P & P

Papilles & Pupilles

Blog culinaire qui fait voyager

Fouace Aveyronnaise

France Pains sucrés Voyages

La ferme de Mr et Mme Ricard

La ferme de Mr et Mme Ricard

Je reviens juste de la région de Roquefort en Aveyron où j’ai appris tout ce qu’il fallait savoir sans jamais avoir osé le demander sur le Roquefort. J’ai notamment visité une ferme, celle de Mr et Mme Ricard à Hermilix, sur le causse dominant Saint Affrique.  Nous avons été reçus avec énormément de gentillesse et Madame Ricard nous avait préparé une collation avec de la fouace. La fouace, ou fouasse est une brioche ayant la forme d’une couronne. À l’origine, il s’agissait d’une galette de fleur de froment non levée qui était cuite dans la cendre de bois chaude. Madame Ricard a bien voulu nous donner sa recette. Un très grand merci.

Fouace ©CDT Aveyron

Fouace ©CDT Aveyron

Pour 1 fouace :

  • 550g de farine
  • 60g de beurre fondu
  • 50g de crème fraîche
  • 100 ml de lait
  • 150g de sucre en poudre
  • 3 oeufs
  • 1 cube de levure fraîche de boulanger (42g)
  • 1,5 cuillères à café de sel
  • 1 jaune d’oeuf pour dorer
  • sucre en poudre pour saupoudrer

10 minutes avant de commencer, émiettez la levure dans le lait tiédi.

Pétrissez tous les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte souple et élastique. Formez un boule assez plate et laissez lever 12 heures à température ambiante. La durée m’a surpris mais Madame Ricard a été formelle. 12 heures et bien à température ambiante.

12 heures plus tard faites à l’aide d’un verre un trou au centre du pâton. Badigeonnez la pâte avec du jaune d’oeuf et enfourner dans un four préchauffé à 220 degrés pour 15 minutes.

Sortez du four, et quand la fouace a refroidi, saupoudrer de sucre en poudre.

Succulent !

A déguster en regardant le magnifique paysage.

Sur le causse

Sur le causse

Enjoy !

Allez on en discute ?
Les avis

Aucun avis sur cette recette : soyez le premier à donnez le vôtre !

Les commentaires
  • Jean-Marc a écrit le 18 mai 2013

    Ce n’est pas de la brioche ultra light la fouace mais qu’est ce que c’est bon!!!

    J’en avais bricolé une recette d’après des infos « rabelaisiennes » en ancien françois trouvées sur la toile et ton article me donne vraiment très envie d’y replonger.

    D’ailleurs, vu la météo ici il vaut mieux préparer une fouace qu’un pique-nique…

  • patricia a écrit le 18 mai 2013

    Oh pétard et moi qui vient de commencer Dukan, faut plus que je vienne sur ton blog, c’est « torturant »….
    patricia

  • Cueillette de Cailla a écrit le 18 mai 2013

    Ah, la fouace… toute mon enfance au bord de la Sorgues ! A goûter aussi , les gimbelettes de Versols si vous passez par là.

  • Anne a écrit le 18 mai 2013

    Je suis partie sur Marseille mais je note précieusement le nom 🙂 Merci

  • Anne a écrit le 18 mai 2013

    Lol 🙂 vade retro Dukan 😉

  • Anne a écrit le 19 mai 2013

    oui 🙂 Avec une bon boeuf bourguignon 😉

  • Nadia Couret a écrit le 19 mai 2013

    Coucou Anne, comme tu me l’as suggégéré, voici le lien de ma recette de fouace : http://bouchesbynanette.canalblog.com/archives/20

    Bon dimanche ! bises

    • Anne a écrit le 19 mai 2013

      merci @facebook-1735115231:disqus 🙂

  • Juliette a écrit le 20 mai 2013

    Bonjour

    J’ai suivi exactement les quantités indiquées.
    En fin de pétrissage, la pâte n’est pas du tout « souple et élastique » mais plutôt sèche et assez cassante. Après cuisson, la fouace est très dense et compacte, alors que celles que j’ai mangées sont bien plus aériennes et légères.
    Quelles idées pour améliorer les choses ?
    Je vous fais confiance, car je sais que vous êtes une pro des pains et brioches!

    merci pour vos recettes et reportages.

