pas contre les plats en sauces, juste un équilibre est nécessaire pour ne pas détériorer le gout de chaque aliment, les huiles, même d’olive, il ne faut pas en abuser et caraméliser les légumes avec, le légumes n’a plus son gout et pour la santé, pas très bon tout ça, redonnons de l’espoir a nos légumes sans les dénaturer, enfin ce que j’en dis …

      • Anne a écrit le 29 octobre 2014

        Je ne trouve pas trop gras moi 😉 Il est dit un peu d’huile. De plus je trouve que l’équilibre alimentaire doit de faire sur une semaine pas sur un repas 😉

    • Patrick a écrit le 29 octobre 2014

      J’en reviens juste a la caramélisation, caraméliser des légumes a l’huile, n’est vraiment pas bon pour la santé, on peut faire autrement pour les gourmands, faire blanchir les petits choux et les égoutter sur du papier absorbant, faire soi-même un bol de caramel, si vous ne savez pas faire, il existe dans les supermarchés des dosettes de caramel tout prêt, puis enrober les petits choux de caramel, les placer sur une plaque de four sur du papier sulfurisé et les mettre 30 mn a 180, une fois cuit, vous pouvez les placer dans une assiette avec d’autres légumes, couper juste en deux dans le sens de la longueur deux a trois petits choux pour faire ressortir le vert dans l’assiette en présentation, vous pouvez les croquer directement aussi durant le repas, vous aurez bien le gout du caramel et du gout du choux sans le dénaturer, je pense que l’huile est a proscrire pour la cuisson des légumes, sauf pour un plat à mijoter, car l’huile voir le beurre noirci est plus cancérigène, donc éviter au maxi les graisses pour de la cuisson des légumes, regarder les grands chefs, ou avez-vous vu de l’huile partout ?, ils en sont revenus a l’essentiel, même s’il y a deux a trois gouts différents dans les légumes, sucré salé en même temps par exemple, mais jamais avec des huiles qui brulent les saveurs, y’a des tas de façon de faire sans dénaturer les aliments, donc dommage de faire cuire les légumes avec de l’huile, enfin, pas chez moi, lol !

      • Isatis a écrit le 1 janvier 2015

        Caraméliser ?

        Il n’y avait pas de sucre dans la recette – Est-ce qu’il ne s’agissait pas juste de les rôtir au four ?
        Donc à peine d’huile (dans le style : j’agite le tout dans un sac plastique pour enrober) histoire de ne pas dessécher…

        Caraméliser c’est effectivement une autre recette

      • roche a écrit le 27 octobre 2015

        Personnellement, je trouve que le caramel tout prêt est une aberration, c’est tellement facile de le faire soi-même et de plus il contient plein de colorants artificiels donc inutile d’acheter des cochonneries !

        • Doudou08 a écrit le 6 janvier 2016

          Entièrement d’accord! En plus le caramel tout prêt est souvent amer.

      • Claire-Anie a écrit le 10 janvier 2016

        Cuire dans du caramel est pire que dans l’huile,la caramélisation produit des substances nocives et en plus le sucre est aussi mauvais même pire que l’huile. de plus 30 mn de cuisson à 180°,il ne reste plus d’éléments nutritifs dans le produit !

        • Anne a écrit le 10 janvier 2016

          Ne prenez pas tout au premier degré merci. Par caramélisation, notre internaute parlait certainement de la réaction de Maillard bien connue des cuisiniers et non de cuire les choux dans le caramel ……

          https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9action_de_Maillard

          De plus concernant le caramel en temps que tel à savoir sucre cuit, il ne faut pas exagérer non plus. Si on ne mange pas de caramel pour des raisons de santé, je n’ose imaginer que l’on puisse respirer l’air dans une grande ville, avoir un ordinateur sur les genoux ou encore fumer une cigarette.

    • Anne a écrit le 29 octobre 2014

      Très sympa 🙂

  • Pascale a écrit le 29 octobre 2014

    J’adore les choux de Bruxelles. Je suis la seule à la maison.
    L’odeur de cuisson dérangeant mes rois, princes et princesses, ils sont totalement interdits à la carte familiale.Sniff !
    Avez-vous un truc pour éviter la diffusion de leur parfum dans toute la maisonnée ? Le quignon de pain dans l’eau de cuisson n’a pas marché.
    Merci pour le tuyau éventuel.
    Pascale

    • Patrick a écrit le 29 octobre 2014

      pour l’odeur, essayez avec un sucre dans de l’eau au moment de les blanchir, compris mettre un peu de ju de citron pour conserver ce vert, en principe le sucre absorbe l’odeur et puis pour faire goutter ce petit choux, pas besoin des tonnes de choux, deux trois suffiront dans une moitié de tomate par exemple remis au four après préparation comme ci-dessus et l’intérieur de la tomate, s’en servir pour faire une bonne sauce avec un peu de ciboulette et finir l’assiette par du persil haché parsemer, juste un peu pour les yeux, pour les tomates, une fois creusé, les ébouillanté dans de l’eau salé et non mettre du sel directement, c’est juste pour que la tomate creuser fasse ressortir son gout et non qu’il y est que du sel en gout, dans les demi tomates, une fois rempli de petits choux, on peu mettre une petite sauce à la crème légère et les mettre au four, cela donne une autre saveur, mais n’altère pas le petit choux. le sucre lui est très bien pour absorber les odeurs de cuisson, comme pour des endives, c’est le même principe, pour le choux fleur également, ce sont des légumes qui ont du corps, mais doux a déguster, c’est dommage de ne pas en profiter

    • Anne a écrit le 29 octobre 2014

      Argh non, je n’ai rien Pascale, désolée.

      • Patrick a écrit le 29 octobre 2014

        j’ai remis une réponse, le sucre

  • Nine a écrit le 29 octobre 2014

    Chez nous on aime, servi avec une sauce moutarde/crème ou châtaignes….en salade, bref à toutes les sauces.

    • Anne a écrit le 29 octobre 2014

      chouette 🙂

      • Patrick a écrit le 29 octobre 2014

        les sauces sont bien, cela enlève l’amertume parfois, les faire légères est le mieux pour que les légumes restent avec leurs gouts, mais je ne suis pas contre les sauces, c’est juste un équilibre a trouver, la sauce châtaigne, très bon, puissant en bouche, donc faut l’utiliser pour une décoration d’assiette qui servira également au aliments de l’assiette, pour les personnes qui ne veulent pas parler de tel ou tel légumes, car trop fort ou avoir eu une mauvaise idée durant leurs enfances en cuisson, les sauces sont bien à condition de ne pas faire n’importent quelles sauces, ont doit aider les légumes a s’épanouir dans la bouche et non les dissimuler au regard et en saveur, sinon a quoi servirait d’avoir autant de légumes sur cette boule

  • Thierry N. a écrit le 29 octobre 2014

    merci pour les conseils.
    j’en ai fait pour la 1ère fois dimanche, inspiré par une recette du net (US) et me suis demandé 2mn si il fallait les éplucher…
    j’ai effectivement coupé les pieds et même récupérer les plus belles feuilles qui se détachaient pour m’en faire un bol de soupe !
    la recette les faisaient rôtir au four après les avoir blanchis, puis glacés au sirop d’érable, servi avec des copeaux de bacon grillé (US je vous disais), plus des oignons caramélisés pour ma touche perso

  • Patrick a écrit le 29 octobre 2014

    ha en us, ils connaissent les boules, je pensais qu’il ne savaient que parler poix chiche, lol

  • Mélina a écrit le 30 octobre 2014

    Alala les choux de Bruxelles… J’aime beaucoup ça mais je n’en mange pas beaucoup parce qu’à l’appart il n’y a que moi qui en mange, Monsieur n’aime pas trop ça. Je les mange tout simplement revenus avec des lardons et j’ajoute parfois des oignons. Parfait 🙂

    • Anne a écrit le 30 octobre 2014

      Ce doit être succulent

  • colores a écrit le 6 novembre 2014

    J’ai toujours entendu dire (par mes aînés) qu’il fallait attendre les premières gelées pour en acheter.Pourquoi? je ne saurais le dire.
    Ceci dit,il est mon chou préféré.,et comme maman,je profite du jus de mon rôti de porc pour les faire sauter après cuisson à l’eau ou à la vapeur

    • Anne a écrit le 7 novembre 2014

      🙂

    • Isatis a écrit le 1 janvier 2015

      Très vieux dicton !
      Il parait qu’avant les premières gelées ils seraient moins digestes.

      Mais est-ce une question de « légumes de saison » cultivés trop tôt et qui n’auraient pas les mêmes propriétés (cf. les primeurs aux printemps) ou une simple tradition – il faudrait le demander à des chimistes de l’alimentaire !