    • Anne a écrit le 20 mai 2013

      Bonjour Juliette. Je pense qu’elle doit avoir des gros oeufs de ferme beaucoup plus gros que les notres alors. On va descendre la quantité de farine à 600g alors. Ce sera plus « mouillé »

  • Juliette a écrit le 22 mai 2013

    Merci pour le conseil.
    Je le re-tenterai avec les nouvelles quantités (je vois que la recette a été modifiée).

  • Roseline a écrit le 27 mai 2013

    elle est dans le four ! Rsultat dans 15 mn 😉

  • Grillon a écrit le 18 juin 2013

    Je l’ai testé dimanche pour la fête des Pères. Tout le monde s’est régalé. Je n’avais pas de levure fraiche, j’ai mis 2 paquets de levure chimique. Recette excellente, à refaire

  • Betty a écrit le 19 août 2013

    J’ai testé et on adore 🙂
    Par contre elle a un peu un goût de levure et j’ai oublié la fleur d’oranger …
    Merci et bonne journée !

    • Anne a écrit le 19 août 2013

      Merci Betty. Je pense qu’on peut un peu descendre la levure à une trentaine de grammes 😉

  • Sabine a écrit le 8 octobre 2013

    Il ne faut pas mettre de la fleur d’oranger??

    • Anne a écrit le 8 octobre 2013

      Pas dans cette recette Sabine mais si vous aimez pourquoi ne pas en rajouter.

  • hélène a écrit le 1 novembre 2013

    une merveille cette recette et un peu de castelnau pegayrols en bouche ! merci.

  • florence a écrit le 11 novembre 2013

    Si on utilise de la levure de boulanger sèche, quelle est la quantité à mettre.?

    • Anne a écrit le 11 novembre 2013

      2 cuillères à café 😉

  • jojo a écrit le 7 janvier 2016

    bonjour

    certainement une très bonne recette authentique
    je voudrais bien que vous me précisiez si vous le pouvez qu’il n’y a pas de fleur d’oranger ou c’est un oubli ?
    merci

    • Anne a écrit le 8 janvier 2016

      Dans cette recette il n’y en a pas, mais si vous voulez en rajouter vous pouvez

Sur Facebook
P & P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J'ai cuisiné la recette et je souhaite donner un avis
Je souhaite juste laisser un commentaire

Anne Lataillade
auteure enthousiaste
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS

Je voudrais...
Psst, vous pouvez cocher
plusieurs options !
Par ingrédients
Par type de repas
Petit déjeuner
Brunch
Apéro
Entrées
Viandes
Poissons
Légumes
Féculents
Plats Complets
Sauces
Desserts
À l'heure du thé
Pique-nique
Par type de plats
Salades composées
Soupes
Tartes
Tartes salées
Plats mijotés
Plats sucrés salés
Cakes
Recettes légères
Gratins
Crumbles
Clafoutis
Avec des restes
Par événements
Buffets
Chandeleur
Epate Belle Mère
Saint Valentin
Pâques
Halloween
Recettes de fêtes
Desserts de fêtes
Cadeaux gourmands
Par régime alimentaire
Sans gluten
Sans lait
Sans oeufs
Végétarien
Les archives d'Anne
Dis, tu te souviens ?

Une envie ? Un ingrédient dans votre frigo ?
Dites-nous tout !

Et les petits lutins de Papilles & Pupilles
trouveront la meilleure recette
juste pour vous

Anne Lataillade

auteure enthousiaste et passionnée
de Papilles et Pupilles

Je m'appelle Anne, je vis à Bordeaux et je suis depuis 2005 celle qui partage sur ce blog recettes, coups de cœurs, voyages et reportages. Si vous voulez connaître le début de l'histoire (bon sang mais pourquoi ce blog), c'est par ici que cela se passe... En savoir plus

Contacter Anne
S'inscrire au flux RSS
Me suivre aussi sur :

 Allez, on reste en contact  ?
Google +
127 900
followers
Pinterest
414 800
followers
Instagram
25 900
followers
L'incroyable bûche de Noël d' @arthur_fevre #placedelabourse #bordeaux - Hôtel intercontinental Bordeaux
& other stories - Bordeaux
Place de la Bourse - Bordeaux
Si vous cherchez une idée cadeau  de Noël   pourquoi ne pas tenter l'abonnement à Petit Ballon ?  Simple, facile et ça fait plaisir toute l'année  informations sur mon Blog - Lien dans ma bio.#instanthotte
Sur le vif...