      Personnellement j’attends toujours le gel, on ne se refait pas

      • Anne a écrit le 1 janvier 2015

        Merci de ton feedback

  • carylene a écrit le 27 octobre 2015

    Personnellement pour tout ce qui craint question « flatulences » je mets de la sarriette, c’est efficace et anti oxydant, plein de propriétés dedans. Et je fais tremper quelques minutes les choux dans de l’eau vinaigrée avant de les cuire à l’eau. Les plonger ensuite quelques secondes dans de l’eau glacée pour conserver le vert. J’en ai fait pour ce midi.

    • Anne a écrit le 27 octobre 2015

      Merci pour l’astuce 🙂

  • Doudou08 a écrit le 6 janvier 2016

    Je viens d’acheter des choux de Bruxelles alors que je n’aime pas ça! (Du SM culinaire?!) Donc j’essaie de glaner des astuces pour les rendre mangeables…
    D’après RUSTICA les gelées donnent une meilleure saveur aux choux. Elles doivent les attendrir. Je vais donc tenter de les congeler vu l’hiver que nous avons. De nombreuses baies se récoltent aussi après le gel: cynorrhodon, épine noire, genièvre, aubépine etc. Puis blanchir…

    • Anne a écrit le 6 janvier 2016

      Je pense que pour l’histoire de la gelée, c’est avant récolte 😉 La congélation une fois cueillis ne doit pas changer grand chose à mon avis 😉

  • regine a écrit le 10 janvier 2016

    un grand merci

  • Christian VOSS a écrit le 31 janvier 2016

    Si vous n’aimez pas le goût fort des choux de Bruxelles. Ajouter une càs de vinaigre de Xérès, vous m’en direz des nouvelles. Bon appétit
    Christian

  • krysto a écrit le 2 février 2016

    et juste un peu saupoudrés de noix de muscade..moi j’aime bien!

    • Anne a écrit le 2 février 2016

      C’est vrai que c’est intéressant 🙂

  • sasa a écrit le 11 février 2016

    bonjour
    auriez vous une idee de recette avec les dechets des chou de bruxelles ( trognon et 1ere feuilles ) ? marre de gaspiller !
    cdt

    • Anne a écrit le 11 février 2016

      Bonjour Sasa. Argh non; Peut être en soupe ? Mais je n’ai jamais essayé

  • Xenomorphe a écrit le 19 mars 2016

    Faux et Archi faux!!!!! Comme tous les choux (sauf le chou Kale éventuellement) les choux de Bruxelles se consomment crus en salade, jeunes et frais, après avoir retiré la premier pellicule de feuilles. Il a fait longtemps partie d’une de mes entrées dans le Relais et Châteaux 2 macarons Michelin où je travaillais. Il n a déjà pas une bonne réputation! Si en plus vous lui retirez son naturel cru…

  • Nelfe a écrit le 30 mars 2016

    Et bien ce soir c’est choux de Bruxelles ! Pour faire le plein de vitamines dans une maison atteinte par la grippe 😉
    Merci pour ces infos de cuisson !

    • Anne a écrit le 31 mars 2016

      Ave plaisir Nelfe et bon rétablissement

  • Nathalie vercors a écrit le 4 avril 2016

    Bonjour, ça tombe bien j’en ai dans mon frigo et je cherchais comment les cuire et les cuisiner !!!
    Merci !

  • MANU a écrit le 7 décembre 2016

    bonjour une explication simple et précise comme je les aimes cdl MANU

  • maeva a écrit le 8 décembre 2016

    ma fille les a adorée, mon fils a fait l’effort de les goutter mais il a pas aimé du tout ,c’est d’ailleurs la seule qui en mange et c’est aussi la première fois que j’en fait en revanche après leur cuisson je les ai fait revenir à la poêle avec de l’huile d’olive.

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
Wazemmes, Lille
From Lille with love
Vous aimez le chocolat  ? J'ai 2 livres "aux sources du grand chocolat Valrhona - recettes d'experts" à faire gagner.   Dites moi dans les commentaires quel est votre dessert au chocolat préféré et taguez la personne avec qui vous aimeriez le manger  - je tirerai au sort dimanche soir et vous préviendrai par instagram
Aujourd'hui c'est cookies
Sur le vif...
Fermer